AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
156 € 250 €
Voir le deal

Partagez
 

 EUROPE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
kissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeVen 4 Mai - 22:24

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeMar 5 Juin - 22:23

Joey Tempest, chanteur du groupe Europe




EUROPE  - Page 3 4580
Bag of Bones : "Un nouveau départ"
Peu de temps après la sortie de leur dernier album, Europe a dévoilé leurs sentiments par rapport à Bag of Bones, un nouveau virage dans leur carrière. Joey Tempest, frontman légendaire du groupe, s'est prété au jeu de l'interview et a répondu aux questions de La Grosse Radio de manière franche sur son groupe et sa manière de travailler.




Bag Of Bones est sorti lundi 7 mai. Que ressens-tu par rapport à cet album ?

Nous avons trouvé un nouveau moyen de nous exprimer, plus profond. C’est un album de rock pur. Le premier du genre pour Europe. Il me rappelle des albums avec lesquels j’ai grandi, comme ceux de Led Zeppelin, ou Deep Purple. On en tire un sentiment d’honnêteté, de chaleur. C’est un nouveau départ.


Comment expliques-tu ce virage bluesy, par rapport au heavy metal des albums de votre reformation ?

Je ne l’explique pas, c’est juste le cours des choses. On n‘y peut rien ! (rires) Le fait qu’on se soit mis à écouter ce genre de musique pendant la tournée doit jouer. On a passé beaucoup de Bonamassa, il y a ce groupe de Göteborg, Graveyard, qui est cool, Rival Sons de Los Angeles… Il y a de jeunes groupes qui font du très bon classic rock. Et ils sonnent bien mieux que dans les années 80, parce qu’on utilisait trop d’effets digitaux. Mais c’est très gratifiant de faire un album comme celui-ci alors qu’on vient de Stockholm. On n’était pas censés faire cela.


C’est de cela que vous parlez dans le single "Not Supposed To Sing The Blues" ?

Oui, on ne fait pas ce qu’on devrait faire, mais les gens aiment ça. Les magazines anglais Classic Rock et Metal Hammer nous encensent, ils adorent l’album. En plus on fait le Download Festival cette année… Les choses bougent pour nous au Royaume-Uni. C’est un plaisir quand on est mentionné dans de tels magazines qu’on respecte.


Parlons des influences au sein de cet album.

Sans le savoir, nous avons exploités les groupes que nous avons écoutés en premier, comme Black Sabbath, Deep Purple et Led Zeppelin. On est allés plus loin avec les groupes qu’on aimait voir en concert, comme UFO, Rainbow, Thin Lizzy, Whitesnake. On était trop jeunes pour voir Led Zeppelin ou Deep Purple à leurs débuts. Mais on a grandi avec leur musique. Et c’est sur cet album que cela ressort le plus.


EUROPE  - Page 3 2800


A-t-on là un album plus personnel ?

Oui, sur bien des aspects. Nous n’avons pas utilisé beaucoup d’overdubs ou d’arifices studio. On a simplement fait quatre ou cinq prises de chaque chansons, sélectionné les meilleures, on les a arrangées un peu, ajouté les voix, mais de manière très honnête. Les paroles le sont aussi, cela doit faire 25 ans que je ne vis plus en Suède, je rêve sûrement en anglais maintenant, je n’ai pas à penser en suédois. Ca aide. C’est le premier album dans lequel je mets plus de mon âme dans les paroles.


As-tu fait appel à de nouvelles techniques vocales, ou de nouvelles influences pour chanter sur cet album ?

Non, c’est à force de chanter en live que tu en arrives là. Tu ne peux pas chanter comme ça si tu as fait moins de 1000 concerts. Tu ne te rends pas tout de suite compte du changement, jusqu’à ce que ceux qui t’accompagnent en tournée te le disent. Ma voix est plus profonde, un peu plus éraillée. Et on me dit que ça sonne mieux, mais je n’y peux rien. J’espère que ça va rester à ce niveau. A force de faire des concerts et d’écrire des albums, tu arrives à cerner les sentiments plus facilement, et à mieux les retranscrire. Tu ne finis jamais d’apprendre.


Parlant de live, vous avez pu jouer des nouveaux titres sur une date en Pologne. Comment a été l’accueil du public ?

Oui, on a commencé avec trois nouvelles chansons, et la réaction a été très positive. C’est intéressant de voir que les fans sont pressés d’écouter Bag Of Bones, et ils avaient l’air contents des quatre nouvelles chansons qu’on leur a présentées. On a eu quelques couacs parce que c’était le tout premier concert de la tournée, mais en dehors de cela tout s’est bien passé.


EUROPE  - Page 3 2799


Que ressens-tu par rapport à la tournée qui arrive ?

On commence avec les festivals cet été, c’est un peu différent. On aura un set plus court, avec peu de nouvelles chansons, mais la véritable tournée commence en septembre, et on donnera trois concerts en France au mois de novembre. On va tournée pendant un an, et explorer les possibilités de ces onze chansons, et voir ce qu’on peut donner d’intéressant dans le set. Il est destiné à évoluer, et la première setlist en Pologne ne sera pas là même que celle du dernier festival cet été. Elle ne sera pas fondamentalement différente, mais on a déjà quelques idées en tête.


Est-ce que ça vous fait bizarre de jouer des chansons comme "Not Supposed To Sing The Blues" et "The Final Countdown" le même soir ?

Non, ça marche bien. "The Final Countdown" est une bonne chanson, et on l’adapte en live, en la jouant plus bas, cela donne un effet plus heavy, et tout le public est à fond dedans. D’autres chansons marchent aussi, comme "Superstitious" ou "Rock The Night", et collent avec les chansons plus récentes, parce qu’on les joue différemment.


Quels souvenirs gardez-vous du Hellfest, un festival qui était rempli de groupes plus extrêmes ?

Hellfest avait quelque chose de spécial, parce que c’était le premier gros festival de heavy metal qu’on faisait. C’était important pour nous de toucher la communauté rock et metal. On est allé à leur rencontre, et on devait leur prouver qu’on était un bon groupe. Ca nous a aidé à gagner du terrain dans cette niche. Et on était ravis de l’accueil du public.


Puisque vous jouez vos vieux titres un peu différemment en live, avez-vous déjà pensé à les réenregistrer ?

On en a parlé plusieurs fois entre nous, mais au final, on en arrive toujours à dire non. Ces chansons appartiennent à leur temps, et leur son fait leur identité. Souvent, quand un artiste réenregistre ses chansons, c’est pour des raisons économiques, parce que les originales appartiennent à une autre maison de disques. En les réenregistrant, ils ont des droits dessus, et gagnent donc plus d’argent avec. Parfois, ça marche, comme avec Kiss, quand ils ont réenregistré récemment leurs anciens titres. Ils ont réussi leur coup, et ce n’est pas si facile. Mais ce n’est pas ce qu’on veut faire, on estime que les originales se suffisent à elles-mêmes. En live, c’est différent, et on les mixe différemment, en mettant plus de guitare… Ca peut être intéressant de réenregister ces chansons, de les remettre au goût du jour, mais ce n’est pas la direction qu’on veut prendre, on préfère avancer et écrire de nouvelles chansons.


EUROPE  - Page 3 2798


La période The Final Countdown est loin maintenant. Que vous a-t-elle apporté ?

On a eu un succès fou à cette époque, mais on s’est de plus en plus déplacés vers la communauté rock. Le tube "The Final Countdown" a touché énormément de monde, tout est devenu si énorme, avec beaucoup de couverture médiatique, et tout ce qui va avec… On est plus à l’aise dans la niche rock, notre but n’est pas d’atteindre le grand public, c’est arrivé accidentellement ! Mais c’était énorme, beaucoup de portes nous ont été ouvertes, on a pu tourner à travers le Monde. Mais maintenant, on est plus à l’aise, notre musique nous appartient, on organise nos tournées nous-mêmes, et on continue d’avancer et de se découvrir en studio, chaque album est différent du précédent, et on s’amuse.


Cela va bientôt faire dix ans qu’Europe s’est reformé. Quel bilan en tires-tu ?

C’est une aventure très intéressante avec les albums Start From The Dark, Secret Society, Last Look At Eden et Bag Of Bones. On a eu beaucoup de chance en restant ensemble parce qu’on le voulait, et avancer sans subir la pression des tournées de reformation en ne faisant que des chansons des années 80. On a su rester concentrés, trouver de nouvelles manières de travailler, de s’exprimer, travailler avec de nouvelles personnes, et on en est très heureux. Quelques fois on a surpris les fans, mais je vois cela comme une bonne chose. Au début ils sont un peu déstabilisés par le changement, mais après ils te suivent, et les liens sont beaucoup plus forts. Un groupe comme Rush a changé de style au fil des années, a déstabilisé ses fans, mais a réussi a garder une forte fanbase, parce qu’ils ont été honnêtes avec eux-mêmes et ont fait ce qu’ils voulaient. Tant que les chansons sont bonnes, tu peux le faire.


Comment vois-tu le futur d’Europe ?

Je nous vois faire ce qu’on a fait jusque là, avancer, évoluer, trouver une nouvelle manière d’aborder notre musique à chaque album, comme ça on peut rester frais et continuer à s’amuser. Je ne sais pas à quoi va ressembler le prochain album. On fera notre dixième en 2014. C’est assez excitant. On fera aussi une compilation de nos chansons depuis notre reformation, qui seront donc tirées de Start From The Dark, Secret Society, Last Look At Eden, Bag Of Bones et le prochain. On fera tout nous-mêmes, avec peut-être un mix différent pour certaines, et mettre des inédites. Mais c’est loin. D’abord on va s’occuper de notre dixième album en 2014. C’est une étape à passer ! (rires) Mais on ne sait pas encore à quoi il ressemblera. Tout dépend de ce que tu écoutes pendant la tournée. En ce moment j’adore ce que fait Graveyard, avec l’album He’s Singing Blues. On a adoré la pochette de l’album, et on a contacté celui qui l’a faite pour qu’il s’occupe de Bag Of Bones. Graveyard est ancré dans ce qui se faisait de sombre dans les années 70. Ils ne vont pas tarder à s’exporter. Ils ne marchant pas exactement comme cet autre groupe suédois, Ghost, qui réunit les influences de Black Sabbath et Blue Öyster Cult avec quelques harmonies pop. Graveyard est plus organique, plus stoner, plus chaud. J’aime beaucoup Rival Sons aussi, parce que je pense qu’ils arrivent à reprendre le flambeau de Led Zeppelin et Aerosmith, et les remettent à leur sauce.


Un dernier mot pour les fans français ?

On est très content de venir jouer chez vous, et on compte bien reconstruire la relation qu’on avait avec les fans et la communauté rock d’ici, s’amuser en live, et pourquoi pas faire d’autres festivals après nos trois concerts en novembre. On pourrait peut-être faire un autre Hellfest ?


EUROPE  - Page 3 2802
Revenir en haut Aller en bas
kissa38kissa38DestroyerMessages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 52
Localisation : isere 38
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeMer 6 Juin - 13:03

SALUT
y aura t 'il des membres du forum au transbordeur en novembre ? EUROPE  - Page 3 643715
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéEUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeMer 6 Juin - 13:47

wow ! superbe interview.. merci Lolo ! EUROPE  - Page 3 643715 EUROPE  - Page 3 643715

@ Kissa : perso j'y serai et Kisslolo aussi.. et on a déjà nos billets car m'est avis que ça va être sold out rapidos..
Revenir en haut Aller en bas
kissa38kissa38DestroyerMessages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 52
Localisation : isere 38
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Juin - 13:06

stormbringer74 a écrit:
wow ! superbe interview.. merci Lolo ! EUROPE  - Page 3 643715 EUROPE  - Page 3 643715

@ Kissa : perso j'y serai et Kisslolo aussi.. et on a déjà nos billets car m'est avis que ça va être sold out rapidos..

cool je m'occupe de mes places cette semaine EUROPE  - Page 3 27515853
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéEUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Juin - 14:22

kissa38 a écrit:
stormbringer74 a écrit:
wow ! superbe interview.. merci Lolo ! EUROPE  - Page 3 643715 EUROPE  - Page 3 643715

@ Kissa : perso j'y serai et Kisslolo aussi.. et on a déjà nos billets car m'est avis que ça va être sold out rapidos..

cool je m'occupe de mes places cette semaine EUROPE  - Page 3 27515853
EUROPE  - Page 3 643715
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeLun 11 Juin - 22:35

John Norum est un bon client des interviews. Il répond sans détour – vous le verrez dès la première question – tout en restant courtois. Il est également limpide et généreux en précisions, notamment quant au processus d’écriture du groupe. En fin d’entretien, alors qu’il nous donne quelques nouvelles sur son prochain album solo, il ne peut, légitimement, s’empêcher de nous annoncer, visiblement débordant de bonheur, la naissance de son fils cinq semaines plus tôt.

EUROPE  - Page 3 Europe« Les années 80, par contre, ont sans doute été les pires pour le rock. Il y avait tellement de trucs mièvres qui sortaient à l’époque, c’était terrible. »
Radio Metal : Même s’il y a quelques riffs plus modernes, globalement, le son de Bag Of Bones fait penser à celui des années 70. Joey le décrit comme « un album de classic-rock hardcore avec une pointe de blues », et dit qu’il le conçoit presque comme le prédécesseur de votre premier album, mais avec une touche 2012. Est-ce que d’une certaine manière, vous vous sentez plus proche de la musique des années 70 que de celle des années 80 ?
John Norum (guitare) : Tous ces formidables albums de rock classique sont sortis dans les années 70. Les années 80, par contre, ont sans doute été les pires pour le rock. Il y avait tellement de trucs mièvres qui sortaient à l’époque, c’était terrible. Je ne suis pas un grand fan des années 80 ; par contre, j’adore les années 70 et même les années 60, c’est mon époque favorite. J’ai grandi durant ces années-là. C’est à ce moment qu’on apprend, qu’on est inspiré et influencé par ce qu’on écoute. Ça joue sans doute beaucoup, parce que la musique c’est vraiment quelque chose d’enthousiasmant quand on est jeune, et puis à cet âge on apprend en écoutant.
Au clavier, Michaeli utilise uniquement un son d’orgue Hammond. Est-ce que c’est un moyen de prendre ses distances avec le son de synthé un peu kitsch typique des années 80 d’Europe ?
Je ne sais pas vraiment, je pense qu’on voulait seulement avoir un son plus organique. Les synthés peuvent être cool, mais on voulait plutôt un son d’orgue un peu à la Deep Purple.
Est-ce que le côté blues de l’album vient de l’influence de ton propre album solo ?
Peut-être un peu, je ne sais pas, mais en tout cas les autres membres du groupe aiment le vieux blues eux aussi. Je sais que mon album leur a beaucoup plu, donc peut-être qu’il les a un peu influencés. Mais on est inspirés par beaucoup d’autres groupes qu’on écoute. Ils ne nous influencent pas mais ils nous inspirent, nous incitent à adopter une certaine méthode d’écriture, ce genre de chose. Peut-être que mon album a quelque chose à voir avec ça, oui [rires].
Europe est un groupe que l’on associe avec les années 80 plus qu’avec les années 70. Est-ce que tu penses que le groupe a commencé la musique au mauvais moment ?
Non, pas vraiment, je ne crois pas. Je pense qu’on a eu beaucoup de chance de commencer au début des années 80 ; si on avait sorti The Final Countdown de nos jours, peut-être que rien ne se serait passé du tout. Quand on l’a sorti, c’était pile le bon moment et ça a été un grand succès. On en est vraiment reconnaissants, cet album nous a apporté beaucoup et nous a ouvert énormément de portes. Il nous a donné l’opportunité de faire beaucoup de super shows. On a été programmés sur pas mal de festivals uniquement grâce à cet album, certains des organisateurs ne connaissaient que celui-là. Par contre, quand on voit le groupe en live maintenant, c’est complètement différent. Ça n’a plus rien à voir à ce que c’était dans les années 80, Dieu merci. Maintenant, on est enfin un bon groupe de rock. On progresse en permanence. On a encore du chemin à faire mais on s’améliore. On y travaille.
La chanson « Drink And Smile » fait penser à « Battle Of Evermore » de Led Zeppelin, tout comme « How To Sing The Blues » fait penser à « Kashmir » du même groupe. Est-ce que c’est volontaire ? Est-ce que ces chansons vous ont influencés ?
Non, pas vraiment. On ne fait jamais ce genre de choses de manière intentionnelle. On n’a pas essayé de copier qui que ce soit, on n’a envie de copier personne. Je crois qu’on n’a pas à le faire non plus. Je pense qu’on est plutôt originaux dans le sens où nos mélodies, tout comme la voix de Joey, sont originales. Sa voix est vraiment unique, ce qui fait que notre musique l’est aussi. En plus, il n’est pas particulièrement question de Led Zeppelin, mais plutôt de tous ces groupes des années 70, je pense. On est influencés par les groupes des années 70, donc je pense que ceci explique cela. Il y a aussi le fait qu’on a ce gros son chaud qu’il y avait dans les années 70 quand les albums sonnaient vraiment bien… Je pense que la production joue aussi. Mais, bien entendu, j’imagine que dans « Drink And Smile » tu peux entendre du Led Zeppelin, mais ce n’était pas vraiment intentionnel. C’est juste arrivé par hasard, tu vois [rires].

EUROPE  - Page 3 Europe4« Parfois, on a des idées différentes à propos d’une chose ou d’une autre mais on a une règle dans le groupe : c’est la majorité qui l’emporte. Si trois d’entre nous veulent quelque chose et les deux autres ne veulent pas, alors les deux devront suivre et se rallier à la majorité [rires]. »
Vous avez d’ailleurs embauché Kevin Shirley pour produire cet album alors que le groupe avait produit lui-même les trois albums précédents. Qu’est-ce qui vous a incité à confier la production à Kevin cette fois-ci ? Est-ce que vous vous êtes dit qu’il pourrait apporter quelque chose à l’album que vous n’étiez pas en mesure d’apporter vous-mêmes ?
Oui, complètement. C’est vraiment ça, d’une certaine façon. On n’avait jamais travaillé comme ça auparavant, c’était une première, et il pensait qu’on devait essayer quelque chose de nouveau. Du coup, on a fait quelque chose de très vieux mais qu’on n’avait jamais fait auparavant : on s’est tous enfermé dans une pièce avec un casque sur les oreilles, un peu comme ça se faisait dans les années 60, 70, et on a joué tous ensemble dans le studio : on faisait quelques prises, peut-être cinq ou dix, et ensuite on les réécoutait pour choisir la meilleure, juste pour pouvoir avoir une dimension différente. On s’y est pris comme ça au lieu de faire comme d’habitude, la méthode la plus courante, surtout depuis les années 80, 90, c’est-à-dire enregistrer la batterie en premier, puis la basse, puis la guitare, etc. Kevin a permis à tout ça de prendre vie et il avait de très bonnes idées d’arrangements pour les chansons. Il est vraiment très bon.
Est-ce que le fait de ne pas tout contrôler a été un soulagement, ou est-ce que, au contraire, ça a été frustrant d’une certaine manière ?
Parfois, c’est un peu frustrant, oui. Parfois on a des idées différentes à propos d’une chose ou d’une autre mais on a une règle dans le groupe : c’est la majorité qui l’emporte. Si trois d’entre nous veulent quelque chose et les deux autres ne veulent pas, alors les deux devront suivre et se rallier à la majorité [rires]. C’est quelque chose qui s’apprend : il faut être capable de faire des compromis et de couper la poire en deux sur certaines choses. Tu vas toujours être en désaccord avec certains détails mais ce n’est pas grave. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai un projet solo : ça me permet de faire ce que je veux et de prendre moi-même toutes les décisions [rires]. Ça me fait une alternative, un exutoire. Parfois, je ne suis pas très fan d’un passage précis d’une chanson en particulier mais puisque tous les autres l’aiment… Je suis le mouvement. Et puis, ensuite, je vais travailler sur un album solo pour lequel je peux faire tout ce que je veux, en gros. C’est toujours comme ça dans un groupe. Il faut faire quelques compromis.

EUROPE  - Page 3 Europe5« On a fait tellement de concerts maintenant [...] ce qui fait qu’on peut jouer directement en studio comme on joue en live, on n’a pas à faire semblant comme des groupes plus jeunes qui n’auraient pas eu vraiment le temps de travailler autant ensemble. »
Est-ce que vous vous sentez proches de certains groupes vétérans comme Chickenfoot ou Black Country Communion qui ont une approche plus directe de la musique, et envisagent la production de leurs albums très naturellement, en jouant en live pendant les enregistrements, etc. ?
Oui, complètement. C’était dans cette direction qu’on voulait aller, cette fois. C’est pour ça qu’on a choisi Kevin, d’ailleurs. On savait comment il travaillait et il a vraiment fait un super boulot avec Black Country Communion. On est aussi fans de beaucoup de groupes avec lesquels il a travaillé, Chickenfoot, Black Stone Cherry, Joe Bonamassa (il a dû faire dix albums avec lui)… On connait bien aussi ce qu’il a fait par le passé avec des groupes comme Iron Maiden, Mr. Big, Journey, Rush, etc. C’est notre producteur préféré et on a enfin réussi à travailler avec lui, donc c’est super. On voulait aussi entretenir ce côté live parce qu’on a fait tellement de concerts maintenant, des milliers sans doute, ce qui fait qu’on peut jouer directement en studio comme on joue en live, on n’a pas à faire semblant comme des groupes plus jeunes qui n’auraient pas eu vraiment le temps de travailler autant ensemble. Ils doivent donc souvent enregistrer les instruments les uns après les autres et ensuite réajuster pas mal de choses par ordinateur après coup, mais nous, nous n’avons plus à le faire [rires].
Sur le livret de l’album, tu n’es crédité que pour deux chansons malgré le fait que la guitare soit très importante sur ce CD. Comment fonctionne Europe en terme de composition ?
Ça ne dit pas grand-chose sur qui est créatif sur quoi, en fait. Tout le monde s’investit beaucoup dans les chansons, surtout pour cet album qui a vraiment été un travail d’équipe. L’un d’entre nous, Mic par exemple, va avoir un premier riff qu’on va développer et sur lequel on va tous se mettre à travailler ensuite pour construire la chanson mais, par contre, c’est lui qui va être crédité [rires] ! Ce sera son nom qui apparaitra dans le livret. Tout le monde apporte ses idées, ses arrangements, etc. Mais c’est vrai, tu as raison, je n’ai pas beaucoup écrit pour cet album, j’étais trop occupé par mes enfants [rires] et en plus, certaines choses que j’écris ne collent pas avec le son d’Europe. Mon style est devenu très différent, ça sonne vraiment comme du blues en ce moment. Le blues rock, c’est vraiment mon truc ces temps-ci, donc ce que j’écris à tendance à sonner trop blues pour Europe. De temps en temps, j’ai quelques chansons plus rock que je peux utiliser pour le groupe, cela dit. Sinon, je garde ça pour mon prochain album solo qui sortira l’année prochaine.

EUROPE  - Page 3 Europe7« Quand on a commencé à parler d’une réunion, j’ai envoyé toutes mes idées à Joey [...] Elles ont fini par être celles qu’on a choisies pour l’album. Au début, je ne me serais pas imaginé que ça allait lui plaire [...], c’était assez sombre et un peu doom. »
Quand Start From The Dark est sorti, vous avez surpris tout le monde avec des riffs très lourds. On peut toujours entendre ce genre de son sur Bag Of Bones. Comment vous êtes-vous retrouvés à accorder vos guitares comme ça et à produire ces riffs étonnamment heavy pour Europe ? Est-ce que c’était une volonté délibérée de moderniser le son du groupe ?
Non, pas vraiment. Il me semble que c’est moi qui ai écrit la majeure partie de cet album [Start From The Dark]… J’avais pas mal de riffs et d’idées de chansons chez moi qui attendaient sans que je sache vraiment quoi en faire. Je ne savais pas si elles allaient aller sur un prochain album solo ou si j’allais essayer de fonder un nouveau groupe. Quand on a commencé à parler d’une réunion, j’ai envoyé toutes mes idées à Joey, quelque chose comme dix ou onze chansons je crois. Il a choisi celles qui lui plaisaient et elles ont fini par être celles qu’on a choisies pour l’album. Au début, je ne me serais pas imaginé que ça allait lui plaire parce que, comme tu l’as dit, c’était assez sombre et un peu doom, mais je les lui ai envoyées quand même. Elles lui ont beaucoup plu, donc il a ajouté des mélodies, des paroles, et ça a donné ce qu’il y a sur l’album. On n’a jamais eu de plan prédéfini sur comment on allait s’y prendre, sur comment le prochain album allait devoir être… Pour ce genre de chose, on est très ouverts d’esprit. Ce n’est pas important. Une bonne chanson est une bonne chanson, que ce soit de la pop, du reggae, du metal, du doom metal, de l’indus, peu importe [rires]. Si ça nous plaît, on le fait. On ne se limite pas à un style précis. On peut jouer toutes sortes de choses.

EUROPE  - Page 3 Europe21« La plupart des gens sont surpris quand ils nous voient aussi heavy et agressifs en live. On n’est plus le groupe de pop gentillette des années 80 [rires]. »
Même si vous êtes un groupe très actif qui a sorti quatre albums en huit ans, quand on parle d’Europe à certaines personnes, elles vont tout de suite dire : « Ha, mais ils sont encore vivants ? » Elles vous voient toujours comme le groupe des années 80 qui a sorti « The Final Countdown ». Qu’est-ce que tu en penses ?
Ces gens devraient sortir de leur cave et vivre au XXIe siècle, plutôt [rires]. Mais certaines personnes sont comme ça, de nos jours. Tout va tellement vite. Si tu entends notre musique sans vraiment connaître le groupe, alors c’est normal de ne pas trop savoir ce qu’on a fait depuis notre retour. Si tu prends une personne au hasard dans la rue qui n’achète pas vraiment de CD ou qui n’écoute de la musique que dans les ascenseurs, c’est sûr qu’elle ne connaitra que nos titres des années 80. Mais, de toute façon, ces gens n’aiment pas vraiment la musique, de toute façon. Toutes les personnes qui aiment le rock savent que ça fait maintenant un moment qu’on est revenu. La réunion a eu lieu il y a sept, huit ans maintenant. Pour ceux qui ne sont pas au courant, je ne sais pas. Je m’en fiche un peu.
C’était drôle lorsqu’on vous a vu au Hellfest il y a trois ans : les gens s’attendaient à voir un vieux groupe des années 80, kitsch, et ils ont été très surpris d’entendre un son aussi heavy… C’était assez cool comme réaction !
Oui, complètement. Maintenant, tout le monde sait ce qu’on fait et tout le monde s’y est habitué. Ils n’avaient pas le choix de toute façon, il allait falloir qu’ils s’y habituent. Ce n’est plus les années 80, on ne refera jamais un album comme on en a fait à cette époque-là. Il fallait qu’on avance et qu’on passe à autre chose, ce qui a toujours été l’une des qualités de ce groupe. La plupart des gens sont surpris quand ils nous voient aussi heavy et agressifs en live. On n’est plus le groupe de pop gentillette des années 80 [rires]. La situation est complètement différente maintenant. Les années 80, c’était il y a 25, 30 ans, et, bien entendu, les gens changent durant tout ce temps, on avance, on s’améliore en tant que musicien, le son devient plus lourd… On ne veut pas vivre sur notre gloire passée, si je puis dire, on veut avancer. C’est tout simplement une évolution naturelle.

EUROPE  - Page 3 Europe61« On aime beaucoup jouer cette chanson en live, elle est d’ailleurs bien mieux en live que sur l’album des années 80. La production de The Final Countdown est vraiment kitsch, l’album a été mixé pour les radios américaines, en fait. »
Est-ce que c’est pour ça que vous avez envisagé de supprimer « The Final Countdown » de votre setlist ?
Non, on n’a jamais songé à faire ça. On aime beaucoup jouer cette chanson en live, elle est d’ailleurs bien mieux en live que sur l’album des années 80. La production de The Final Countdown est vraiment kitsch, l’album a été mixé pour les radios américaines, en fait. Ce n’est pas génial mais quand on joue ces vieilles chansons maintenant, elles collent vraiment bien avec nos chansons plus récentes parce qu’on les modifie un peu, on les rend un peu plus heavy et un peu plus agressives. Elles s’intègrent vraiment bien au reste. De temps en temps, on plaisante un peu avec ça, genre : « Est-ce qu’on devrait virer ‘The Final Countdown’ de la setlist demain ? », mais on est seulement dans notre bus à boire des bières et à déconner. Non, on n’abandonnera jamais cette chanson. Les gens deviendraient dingues, nous balanceraient des œufs et des tomates, ils seraient furieux et monteraient sur la scène pour nous taper dessus !
Ce serait pourtant compréhensible que vous ne vouliez plus jouer cette chanson puisque vous la jouez tous les soir… Ce serait compréhensible que vous en ayez marre !
Non, on n’en a pas marre, c’est plutôt fun, en fait. On a fait un très long break, le groupe a disparu de la circulation pendant 13 ans, donc personne n’a plus joué cette chanson pendant ces 13 ans. C’est vraiment une très longue pause. Je n’ai plus joué cette chanson de 87 ou 86 jusqu’à notre concert du millénaire en 2000. Pour moi, ce n’est donc pas si ancien. C’est une très vieille chanson mais quand on voit la réaction des fans qui deviennent complètement dingues, sautent partout et s’éclatent vraiment quand on la joue, ça en vaut complètement la peine. Il y a d’autres chansons des années 80 qui sont bien plus pénibles à jouer que « The Final Countdown », tu sais [rires].
En ce qui concerne la version studio de « The Final Countdown », tu dis qu’elle ne sonnait pas vraiment comme vous l’auriez voulu à la base ?
Oui, c’est ça. Je voulais qu’elle sonne un peu comme Bag Of Bones sonne maintenant, et ça aurait pu être le cas. On aurait pu faire ça parce que, quand on a enregistré la chanson en Suisse, on avait seulement quelques mix un peu grossiers et avant qu’elle soit vraiment mixée aux États-Unis (cet album a été mixé à San Francisco), elle sonnait différemment. J’ai encore ces cassettes chez moi et quand je les ai réécoutées, je me suis dit : « Ouah, c’est vraiment bien, ça sonne brut et punchy, c’est vraiment cool. » C’était un son qui faisait plutôt penser aux années 70, mais, à l’époque, ce n’était pas à la mode ou quoi que ce soit, donc ça ne l’aurait pas fait avec les radios américaines. Du coup, ce qu’ils ont fait, c’est qu’ils l’ont mixé à San Francisco et c’est devenu un peu kitsch avec beaucoup d’écho sur la batterie et le chant, tu sais, cette production kitsch typique des années 80…
C’est drôle d’ailleurs, parce que tu as dit au début de l’interview que les années 80 étaient la pire époque pour la musique alors que « The Final Countdown » sonne typiquement année 80, à vrai dire…
Oui, c’est absolument vrai. Je ne suis pas nécessairement très fan de la version originale de cette chanson, mais j’adore la jouer maintenant, peut-être pas tous les jours non plus, mais la plupart du temps, j’adore ça. Ce que je voulais dire à propos des années 80, c’est que tous les groupes qui avaient du succès à l’époque, Poison, Cinderella, Warrant à l’époque de « Cherry Pie », etc., tous les groupes populaires à ce moment-là étaient plutôt mauvais. Il y avait quand même quelques bons groupes, Van Halen ou AC/DC ont sorti des albums géniaux dans les années 80, mais je parlais des groupes populaires à l’époque, des groupes de glam metal. C’était vraiment mauvais. C’est avant tout une histoire de goût, je suppose, il y a des gens qui aiment ce genre de truc. Personnellement, ça ne m’a jamais plu. Ça n’a jamais été mon truc, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’ai quitté le groupe, je ne voulais pas être dans un groupe nunuche pour pré-ados, je n’avais pas du tout envie d’être le nouveau Bon Jovi, tu vois ce que je veux dire ? [rires]
Est-ce que tu peux nous dire où en est ton prochain album solo ?
Oui, je suis en train d’y travailler en ce moment-même. Là, je suis en train de faire des plans dans ma tête. Je commence à réfléchir à la direction que je vais prendre… Ça va être un album de blues rock, mais sans doute un peu plus heavy que le précédent, je pense. Ce sera du blues rock mélodique, en gros, mais sans doute plus traditionnel que ce qu’on fait avec Europe, si tant est qu’on puisse appeler ça du blues/hard rock. Je ne sais pas trop. Il y aura sûrement un peu de Frank Marino de Mahogany Rush, un peu de Leslie West de Mountain, ce genre de chose. C’est ce genre-là qui me plaît vraiment, je trouve ça génial. J’ai hâte de pouvoir vraiment m’y mettre. Il sortira sans doute au début de l’année prochaine. En ce moment, je suis occupé à tourner avec Europe. Il faudra que j’enregistre quand je serai chez moi, quand j’aurai un peu de temps libre et que je ne serai pas à changer des couches [rires]. J’enregistrerai un peu par-ci par-là. C’est pour ces raisons que ça va prendre un peu plus de temps que prévu de faire tout ça. Je viens d’avoir un fils, il a seulement cinq semaines…
Félicitations !
Merci ! Je dis ça parce que tous les gens qui ont des enfants en bas âge savent de quoi je parle. C’est un travail à plein temps [rires]. Il faut les emmener partout avec soi, changer leurs couches, les nourrir en permanence… Ce qui explique tout ça. J’ai aussi un autre fils, j’en ai deux, et être papa me prend beaucoup de temps [rires], ce qui est très bien. J’adore ça, mais ça ne me laisse pas beaucoup de temps pour écrire ou enregistrer, donc je dois mettre tout ça un peu de côté. La famille passe avant tout le reste, du moins c’est comme ça que je vois les choses.
Est-ce que tout ça t’inspire ? Est-ce que changer des couches t’inspire musicalement parlant [rires] ?
[Rires] Ça peut, à vrai dire, parce qu’à chaque fois que je le fais, je chante une chanson à mon fils. Généralement, c’est une chanson qui a déjà été enregistrée par un autre groupe, mais, qui sait, peut-être que je pourrais trouver de l’inspiration et avoir une idée pour une nouvelle chanson à ce moment-là [rires]. Ça pourrait m’inspirer, oui. Changer des couches n’est pas la chose la plus amusante au monde, donc il faut essayer de rendre ça amusant soi-même, et on peut le faire en chantant une chanson, par exemple. Je pourrais bien penser à des histoires de guitare ou à la prochaine setlist du groupe, qui sait. Il faut essayer de rendre ça un peu agréable.

Site Internet d’Europe : www.europetheband.com
Site Internet de John Norum : www.johnnorum.se

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéEUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeLun 11 Juin - 23:31

merci .Lolo.. EUROPE  - Page 3 643715 EUROPE  - Page 3 643715

superbe interview cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Aoû - 18:38



EUROPE - FIREBOX (Official Video)
Revenir en haut Aller en bas
kissa38kissa38DestroyerMessages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 52
Localisation : isere 38
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 13:38

stormbringer74 a écrit:
kissa38 a écrit:
stormbringer74 a écrit:
wow ! superbe interview.. merci Lolo ! EUROPE  - Page 3 643715 EUROPE  - Page 3 643715

@ Kissa : perso j'y serai et Kisslolo aussi.. et on a déjà nos billets car m'est avis que ça va être sold out rapidos..

cool je m'occupe de mes places cette semaine EUROPE  - Page 3 27515853
EUROPE  - Page 3 643715

cool on a nos place EUROPE  - Page 3 27515853
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéEUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 15:20

excellent ! EUROPE  - Page 3 643715 EUROPE  - Page 3 643715
Revenir en haut Aller en bas
kissa38kissa38DestroyerMessages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 52
Localisation : isere 38
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeMer 14 Nov - 16:38

heu salut les gars .
vous serez à lyon vers quelle heure ce soir ?
Revenir en haut Aller en bas
kissa38kissa38DestroyerMessages : 1014
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 52
Localisation : isere 38
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 15 Nov - 17:58

et bien pas beaucoup de réactions sur le show d'hier Sad
et bien moi j'ai trouvé ce show très bon et j'ai été agréablement surpris EUROPE  - Page 3 1355966819

pour vous dire à quel point c'était bien , même lolo a adoré hihi .
alors quentin bien remis de ton deuxième achat de billet ouarf

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 15 Nov - 20:36

Concert Stonerider / Europe transbordeur Lyon le 14/11/2012

Je rejoins Quentin dans la file d'attente alors que Stormy et Matthieu sont deja rentrée ,et d'entrée le monsieur tete en l'air s'aperçoit qu'il a oublié son billet a la maison et hop ,la carte bleue chauffe et par chance ,il reste encore quelques places !
J'ai le plaisir de faire connaissance avec le sieur Matthieu ,les discutions vont bon train ,Patrick et son fils Cyril nous rejoingnent . Certains fans sont resté bloqué a la periode final countdown ,la surprise va etre de taille !!!

Stonerider chauffe la salle de façon correcte avec leur rock daté mais joué superbement !

21h00 Europe arrive avec 3 titres du nouvelle album ,une franche reussite , "Riches to rags" passe la premiere lame ,tandis que "Not supposed to sing the blues"nous fait la deuxieme et Firebox nous fignole ,superbe entrée en matiere ,John Norum a l'air contrarié par rapport au rendu du son de sa guitare chose que nous ne percevons pas du tous dans la salle !
Superstitious,Scream of Anger ,No Stone Unturned,New Love in Town et le sublime Demon Head s'enchainent avec bonheur ,la section rythmique fait un sans faute John Levén et Ian Haugland assurent et le batteur montre tout l'entendu de son talent ! Mic Michaeli discret mais tres efficasse complete le tableau !
l'Acoustic set debute avec John Norum au chant ,une merveille Drink and a Smile suit et enfin une partie du public se reveille quand attaque Open Your Heart !!!
court répis car Bag of Bones et le génial Girl From Lebanon remette une belle couche de rock hard de belle facture ,arrive l'inevitable carrie qui fait fondre le coeur du public (pas moi désolé )Doghouse et rock the night enflamme la salle ,le groupe s'amuse avec des impos de Queen de Scorpions ,cela fait plaisir a voir !
la fin approche malheureusement Last Look at Eden debute les rappels et le tant attendu The Final Countdown enchante la foule ,nous retrouvons tous notre jeunesse ,du pur bonheur !
presque 2h00 de grand moment ,le groupe joue juste Joey Tempest qui a tropé sa coupe permamenté pour un look plus en adequation avec la musique pratiqué aujourd'hui et un superbe chanteur avec une sublime voix et un tres bon frontman tres loin du chanteur pour mininettes des années 80 !
que dire de monsieur John Norum a lui seul il mérite le déplacement ,quel feeling ,quel touché et je reprendrais a mon compte la comparaison de Gib's "J Norum qui m'est apparu comme le chainon manquant entre G Moore et M Schenker (Moore pour le feeling et Herr Schenker pour la précision diabolique)"
soiréé plus que reussis , le groupe joue la musique qu'ils aiment bien meilleur que la "soupe des années succes 80's "(s'assume mes propos ) et je terminerais sur une phrase de John Norum dans le numéros 121 de rock hard ou il disait "je joue aujoutd'hui une musique qui me plait bien plus qu'a l'époque ou elle se voulait tres " bubble gum "

setlist :

Riches to Rags
Not Supposed to Sing the Blues
Firebox
Superstitious
Scream of Anger
No Stone Unturned
New Love in Town
Demon Head

Acoustic set
The World Keep on Turning
(Fleetwood Mac cover)
Drink and a Smile
Open Your Heart

Bag of Bones
Girl From Lebanon
Carrie
The Beast
Doghouse
Sign of the Times
Rock the Night

Encore:
Prelude
Last Look at Eden
The Final Countdown
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 15 Nov - 20:37





Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 15 Nov - 20:38





Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 15 Nov - 20:40

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéEUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeJeu 15 Nov - 23:10

quel superbe concert hier soi p** ! EUROPE  - Page 3 27515853 EUROPE  - Page 3 27515853 et quel dommage de ne pas pouvoir en faire au moins un autre de plus.. No
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Nov - 12:39





"Carrie" Concert Europe (Lyon Transbordeur 14/11/2012)



Ecouté bien ,on entend clairement Quentin pleuré !!!EUROPE  - Page 3 2950519824
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéEUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Nov - 15:29

EUROPE  - Page 3 2695283348 EUROPE  - Page 3 2695283348 EUROPE  - Page 3 2695283348
Revenir en haut Aller en bas
js64js64AliveMessages : 521
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : Donibane Garazi
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Nov - 17:00

kisslolo a écrit:
... le groupe joue la musique qu'ils aiment bien meilleur que la "soupe des années succes 80's "(s'assume mes propos )...
Entièrement d'accord avec toi et je pense même que parmi tous les groupes qui se sont reformés, Europe est celui qui a le meiux réussi son retour. Artistiquement, ce groupe est au top...
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Nov - 17:35





The performance starts at 2:38.

On April 14, 2000 EUROPE got together at Hard Rock Cafe in Stockholm to present a EUROPE-dedicated display of memorabilia at the cafe and receive gold records for sales of the compilation album "1982--1992". Later that evening the cover band Playboys played a short set of EUROPE songs; interestingly enough, they didn't have a keyboardist. At the end, Ian Haugland, John Levén, John Norum and Kee Marcello joined the Playboys vocalist on stage for an impromptu performance of "Rock the Night". Joey Tempest and Mic Michaeli completed the lineup just in time for the penultimate chorus.

THE BAND:
Ian Haugland - Drums (appears at 0:00)
John Levén - Bass (appears at 0:30)
John Norum - Guitar (appears at 1:38)
Kee Marcello - Guitar (appears at 1:56)
Joey Tempest - Lead Vocals (appears at 6:09)
Mic Michaeli - Backing Vocals (appears at 6:09)
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Nov - 17:36





On the Loose (starring EUROPE) [full film]
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Nov - 17:40





john norum and kee marcello together with the band performing the final countdown live !

EUROPE - THE FINAL COUNTDOWN millenium gig 2000
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Nov - 17:41





Europe and the song "rock the night" year 2000.
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16709
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
EUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Nov - 17:43





Europe -Millennium Interviews 1999
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséEUROPE  - Page 3 Vide
MessageSujet: Re: EUROPE    EUROPE  - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
EUROPE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: De E à G-
Sauter vers: