AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 DELAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 15 Mai - 22:41

DELAIN Sans-t11
Delain est un groupe de metal symphonique néerlandais fondé en 2002 par l'ancien pianiste de Within Temptation, Martijn Westerholt

Delain a été fondé par Martijn Westerholt, l'ex-pianiste et frère du fondateur de Within Temptation Robert Westerholt. Il quitta le groupe en 2001 car il souffrait du syndrome de Pfeiffer et a fondé Delain en 2002. Le groupe a commencé à enregistrer son premier album, Lucidity, en juillet 2005, après avoir signé un contrat chez Roadrunner Records.
Sur cet album le groupe a invité de nombreux musiciens, comme Marco Hietala (Nightwish et Tarot), Liv Kristine (Leaves' Eyes), Ariën van Weesenbeek et Ad Sluijter (Epica), Sharon Den Adel (Within Temptation).
Après avoir été plusieurs fois reporté, l'album sort finalement à l'automne 2006, et remporte un certain succès permettant au groupe d'entamer une série de concerts. Martijn Westerholt (claviers) et Charlotte Wessels (chant), alors seuls membres fondateurs, sont rejoints par Rob van der Loo (basse), Ronald Landa (guitare) and Sander Zoer (batterie).
Le deuxième album, April Rain sort en 2008. Le premier single est le titre éponyme April Rain ; le deuxième est Stay Forever.
Courant 2010, Rob van der Loo se retire de l'aventure Delain, en bons termes, pour des raisons personnelles. Il sera alors remplacé par Otto Schimmelpenninck van der Oije.
Après avoir joué dans de nombreux festivals, y compris le Wacken Open Air et le Hellfest, Delain est le groupe d'ouverture du Sonisphere Festival à Knebworth, Royaume Uni en juillet 2010.
Entre avril et mai 2011, ils annoncent sur le nouveau site web que Timo Somers sera désormais leur guitariste officiel et que l'enregistrement du troisième album se déroule bien.

Membres actuels

  • Charlotte Wessels (depuis 2005) : chant
  • Timo Somers (depuis 2011) : guitare
  • Otto Schimmelpenninck van der Oije (depuis 2010) : basse
  • Martijn Westerholt (depuis 2002) : clavier
  • Sander Zoer (depuis 2006) : batterie
Anciens membres



Anne Invernizzi (2002 - 2005) : chant
Roy van Enkhuyzen (2002 - 2005) : guitare
Frank van der Meijden (2002 - 2005) : guitare
Ray van Lente (2006 - 2007) : guitare
Ronald Landa (2006 - 2009) : grunt, guitare
Ewout Pieters (2009 - 2010) : guitare
Martijn Willemsen (2002 - 2005) : basse
Rob van der Loo (2005 - 2010) : basse
Tim Kuper (2002 - 2005) : batterie


Albums studios

  • 2006 : Lucidity
  • 2009 : April Rain
  • 2012 : We Are The Others
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 15 Mai - 22:42

DELAIN 1323086720-1024x640
Delain, groupe néerlandais de Metal Symphonique (formé par Charlotte Wessels, et l’ex-Within Temptation : Martijn Westerholt) viennent d’annoncer les dates de sortie pour leur très attendu 3ème album : We Are The Others.
1er Juin au Benelux et Allemagne; Juin, 4 en Angleterre et en France. Le premier single « Get The Devil Out Of Me« , sera quand à lui disponible à partir du 13 Avril.

DELAIN Delaincover
Décrit comme « l’album le plus puissant, le plus atmosphérique, et le plus enivrant du groupe« , We Are The Others contiendra 12 morceaux :
01. Mother Machine
02. Electricity
03. We Are The Others
04. Milk And Honey
05. Hit Me With Your Best Shot
06. I Want You
07. Where Is The Blood (feat. Burton C. Bell)
08. Generation Me
09. Babylon
10. Are You Done With Me
11. Get The Devil Out Of Me
12. Not Enough
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 15 Mai - 22:44

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 15 Mai - 22:45

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 15 Mai - 22:46

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 15 Mai - 22:49

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 15 Mai - 22:52

Charlotte Wessels, chanteuse de Delain, passionnée par l’art sous toutes ses formes, aime créer avant tout. Que ce soit écrire de la musique, des paroles ou créer du visuel. Pas étonnant alors que, lorsqu’on lui demande si Delain sortira bientôt un album live, elle ne soit pas si enthousiaste que ça à cette idée, d’autant plus dans le contexte actuel de profusion de vidéos YouTube. Elle s’avère, en revanche, bien plus passionnée en nous décrivant la manière dont Delain a remis en question sa manière de composer pour son prochain disque We Are The Others – qui sortira finalement le 4 juin après quelques difficultés dues au rachat de Roadrunner Records par Warner – la manière dont le visuel et les paroles de ce disque ont été créées ou encore son nouveau projet de photographie. Un processus de création tellement prenant qu’il échappe forcément à l’auditeur qui ne découvre via un album que la face émergée de l’iceberg. Alors que pour un artiste, ce processus est continu et représente la bande originale d’une vie.
Interview.

DELAIN Delain1« Cette fois, nous avons essayé autant que possible d’écrire à trois, à partir de zéro. »
Radio Metal : Tu es à Paris aujourd’hui pour parler de votre nouvel album et du concert que vous donnerez au mois de mai. Fais-tu ça dans tous les pays que Delain va traverser, ou la France a-t-elle simplement de la chance une fois de plus ?
Charlotte Wessels (chant) : La France est généralement l’un des pays où nous faisons beaucoup d’interviews et de promotion avant les tournées. Nous n’allons pas dans tous les pays mais nous passons presque toujours par la France et d’autres pays. Cette fois, c’était vraiment un coup de chance parce que j’étais de passage à Paris aujourd’hui ! C’est une heureuse coïncidence.
Votre guitariste, Timo Somers, ne sera pas de la partie sur cette tournée. Il sera remplacé par Bas Maas, actuel guitariste de Doro et ancien guitariste d’After Forever. Qu’est-ce qui a généré cette situation ?
Timo est très occupé par beaucoup de projets musicaux. Quand il a auditionné pour le poste de guitariste dans Delain, nous savions déjà qu’il avait la musique dans le sang. Il a tellement de projets à droite et à gauche, il était très occupé. Nous nous sommes demandé comment trouver une solution qui permettrait à tout le monde de respirer. Nous pensions déjà faire appel à deux guitaristes quand Bas Maas est arrivé. Ils étaient très enthousiastes à l’idée de se partager le travail. Ce n’est pas une solution pour laquelle on opterait automatiquement, mais quand l’option s’est présentée de faire appel à ces deux guitaristes très talentueux, et qui étaient prêts à se partager les responsabilités, nous nous sommes dits que ce serait une bonne idée. Nous sommes curieux de voir comment ça va se passer et d’avoir Bas sur scène avec nous pour la première fois.
Votre dernière tournée a pris fin en mai dernier (à Paris, d’ailleurs), vous serez bientôt de retour sur les routes et, entre-temps, vous avez réussi à enregistrer un album. Vous ne vous arrêtez jamais ? Le groupe souffre-t-il d’une sorte de boulimie artistique ?
Ce n’est vraiment pas le cas, pour être honnête. Présenté comme ça – fin de la tournée, enregistrement de l’album et nouvelle tournée –, tout semble s’être enchaîné très vite. En toute franchise, la dernière tournée était supposée être une tournée promo pour le nouvel album. Au final, nous avons donc, au contraire, rencontré d’énormes retards, mais nous avons des circonstances atténuantes, étant donné les problèmes que nous avons eus avec le label. Je pense que tout le monde a déjà entendu parler de ça sur Internet. Mais aujourd’hui, nous sommes très heureux que l’album soit terminé.
Comment s’est passé le processus de composition cette fois ? Es-tu toujours derrière les paroles ?
Je suis derrière les paroles mais aussi plus derrière la musique et les chansons elles-mêmes. Avant, Martijn [Westerholt , clavier] écrivait la plus grande partie de la musique et je m’occupais de la plupart des paroles. Sur les albums précédents, Jos apportait aussi sa touche sur certaines chansons. Cette fois, nous avons essayé autant que possible d’écrire à trois, à partir de zéro. On se réunissait dans une salle et on définissait le type de chanson pour lequel on était d’humeur. Au-delà de ça, beaucoup de gens ont influencé les chansons sur cet album. Lorsque les titres ont été plus ou moins finis, nous sommes allés en Suède pour des sessions de réécriture avec Tripod, notre équipe de producteurs. Ils ont aussi apposé leur sceau sur la musique. C’est comme ça que ça s’est passé : on a commencé par écrire des chansons en petit groupe, puis nous avons organisé des séances de réécriture avec Tripod en Suède. Ensuite, on a enregistré le tout !
Votre nouveau single, « We Are The Others », a été inspiré par le meurtre d’une jeune Britannique, Sophie Lancaster, en 2007, en raison de son look gothique. Tu sembles particulièrement touchée par ce sujet. Est-ce important pour toi de parler du droit à la différence ?
C’est très important. L’histoire de Sophie est extrêmement tragique, je pense que tout le monde en a entendu parler aux informations. Une vidéo d’animation a été réalisée en son honneur un an après sa mort. Quiconque l’a vue se sent obligatoirement très touché. Pour moi, c’est un sujet très spécial. J’ai commencé à étudier la théorie du genre il y a quelques temps. Il s’agit de la façon dont les différences entre les êtres humains peuvent modifier certains processus culturels ou politiques. Il est aussi beaucoup question de préjugés. Grandir en s’habillant de façon alternative ou en écoutant de la musique alternative… Tu dois savoir qu’il y a beaucoup de préjugés à ce sujet. Mais je ne veux pas en faire un problème centré uniquement sur les sous-cultures. C’est également un problème de sexe, d’ethnicité et de préférences sexuelles. Tous ces sujets nécessitent davantage de tolérance.
Ces dernières années, beaucoup de groupes ont commencé à parler de l’état du monde, de la crise financière, des problèmes environnementaux, d’écologie, etc. Ces thèmes étaient au centre de nombreux albums en 2011. Est-ce que ce sont également des sujets que vous abordez dans cet album ?
Les problèmes environnementaux, pas tellement. C’est quelque chose qui me préoccupe, mais pas qui m’inspire pour les paroles. Pas encore, du moins. Pour la plupart des chansons de cet album, l’influence principale était la réflexion sur la différence et la tolérance. Les interactions humaines, en quelque sorte.

DELAIN Delain5« Dans un groupe, on a le sentiment d’évoluer naturellement vers un certain point parce qu’on passe des années à se contenter d’écrire des chansons. Et bien sûr, le public n’assiste pas à tout le processus. Il voit une étape du processus, qui s’appelle Lucidity, un autre qui s’appelle April Rain, puis We Are The Others. Il ignore ce qui s’est passé entre les deux. »
Nous n’avons pas encore pu écouter l’album mais vous avez inclus quelques extraits dans plusieurs vidéos postées sur Internet, et particulièrement dans le tour-trailer. Ces extraits sont extrêmement heavy et certains titres sont plutôt agressifs : « Hit Me With Your Best Shot », « Where Is The Blood », etc. Cet album marque-t-il un changement de direction pour Delain ?
J’ai beaucoup de mal à répondre à ce genre de questions. Généralement, c’est plus le public qui décide si nous avons ou non pris une certaine direction. Ce que je peux dire, c’est qu’au niveau des paroles, j’ai essayé de ne pas me restreindre en matière de sujets ou de paroles, alors qu’en temps normal j’aurais peut-être essayé de faire plus subtil. J’ai cherché mes limites, en me demandant : « Jusqu’où peux-tu t’exprimer sans dépasser un certain point ? » Musicalement, tu as déjà dit que c’était plus heavy. En fait, il y a beaucoup de chansons différentes sur l’album. Certaines sont beaucoup plus pop, d’autres sont plus heavy. Nous avons pris différentes directions mais je pense que ça correspond à une identité unique. C’est sans doute également dû à Tripod, notre équipe de production, et à Jacob Hellner, qui a travaillé avec Rammstein et Apocalyptica. Il a énormément travaillé avec le groupe, sur le groove. Quand on écoute l’album, on se rend compte qu’il y a moins d’orchestrations. C’est plus direct, avec plus de batterie et de guitare, plus « in your face ». Voilà ce que j’aime à propos de cet album, ce qui rend même les titres plus pop intenses, d’une certaine façon. Tout est vrai et authentique.
Vous avez déjà joué quelques titres sur scène. Avez-vous reçu des commentaires concernant cette évolution ? Qu’en disent les fans ? Vous n’avez pas peur qu’ils soient un peu perdus ?
Je pense que les réactions aux chansons que nous avons déjà jouées ont été très positives. Nous avons joué un titre intitulé « Get The Hell Out Of Me » qui a été immédiatement très populaire. Le public s’est mis à sauter et à applaudir sans même connaître la chanson, donc ça s’est bien passé. On nous a déjà parlé de « We Are The Others » comme single, mais étant donné que l’album a été retardé, nous allons sans doute en sortir un autre. Il s’agira sans doute de « Get The Devil Out Of Me ». Le public pourra certainement l’entendre assez vite. Je pense que le public a très bien réagi à ces chansons. La façon dont ils répondront à l’album dans son intégralité est imprévisible mais, moi, je l’adore ! [rires] Je ne peux qu’espérer que d’autres l’apprécieront aussi ! Je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas !
Peut-être parce que le changement semble être très important – par rapport à Lucidity, du moins, peut-être pas à April Rain…
J’imagine. Dans un groupe, on a le sentiment d’évoluer naturellement vers un certain point parce qu’on passe des années à se contenter d’écrire des chansons. Et bien sûr, le public n’assiste pas à tout le processus. Il voit une étape du processus, qui s’appelle Lucidity, un autre qui s’appelle April Rain, puis We Are The Others. Il ignore ce qui s’est passé entre les deux. Les choix qu’on peut effectuer ne viennent pas d’une envie soudaine de faire autre chose, ils viennent naturellement.

DELAIN Weare(A propos de Roadrunner Records) « Nous avions toujours eu de très bonnes relations de travail avec le label, nous étions très satisfaits. Par la suite, nous sommes passés chez Warner. Évidemment, ils ne nous ont pas signés et ils n’étaient pas exactement à 100 % derrière l’album. »
L’artwork de l’album est très original, très art moderne. On voit rarement ce genre de pochette chez un groupe de metal. Quel était le concept derrière cet artwork ?
Le concept se cache moins derrière l’artwork que derrière l’artiste lui-même. La pochette a été réalisée par Glenn Arthur, un artiste californien. Il travaille beaucoup avec cette imagerie Art Nouveau, comme tu viens de le dire, ainsi qu’avec des images steampunk. Je suis son travail depuis très longtemps, j’adore ce qu’il fait. Je pense que ce qu’il fait en matière d’art visuel est très proche de notre musique : c’est assez sombre mais il y a un aspect très esthétique. J’ai écrit des articles sur lui dans mon blog et nous avons fini par entrer en contact. Il m’a demandé : « Est-ce que votre reprise de ‘Small Town Boy’ est disponible sur iTunes ? Parce que je l’aime beaucoup ». Je me suis dit : « Oh mon Dieu, il aime ma musique ! », et j’ai pensé que nous devions travailler avec lui. En ce qui concerne le concept de l’artwork, je lui ai donné les paroles et il a puisé son inspiration là-dedans. Voilà comment ça s’est passé. Je suis très fière qu’il ait réalisé l’artwork. Il y aura également quelques surprises parce qu’il a réalisé des illustrations supplémentaires pour la pochette. C’est vraiment sympa.
Tu as déjà évoqué les problèmes que vous avez rencontrés pour sortir l’album. Pour ceux qui ne seraient pas au courant, peux-tu nous expliquer pourquoi la sortie a été retardée ?
C’est dû au fait que Roadrunner, chez qui nous étions signés, a été racheté par Warner. Nous avions toujours eu de très bonnes relations de travail avec le label, nous étions très satisfaits. Par la suite, nous sommes passés chez Warner. Évidemment, ils ne nous ont pas signés et ils n’étaient pas exactement à 100 % derrière l’album. L’ancien patron de Roadrunner dirige une entreprise aux Pays-Bas, CNR Music. Là-bas, l’album sera diffusé par ce label. Ce qui est drôle, c’est que l’album a été vendu à des pays Roadrunner. Au final, on travaille avec les mêmes personnes, ce qui est très sympa ! La différence, c’est que le nom n’est pas le même. Nous sommes très heureux d’avoir trouvé une solution. Officieusement, la date de sortie n’est pas encore annoncée ; c’est une information toute récente, et nous allons l’annoncer lundi. Alors, je t’en prie, ne publie pas cette interview avant lundi ! [rires] Beaucoup de gens étaient très inquiets, ils avaient même lancé des pétitions. Nous sommes très reconnaissants. C’était une situation très stressante pour nous mais la réaction des fans a été énorme. Aujourd’hui, nous sommes très heureux d’avoir trouvé une solution. (NDLR : la date de sortie a depuis été annoncée ; We Are The Others sortira le 1er juin au Benelux et en Allemagne, et le 4 juin au Royaume-Uni et en France.)

DELAIN Delain3« Je préfère créer de la nouveauté. De nos jours, on peut voir n’importe quel concert sur YouTube. J’imagine que ce sera sympa de le faire, parce que j’aime écouter des titres live d’autres groupes, mais, pour moi, ce n’est pas ce qu’il y a de plus excitant. »
We Are The Others est le troisième album studio de Delain. Il était probablement trop tôt pour parler avant, mais commencez-vous à penser à un album live ?
[longue hésitation] Ce n’est pas ma préoccupation principale. Nous avons enregistré et mixé quelques chansons live, alors on dispose déjà de plusieurs titres de bonne qualité. Peut-être qu’on finira par le faire, et ce sera bien sûr très intéressant. Mais je préfère créer de la nouveauté. De nos jours, on peut voir n’importe quel concert sur YouTube. J’imagine que ce sera sympa de le faire, parce que j’aime écouter des titres live d’autres groupes, mais, pour moi, ce n’est pas ce qu’il y a de plus excitant. Je réfléchis beaucoup plus à l’album numéro quatre !
Tu participes à un projet artistique très intéressant avec Wendy Van Den Bogert, une photographe et designer néerlandaise qui a déjà réalisé plusieurs photoshoots pour Delain. Il s’agit d’un projet photo pour lequel vous recherchez des modèles. Peux-tu nous en dire un peu plus ?
Non ! [rires] En fait, c’est un projet qui explore le sujet dont on a déjà parlé : la diversité. La séance photos aura sans doute lieu en avril, alors ce sera rendu public très vite. Mais je ne veux pas parler en détail de ce que le projet contiendra. C’est une nouvelle direction pour moi. Je n’ai encore jamais créé d’art visuel de façon active, alors c’est vraiment tout nouveau. Wendy et moi nous sommes trouvées parce que nous voulions toutes les deux nous lancer dans un projet visuel et artistique. Nous nous sommes trouvées dans cette idée. Aujourd’hui, nous avons six projets dans nos tiroirs ! Tu verras tout ça quand ce sera terminé mais, pour l’instant, je vais garder les détails pour moi ! [rires]
Je suivrai ton blog pour connaître les derniers développements ! Dernière question : tu as récemment obtenu un diplôme en histoire de l’art ; félicitations ! L’art sous toutes ses formes est manifestement très important pour toi. Pourrais-tu t’imaginer évoluant dans un type d’art autre que la musique – dans la peinture, par exemple ?
Ce projet avec Wendy est un premier pas dans une nouvelle direction, pour voir ce que je pourrais faire dans le domaine visuel. J’aime écrire, peindre, dessiner, faire de la photo… Donc, oui, je peux l’imaginer mais je ne sais pas si c’est écrit ! [rires]
Interview réalisée le 24 mars 2012 à Paris

Site Internet de Delain : www.delain.nl
Album : We Are The Others, sortie le 4 juin 2012.

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeJeu 17 Mai - 18:16



Delain - Get the Devil Out of Me - Live@Alhambra - Paris (21.05.2011)
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeJeu 17 Mai - 18:20



Delain - Concert Live @ Appelpop 2011 Part1
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeJeu 17 Mai - 18:22



Delain - Concert Live @ Appelpop 2011 Part2
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeJeu 17 Mai - 18:23



Delain - Concert Live @ Appelpop 2011 Part3
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMer 31 Oct - 19:38

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeVen 15 Nov - 13:55

DELAIN Full Concert Live @Underground Lelystad 9-3-2013

Setlist:
1. Mother Machine
2. Stay Forever
3. Milk and Honey
4. Virtue and Vice
5. See Me in Shadow
6. Electricity
7. Pristine
8. April Rain
9. Sever
10. Get the Devil Out of Me
11. Invidia
12. Control the Storm
13. Generation Me
14. Sleepwalkers Dream
15. Not Enough
Encores:
16. The Gathering
17. We Are the Others



_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeDim 22 Déc - 11:36

Les néerlandais de Delain sont de retour en France en Avril 2014 pour un total de 5 dates.

Les amateurs du groupe de Martijn Westerholt (ex Within Temptation) et de Metal Symphonique seront donc en joie de pouvoir écouter la superbe voix de Charlotte Wessels à

• 22 Avril - Toulouse - Bikini
• 24 Avril - Lyon - Radiant
• 25 Avril - Paris - Zénith
• 27 Avril - Nantes - Zénith
• 28 Avril - Lille - Aéronef

DELAIN 10959

_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeJeu 23 Jan - 18:18

DELAIN sortira The Human Contradiction, son nouvel album, le 7 avril en Europe (le 8 avril en Amérique du Nord) chez Napalm Records. Pochette et tracklist sont à découvrir ci-dessous.

DELAIN Delain-newalbum

Tracklist :

Here Come The Vultures
Your Body Is A Battleground
Stardust
My Masquerade
Tell Me, Mechanist
Sing To Me
Army Of Dolls
Lullaby
The Tragedy Of The Commons

_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeJeu 6 Mar - 19:25

DELAIN sortira The Human Contradiction, son nouvel album, le 7 avril en Europe (le 8 avril en Amérique du Nord) chez Napalm Records. Le titre ‘Your Body Is A Battleground’, chanté en duo avec Marco Hietala (NIGHTWISH, TAROT), est désormais à découvrir via sa lyric-vidéo à voir ci-dessous.


_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeJeu 13 Mar - 18:08

DELAIN sortira The Human Contradiction, son nouvel album, le 7 avril en Europe (le 8 avril en Amérique du Nord) chez Napalm Records. Des extraits de chaque titre de cet album ont été dévoilés. A écouter ci-dessous.


_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMer 2 Avr - 17:56

DELAIN sortira The Human Contradiction, son nouvel album, le 7 avril en Europe (le 8 avril en Amérique du Nord) chez Napalm Records. Le clip pour la chanson « Stardust » est désormais disponible.


_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeVen 18 Avr - 17:52

Après avoir sorti We Are The Others en 2012, Delain revient deux ans plus tard avec un nouvel album, The Human Contradiction, qui vient de voir le jour chez Napalm Records. Même s’il est plus sombre que son prédécesseur – « Je crois qu’au niveau des textes, il se peut que ce soit l’album le plus sombre que nous ayons fait » confie d’ailleurs la chanteuse Charlotte Wessels dans l’entretien ci-dessous – Delain continue sur ce disque d’appliquer sa recette musicale qui mélange pop, metal, gothique et arrangements orchestraux classieux.

Dans cette interview, la toujours très nature Charlotte Wessels nous parle de la manière dont Delain approche sa musique et de la trilogie littéraire d’Octavia Butler qui a servi d’inspiration pour son nouvel opus. La chanteuse en profite également pour évoquer l’apport de Marco Hietala, le bassiste de Nightwish, qui participe une nouvelle fois à un album du groupe néerlandais en tant qu’invité. Sur un plan plus personnel, Charlotte Wessels revient pour nous sur la période mouvementée que le groupe a traversé lorsqu’il a quitté Roadrunner / Warner ou sur sa participation à la bande-son d’une série télévisée concernant la communauté gay d’Amsterdam.

DELAIN Delain3

Radio Metal : La dernière fois que nous avons discuté, vous veniez de quitter Roadrunner et Warner et vous travaillez maintenant avec Napalm Records. Peux-tu nous en dire plus là-dessus et en êtes-vous satisfaits ?

Charlotte Wessels (chant) : Oui, nous en sommes très satisfaits. Je ne sais pas si je t’avais vraiment tout raconté à ce sujet la dernière fois mais toute cette période mouvementée que nous avons traversé quand Roadrunner a été racheté par Warner nous a vraiment frustré. Pour être clair, nous nous sommes retrouvés dans une situation où nous étions chez Warner alors que Warner n’avait pas choisi de travailler avec nous et nous n’avions pas choisi de travailler avec eux puisque nous avions choisi Roadrunner. La situation était vraiment difficile, au final nous sommes allés chez une autre maison de disques pour We Are The Others et ensuite nous avons signé avec Napalm Records et là c’est comme une bouffée d’air frais, c’est un changement très positif et lorsque nous avons sorti Interlude, nous nous sommes tout de suite rendu compte que notre collaboration avec eux était très positive. Donc, oui, c’est un gros changement et nous espérons rester chez Napalm un certain temps, je ne veux plus vivre ce genre de choses.

Le ton de cet album semble plus sombre et plus moderne, particulièrement par rapport à ce à quoi nous sommes habitués de la part d’autres groupes menés par une chanteuse. Est-ce dû à l’évolution de votre musique ou au thème de l’album ?

Je dirai que ça dépend. Concernant la musique, je pense que c’est une réaction naturelle au processus que nous avons enclenché, notamment depuis notre dernier album We Are The Others. Beaucoup de gens extérieurs se sont impliqués dans la musique, parfois c’était génial et sur d’autres aspects c’était un peu frustrant pour nous. Nous avons donc décidé de recommencer à faire les choses nous-mêmes sur ce disque. Nous avons pris les choses en main et personne d’autre n’est intervenu dans le processus d’écriture. Nous avons consacré plus de temps à la production et je crois que cela a été très positif pour nous. Je ne sais pas si c’est à cause de cela mais nous avons remarqué, une fois que nous avions toutes les chansons, qu’effectivement, en général le son est, comme tu l’as dit, assez sombre et retrouve les éléments symphoniques qui étaient présents sur notre premier album. Au niveau des paroles, je ne sais pas si c’est vraiment plus sombre mais il s’y passe beaucoup de choses, je crois que c’est ce qui est naturellement ressorti du fait que nous voulions donner libre cours à notre créativité. Une chose en a amené une autre, je suis vraiment heureuse du résultat et je trouve ça intéressant de voir notre musique prendre ce chemin-là quand nous décidons de laisser faire les choses.

En fait, lorsque j’ai cherché un adjectif qui pourrait décrire l’album, j’ai opté pour « gris » parce que ce n’est pas un album très tragique, ni très léger, il est entre les deux. Peux-tu me dire ce que tu penses de cet adjectif, « gris » ?

Et bien, j’ai lu Cinquante Nuances de Gray (NDLT : le titre Fifty Shades Of Gray en anglais est un jeu de mots entre « grey » – « gris » en français, et « Gray », le nom du personnage principal.), donc lorsque tu parles de « gris », cela m’évoque des choses complètement différentes mais dans tous les cas c’est un terme approprié. En règle générale j’aime la musique sombre mais au niveau des paroles j’aime quand il y a une espèce de lumière au bout du tunnel. Je crois qu’au niveau des textes, il se peut que ce soit l’album le plus sombre que nous ayons fait mais il y a effectivement des chansons très exaltantes aussi, comme « Masquerade », par exemple, qui est un morceau très positif. Ce n’est jamais totalement noir ou blanc et je pense que c’est bien parce qu’il nous faut un peu des deux, de toute façon !

Le titre de l’album fait référence à la trilogie d’Octavia Butler « Lilith’s Brood » qui dépeint un monde post-apocalyptique dans lequel l’humanité à succombé à sa nature auto-destructrice. Penses-tu réellement que c’est ce qui arrivera ?

Je ne pense pas que c’est ce qui arrivera mais je pense que c’est une brillante œuvre de fiction dont l’histoire est inspirée de notre monde actuel. Quand Octavia Butler évoque la contradiction humaine, le fait que nous soyons intelligents et hiérarchisés induit cette hiérarchie dans laquelle nous décrétons que certaines personnes sont meilleures que d’autres, puis nous cherchons une caractéristique au hasard et en faisons le critère sur lequel repose le fait qu’untel soit meilleur qu’un autre. C’est quelque chose de vraiment auto-destructeur et je pense que c’est très réel et très présent dans notre monde. Mais je ne suis pas sûre que ce soit la raison de la fin de l’humanité, nous pourrions être heurtés par une comète et tous disparaître demain. Je ne fais pas dans l’anticipation mais, comme je le disais, elle se sert d’éléments très réalistes et c’est ce que je trouve intéressant. Sur notre album précédent, nous nous sommes focalisés sur cette notion d’altérité qui nous intriguait beaucoup, et la représentation qu’en avaient les gens, et lorsque j’ai lu de quelle manière elle décrivait la contradiction humaine, cela m’a marqué. C’est une façon tellement géniale de décrire cette dynamique, une métaphore superbe. Donc, oui, cela m’a marqué et je savais que cela ressortirait un jour, il y a tellement de chansons sur cet album qui, sous des angles différents, jouent avec cette notion d’altérité ; que ce soit vis-à-vis des autres êtres humains ou comment nous nous situons vis-à-vis des autres espèces. Il y a tellement de chansons qui se rapportent à cela que j’ai trouvé que The Human Contradiction (NDLT : la contradiction humaine) était un bon titre pour l’album. Ce n’est pas réellement un concept album mais il y a sans aucun doute un fil rouge tout au long du disque. La chanson qui sera notre premier single, « Stardust » est directement inspirée de la trilogie, donc cela transparaît de différentes façons.

Es-tu une fan de science-fiction ?

Non, pas du tout ! Ce n’est pas que cela me déplaît mais je n’ai jamais été particulièrement fan de science-fiction et en fait c’est un des premiers livres de science-fiction que j’ai lu et aimé et c’est immédiatement devenu l’un des mes livres préférés. Je le recommande d’ailleurs à beaucoup de gens, y compris à ceux qui n’aiment pas la science-fiction parce que je m’y suis plongée sans être fan de science-fiction et au final j’ai adoré. C’est principalement parce que c’était une auteure très sophistiquée et très brillante qui travaillait vraiment sur les caractéristiques du genre humain et avait une superbe manière de mettre cela par écrit. En fait j’ai dû lire le premier livre dans le cadre de mes cours en Études de Genre (NDLT : « Gender Studies » discipline qui consiste à étudier le rôles des hommes et des femmes dans l’histoire, la littérature ou les sciences selon leur sexe.) et j’ai fini les deux suivants peu après, ce sont d’excellents livres.

On retrouve sur ce disque, le côté symphonique de votre premier album, est-ce parce que cet aspect-là de votre musique vous manquait ou que vous avez été pris d’une certaine nostalgie ?

Non, ce n’est pas vraiment un sentiment de nostalgie, en fait ce n’est que lorsque nous avions tout écrit et tout écouté… Bien sûr, certaines chansons étaient différentes et n’ont pas trouvé leur place sur l’album, mais quand j’ai écouté la sélection finale, j’ai trouvé que globalement il y avait beaucoup de choses que nous avions fait à nos débuts et que nous faisons de nouveau aujourd’hui. Par exemple, les grognements très présents sur « Tell Me Mechanist », ou l’inspiration très symphonique des parties orchestrales de « Your Body Is A Battleground » et « Sing To Me » et bien sûr, le retour de Marco Hietala et George Oosthoek qui avaient participé à notre premier album. Ce n’est pas quelque chose que nous avons fait volontairement pendant que nous écrivions, mais plutôt quelque chose que j’ai remarqué lorsque nous avons fait la sélection et je me suis dit « ok, alors, voilà ce qui se passe quand nous ne nous posons pas de questions ! » (rires).

DELAIN Delain-The-Human-Contradiction

Ce qui est intéressant dans les éléments symphoniques que vous introduisez sur votre album, c’est que ce ne sont que des arrangements. On a l’impression que le plus important pour vous ce sont les chansons, les riffs, les mélodies et que le reste n’est que détails, alors que certains groupes se reposent trop là-dessus et en oublient d’écrire de bonnes chansons…

Oui, c’est très vrai, les éléments symphoniques sont bien souvent ajoutés à la chanson. À certains moments, nous avons travaillé avec Mikko Mustomen qui est très doué avec les orchestrations et qui nous a fait des arrangements vraiment super, mais seulement une fois que nous avions fini d’écrire les chansons. Je pense que tu es dans le vrai quand tu dis qu’une chanson doit être bonne, peu importe qu’elle soit simplement chantée et jouée sur une guitare acoustique ou qu’elle ait tous ses éléments symphoniques. Je ne qualifierai pas cela de détail parce que c’est très important, tout particulièrement dans ce genre de musique où les gens adorent ça et moi-même j’adore ça, mais à la base, oui, je pense que la chanson doit être solide et que cela doit fonctionner en jouant simplement la mélodie et le refrain. Ta conclusion est la bonne.

Marco Hietala a l’habitude de chanter avec des groupes menés par des femmes, est-ce la raison pour laquelle tu as choisi de retravailler avec lui sur cet album, pour avoir une sorte de double plus agressif ?

Oui, le truc c’est qu’il y a énormément de raisons de demander à Marco de participer à un disque. La première étant que c’est un chanteur qui envoie du lourd, sa voix de pirate est vraiment incroyable et c’est bien sûr d’abord pour cela que nous lui avons demandé de participer à notre premier disque. Et nous lui avons à nouveau demandé parce que nous imaginions bien sa voix sur certaines parties des chansons que nous avions écrites. Et puis il a tellement fait partie intégrante de notre premier album que c’est vraiment un plaisir de l’avoir à nouveau sur un disque. Lorsque nous travaillons avec Marco, je sais que nous allons aimer tout ce qu’il nous envoie mais je crois que cette fois-ci il s’est vraiment surpassé et que le résultat de notre collaboration est vraiment génial. Et comme tu l’as dit, cela fonctionne vraiment bien de l’avoir comme double, la chanson « Sing To Me » fonctionne particulièrement bien en duo et je suis vraiment ravie de la façon dont cela s’est passé, c’est génial de l’avoir à nouveau parmi nous !

Crois-tu que le groupe va avoir besoin d’un chanteur masculin de façon plus permanente à l’avenir ?

Je n’en suis pas tout à fait sûre. Il y a du bon dans le fait d’avoir des artistes invités, nous écrivons toujours tout nous-mêmes et ce qui est remarquable chez Marco c’est qu’il peut facilement chanter dans le même registre que moi, donc c’est vraiment facile pour moi de chanter ses sections et pour lui de chanter les miennes quand nous lui envoyons quelque chose sur lequel chanter. Puisque je peux chanter ses sections c’est très facile pour moi de les faire en live, mais bien sûr, à certains moments, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un duo ou lorsque nous chantons ensemble, nous avons besoin d’une voix masculine et dans notre cas c’est habituellement Otto, notre bassiste qui fait les grognements et Timo, notre guitariste qui chante les sections lorsque il s’agit d’une voix claire. Nous avons une solution sous la main !

La première fois que nous nous sommes rencontrés, tu m’as dit préférer les voix masculines. Qui sont tes chanteurs favoris ?

Je ne pense pas que les voix masculines soient plus belles ou meilleures à un quelconque niveau, je ne crois pas à une hiérarchie entre les sexes lorsqu’il s’agit de chant, et comme tu l’as probablement compris, je ne crois pas à une hiérarchie tout court (rires) mais il est vrai que la plupart de mes groupes préférés ont des chanteurs masculins. Ce sont Radiohead, Thom Yorke en général, y compris son travail solo, Nick Cave, Nick Cave And The Bad Seeds, j’aime beaucoup son travail, et concernant le metal, j’apprécie d’écouter des groupes comme Anathema. C’est peut-être aussi parce que lorsque j’écoute de la pop, par exemple, j’arrive vraiment à apprécier certaines chanteuses comme Kate Bush, Björk, Tori Amos et Florence And The Machine. Bien sûr, elles ont un genre de voix qui ne peut vraiment déplaire à personne (rires) et je les aime vraiment beaucoup mais lorsqu’il s’agit d’écouter des chanteuses dans notre style, je ne vis plus ça de la même façon maintenant que je chante dans ce style-là. Parce que quand j’entends des gens qui, par exemple, comparent ma voix avec celle de quelqu’un d’autre, j’écoute et je me mets automatiquement à faire la même chose, alors écouter ce genre de musique devient du travail au lieu d’être quelque chose de relaxant (rires) ! Donc pour me détendre j’écoute des musiques différentes de celle que nous faisons. J’ignore pourquoi mais j’écoute juste ce qui se fait dans notre genre d’une oreille différente depuis que j’y suis si activement impliquée. Voilà, ça a peut-être un rapport avec cela, mais globalement, oui, mes deux artistes favoris sont des hommes et il n’y a rien que je puisse y faire (rire) !

Tu avais également déclaré que tu aimerais beaucoup travailler avec des artistes non-métalleux. Cela fait-il toujours partie de tes projets ? As-tu tenté de contacter des non-métalleux pour cet album ? Je sais que tu parlais de The Cure, par exemple, il y a quelques années ?

Oui, pour moi cela dépend vraiment de l’endroit où l’on place les frontières du genre, je sais que The Cure n’est pas un groupe de metal, bien sûr, mais je pense qu’il sont quasiment au cœur de ce qu’est le style gothique. Oui, je continue à trouver cela intéressant. J’aime les collaborations, en général, et je sais que beaucoup de gens divisent la musique en styles très définis mais personnellement je vois parfaitement où se trouvent nos points communs avec un groupe comme The Cure, dans ce côté très sombre et gothique. Mais oui, pour ce qui est de la musique, j’ai vendu mon cœur au metal il y a très très longtemps (rires) et je sais que c’est mon truc principal, j’adore faire ce que nous faisons, mais j’ai aussi d’autres projets en cours. L’année dernière, par exemple, j’ai composé la bande-originale du pilote d’une nouvelle série télévisée Néerlandaise, qui n’avait rien de metal, et oui, j’aime garder l’esprit ouvert quant à ce que l’on peut me proposer.

Je sais que tu apprécies différentes formes d’arts, et il y a deux ans, tu nous as dit avoir envie d’explorer de nouvelles choses. As-tu déjà des projets en tête ?

Oui, eh bien, il y a trois ans, j’avais également prévu de reprendre ma carrière universitaire et aujourd’hui j’ai achevé ma Maîtrise en Études de Genre et je me suis focalisée sur les arts visuels. Bien sûr ce sont des écrits et c’est probablement quelque chose que les fans ne liront jamais mais je crois que c’était quand même une bonne chose pour moi de faire cela. Je n’aurais probablement jamais lu le livre dont est tiré The Human Contradiction si cela n’avait pas été pour mes études, alors ça a vraiment été enrichissant. Je suis toujours très impliquée dans les arts visuels et j’ai travaillé sur une exposition autour de l’écologie l’année dernière qui m’a également beaucoup inspirée. Et, bien sûr, chez moi je fais des trucs autour du visuel mais ce ne sont pas des choses que j’ai prévu de montrer à qui que ce soit dans l’immédiat, c’est pour me détendre à titre privé. J’aime beaucoup les arts en général. Composer la musique pour le pilote de cette série télévisée a été vraiment enrichissant parce qu’il s’agissait de créer de la musique qui renforcerait les images. La musique n’est pas autonome, elle doit être composée pour renforcer la puissance des images donc c’est dans un objectif très différent. Oui cela m’a semblé être une discipline complètement différente et j’ai trouvé cela très intéressant à faire, ça m’a vraiment plu. La série s’appelait Queer Amsterdam (NDLT : « Gay Amsterdam ») et parlait de la communauté gay d’Amsterdam et était totalement faite par et pour la communauté gay? Participer à ce projet a été très gratifiant pour moi. Oui, bien sûr, j’aspirerai toujours à faire différentes choses mais pour le moment, pour être franche, je n’ai pas envie et ne peux pas faire grand-chose d’autre que Delain parce que tout va fantastiquement bien. J’apprécie tout ce vers quoi nous nous dirigeons et nous allons faire une si importante tournée que je dois utiliser le moindre instant qu’il me reste pour envisager d’autres projets car je n’en ai que très peu (rire) !

Connais-tu la signification de ton nom de famille en français ?

Non !

Je dois te prévenir, c’est franchement nul et j’ai de la peine à croire que je vais réellement te le dire, mais ton nom de famille Wessels se dit vaisselle en français !

Vaisselle ? Oh, ça pourrait être pire ! Mais c’est bon à savoir, quand je suis en France et que je crois avoir un joli nom de famille, je me souviendrai que je n’ai pas un joli nom de famille ! Je te remercie pour tout ce que tu impliquais en me donnant cette information, je me sens bien plus avisée maintenant ! (Rires)

Interview réalisée le 19 février 2014 par Metal’O Phil. Radio métal
Introduction : Amaury.
Retranscription et Traduction : Judith.

Album The Human Contradiction, sortie le 7 avril 2014 chez Napalm Records.

_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
SonicboomSonicboomMtv unpluggedMessages : 8594
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 55
Localisation : 94
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeVen 25 Avr - 22:43

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeDim 27 Avr - 16:44

Delain Full Kick-Off Show @Hedon Zwolle NL 21 March 2014

Setlist:
1. Here Come the Vultures (Live Premiere) 1:10
2. Get the Devil Out of Me 6:38
3. Army of Dolls (Live Premiere) 10:55
4. Mother Machine 15:55
5. April Rain 20:38
6. Stardust (Live Premiere) 25:38
7. Sing to Me (Live Premiere) 29:33
8. Sleepwalkers Dream (feat. Marcela Bovio) 34:14
9. The Gathering 39:10
10. Tell Me, Mechanist (with George Oosthoek) (Live Premiere) 43:03
11. Pristine (with George Oosthoek) 47:54
12. Go Away 53:01
13. Electricity 56:42
14. Not Enough 1:01:53
Encore:
15. My Masquerade 1:08:09
16. Virtue and Vice 1:12:52
17. We Are the Others 1:16:56




_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 29 Avr - 17:06


_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
SpacemanSpacemanModérateurMessages : 2859
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 52
Localisation : St Sébastien city
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMar 29 Avr - 22:22

Merci lolo  DELAIN 643715 

_________________
Jean-Mi
DELAIN Kff_bb10
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeMer 4 Juin - 18:14

Sander Zoer quitte le poste de batteur au sein de DELAIN « pour cause de changements majeurs récents qui ont des conséquences sur sa vie personnelle ». Il est replacé par Ruben Israel.

_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16650
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
DELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitimeDim 26 Avr - 12:01


_________________
DELAIN Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséDELAIN Vide
MessageSujet: Re: DELAIN   DELAIN Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
DELAIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: De C à D-
Sauter vers: