AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HELLOWEEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DOMMAlive IIIMessages : 8149
Date d'inscription : 19/05/2010
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Dim 27 Jan - 15:16

une question LAURENT, depuis quelques jours les vidéos que tu mets , ne sont pas apérationnelles , ça vient de moi ?

autre chose encore , hier j ai mis sur le topic hors KISS un titre KISS ou GENE ( something wicked this way comes ) , il estsuperbe , aurais tu des infos sur ce titre ..
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Dim 27 Jan - 15:59

something wicked this way comes est un titre de Gene que Doro a chanté sur son album "doro" en 1990 avec Tommy Thayer a la guitare sur l'album ,elle avait aussi repris only you de the elder et l'album avait été produit par Tommy Thayer,Gene Simmons et Par Regan ;Kevin Valentine etait a la batterie celui qui jouera plus tard sur psycho avec Tommy !

concernant les vidéos ,je ne peux pas te dire ,moi ça marche et je peux toute les voirs !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Sam 2 Fév - 11:51

[youtube][/youtube]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Sam 2 Fév - 11:55

Andi DerisMichael WeikathSascha GerstnerMarkus GrosskopfDani Löble









_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Sam 2 Fév - 12:02






















_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Sam 2 Fév - 12:04


































_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6539
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Sam 2 Fév - 17:01

Il est quand même très bon, ce nouvel album !!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Sam 2 Fév - 17:03

Effectivement Phil tres tres bon !cheers vivement le 8 avril a l'olympia !cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkizz62Dressed to killMessages : 348
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 47
Localisation : 62
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Dim 3 Fév - 10:17

Exellent album,bien puissant et metal.Bien que moins sombre que le précedent que j'avais kiffé.Twisted Evil

J'adore et vivement les festochs (ppm fest à Mons et le hellfest)
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Sam 2 Mar - 14:09

[youtube][/youtube]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Jeu 7 Mar - 19:17

[youtube][/youtube]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Lun 22 Avr - 22:36

Live Report

Helloween : les citrouilles vous dérouillent









A peine remis de la furya Mass Hysteria, l’Olympia ouvre à nouveau ses portes au metal. A croire que cette salle mythique y prend goût ! Et le plateau de ce soir, avec les Allemands de Helloween et Gamma Ray, s’annonce plutôt remuant. Et intéressant puisque pouvant laisser présager d’un bœuf assez naturel. En effet, Kai Hansen, leader actuel de Gamma Ray, était aux origines de la bande aux citrouilles. Que ceux qui savent déjà ne prennent pas ombrage de ce court rappel historique ; tout le monde ne semblait pas avoir cette information en tête ce soir.
Voilà pour le passé, revenons au présent. Helloween monte sur les planches pour défendre son tout récent Straight Out Of Hell. Gamma Ray vient quant à lui occuper le terrain avec un EP, Master Of Confusion, qui ne contient que deux nouvelles compositions. En lien avec notre époque où les performances live prendraient le pas sur les sorties studio ?
Pour les accompagner dans leur infernale tournée, les Germains sont accompagnés d’une formation brésilienne : Shadowside. Brésil, Allemagne, arrêtez de penser foot ! Nous sommes dans une salle de concert que diable ! Pour prendre notre dose de power metal. Alors, laissez vos crampons aux vestiaires, chevauchez votre plus belle citrouille et pénétrez avec nous au cœur de ce Hellish Tour.

Artistes : Helloween – Gamma Ray – Shadowside
Date : 8 avril 2013
Salle : Olympia
Ville : Paris

Shadowside : carton rouge pour le Brésil ?
19h30, les Brésiliens entrent sur scène. Une fille, trois garçons. Mine de rien, ils existent depuis quelques années maintenant, ont trois albums à leur actif, rien de très récent néanmoins. En effet, leur dernière sortie, Inner Monster Out, d’où seront puisés la plupart des titres de leur setlist date de 2011.
Honnêtement, le groupe n’apporte rien de nouveau à la planète metal côté groupe symphonique / mélodique / « à chanteuse ». Ils y mettent de la conviction, bougent, enchaînent les figures imposées, headbanging et hélicoptères… Mais musicalement, à part peut-être un ‘Hide Away’ qui attire l’oreille, le reste manque d’intérêt. Quant à la reprise du ‘Ace Of Spades’ de Motörhead, elle est à oublier très vite. Le tout étant aussi desservi par un son loin d’être correct. Le public applaudit néanmoins la prestation. Allez comprendre ! Au bout de trente minutes, les quatre Brésiliens saluent le public et quittent la scène. Pas convaincants.
Au suivant, comme dirait Jacques Brel…
Un magnifique et grand backdrop reprenant la pochette du dernier EP de Gamma Ray habille le fond de scène, la batterie est surélevée et les lumières soignées : les Allemands ont fait attention au décor et entament leur concert avec ‘Anywhere In The Galaxy’, un titre du siècle dernier.
Le public, même s’il n’a pas rempli la salle, répond présent et soutient le groupe, applaudit, scande des « Hey ! Hey ! » et autres « Gamma Ray ! » accueillant chaleureusement le nouveau titre ‘Master Of Confusion’.
Côté son, le volume est fort mais la restitution très correcte. Côté scène, les plans guitaristiques se multiplient, de la pose des deux guitaristes côte à côte au solo « doigts sur le manche ». Sur son côté droit, Henjo Richter est parfois entouré par une épaisse fumée blanche. Il est le seul d’ailleurs à bénéficier de cet effet dont ne profite pas son collègue bassiste, à gauche et dont le côté répétitif, un peu bancal, car réduit à un seul côté de la scène, donnant parfois une impression de pétard mouillé quand la fumée disparait aussi vite que ce qu’elle était arrivée, finit par être lassant.

Gamma Ray déclenche la première vraie explosion heavy de la soirée.
L’introduction calme de ‘Empathy’ offre un beau moment à nos oreilles avant d’exploser vers le heavy que nous retrouvons aussi sur ‘Rise’ et son refrain entrainant et plutôt efficace. Power metal attitude ! Kai s’offrira même un court jeu de guitare avec les dents.
Mais pour l’instant la prestation manque tout de même de fantaisie, d’entrain. Les plans restent les mêmes, répétés à l’envi. Il faut attendre le classique ‘Future World’… de Helloween pour sentir la soirée démarrer enfin. Kai fait durer l’introduction que les fans ont évidemment reconnue, les guitaristes s’amusent un peu, Kai se poste devant la batterie, Henjo et Dirk se mettent sur les côtés. Sauf que le morceau ne démarre pas tout de suite et qu’un rapide solo de batterie permet au batteur de se mettre un court instant en avant. Ses camardes le rejoignent bientôt et le public comme un seul homme chante le premier couplet du titre. Facile ! C’est le moment fort du concert. Les deux guitaristes jouent le même solo en même temps offrant une image très sympa. Le public applaudit, ovationne. Kai apprécie et se prosterne devant ce public qui lui fait chaud au cœur.
‘To The Metal’ bat le fer tant qu’il est chaud, véritable hymne heavy où la voix rappelle Judas Priest, grand pourvoyeur d’hymnes metalliques comme son bien nommé ‘Heavy Metal’. On peut aussi ranger dans cette même catégorie le ‘We Are The metalheads’ de la blonde germanique Doro. Le public applaudit, soutenant le rythme de ce morceau, toujours l’occasion de duos de guitares. Kai fait chanter le refrain au public qui, bras tendu et signe des cornes dressé, est aux anges.
Il est 21h10 quand la courte pause rappel intervient. En revenant Kai s’amuse avec un air de Marseillaise, lance : « Vive la France » en buvant du vin rouge, avant que le groupe ne termine très fort avec un très bon ‘Send Me A Sign’.
Au vu de la réaction du public après cette heure toutes guitares hurlantes, certes répétitive mais appréciée, Helloween a des citrouilles sur la planche.
Setlist de Gamma Ray :
Anywhere In The galaxy
Men Martians And Machine
Spirit
G-Ray
Master Of Confusion
Empire Of The Undead
Empathy
Rise
Future World (reprise de Helloween)
To The Metal
Send Me A Sign

Helloween se charge aussi du plaisir des yeux.
‘For Those About To Rock’ d’AC/DC résonne dans l’Olympia, prémisses de l’entrée d’Helloween, entrée assez spectaculaire sur ‘Wanna Be God’ avec un filet tendu devant la batterie cachant les musiciens alors qu’ils jouent le morceau. Le filet qui tombe laisse voir une scène élaborée. Là aussi un superbe backdrop habille le fond de scène. Décidément, les deux groupes de ce soir soignent le décor et c’est bien agréable pour les yeux. Toujours dans ce registre, Helloween propose aussi des lumières assez élaborées.
Dès les premiers morceaux, on sent un ensemble plus enlevé, plus puissant que le groupe précédent. Avantage indéniable : Helloween a un chanteur entièrement dédié à ce poste. Il est donc plus libre de ses mouvements en plus d’être naturellement charismatique. Très vite, Andi Deris prend la mesure de ce public qui applaudit, montre son enthousiasme et chante sur ‘Straight Out Of Hell’. « Paris, vous êtes fous ! » dira-t-il, manifestement ravi de la réaction des fans qui soutiennent de leurs applaudissements l’introduction de ‘Where The Sinners Go’. La scène se pare alors de rose et bleu, fendue de rais de lumière blancs. Puis les lumières alternent entre éclairage franc et contre-jour. C’est soigné et réussi. Gros morceau, beau moment où le chanteur fait chanter le public. ‘Waiting For The Thunder’ est aussi très efficace avec son refrain imparable.
A la basse, Markus Grosskopf, présent depuis le début tout comme le guitariste Michael Weikath, aime tirer la langue et secouer la tête. En effet, il répétera ce geste très souvent pendant le concert. Au registre des pitreries, Andi s’amusera parfois à faire semblant de donner des coups de poings au bassiste tandis que les guitaristes occupent le devant de la scène avec leur solo, comme pendant ‘Steel Tormentor’ où ils secouent leurs guitares ensemble. En termes de mise en scène, les deux guitaristes iront se poster en hauteur, sur les côtés de la batterie. Au moins, le groupe soigne-t-il l’aspect visuel de leur spectacle et en donne au public pour son argent, public qui applaudit les Allemands.

Andi Deris (Helloween) n’est pas venu pour tirer la tronche.
Des sirènes retentissent dans la salle, suivies de bruits d’avion et de mitraillettes et d’un solo de batterie, très bien habillé visuellement et pendant lequel le batteur harangue le public qui soutient l’exercice. Helloween a la bonne idée de ne pas étirer le solo en longueur et le groupe revient, le bassiste en figure de proue, les deux guitaristes sur leur perchoir pour interpréter le classique ‘I’m Alive’, habillé de rouge et jaune. Les Teutons offrent une variété de tableaux vraiment intéressante.
« Back to the new album ? » propose le chanteur ; et le groupe de lancer ‘Live Now !’, titre assez pompier, où Sascha Gerstner utilise une talkbox. Le public tape des mains à l’invitation d’Andi qui connaît un passage viticole. Le chanteur, armé de vin rouge, discute en français dans le texte : « Paris, tu sais que j’aime le vin rouge de la France ? Salut Paris ! » puis bascule en anglais : « I wish I had some wine like that in Germany ». En vrai leader, le chanteur s’attache à jouer avec le public qu’il divise en deux. La gauche et la droite de la salle. Il fait chanter ‘Live Now !’ à la gauche et des ‘hey, hey’ à la droite, attribue des notes puis inverse les rôles pour un passage plutôt fun et qui fait plaisir à voir. Le sel des prestations live réside totalement dans ce genre d’échange entre le groupe et son public. Encore faut-il que le groupe les initie.
Helloween enchaîne ensuite sur ‘Hold Me In Your Arms’, power-ballad peu intéressante. Dans le genre, d’autres ont largement fait mieux. A commencer par eux-mêmes avec ‘A Tale That Wasn’t Right’ par exemple. ‘If I Could Fly’ suit, salué dès son introduction par le public. Le titre, moins enlevé que les précédents, permet à Michael Weikath un petit jeu de guitare derrière le cou en véritable guitar-hero. L’homme est tout en décontraction et affiche un air goguenard assez décalé finalement et pas déplaisant.
Au registre petit jeu entre musiciens, nous avons vu la simulation de coup de poings entre Marcus et Andi mais que penser du lancer de médiator « helloweenien » où Sascha lance son accessoire à Marcus qui le rattrape avec la bouche avant de le recracher à Sascha qui le récupère pour continuer à jouer ?

Sascha Gerstner (Helloween)
23h00. Après une courte pause rappel, le chanteur revient avec un haut de forme et demande au public : « Are you metal ? », avant d’attaquer cet hymne du même acabit qu’un ‘To The Metal’ de Gamma Ray. Le titre est efficace ; le public toujours présent scande des « Hey ! Hey ! Hey ! » ou reprend le refrain à la demande du chanteur. « How are you doing ? Would you like one more song ? » demande le leader des citrouilles avant d’envoyer le classique et excellent ‘Dr Stein’ qui reçoit un chaleureux accueil.
23h15, seconde pause rappel. Le public entonne des « Happy happy Helloween » pour appeler son groupe qui revient avec Kai pour un medley de la grande époque. ‘Hallowen’ et ‘How Many Tears’ rappellent combien ces titres sont efficaces, parmi les plus efficaces de la soirée finalement. Sur scène les autres musiciens de Gamma Ray sont désormais présents, Andi se met même en retrait et laisse Kai sur le devant de la scène. Quel bel esprit ! Ça, c’est du concert ! Dans ces conditions, ‘I Want Out’ est monstrueux. Le public ne s’y trompe pas et chante encore. « Fatigué ? » demande Andi qui veut que le public ait la voix éraillée le lendemain d’avoir chanté à plein poumons à un concert de Helloween. Les deux chanteurs continuent à pousser le public à donner de la voix, ensemble ou à tour de rôle… C’est un superbe final que nous offrent les Allemands réunis avec huit musiciens sur scène.
Même s’il est évident que les premiers morceaux de Helloween sont parmi les plus efficaces de son répertoire, les fans présents auront apprécié cette belle soirée teutonne. A juste titre car les citrouilles ont proposé une vraie prestation live, intense, variée et généreuse. Tout ce que l’on peut attendre d’un concert.
Setlist de Helloween :
Wanna be God
Nabataea
Eagle Fly Free
Straight Out Of Hell
Where The Sinners Go
Waiting For The Thunder
Steel Tormentor
(Solo de batterie)
I’m Alive
Live Now !
Hold Me In Your Arms
If I Could Fly
Hell Was Made In Heaven
Power
Rappels 1 :
Are You Metal ?
Dr Stein
Rappels 2 :
Medley
I Want Out


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Lun 22 Avr - 22:38

Galerie Photos

Helloween @ Olympia, Paris, France – 08/04/2013

























































_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarStanley_GunDressed to killMessages : 205
Date d'inscription : 09/08/2013
Age : 40
Localisation : Région Parisienne
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Ven 9 Aoû - 18:29

Helloween, certainement le groupe de "Heavy Metal" que je préfère. Fan depuis l'age de 14 ans, je n'ai jamais manqué une seule de leur tournée depuis Time of The oath. Un groupe qui a su se renouveler d'un album à l'autre, prenant parfois quelques risques mais qui m'a rarement déçu.
J'étais également au concert de l'olympia.
Mon meilleur souvenir de concert reste la date de Strasbourg en 2003 (avec Rage en première partie) où le groupe ouvrait avec Starlight puis enchainait avec Murderer pour finir le show par How Many Tears. Juste génial !
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Mer 2 Oct - 19:27

Le chanteur de HELLOWEEN Andi Deris sortira son nouvel album intitulé Million Dollar Haircuts On Ten Cent Heads le 22 novembre chez earMUSIC, en CD, CD Digipack et vinyle.
Cet opus a été entièrement écrit et composé par Deris lui-même et enregistré avec son groupe les BAD BANKERS. Dans cet album, il fait une critique du système économique et de sa corruption.
Ci-dessous la pochette et la liste des titres de cet abum :

Tracklist :
CD1 :
Cock
Will We Ever Change
Banker’s Delight (DOA)
Blind
Don’t Listen To The Radio (TWOTW 1938)
Who Am I
Must Be Dreaming
The Last Days Of Rain
Enamoria 1.8
This Could Go On Forever
I Sing Myself Away
CD2 (édition Digipack) :
Behind Dead Eyes (démo)
Little Lies (démo)
TWOTW 1938 (Don´t Listen To The Radio) (version démo)
Must Be Dreaming (version démo)
‘EnAmoria’ (version démo)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Sam 26 Oct - 12:45



merci Serge !cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Ven 22 Nov - 21:59

avancer avec des œillères de croire qu’Andi Deris n’est que le frontman d’Helloween, voué à n’évoluer que dans un registre plus ou moins léger qui forme depuis toujours l’univers des citrouilles allemandes. Non, Deris est un homme qui a des choses à dire. Critique, parfois cynique, le chanteur sait durcir son propos. Car, par ce Million Dollar Haircuts On Ten Cents Head, l’homme démontre une facette plus sombre de sa personnalité qui, de fait, transparaît à travers la musique de ce nouvel album solo. Le chanteur en profite ainsi pour glisser une volée de tacles à hauteur de genoux au monde de la banque tout comme à cette société hypnotisée et manipulée par les médias de masse. Mais Deris n’est pas animé par quelque conviction politique et ne fait que jouir de son statut de chanteur afin de transmettre sa vision personnelle du monde.

Mais au-delà du fond, Andi Deris reste un musicien qui fait de la musique. Dans le cas présent, le frontman s’est entouré des jeunes Bad Bankers pour travailler sur ce nouvel opus. Le chanteur nous explique alors comment il en est venu à ce nouvel album et pourquoi celui-ci ne s’est pas fait avec certains de ses anciens collègues. Sans oublier de nous parler du futur proche de Helloween.



« Nous essayons toujours de réarranger quelques chansons de façon à ce qu’elles aient plus le style Helloween, mais parfois tu réalises que la chanson est complètement massacrée. »


Andi Deris (chant) : Je me souviens avoir visité Lyon quand j’étais gamin à l’âge de 17 ans, avec l’école.

Radio Metal : Tu te souviens de quoi en particulier de cette ville ?

Oh, je me souviens que c’est une ville très moderne, pour autant que je me souvienne, en comparaison avec Paris. C’est probablement une ville plus récente, et on a visité… c’était comme des bâtiments en cercle assez hauts et remplis de boutiques et de trucs comme ça, un gros centre mais qui était en cercle et au centre il y avait une immense fontaine.

Ouais, c’est la Place des Terreaux [Rires].

Exactement, exactement. C’est là que nous sommes restés pendant près de trois ou quatre heures. On était comme des collégiens tarés qui courraient à droite et à gauche pour acheter des drapeaux français, des bannières et d’autres trucs comme ça !

OK, génial. Évidemment, tu es l’un des musiciens les plus connus des Bad Bankers, mais peux-tu nous en dire plus sur les autres gars qui jouent avec toi ?

C’est une anecdote marrante parce que ma femme et moi regardions un concert sur Tenerife, sur notre île, et j’ai dit « Eh bien, c’est vraiment bon ce qu’on est en train d’écouter là » et elle me dit : « Tu ne te souviens pas de ces gars-là ? » Alors je lui réponds : « Non, je devrais ? » et elle me dit : « Oui, c’est l’ancien groupe de ton fils » et j’étais là « Ah ?! » [Rires] Je connaissais déjà ces gars mais je ne les avais pas vus depuis quatre ans et d’un coup je les vois à l’âge adulte sur scène avec des barbes et des muscles… Tu sais, je me souvenais d’eux il y a quatre ou cinq ans quand c’étaient des ados. Alors c’était tellement marrant que je suis allé leur demander s’ils étaient partants pour m’aider à enregistrer le nouvel album et ouais, évidemment ils ont aimé l’idée.

Et pourquoi n’as-tu pas décidé de travailler avec les musiciens avec qui tu as enregistré tes derniers albums ?

Tout ces gars sont en quelque sorte coincés avec leurs boulots. Par exemple, le batteur Ralph [Maison] est maintenant à la tête d’une des plus grandes écoles de musique du sud de l’Allemagne alors il a probablement la pire dose de stress que tu puisses imaginer. Il n’aurait même pas le temps de venir me rendre visite pour des vacances de trois ou quatre jours. Depuis cinq ans, il n’est pas venu me rendre visite alors le seul de nous deux qui puisse donner signe de vie de temps en temps, c’est moi parce que lui n’a plus le temps de rien faire. Les autres gars vivent maintenant en Amérique du Sud, ont aussi un boulot, sont mariés et ont des enfants, alors il n’y a plus de temps pour ces choses-là.

Peux-tu nous en dire plus sur la façon de fonctionner du groupe en ce qui concerne l’écriture et l’enregistrement ?

Eh bien, toutes les chansons sont en quelque sorte des démos que j’ai accumulées au cours des dix à douze dernières années et qui sont très éloignées du style de Helloween, mon groupe principal, et qui n’auraient donc définitivement pas leur place sur un album de Helloween. Mais ce sont quand même des chansons que je me suis pris à aimer au cours des années, un peu comme mes bébés, et quand tu as assez de petits bébés, en fait tu as vraiment envie de les amener vers ce qu’on appelle la lumière, pour que le reste du monde puisse les entendre à leur tour. Ça m’a pris pas mal de temps d’avoir enfin douze chansons que j’aimais vraiment assez pour les sortir. Au niveau de l’enregistrement et des arrangements, c’était vraiment bien d’avoir d’autres personnes, un groupe à mes côtés, parce que faire ça tout seul de son côté est vraiment ennuyant. J’ai fait mon dernier album entièrement tout seul et je ne veux jamais avoir à refaire cela. Avoir des opinions différentes et des idées nouvelles de la part de jeunes musiciens est une très, très bonne chose. Alors je pense que je veux continuer à procéder de cette façon dans le futur.



« Pour moi c’est un agglomérat de trous du cul qui ne sont pas foutus de faire un monde meilleur. »


Et en fait tu as essayé de proposer ces morceaux à Helloween et ils ont été rejetés ou bien tu n’as même pas essayé ?

En fait, j’ai fait écouter chacun de ces morceaux aux gars de Helloween. Le problème, c’est que Helloween fait plus ou moins du speed metal ou du power metal mélodique et quand tu arrives avec des idées de nouveaux genres de metal, ça ne va absolument pas sur un album de Helloween. Nous essayons toujours de réarranger quelques chansons de façon à ce qu’elles aient plus le style Helloween, mais parfois tu réalises que la chanson est complètement massacrée et qu’il vaut mieux ne pas y toucher et la laisser telle quelle. Mais si on les laisse tels quels, des morceaux comme « Cock » ou « Banker’s Delight » ou « Blind » sont trop bons, selon moi, pour rester uniquement chez moi et ne jamais voir la lumière du jour. Alors un jour ou l’autre t’as vraiment envie de prendre ces morceaux et de les présenter au reste du monde, parce qu’ils sont bien trop éloignés de Helloween pour pouvoir atterrir sur un album de Helloween.

Vous en êtes où avec Bad Bankers ? Allez-vous partir en tournée et enregistrer d’autres albums ?

Ce serait un beau rêve. Pour garder les pieds sur terre je me suis dit : OK, nous allons répéter en gros trois ou quatre [NDT : morceaux] de mon ancien groupe Pink Cream 69, et peut-être trois ou quatre tubes que j’ai écrits pour Helloween, et quatre ou cinq du nouvel album, peut-être un autre de mes anciens albums solos et nous présenterons ça comme un set de 45, 50 à 60 minutes. Et peut-être, c’est là que le rêve prend forme, peut-être qu’on pourrait jouer en début d’après-midi sur quelques festivals quelque part dans le monde, ce serait fantastique. Et puis en partant de là, peut-être que nous pourrons aussi avoir quelques offres de la part de promoteurs pour donner des concerts dans des petits clubs. Mais tu ne peux jamais savoir, je veux dire que nous devons attendre de voir ce qu’il va se passer mais nous sommes vraiment heureux et nous avons hâte de voir comment les choses vont se dérouler.

Musicalement, cet album est bien plus agressif que Helloween. Tes deux premiers albums solos étaient aussi beaucoup plus sombres. S’agit-il d’un côté de la musique qui te manque dans Helloween ?

Ça dépend, parfois tu peux faire ça, mais ça doit rester dans le style de Helloween. Helloween, en soi, peut très bien rester « happy happy Helloween » même avec des morceaux plus sombres, mais il faut les combiner avec des doubles guitares, des solos en duo, quelque chose comme ça. Je pense que c’est là le style du groupe, et nous devons rester dans ce style si nous voulons qu’il s’agisse de Helloween, nous devons rester dans ce périmètre. Maintenant pour parler de chansons comme « Banker’s Delight » ou « Cock, » tu ne peux pas mettre de duos de guitares et de trucs speed metal sur ces morceaux, ce n’est pas possible.



« Maintenant on a aussi la télévision et les gens sont plus ou moins abrutis, sourds et aveugles à cause de cela. »


L’album s’appelle Million Dollar Haircuts On Ten Cent Heads. Tu as déclaré que le thème principal de l’album est « que les banques, les managers et les banquiers aillent tous se faire foutre ». Penses-tu qu’ils soient responsables de la crise économique actuelle ? Peux-tu développer cette réflexion ?

Ouais, on devrait aussi ajouter la majorité des politiciens parce qu’ils sont pas mal impliqués dans cette merde. Pour moi, c’est une agglomérat de trous du cul qui ne sont pas foutus de faire un monde meilleur. Tout le monde sait que nous sommes depuis quatre ou cinq ans dans la plus grande merde qu’on puisse imaginer, parce que quand ça commence comme ça, tu vas voir qu’à la fin il y aura des millions et des millions de personnes sans emploi. Dans le pays dans lequel je vis, c’est déjà horrible, en Espagne il y a près de 60% de chômeurs parmi les jeunes de 20 à 30 ans. C’est incroyable. 50 à 60%, c’est une catastrophe, et ça ne va pas concerner uniquement l’Espagne mais aussi l’Italie, peut-être l’Allemagne, la France à l’avenir, même des pays qui s’en sortent bien à l’heure actuelle. On devra bouffer de la merde, alors quelqu’un doit porter la responsabilité, mettons les choses comme ça. Et honnêtement, qui d’autre pour porter le chapeau si ce n’est ces fils de pute cupides ?

S’agit-il de la seule interprétation ou bien le titre peut-il aussi s’adresser aux personnes qui font trop attention à leur apparence plutôt qu’à leurs actes ?

Non, c’est principalement pour ces fils de putes bien riches. [Rires] Quelqu’un qui mettrait réellement un million de dollars dans une coupe de cheveux, je pense que tout le monde le prendrait pour un abruti alors il aurait vraiment une tête qui vaut dix centimes. Donc ça fait en fait beaucoup d’argent pour des personnes stupides.

Ton premier single s’appelle « Don’t Listen To The Radio ». Par cela, veux-tu dire que les radios grand public ne passent jamais de bonne musique ?

Non, « Don’t Listen To The Radio » parle de l’histoire de « The War Of The World » d’Orson Welles, qui s’est passé en 1938. En fait, c’est l’histoire de personnes qui écoutent les médias et qui croient vraiment ce qu’ils entendent parce qu’il s’agit d’un média. Les gens croient automatiquement ce que disent les médias. Alors peu importe ce qui passe à la radio, ou de nos jours à la télévision, les gens ont tendance à le croire. Parce que si tu écoutes un truc dix à quinze fois, à la fin tu ne réalises même pas que c’est tout d’un coup devenu ton opinion, parce qu’on t’a lavé le cerveau avec. C’est un cliché, et tout le monde s’imagine que ça ne marche plus de nos jours mais c’est juste que c’est mieux dissimulé. Alors les gens ont tendance à se moquer des gens de 1938 parce qu’ils ont réellement cru que la Terre était attaquée par des extraterrestres et se demandent comment ils ont pu évacuer des villes en une vague de panique à cause d’une pièce à la radio. Mais de nos jours, je pense qu’on a toujours le même problème, ce n’est pas uniquement la radio, maintenant on a aussi la télévision et les gens sont plus ou moins abrutis, sourds et aveugles à cause de cela. En fait, tu ne relèves pas la tête pour te forger ta propre opinion parce que tu es trop fainéant pour le faire, et c’est une triste histoire. On se moque de ce qu’ont pu faire les gens par le passé mais en fait on est dans le même bateau aujourd’hui pour ainsi dire.



« En fait tu ne relèves pas la tête pour te forger ta propre opinion parce que tu es trop fainéant pour le faire, et c’est une triste histoire. »


Peux-tu nous dire ce que Helloween a prévu de faire pendant les prochains mois ?

Nous revenons tous juste d’une tournée en Amérique et au Canada, ensuite nous avons deux semaines de vacances puis nous retournons au Mexique avant de descendre sur l’Amérique du Sud pour les quatre semaines suivantes. Nous sommes de retour à la maison pour Noël puis nous allons commencer à écrire de nouveaux morceaux pour préparer le prochain album. C’est à ce moment-là que nous allons répéter avec Bad Bankers.

As-tu déjà quelques riffs ou peut-être même des morceaux ?

Oh oui, j’en ai. J’ai toujours quelque chose dans les tuyaux ! [Rires] Mais c’est du style… Peut-être que quand je vais écouter toute cette merde que j’ai enregistré sur mon petit ordinateur, il y aura deux ou trois riffs pour lesquels je me dirai : « Ouais, c’est putain de bon, il faut que je bosse sur cette idée, » tu vois, mais il y a toujours quelques trucs que j’enregistre au jour le jour, ou simplement quelques passages fredonnés, ou parfois j’écris simplement une phrase et je me souviens de la mélodie que je voyais avec cela. Alors ouais, il y a déjà des tonnes d’idées mais je ne pourrais pas te dire exactement quelles idées vont se retrouver sur des morceaux, quel sera leur style ou quelle en sera l’ambiance. C’est encore totalement libre.

Interview réalisée par téléphone le 28 octobre 2013 par Metal’O Phil.
Retranscription et traduction : Natacha.
Introduction : Alastor

Andi Deris & Bad Bankers sur Facebook.

Album Million Dollar Haircuts On Ten Cents Head, sortie le 22 novembre 2013 chez earMUSIC.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Mar 25 Mar - 21:54

Helloween vient d'annoncer qu'il a signé une entente avec Nuclear Blast, qui a distribué les albums "The Dark Ride" (2000) et "Rabbit Don't Come Easy" (2003). Après l'été 2014, il entrera au MiSueno Studio avec le producteur Charlie Bauerfeind (Gotthard, HammerFall) pour l'enregistrement du nouvel album. La sortie est prévue pour le début de 2015.

Andi Deris:

"As a label, Nuclear Blast is 'Heavy Metal to the bone', and we are really looking forward to working together with a lot of familiar faces."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Lun 18 Aoû - 14:14

D’après Blabbermouth, HELLOWEEN entrera au MiSueno Studio de Tenerife (Iles Canaries, Espagne) en octobre avec le producteur Charlie Bauerfeind pour enregistrer son nouvel album, prévu pour mai 2015 chez Nuclear Blast.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6539
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Mar 28 Oct - 14:12

Le groupe est entré en studio à Tenerife pour enregistrer le successeur de Straight Out Of Hell. Ce nouvel opus sortira vraisemblablement en mai 2015 :

German power metallers HELLOWEEN have entered MiSueno Studio on the isle of Tenerife with producer Charlie Bauerfeind (GOTTHARD, HAMMERFALL) to begin recording a new album for a May 2015 release via Nuclear Blast.

A short video clip of the drum-recording sessions can be seen below.

HELLOWEEN's forthcoming CD will be the band's first since their return to Nuclear Blast, the label that previously released released two HELLOWEEN albums, "The Dark Ride" (2000) and "Rabbit Don't Come Easy" (2003), both of which were reissued last year with extended bonus material.

HELLOWEEN's last album, "Straight Out Of Hell", sold around 4,100 copies in the United States in its first week of release to debut at position No. 97 on The Billboard 200 chart. The CD entered the Media Control chart in Germany at position No. 4 — the highest chart position in the band's history. It also landed at No. 4 in Finland and No. 2 on the international album chart in Japan.

"Straight Out Of Hell" was released in January 2013. The cover artwork for the CD was once again created by Martin Häusler, who previously worked with the band on the "7 Sinners" and "Gambling With The Devil" CDs.


Read more at http://www.blabbermouth.net/news/helloween-begins-recording-new-album-2/#IdMxECI0z5y5G65Z.99
Revenir en haut Aller en bas
avatarSonicboomHot in the shadeMessages : 7313
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 53
Localisation : 94
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Mar 28 Oct - 18:56

Mai 20015 : Hellfest ? Tournée en France ? Avec Gamma Ray Very Happy !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Jeu 26 Fév - 18:05

Les Allemands viennent d'annoncer la sortie de leur nouvel EP, My God-Given Right, pour le 29 Mai 2015 sur Nuclear Blast. Celui-ci a été enregistré entre Octobre 2014 et Février 2015 au MiSueno Studio à Tenerife.

Le groupe a également dévoilé l'artwork de ce nouvel effort studio, qui est l'oeuvre de Martin Häusler.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Ven 20 Mar - 18:57

Le 17 avril, le groupe publiera le premier single, "Battle's Won", décrite comme une chanson de speed metal. Il sortira sous format digital ainsi qu'en vinyle, qui contiendra en face B la chanson "Lost in America", également présente sur l'album.


Retrouvez ici la tracklist :

01. Heroes
02. Battle’s Won
03. My God-Given Right
04. Stay Crazy
05. Lost In America
06. Russian Roulé
07. The Swing Of A Fallen World
08. Like Everybody Else
09. Creatures In Heaven
10. If God Loves Rock ‘n’ Roll
11. Living On The Edge
12. Claws
13. You, Still Of War

Deux chansons bonus seront présentes sur les versions digipak et vinyle :

14. I Wish I Were There
15. Wicked Game

Trois figureront sur la version digitale :

14. I Wish I Were There
15. Wicked Game
16. Free World

Quatre seront présentes sur un disque bonus dans la version earbook limitée :

01. I Wish I Were There
02. Wicked Game
03. Nightmare
04. More Than A Lifetime

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Dim 12 Avr - 9:02


_________________


Dernière édition par kisslolo le Sam 18 Avr - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15617
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Ven 17 Avr - 17:46

le groupe allemand HELLOWEEN sortira le 29 mai prochain via Nuclear Blast son nouvel album intitulé My God-Given Right. Le groupe dévoile aujourd’hui la lyric vidéo de la chanson « Battle’s Won ».


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarjs64AliveMessages : 517
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : Donibane Garazi
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   Dim 26 Avr - 12:37

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: HELLOWEEN   

Revenir en haut Aller en bas
 
HELLOWEEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La tribune des collectors d'Helloween
» Helloween unplugged
» HELLOWEEN Paris 11 janvier ... photos
» Visuel Helloween (mini LP)
» Votre batteur préféré dans Helloween?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: De H à K-
Sauter vers: