Kiss France forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
18.03 €
Voir le deal

Partagez
 

 Compte rendu Hellfest 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
kissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:15

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6892


Vendredi 21 juin – 20h45 – Main Stage 1



La voix du rauque !




Remonté au dernier moment en avant dernier sur la MS1 (fruit d'un échange de créneaux avec Twisted Sister qui fera bien des frustrés, car mal relayé sur le site), Whitesnake d'un créneau horaire idéal (celui où le concert commence le jour et finit à la nuit tombante, avec entre les deux toute une palette de couleurs qui donne des teintes uniques) et d'une affluence impressionnante.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8209


Pour son passage à Clisson, le serpent blanc déboule avec tous les atours du groupe de légende. Des gratteux techniciens hors pairs et au look de star, un batteur mythique (mais avec qui Tommy Aldridge n'a-t-il pas joué dans le circuit du hard rock ?), mais surtout un leader, véritable icône, tant pour ses capacités vocales hors normes mais aussi un sex appeal quasi animal (même à quasi 70 balais). Revenu depuis quelques temps à ses premiers amours, à savoir un hard rock bluesy, loin de l'époque paillettes et big rock US de la fin des 80's, le combo entame son set sur un convaincant "Gimme All Your Love" qui laisse déjà entrevoir toute la richesse et la subtilité du jeu des guitaristes. Visuellement, Doug Aldrich s'impose comme la figure de proue du navire Whitesnake et son toucher, allié à une technique très pure, font déjà merveille. Le son est vraiment excellent et le public réagit bien à ce démarrage sur de très bonnes bases.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8206
Tu veux de la rock star ? En v'là !


Malheureusement, malgré l'indéniable excellence des musiciens, un sentiment de malaise s'instaure progressivement. Autant Whitesnake est impressionnant d'aisance et de classe, autant un détail heurte de manière de plus en plus criarde : le chant. S'il parvient à donner le change dans les mediums (et encore, "Is This Love est franchement malmenée malgré un solo sublime), David Coverdale peine ostensiblement à monter dans les aigus (ce que les chœurs, remarquables par ailleurs, ne peuvent cacher tout le temps). Malgré une présence toujours aussi impériale (si vous ne savez pas ce que veut dire capter naturellement tous les regards, ce set était une belle illustration), le charismatique chanteur est à la peine et force beaucoup trop sur sa voix. Il en résulte une sensation désagréable de l'entendre forcer en permanence pour un résultat irritant. Incroyable de devoir écrire ce constat flagrant : Coverdale constitue désormais le point faible de son propre groupe !
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8207
C'est qui le boss ici ?


Du coup, arrivé à la moitié du set, on assiste à un étalage de tous les gimmicks permettant de gagner du temps pour économiser les cordes vocales du leader. Après "Pistols At Dawn", un solo de Aldrich, suivi d'un autre de Reb Beach, puis les deux ensembles. Jusque-là, rien que de très classique, seulement quand le bassiste nous sort un petit solo d'harmonica sans aucun intérêt et que le morceau suivant ("Steal Your Heart Away") est ponctué du solo de Tommy Aldridge (avec à la fin une petite session à main nue, habituelle, mais qui fait toujours son effet), cela commence à faire beaucoup.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8208
Je ne fais pas la gueule, je suis concentré !


S'ensuit une faute de goût terrible avec "Forevermore" dont l'intro est une vraie boucherie (chant faux et gratte mal accordée), avant un final plus conforme au standing du combo.

La fin du concert, qui voit Whitesnake sortir l'artillerie lourde en terme de hits (enchaîner "Fool For Your Loving", "Here I Go Again" et "Still Of The Night" c'est quand même un peu la classe, non ?) ne fait que conforter le sentiment général. Autant le groupe envoie du lourd au service d'un répertoire de haute volée, autant vocalement on assiste à un truc étrange. A tellement forcer, Coverdale nous sort une voix rauque (à tel point qu'on se demandera parfois si Alexi Laiho n'était pas venu faire une pige sur la Main Stage 1 !), désagréable, qui ne cadre plus du tout avec ce qu'on est en droit d'attendre de lui. D'ailleurs, les chœurs finissent par chanter davantage que lui. "Still Of The Night" est, elle aussi, gratifiée d'un chant caverneux déroutant.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8210
Hep toi là-bas, tu me rejoins backstage, et rapidos !


Whitesnake aura ce soir donné raison à ceux qui pensent qu'il faut savoir arrêter. Avec un show pourtant convenable (et par moment très fort), le groupe assure encore très bien, mais son leader n'y est clairement plus et on peine à penser qu'il s'agisse d'une contre-performance passagère. Espérons que je sois complètement à côté de la plaque car  il serait dommage qu'un tel artiste entache sa propre légende avec des prestations de ce genre (je préfère garder en mémoire l'extraordinaire animal scénique qu'il fut naguère).


Setlist :

- Give Me All Your Love
- Ready an' Willing
- Can You Hear the Wind Blow
- Don't Break My Heart Again
- Is This Love
- Gambler
- Love Will Set You Free
- Pistols at Dawn 
- Steal Your Heart Away
 -Solo de Tommy Aldridge
- Forevermore
 -Best Years / Bad Boys
 -Fool for Your Loving
- Here I Go Again
--------
- Still of the Night
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:16

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6910

Vendredi 21 juin – 18h35 – Main Stage 1


Trois ans après un passage tonitruant sur la Main Stage 1 de Clisson, Twisted Sister est de retour ! Les festivaliers présents en 2010 ont certainement encore en mémoire le set incroyable ponctué d'une version d'anthologie de "I Wanna Rock", véritable instant d'osmose entre le groupe et le public.



Alors, grande est l'attente quand le quintet déboule sur scène et nombreux seront les déçus qui manqueront ce concert par manque d'information sur la permutation survenue en dernière minute avec Whitesnake. Autant dire qu'avec un temps de jeu d'une heure, la bande emmenée par Dee Snider a largement de quoi retourner Clisson sans jamais laisser retomber la pression…et c'est bien ce qui va se produire !
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8211
Dee Snider, le show et la voix, what else ?


Désormais libérés du fardeau de leurs excentriques accoutrements et maquillages, les cinq musiciens sont plus à l'aise que jamais pour envoyer un rock'n'roll festif et bien burné dans les gencives de l'assistance (la proximité des mots gencives et burnés n'est pas très heureuse…tant pis, je laisse !). Et franchement, démarrer un set avec "You Can't Stop Rock'n'Roll", ça a tout de même une sacrée allure, surtout quand c'est avec un chanteur absolument déchainé, véritable ouragan ne laissant que peu de place à ses comparses pour évoluer. Une nouvelle fois, on ne peut que constater à quel point le bonhomme est sous-estimé car il va nous proposer une performance vocale de tout premier ordre (bien supérieure à celles de bon nombre de ses collègues du même âge), portant à lui seul le show à bout de bras.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8212
On joue du rock festif, ça ne se voit pas ?


La setlist est phénoménale et les classiques succèdent aux hits sans temps morts. Malgré un son un peu confus en raison d'un très fort vent à ce moment-là, "Stay Hungry" voit le public monter dans les tours. Malgré de gros soucis sur "The Kids Are Back" (Mendoza regarde de tous les côtés pour essayer de comprendre ce qui se passe) la sauce prend et sur "We're Not Gonna Take It", c'est l'explosion. Dee Snider demande à la foule de chanter, ce qu'elle fait tellement spontanément, qu'après nous avoir fait le même plan que sur "I Wanna Rock en 2010 (et oui quand un gimmick fonctionne, pourquoi s'en priver ?) en nous faisant gueuler en levant un bras, puis deux, puis en sautant, le groupe se fait prendre à son propre jeu quand après deux fausses fins, le public continue de chanter tout seul le refrain, alors que les musiciens pensent véritablement en avoir terminé !

 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8213
Vous trouvez que j'ai une tête de bémol ? Bah...oui !


Seul bémol dans cet enthousiasme collectif, le comportement extrêmement froid et distant d'Eddie Ojeda, qui, en plus de multiplier les pains en début de concert, fait franchement la gueule, malgré les visites répétées de Jay Jay French et de Marco Mendoza. Etrange.

Cela ne ralentit toutefois pas le show qui voit défiler "The Price", "Burn In Hell", entrecoupés d'interventions savoureuses du chanteur (qui remercie "Mother Nature" pour l'apparition du soleil, parce que c'est vrai que depuis ce matin 11 heures, on s'est pris pas mal de flotte sur la tronche, ou qui nous fait le coup de la fausse gaffe vis-à-vis de ceux qui restent assis "oh pardon, ce sont réellement des handicapés !") mais aussi Jay Jay French, bien plus avenant que par le passé.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8214
Ca ne se voit pas forcément, mais là, je rigole !


Le final est une apothéose avec "I Wanna Rock" puis la reprise des Stones "It's Only Rock'n'Roll" (dont la suite devient "but I Love It") en version musclée et longuement chantée par un public chauffé à blanc et qui se demande déjà s'il trouvera meilleur défouloir que ce concert d'un Twisted Sister décidément plus en forme que jamais ! Reste juste à savoir pourquoi (et surtout comment) Ojeda a pu tirer une telle tronche alors que son groupe a bénéficié d'un accueil des plus chaleureux.


Setlist :

You Can't Stop Rock 'n' Roll
Shoot 'Em Down
Stay Hungry
The Beast
The Kids are Back
We're Not Gonna Take It
The Price
Burn in Hell
The Fire Still Burns
I Wanna Rock
It's Only Rock 'n' Roll (But I Like It)


_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:17

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6959
Avantasia enchante la Mainstage 2 à 2h20
 
Le projet d’opéra metal de Tobias Sammet arrive enfin en France, pour la toute première fois depuis sa création en 2001. Un moment de pur bonheur pour les amateurs de metal mélodique, qui assisteront à un défilé de chanteurs de talent, dont Michael Kiske et Eric Martin, ainsi qu’à un set épique qui a de quoi mettre d’accord les fans des premiers albums comme les amateurs des plus récents. Un grand moment du Hellfest.


Après un rappel de Def Leppard qui retarde le début du concert de clôture de la première journée du Hellfest, la joyeuse bande teutonne entre en scène sur le titre d’ouverture du dernier album d’Avantasia, "Spectres". Tobias et son chapeau haut-de-forme n’en finit pas de faire des manières et brille devant un public déjà convaincu.

Derrière, les choristes Oliver Hartmann et Amanda Sommerville s’affairent à assurer les chœurs pendant toute la durée du show pendant que l’orchestre, carré et irréprochable, se démène de manière délectable. On retrouve notamment Felix Bonke, comparse de Tobias dans Edguy à la batterie, Sascha Paeth, aussi producteur du projet, à la guitare, ainsi qu’Andre Neygenfind à la basse et Miro aux claviers, qui brillera notamment pendant "Prelude", fort bien interprété.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8353

Mais Avantasia ne serait pas le même groupe sans ses célèbres invités qui viennent pousser la chansonnette avec Tobias Sammet. On retrouve donc évidemment Michael Kiske, star du metal mélodique qui est dans le projet depuis le tout début, Eric Martin, chanteur hors-pair de Mr. Big, qui arrive sans problème à remplacer Klaus Meine dans "Dying For An Angel" et qui fera un duo dantesque avec Ronnie Atkins (Pretty Maids) sur Twisted Mind, qui se fait sans Tobias. Eric Martin accuse d’ailleurs avant cette chanson Ronnie Atkins de lui avoir mis un œil au beurre noir. Blague ou pique ? Avec ces invités, on retrouve également Bob Catley de Magnum qui fait des merveilles avec son timbre bien rock.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8354

Cette joyeuse bande passera en revue l’ensemble des albums d’Avantasia (sauf Angel of Babylon) en mettant bien en avant The Mystery Of Time, le petit dernier. Les fans des titres récents peuvent donc s’en donner à cœur joie, notamment sur "The Great Mystery" et ses 10 minutes au compteur, pendant que les fans des premiers Metal Opera jubilent avec le medley "Sign of the Cross / The Seven Angels" de toute beauté qui clôture le set avec l’ensemble des invités présents sur scène.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8355

Tous ces musiciens semblent bien s’entendre, Tobias se montre d’ailleurs fier de tous les avoir en les présentant pendant l’intro allongée de "Sign Of The Cross", faisant ainsi fi du fait qu’il dépasse l’heure de fin prévue. Ce dernier fait toujours part de son humour au public, en décrivant notamment la ballade "Farewell" comme "la bande-son de Titanic" ou en disant de Felix Bonke qu’il est "aussi étroit que le trou du cul d’un cochon d’Inde".

Force est de constater qu’Avantasia a su mettre ses fans français d’accord pour son tout premier concert dans l’hexagone, en donnant un concert équilibré et de haute volée en termes de performance vocale. Il ne reste plus à cette troupe de revenir pour un concert complet, de trois heures, comme c’est le cas pour les dates de cette tournée hors festival.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8356


Setlist :

Also Sprach Zarathustra [sur bande]

Spectres
Invoke the Machine
The Scarecrow
Prelude
Reach Out for the Light
Avantasia
The Story Ain't Over
The Great Mystery
Dying for an Angel
Twisted Mind
Farewell
Shelter from the Rain
Lost in Space
Sign of the Cross / The Seven Angels 

_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:18

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6914
Saxon fait vrombir la Mainstage 1 le vendredi 21 à 15h05
 
Le groupe incontournable de heavy metal anglais a fait son retour au Hellfest pour présenter son 20e album, Sacrifice bien mis en avant dans la setlist. Biff Byford et sa bande n’ont évidemment pas oublié les classiques indispensables de leur discographie et ont réussi à mettre tous les festivaliers présents d’accord avec un set endiablé.


Trois ans après leur dernier passage au Hellfest, Saxon revient, avec un nouvel album dans sa besace, pour un set légèrement plus long. Bien décidés à faire remuer du popotin, Biff Byford et sa joyeuse compagnie servent cinquante minutes de pur heavy metal british, en mêlant classiques et nouveautés, avec la même énergie et la même conviction sur scène que les habitués du groupe connaissent bien.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8322

Ainsi, au rang des classiques, on retrouve bien évidemment "Motorcycle Man" et ses riffs qui déboulent à tout berzingue, "Power And The Glory", tirée de l’album du même nom qui fête ses 30 ans cette année, l’hymne "Denim and Leather" qui ferait lever le poing à un manchot et "Wheels Of Steel", sur laquelle tout le monde chante en chœur, sous les ordres du charismatique Biff Byford. Les trois titres choisis de Sacrifice s’intègrent bien au reste, notamment "Stand Up and Fight" et son rythme enlevé.

Si les musiciens ne sont plus tous jeunes, notamment le guitariste Paul Quinn, qui aligne toujours ses riffs plus efficaces que jamais et sert toujours de bons solos avec son acolyte Doug Scarat, ils ont encore de l’énergie à revendre, notamment le bassiste Nibbs Carter, le "jeunot" de la bande (à 47 ans tout de même), qui se démène en beau diable sur scène. Derrière sa batterie, Nigel Glocker n’a pas perdu sa frappe précise.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8323

Si le public met un peu de temps à se réveiller, le meneur de troupes Biff Byford ne lâche pas l’affaire et fait tout pour le remuer, en arrivant finalement à ses fins lorsque le groupe lance le légendaire "Heavy Metal Thunder". Toujours aussi charismatique, il assure les titres et montre qu’il est chez lui  sur scène, la marque des grands  frontmen.

Si, à la manière d’un Motörhead, le show de Saxon est rodé, le groupe assure toujours et montre toujours cette passion pour jouer et faire bouger les foules, et ce même sans attirail de scène grandiloquent, que le groupe n’a pas pu mettre en place sur scène cette fois-ci.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8324


Setlist :

Procession [sur bande]

Sacrifice
Wheels of Terror
Power and the Glory
Motorcycle Man
Heavy Metal Thunder
I've Got to Rock (To Stay Alive)
Stand Up and Fight
Denim and Leather
Princess of the Night
Wheels of Steel

_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:19

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6957
Kreator de retour sur la mainstage 2 le vendredi 21 à 19h40
 
Mille Petrozza et sa bande sont revenus botter des arrière-trains au Hellfest deux ans après leur dernier passage, au même sur la même scène, mais dans un festival qui n’avait pas pris autant d’ampleur. L’occasion de présenter les titres de Phantom Antichrist et d’autres perles devant un public survolté. Un show bien exécuté malgré un petit côté mécanique.


Kreator en concert, c’est la garantie de passer un moment de pur thrash metal destructeur et colérique. Leader du thrash metal allemand, le groupe a notamment composé quelques hymnes qui font toujours mouche en concert et qui ont plus que jamais leur place au Hellfest, notamment sur une mainstage dominée par le thrash ce premier jour de festival.

Les festivaliers le savent bien et ont pu hurler à loisir les refrains de "Phobia", "Pleasure To Kill" ou encore "Enemy Of God", qui se mêlent bien à l'implacable "Death To The World" ou au nouvel hymne "From Flood Into Fire". Mais le point culminant du festival reste l’épique medley "Flag of Hate / Tormentor", qui sert de bande-son à un wall of death rageur enchaîné avec un circle pit apocalyptique, de quoi épuiser les festivaliers en mal de sensations fortes.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8357

On peut cependant regretter un set sans surprise, avec les morceaux habituels qui sont placés de la même façon depuis le début de la tournée, avec le même medley "Coma of Souls / Endless Pain" qui ne surprend plus personne, et l’enchaînement "Phantom Antichrist" et "From Flood into Fire" qui pourrait être revu. D’autres vieux titres auraient pu être sortis, notamment quand on sait qu’"Under The Guillotine" et "Riot Of Violence" ont été déterrés au Sweden Rock.

Au délà du set, on remarque que le frontman Mille Petrozza ne varie pas ses interventions entre les morceaux. Ainsi, on retrouve les éternels "the Kreator has return", les félicitations sur le fait que les festivaliers viennent de partout dans le monde et l’habituel "It’s time to raise the flag of hate". Un brin de renouvellement serait le bienvenu de la part du frontman, qui délivre, comme d’habitude aussi, une performance irréprochable sur le plan musical.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8358

Il en est de même pour les autres musiciens, qui, s’ils restent discrets, sont au poil en termes d’interprétation, avec une section rythmique de type rouleau-compresseur assurée par Ventor à la batterie et Speesy à la basse. Côté guitares, Mille et Sami Yli-Sirnö s’unissent pour des riffs destructeurs avant que ce dernier n’assène des solos mélodiques de toute beauté, et ce avec un son irréprochable.

Un bon concert de plus de Kreator au Hellfest, bien que le groupe semble quelque peu en pilotage automatique sur scène. Ce léger désagrément ne fait pas bouder les thrashers, qui sont venus nombreux et en forme pour assister à ce déluge de metal implacable.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8359

Setlist :

Mars Mantra [sur bande]

Phantom Antichrist
From Flood into Fire
Coma of Souls / Endless Pain
Pleasure to Kill
Hordes of Chaos (A Necrologue for the Elite)
Death to the World
Phobia
Enemy of God
Civilization Collapse
The Patriarch [sur bande]
Violent Revolution
Flag of Hate / Tormentor

_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:20

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6956
Testament fait mosher la mainstage 2 le vendredi 21 à 17h40

N’ayant pas joué au Hellfest depuis 2008, le groupe de thrash californien est revenu pour présenter Dark Roots Of Earth après une date à La Machine du Moulin Rouge qui a fait sensation. Si le public était venu en masse et les mosheurs étaient motivés, Testament a souffert de problèmes sonores qui ont terni leur performance pourtant efficace.



Sous un soleil radieux de milieu d’après-midi, les cinq américains débarquent pour leur seconde venue au Hellfest, cinq ans après leur précédente, avec un autre album sous le bras Dark Roots Of Earth, qui a été bien rodé sue scène quasiment un an après sa sortie et que les fans connaissent bien désormais.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8337

Preuve en est faite avec un public qui s’excite d’entrée de jeu avec "Rise Up" et qui redoublera d’énergie quand le groupe entamera le musclé "True American Hate". Les mosheurs sont bien remontés et multiplient les circle pits et les pogos en  tout genre, donnant ainsi une forte odeur de soufre à l’avant de la Mainstage 2. Le paroxysme d’excitation sera naturellement atteint quand le groupe commencera l’indispensable "Into The Pit".

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8338

Si le talent des musiciens n’est plus à prouver, on peut néanmoins imputer au concert de Testament un lourd défaut : le son. Très mal réglé, il ne permet d’entendre quasiment que la basse de Greg Christian et la batterie de Gene Hoglan. La guitare rythmique du leader Eric Peterson est perdue dans une bouillie sonore incompréhensible et les solos magnifiques d’Alex Skolnick sont quasi-inaudibles. Le problème touche aussi le frontman Chuck Billy, qu’on entend assez péniblement.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8339

Côté setlist, Testament offre ici une version réduite de celle jouée à La Machine du Moulin Rouge quelques mois plus tôt. On retrouve donc les habituels classiques "Over The Wall" et "Practice What You Preach", les indispensables "D.N.R. (Do Not Resuscitate)" et "3 Days in Darkness", ainsi que les plus récents "More Than Meets the Eye" et "Native Blood". Un set efficace mais sans surprise.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8340

Si voir ce groupe légendaire du thrash metal américain est toujours un plaisir et que le public ne manque pas à l’appel, ce concert laisse un arrière-goût de déception, notamment à cause du son indigne de leur performance. L’esprit, en revanche, persiste.


Setlist :

Rise Up
More Than Meets the Eye
Native Blood
True American Hate
Practice What You Preach
Into the Pit
The New Order
Over the Wall
D.N.R. (Do Not Resuscitate)
3 Days in Darkness

_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:21

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6863
Accept fait battre le cœur de la mainstage 1 le samedi 22 juin à 18h55
 
Le groupe phare du heavy metal martial allemand a foulé les planches du Hellfest pour la première fois cette année. Riffs en acier trempé, rythmiques destructrices et vocaux  déchirants étaient de mise pour cette prestation réussie qui a mis de nombreux festivaliers d’accord.



Pas de quartier pour les festivaliers venus assister à la performance d’Accept au cette année, qui faisait figure d’évènement tant le groupe était attendu par les fans au plus grand festival metal français. Le groupe, valeur sûre en live, n’a pas failli à sa réputation en offrant un spectacle à la hauteur de sa légende en une heure de temps.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8093

Grand habitué des prestations de deux heures, le groupe a dû ici comprimer sa setlist et ne garder que l’essentiel. Ainsi, les classiques comme "Princess Of The Dawn" et "Breaker" s’enchaînent et se mêlent toujours aussi bien avec les nouveautés comme "Stalingrad" ou "Pandemic". Si la prise de risque est absente du set, on notera tout de même que le groupe ne finit pas, comme à son habitude, sur l’indispensable "Balls To The Wall", mais sur un autre classique, "Fast As A Shark", avec une bien appréciable apparition de Phil Anselmo de Down.

Côté performance, les musiciens sont aussi à la hauteur de leur réputation. Le leader, Wolf Hoffmann, a toujours ce son reconnaissable, rouleau-compresseur dans les parties rythmiques, avec le soutien de son compagnon d’armes Herman Frank, et lumineux dans ses solos de toute beauté. A la basse, Peter Baltes est toujours aussi impérial. S’il n’a pas le temps d’offrir de solo pendant "Princess Of The Dawn", il continue de marteler ses rythmiques, soutenu par Stefan Schwarzmann à la batterie. Mark Tornillo, qui avait montré quelques difficultés vocales lors du dernier passage en date du groupe au Bataclan en 2012, n’a pas sourcillé cette fois-ci et s’est montré bon de bout en bout de set, sur les titres d’Udo comme les siens.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8095

A cette performance de qualité, on ajoute un groupe fier d’être présent et proche de son public, notamment avec les deux comparses Peter Baltes et Wolf Hoffmann, qui haranguent la foule comme personne. Mark Tornillo, peu connu pour ses grands discours, reste discret entre les chansons, laissant ainsi le groupe enchaîner à loisirs ses tirs de missiles heavy metal.

Devant une telle prestation, le public est aux anges. Si la musique d’Accept ne se prête pas aux mosh, les slams sont nombreux et les fans chantent à tue-tête les mélodies marquantes des compos, comme la reprise du thème "La Lettre à Elise" sur "Metal Heart" ou le solo entêtant sur le break de "Balls To The Wall".

Une fois de plus, Accept a su convaincre le public français avec une grande performance qui a fait l’unanimité malgré le fait que les allemands n’aient pas été en tête d’affiche. Une heure de pur heavy metal qui constitue l’un des grands moments du Hellfest.

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8096

Setlist :

Hung, Drawn and Quartered
Stalingrad
Restless and Wild
Breaker
Princess of the Dawn
Losers and Winners
Pandemic
Metal Heart
Teutonic Terror
Balls to the Wall
Fast as a Shark


_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:21

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6908
Samedi 22 juin – 11h05 – Main Stage 1


Poursuivant dans la lignée des passages de Blasphème et Vulcain, le Hellfest a convié Attentat Rock à ouvrir les débats sur la Main Stage 1 en ce samedi à l'affiche résolument old school (Kiss, ZZ top, Krokus…). Pour ces vétérans (pardon messieurs) de la scène hexagonale, c'est là une superbe opportunité de se faire plaisir, après la reformation du groupe en 2009 à l'occasion du Paris Metal France Festival 3 (encore merci à Phil Em All pour ça).


Mais figurer sur cette scène, à cet horaire, c'est aussi prendre le risque de jouer face à un parterre clairsemé et pas forcément fan puisque venus peut-être pour d'autres groupes. Juste avant l'entrée en scène du quintet, Skindred a mis le feu et réussi un énorme carton sur la MS2. Malheureusement (et de façon assez prévisible) pour Attentat Rock, une très grande partie du public va alors déserter la Main Stage pour gagner la Altar où se produisent les p'tits gars de T.A.N.K.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8234


C'est donc devant une audience bien moindre (mais honnête tout de même) et sous un temps plus que menaçant que le groupe arrive sur scène, tout sourire (en particulier Fabrice Fourgeaud l'un des guitaristes).  Le groupe va nous délivrer un set principalement axé sur l'album Strike (celui enregistré avec le chanteur Marc Quee) plus quelques versions anglaises de chansons issues de l'album Le Gang Des Saigneurs.

Malgré une bonne volonté évidente et des fans présents aux premiers rangs (sans pouvoir toutefois atteindre la barrière, celle-ci étant squattée dès 10h30 par les fans de Kiss qui se produira à …23h10 !), force est de reconnaître que la sauce ne prend pas, que le public est bien plus spectateur qu'acteur, et que le groupe souffre d'un son bien trop faiblard pour réveiller Clisson. Malgré des titres toujours aussi percutants et bien exécutés (la partie en twin guitars de "Force of The Dark" arrachera même un grand sourire à Hervé Raynal), les musiciens restent trop en retrait sur la scène, laissant Marc Quee bien seul pour communiquer avec l'auditoire. De plus, certaines chansons qui naguère fonctionnaient bien ne font plus vraiment recette en 2013. Je pense notamment à "Warrior of The Night", poussive à laquelle j'aurais personnellement préféré "Rock Suicide".
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8236


Les trente minutes se dérouleront donc sans grande passion (même si on sent que pour le groupe, le simple fait d'être sur cette scène est un bonheur en soi), et n'aura ravi que les fans nostalgiques, montrant toutefois les limites du sympathique geste de la prod d'accueillir ceux qui firent jadis les belles heures du metal hexagonal.


Setlist :

- Ouverture
- Forces Of The Dark
- Warrior Of The Night
- Heroes Never Die
- Open Your Eyes
- Lord Tell Me
- Heavy Metal
- Gang Des Saigneurs

_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:22

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6926


Samedi 22 juin – 12h15 – Main Stage 1


La relève ? Mais elle est là, et elle est prête !




En 2011, Audrey Horne avait réussi un assez joli carton le samedi matin en ouvrant la journée sur la Main Stage 2, avec notamment un Toschie déchainé, descendu dans le pit photo pour chanter deux titres, agrippé aux crash barrières. Deux ans plus tard, et après la sortie de l'excellent Youngblood, les norvégiens sont de nouveau là pour électriser Clisson, et on peut s'étonner qu'il ne bénéficie pas d'une meilleure place sur l'affiche, leur temps de jeu étant une nouvelle fois d'une bien trop frêle demie-heure.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8290
 

Comme prévu, c'est bien le dernier opus qui va être mis à l'honneur. Comment pourrait-il en être autrement avec des morceaux de la trempe de "Redemption Blues" (qui ouvre le set) ou "Pretty Little Sunshine" ? Visuellement, l'identité du quintet s'impose d'entrée, avec un bassiste costaud et casquette vissée sur le crâne, contrastant avec les deux gratteux, plus fins et longues crinières blondes au vent, tandis qu'au centre, Toschie semble venu d'ailleurs. Avec ses cheveux courts, son t-shirt Van Halen, ses tatouages partout et son visage qui peut passer du plus anodin et gentil au totalement transfiguré sous le coup de l'émotion et de l'effort, difficile pour qui ne connait pas l'énergumène de croire qu'il peut tenir une aussi grand scène à lui seul. Et pourtant il en est capable !
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8291


Soyons clair, la paire de six-cordistes assure un boulot de fou, joue à prendre toutes les poses mythiques des guitar-heroes des 70's et 80's (guitares à la verticale posées sur la cuisses ou bien solo joué tête renversée en arrière), se rejoint pour des parties de twin guitars fleurant bon les grands heures de Thin Lizzy (d'ailleurs, Ice Dale présente un mimétisme surprenant avec John Sykes) et globalement offre un jeu délicieusement old school et moderne à la fois.

Mais celui qui capte tous les regards, c'est ce chanteur, Toschie, pas spécialement grand, mais à la voix incroyable (avec des intonations lorgnant vers le Paul Stanley des grandes heures quand il reste dans les mediums) et surtout à la gestuelle unique. Parfois sobre, puis subitement comme foudroyé par sa musique, il finit inévitablement au contact du public, allant le chercher du regard, mais aussi avec les mains, pour une vraie communion.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8292


Avec une rythmique aussi discrète que solide et des ambiances qui vrillent tripes et boyaux, Audrey Horne a tout d'une formation appelée à devenir bien plus grosse, tout simplement parce que le quintet possède tous les ingrédients pour séduire un très large public, à commencer par une classe insolente qui fait que même lors des passages les moins originaux, on ne peut s'empêcher de se dire que c'est vraiment très bien fait. Et puis il y a tous les moments de grâce où on se demande comment on peut encore trouver des refrains aussi énormes, des parties de guitare aussi bien construites. Et puis il y a ce plaisir manifeste à être ensemble, et à jouer ici. Et puis, et pûis, et puis...

En l'espace de quatre albums à la progression foudroyante, Audrey Horne s'est constitué un répertoire ultra solide et ne peut déjà plus être qualifé d'espoir tant il a l'étoffe des plus grands. Il y a deux ans, un bon pote avait écrit "Si Audrey Horne était américain, le monde entier se prosternerait", nul doute que cela va venir vite, très vite (si toutefois le monde possède un minimum de logique et de bon goût)
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8293


Vous dire que j'ai aimé chaque seconde de ce set serait tellement en dessous de la réalité ! Des frissons, la chair de poule, peut-être même des larmes (discrètes, j'ai ma pudeur) tant les compositions du combo me touchent en synthétisant trente ans de passion pour ce genre musical. "Youngblood" ou "Show And Tell" auront raison de moi et me laisseront dans un état émotionnel proche de la dévastation (heureusement que la pluie et le bar à vin viendront me rafraîchir les idées). L'interview réalisée plus tard dans l'après-midi ne fera que confirmer l'attachement que je porte à ce combo.
 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8294
 

Un orgasme musical de trente minutes (et à mon âge, c'est énorme !) qui sera de retour en France le 14 septembre au Raismesfest ! INCONTOURNABLE !


Setlist :

- Redemption Blues
- Youngblood
- There Comes a Lady
- Pretty Little Sunshine
- This Ends Here
- Show And Tell
- Straight Into Your Grave


_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:28

ZZ Top
Troisième concert pour moi en face de la Mainstage pour la performance des ZZ Top et le groupe semble très attendu vu qu’il est quasiment impossible de se déplacer tant la foule est compacte. Les barbus américains se présenteront sur scène, chapeau, lunettes de soleil, chemises ornées de fleurs et de petits diamants brillants et cartouchières (ambiance texanes et non black metal). La foule est à fond dans le concert et les Texans nous offrent une super performance accompagnée d’un super son. Un régal pour les fans et les barbus (clin d’œil à Gunnar). Le groupe clôturera son set sur les classiques et cultes ‘‘La Grange’’ et ‘‘Tush’’.

Setlist de ZZ Top au Hellfest 2013 :
Got Me Under Pressure
Waitin' for the Bus
Jesus Just Left Chicago
Gimme All Your Lovin'
Pincushion
I Gotsta Get Paid
Flyin' High
Foxy Lady (The Jimi Hendrix Experience cover)
My Head's in Mississippi
Chartreuse
Sharp Dressed Man
Legs
Tube Snake Boogie
La Grange / Sloppy Drunk / Bar-B-Q
Tush

_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
jfpkiss45jfpkiss45Co-AdminMessages : 1892
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 58
Localisation : perdu dans le loiret
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 22:30

superbes compte rendus que tu nous a fait kisslolo Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 643715  quel boulot ! chapeau bas l'ami .
du travail de pro carrément Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 1282095539
Revenir en haut Aller en bas
SonicboomSonicboomCarnival of soulsMessages : 9483
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 56
Localisation : 94
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeLun 8 Juil - 22:44

Merci Lolo pour ces comptes rendus, avec lesquels parfois j'adhère...et parfois non !
Revenir en haut Aller en bas
god of thundergod of thunderRevengeMessages : 7807
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 53
Localisation : montceau les mines(saone et loire)
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMar 9 Juil - 1:40

LOLO Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 1011564188 Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 643715 Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 654947
Revenir en haut Aller en bas
DOMINODOMINORevengeMessages : 7687
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 54
Localisation : Lost Kiss World
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMar 9 Juil - 7:01

kisslolo a écrit:
KISS au Hellfest 2013


Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6937

Samedi 22 juin – 23h10 – Main Stage 1


En 2010, mon avis sur Kiss au Hellfest pouvait se résumer ainsi : un bon spectacle, mais un mauvais concert !

Autant faire court, rien n'a changé trois ans plus tard !




Kiss sur scène, c'est une machinerie colossale, une débauche de moyens que ce soit en salle, mais aussi en festival, et pour cela, une fois de plus, il n'y a rien à dire, le groupe en donne pour son argent à ses fans. Explosions, flammes, confettis, plate-formes qui montent et descendent (et cette année qui amènent Gene Simmons et Tommy Thayer au-dessus du public), écran géant en fond de scène, tout est fait pour délivrer un show gigantesque.

 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8277
Psycho Circus !

Seulement voilà, le visuel ne peut masquer la vacuité du propos, voire même l'indigence musicale du combo. Je sais que cela va heurter, mais suis-je donc le seul à trouver qu'outre un son faiblard (et carrément fluet en ce qui concerne la gratte de celui qui restera quoiqu'il fasse le remplaçant d'Ace Frehley), la mise en place est parfois très limite ? Suis l'unique spectateur qui préfèrerais entendre des chansons en plus, plutôt que de subir les bla-bla interminables de Paul Stanley ? Suis-je trop musicien pour me satisfaire de bruit en guise d'accompagnement du numéro de clown sanguinolent de Gene Simmons avant "God Of Thunder" ? Suis-je juste un aigri pour ne pas trouver très drôle les sarcasmes de Paul sur les chanteurs qui beuglent grave, alors que lui-même est maintenant totalement incapable d'assurer les parties aigues des chansons qui ont fait le succès du groupe (d'ailleurs, il chante très peu de titres et lorsqu'il est au micro, il passe son temps à laisser le public le faire, timidement, à sa place, ou bien les chœurs prennent le relais) ?

Toute la journée, nous avons vu trôner au-dessus de la Main Stage 1 la fameuse "araignée" qui sert de base au light show de Kiss. Ceux qui ont vu la vidéo du concert de Stockholm avec cette intro effarante ne pourront que partager ma déception de constater que ce soir, cette belle mécanique restera désespérément fixe. Problème de sécurité, de place, d'accès, il y a sûrement une très bonne raison, et je me dis que ce n'est finalement pas très grave, si, après un baisser de rideau rapide, les musiciens sont déjà sur scène de manière classique (hormis la batterie dont l'estrade descend pour gagner sa place normale).

 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8278
Ah, il faut jouer des chansons pour accompagner le pestacle ! pfffff !


Après un "Psycho Circus" peu entraînant, "Shout It Out Loud" semble vouloir mettre l'ambiance. Personnellement, je n'adhère pas du tout, mais j'essaie d'y croire. Seulement les gimmicks grossiers succèdent aux plans téléphonés, et il faut être d'une indulgence extrême ou bien être très bon public pour ne pas être choqué par l'énormité des ficelles. Ainsi, les mouvements de caméras, démultipliés à l'envie sur l'écran pour donner l'illusion du mouvement alors qu'il ne se passe strictement rien sur scène, ont vite fait de me faire bouillir.

Et puis, il y a cette impression purement horripilante que l'objectif est de jouer le moins de morceaux possibles. Paul fait chanter le public (ok il n'est pas le seul, mais lui, c'est dès la fin du deuxième morceau, et encore, entre deux chansons, même pas sur un refrain), Gene crache le feu, Tommy fait un solo (dont l'absence d'intérêt frôle la pureté absolue) puis sa guitare tire sur la batterie d'Eric Singer, Gene crache le sang, Paul fait un tour en tyrolienne jusqu'à une plateforme située devant la tour régie (sur "Love Gun", dont il ne fait même plus l'effort de chanter le refrain) puis repart illico en sens inverse.

 
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8279
N'allez surtout pas croire que je prends ce concert par dessus la jambe !


Du spectacle, mais peu de musique, encore une fois ! Seul le triptique "LickIt Up" "Love Gun" et  "Rock'n'Roll All Nite" (qui bénéficie de son habituel succès), me tirera de ma torpeur avant un rappel classique, exceptée la présence de "Black Diamond" (et l'absence de "I Was Made For Lovin' You" mais on se doute que vocalement, cette chanson n'est tout simplement plus interprétable)

C'est sous un déluge de confettis que le show s'achève, me laissant dans une perplexité folle. Kiss a fait le spectacle, les fans sont certainement ravis, les néophytes éblouis et dubitatifs, mais que retenir ? Que le groupe a réussi l'exploit de jouer deux morceaux de moins qu'en 2010, que tout cela sentait beaucoup le réchauffé, qu'au chant Paul Stanley est à la peine (d'où une répartition  différente du chant), que le groupe fait des choix de morceaux qui ne me conviennent pas (mais ça, ce n'est pas bien grave), mais qu'il bénéficie toujours de la fidélité de fans incroyables (passer onze heures accrochés à une barrière - comme le monsieur maquillé sur la photo ci-dessus à gauche de Paul Stanley -  pour être sûr d'être au premier rang, ça mérite le respect, même si ça plombe un peu l'ambiance des autres concerts) et quelque part, c'est bien là la meilleure des réponses à toutes mes critiques !

Kiss joue pour ses fans, offre un gros show, et tant pis pour ceux qui attendent d'un concert, une émotion artistique, plus que l'amortissement du prix du billet.


Setlist :

- Psycho Circus
- Shout It Out Loud
- Let Me Go, Rock 'N' Roll
- I Love It Loud
- Hell or Hallelujah
- War Machine
- Deuce
- Say Yeah
- Shock Me
- Outta This World
- God of Thunder
- Lick It Up
- Love Gun
- Rock and Roll All Nite
---------
- Detroit Rock City
- Black Diamond
- God Gave Rock 'n' Roll to You II

très bien résumé Lolo!!!,comme moi tu en espérais plus de ce show,plus d'investissement!!!Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 2695283348 
Revenir en haut Aller en bas
http://kisstory-memorial.kazeo.com/
DOMINODOMINORevengeMessages : 7687
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 54
Localisation : Lost Kiss World
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMar 9 Juil - 7:05

kisslolo a écrit:
Celui ci c'est pour faire plaisir a Elodie et Laurent !Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 2950519824 

Down au Hellfest 2013



Saloperie!!Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 2695283348 Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 751604 Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 86840 Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 86840
Revenir en haut Aller en bas
http://kisstory-memorial.kazeo.com/
DOMINODOMINORevengeMessages : 7687
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 54
Localisation : Lost Kiss World
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMar 9 Juil - 7:07

Un immense bravo Lolo pour toutes ses reviews détaillées avec honnéteté et tes ressentis,les photos sont vraiment génial,travail colossal chapeau bas!!! Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 1282095539 Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 643715 cheers 
Revenir en haut Aller en bas
http://kisstory-memorial.kazeo.com/
AlvinAlvinModérateurMessages : 4482
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 63
Localisation : Bretagne centre
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMar 9 Juil - 7:16

Ouai , bravo Lolo.
Revenir en haut Aller en bas
SpacemanSpacemanModérateurMessages : 2874
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 53
Localisation : St Sébastien city
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMar 9 Juil - 10:50

 Un grand merci à tous pour vos reviews chapeau bas Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 1282095539 

_________________
Jean-Mi
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Kff_bb10
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16955
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 53
Localisation : la tour du pin
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMar 9 Juil - 21:58

Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 6982
ZZ Top se poile sur la Mainstage 1 à 20h55
 
C’est une légende de plus qui vient fouler les planches du Hellfest, cette fois plus axée rock que metal. Quand bien même, les trois Texans ont montré aux festivaliers leur talent de groupe live. Ils sont certes moins mobiles que les groupes de metalcore de la Mainstage 2 le même jour et ne mettent pas les potards à fond comme les  groupes de thrash de la journée précédente, mais excellent dans leur rock groovy et gorgé de feeling.


Qu’est-ce que la classe ? Est-ce qu’elle appartient à quatre hardos peinturlurés qui font pétarader les feux d’artifice dans tous les sens, à quatre brutes qui s’excitent sur leurs instruments pendant que l’un d’entre eux hurle des paroles occultes ou bien à quatre punk qui crachent sur la religion ? Si de nombreuses réponses sont possibles pour ceux-là, un constat est sans appel : ZZ Top a la classe.

En effet, après la diffusion d’un petit film de type western sur les écrans géants, les trois gaillards venus tout droit du Texas déboulent sobrement pour enchaîner leurs tubes, principalement issus des disques Tres Hombres et Eliminator, et présenter leur nouvel album, La Futura, avec évidemment un hommage de rigueur au "Top Jimmy" avec une reprise magique de "Foxy Lady". Classe.


Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8419

Tout en sobriété, les deux barbus que sont Billy Gibbons et Dusty Hill se meuvent de manière sobre, l’âge avancé et la musique proposée ne leur permettant pas d’exécuter des pirouettes improbables et autres headbangs endiablés. Ainsi, leurs pas sont calculés, synchronisés et marquent la mesure avec la frappe épurée mais groovy de Frank Beard. Pour décorer l’ensemble, quelques images à l’écran, notamment des extraits de clips en fond de "Gimme All Your Lovin’" et "Legs". Les éternelles guitares recouvertes de fourrure rose sont évidemment de sortie pendant que cette dernière est jouée. On peut être classe et s'amuser, comme le montre l'image ci-dessous.


Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8418

Côté performance, le public est servi. KingBilly, au centre de la scène, fait encore pleurer sa Les Paul du haut de ses 63 ans, avec un jeu gorgé de feeling qui fait voyager l’assistance dans les profondeurs de l’Amérique, avec un soleil radieux et une chaleur en ce début de soirée qui les aident à s’immerger. Son timbre rauque se marie toujours aussi bien avec la voix plus fluette, mais aussi éraillée (le poids des années aidant) de Dusty Hill, qui fait groover l’assistance avec ses parties de basse efficaces.


Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8416

Dans un souci de sobriété, ZZ Top préfère faire parler la musique plutôt que ses frontmen, même si quelques apostrophes sont entendues, notamment un "comin’ down in Hellfest, y’know what I’m talkin’ about" placé par Gibbons pendant "Jesus Just Left Chicago". Devant ce spectacle, le public adopte aussi une attitude sobre, les circle pits et autres wall of death seraient malvenus pendant "Got Me Under Pressure".


Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8420

Si le metal n’a pas nécessairement vocation à être classe, ZZ Top a su amener une dose de feeling et de sobriété dans un festival tel que le Hellfest. Bien qu’il aurait été souhaitable de pousser un peu plus les potards, le "little ol’band from Texas" a su faire voyager les festivaliers dans son univers désertique et définitivement rock, en offrant une performance plus que convaincante.

“I’m shufflin’ thru the Texas sand
But my head’s in Mississippi”


Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 8421




Setlist :

Got Me Under Pressure
Waitin' for the Bus
Jesus Just Left Chicago
Gimme All Your Lovin'
Pincushion
I Gotsta Get Paid
Flyin' High
Foxy Lady [Reprise de Jimi Hendrix]
My Head's in Mississippi
Chartreuse
Sharp Dressed Man
Legs
Tube Snake Boogie
La Grange / Sloppy Drunk Jam
Tush


tous ces articles sont tirés de Radio métal et pas de moi ,je ne sais pas qui a lancé cela ,toutes les photos sont signés ,j'ai beaucoup de défaut mais celui de m'approprié le travail fait par les autres !!! merci de faire passé le message et que le forum ne soit pas accusé de plagiat  ! merci !



le mien est page 4 ,pour moi mémoire ,il est mauvais mais il est de moi !



Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 P6210010



Déceptions  et  émerveillement
Voila un titre qui colle parfaitement à cette cuvée Hellfest  2013, ou Kiss était convié en tête d’affiche du samedi soir .
 
Ce Hellfest fut une merveilleuse aventure humaine avec mes  amis  Domm , Eric et Florian , des galères ,des embuches ,de la fatigue ,de l’épuisement ,des fous rires ,des franches rigolades ,des délires ,de l’entraide ,de l’amitié à revendre ! de très belle rencontre avec Daniel (Alvin)( et sa fille) avec lequel nous avons passé la journée de samedi ,chapeau bas monsieur ,une très belle personne ,passionné ,passionnant et qui est allé au bout au courage pour finir la journée !Un grand Merci à Laurent  Verne ,fait dans le même bois que son frère Sylvain  , de belle conversations ,une personne adorable ,et un grand cœur de nous avoir ramené à Nantes a la gare alors que la situation se compliqué singulièrement pour nous ,Jean louis et  sa fille ,toujours de très moment en sa compagnie et des échanges formidable  ,  j’espère n’oublié personne en citant  Fenrir ,Sonic  ,Kizz 62 et sa femme  ,poupounne ,les kissettes ,Elodie et Laurent croisé a la barrière avant Attentat rock ,puis tôt le matin à la recherche de la voiture disparu ,ce fut un plaisir de vous rencontrer ,Jean mi ,Jfp et le chef Didier avec qui nous aurions voulu plus dialogué mais le devoir ,les appelaient  ailleurs dans d’autre contré .
Apres l’épisode Train ,la montée à pied de la gare de Clisson au site (merci nos amis gendarmes ,c’est pas loin ),la pluie pour nous encouragé en route ,et le montage épique des tentes ,notre Hellfest a débuté par Saxon, superbe groupe, que dire d’un groupe qui joue tête d’affiche ailleurs et que l’organisation les  cantonne un vendredi à 15 h00 ,nous avions de nouveau 15 ans sur des titres comme Denim and Leather , Wheels of Steel ou Princess of the Night .Merci messieurs ,ça c’est un groupe .

Europe , a fait un concert sympa ,John Norum est le parfait croisement d’un Michael Schenker avec un Gary Moore ,Tempest  fait  le show ,le groupe déroule et nous passons tous un très bon moment  ,conclu en beauté par le très attendu the final countdown .

Testament et Kreator ont fait 2 shows carré , Kreator dans la lignée du show de Lyon en novembre dernier ,j’adore et quel voix ce Chuck Billy chanteur de Testament ,les musiciens assurent ,j’ai bien aimé même si j’étais un peu loin ,Domm en parlera mieux ,il était bien mieux placé .

Twisted sister ,en voilà un groupe culte qui a bercé mon adolescence ,et je dois dire que j’en attendait beaucoup et la pas déçu ,bien au contraire , Dee Snider est une bête de scène phénoménal ,doublé d’un chanteur hors pair ,le groupe a perdu leur maquillage outrancier ,a pris quelques kilos ,mais quel bonheur , un The Price de toute beauté ,un We're Not Gonna Take It qui aurait pu faire tous le show  ,l’extase  sur I Wanna Rock que dire à part merci ,merci ,merci !!!

Whitesnake, autre groupe que je rêvais de voir et la ,la douche froide ,Coverdale est loin d’être a son meilleur niveau ,le groupe est poussif ,et il y a de très nombreuses longueur qui plombe le concert ,il ne manquait plus qu’un solo de pipeau et c’était la totale ,mention spécial a   Doug Aldrich qui m’a fait une belle impression contrairement  à Reb Beach à qui je ne trouve aucun felling ,ses interventions sont fades  et a Tommy Aldridge parfait ,un set a vite oublié ,une grosse déception pour moi !

 Helloween ,m’avait enchanté à l’Olympia en avril dernier avec Gamma ray en première partie , et bien bis répétita  pour ce show du Hellfest ,le groupe et en forme et le fait savoir ,superbe j’adore ! merci !


Def leppard débarque au Hellfest avec l’album complet d’hysteria + des classiques, grosse attente car le groupe se fait très rare, la dernière fois que je les ai vu c’était en 1993 à Grenoble , première  impression ,le groupe semble en rythme de croisière ,sans passion ,entracte de 10 minutes avec reportage sur le groupe qui tue le concert qui avait déjà du mal à décollé ! ( à part pour le die hard fan à côté de moi à fond dans son trip ,20 minutes de fourire intense !un grand moment,  n’est pas Domm !)Def leppard revient avec women mais le mal est fait et c’est dans une certaine torpeur, ni réel plaisir que le show se poursuit et se termine, beaucoup d’espoir et finalement de la frustration, pas que le groupe est mal joué mais l’impression qu’il était avec le frein a main tout le temps  , et Joe Elliott n’a plus sa voix des années 80 ,heureusement que Phil Collen et Vivian Campbell assurent derrière ! dommage !

Avantasia ,Tobias Sammet est un artiste que j’adore ,et vraiment pas déçu ,ça joue bien ,les guests comme Ronnie Atkins (Pretty Maids),ou Michael Kiske se fondent à merveille dans le collectif ,que du bonheur ,nous partirons avant la fin du show ,mes acolytes étant à l’agonie , fin de cette très belle première journée !

Journée Bretonne pour ce samedi ,avec le petit crachin qui ne nous lâche pas ,après 2 petites nuits , la fatigue commence à  se faire sentir ,mais Attentat rock ,nous mets de bonne humeur de bon matin avec leur hard rock des années 80 ,plaisant ,sans prise de tête ,bien joué ,un bon retour à notre adolescence et des personnes charmantes ,que nous avons pu voir avec le show !

Krokus est la belle surprise, j’ai beaucoup leur prestation, sans prétention  et l’esprit rock’n roll avec un très bon Mandy Meyer a la troisième  guitare !

La fatigue nous étant tombé dessus comme une masse ,nous suivons les prestations de loin de 3 doors down ,A day to remenber  ,Down et Papa roach  .

Accept  n’a pas déçu, toujours un grand et réel plaisir de les voir, Wolf Hoffmann est en grande forme et nous délivre des bijoux de solos avec un grand sourire, heureux d’être là  comme son acolyte Peter Baltes , Mark Tornillo assure superbement  ,que des classiques ,le set passe trop vite ,dommage que Phil anselmo vienne gâché  Fast as a Shark.

ZZtop nous font un beau show, les texans sont à la hauteur de leur réputation, sous les yeux de Daniel qui a les yeux de Chimène pour ses barbus, même les guitares en fourrures sont de sorti.


Bullet for Valentine, le dernier album m’a beaucoup plus et j’étais curieux de voir ce groupe en live, résultat mi-figue, mi-raisin, les titres du dernier opus passent bien, les titres antérieur ne me font ni chaud, ni froid ,concert sympathique ,sans plus ! 

 C’est avec une fatigue, proche de l’épuisement et des douleurs partout que nous nous approchons du show de Kiss, nous  nous plaçons, Domm ,Daniel et Florian et moi-même vers la plateforme ou Paul va chanter love gun, en   espérons ne pas être trop bousculé, car la foule est immense ,peine perdu et les tensions sont énormes proche de la bagarre a certains moment ,la fatigue touche tout le monde !

 
 
C'est devant un énorme public, record battu au Hellfest pour la journée du samedi, que Kiss débute le show ! Déception quand le rideau tombe ,l'araignée ne descend pas et le groupe apparait avec peu de pyrotechnie ,par rapport aux autres show de la tournée européenne ,Paul a  eu des jours meilleur au niveau de la voix ,mais cela a été pire !  , Gene et monstrueux ,et chante superbement ,Eric est un métronome d'efficacité ,et Tommy est le grand bonhomme de la soirée ,toute ses interventions sont limpides et fabuleuses et son chant et un vrai régal ,l’ élément  essentiel  du groupe  , Gene ne s'envolera pas non plus  avant god of thunder et Paul terrorisé en allant sur la plateforme pour love gun ,nous étions à côté de lui et il était très très mal alaise ,massacrant le titre comme sur say yeah ou Tommy le suppléait au chant !Paul l'a tellement mal chanté que la pluie fait son apparition sur ce titre pour le punir et repart aussi vite à la fin du titre  , la suite du show est un délice de pyrotechnie phénoménal ,et le groupe nous montre tous son talent musical  ,Kiss est enfin un groupe et plu des individualités jouant chacun dans son coin et cela fait plaisir à voir et à entendre ! Une déception d'arrivant jamais seul, le groupe raccourci le concert en ne jouant pas heaven's on fire et I was made for loving you !
Kiss nous a gratifié d'un très bon show côté musique, si l’aspect spectacle avait eu lieu comme prévu ,le concert  aurait pu être  exceptionnel, alors qu’il n’a été que honnête !vraiment dommage !Je pense que c’est une grave erreur de la part du groupe de se privé du tubesque I was made , le show de Clisson était bien plus destiné a un large public ,non fans du groupe qu’aux  acharnés du combo ,et ce titre était emblématique ,de ce côté-là l’opération séduction a été une grande  réussite !
 
le Hellfest nous explique maintenant que la scène ne pouvait supporté que 20 tonnes et que l'araignée en faisait 47 ,mais cela fait 6 mois que les 2 parties étaient au courant ,mais aucun des 2 n'a fait l'effort de le dire aux fans ,que le spectacle serait tronqué , joli mensonge par omission !
Verre à moitié plein ou à moitié vide, difficile de tranché, même après 1 semaine de recul ,la frustration est toujours là ,d’un show au rabais ,sans le clou du concert ,cette entrée phénoménal ,car Gene et Paul nous ont vanté cela sur tous les tons  ,la tournée reposait en grande partie sur ça et les 2 titres de moins ,pourquoi ?  , là  l’infrastructure n’y est pour rien !Paul aurait pu ce privé de son one man show avec le public et le groupe aurait pu interprété ces 2 titres si le temps à parti par l’organiseur était trop restreint  , les nombreux fans Français n’avaient-ils pas droit à un peu de respect  et de considération de la part de Paul ,et pour une fois mettre son égo en veilleuse ! Les vrais fans ne sont pas que ceux qui se rendent à la Kiss Kruise !!!
 Côté musique se fut une réussite , je ne reviendrais pas sur Paul ,mais Gene fut monstrueux alors que l’on annonçait à l’agonie ! Eric magnifique et Tommy ,le monsieur plus du groupe ,un sans-faute de sa part ,impérial du début à la fin ,Domm ne tarissait pas d’éloge à la fin du set ! pour conclure, mon sentiment n’a pas changé ,Kiss n’est pas fait pour les festivals ,il faut les voir en salle comme à Zurich pour voir un  spectacle sensationnel ,ou en petite salle comme à Londres  ou la musique redevient le seul  attrait ! Beaucoup de déceptions mais c'est toujours un bonheur de voir le groupe et seul les bons souvenirs resteront dans quelque temps !si je n’étais allé au Hellfest  que pour Kiss ,ce serait une déception énorme ,mais Kiss n’était que la cerise sur le gâteau , ce fut un merveilleux week end ,épuisant ,éprouvant ,ou nous avons puisé dans nos ressources aussi bien Florian ,Domm  ,Eric que moi-même ,et je ne sais pas si c’était pas moi le plus marqué ! Et pour ça merci mes amis !!!
Mais si je dois revoir le groupe un jour, je pense que  ce sera en salle. Un petit mot sur l’ambiance sympa du Hellfest, sans prise de tête, sans chichi et bonne enfant, a part ,les quelques «  crétins » qui ce jette dans la foule pour s’amusé et qui malheureusement ne se rende pas compte du mal qu’ils peuvent faire .

Vraiment heureux d'avoir vécu ,tous cela malgré la fatigue et cela restera des souvenirs impérissable ,merci Domm ,Eric et Florian !

_________________
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéCompte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMer 10 Juil - 0:02

je comprends pas.. c'est quoi le problème ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
DOMINODOMINORevengeMessages : 7687
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 54
Localisation : Lost Kiss World
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMer 10 Juil - 7:06

Bon bah même si as de toi,merci du partage!,l'important c'est que tout le monde puisse lire ses reportages regroupés,bon effectivement tu aurais du citer l'auteur au début,moi je me suis fait piégé,je croyais que c'était vraiment de toi,bon pas pour les photos lol on voit qu'elles sont signées,zz se poile je connais tiré d'un journal,autrement c'est quoi ton soucis?,mais oui précise si c'est ton travail,moi j'ai parlé du forum et de ton travail,je vais modifier en citant radio métal car comme tu dis,il ne faut pas que le forum soit embété ou traité de plagia,quant à ton résumé il n'est pas nul!,désolé,tu as dis ton ressenti avec ton coeur,ce que tu as vécu!!!,c'est très intéressant justement de lires des ressentis personnalisés!!
Revenir en haut Aller en bas
http://kisstory-memorial.kazeo.com/
InvitéInvitéCompte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMer 10 Juil - 10:10

ah p** ça y est je viens de comprendre.. What a Face Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 772627
Revenir en haut Aller en bas
annesoannesoCo-AdminMessages : 1526
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 49
Localisation : st séb
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMer 10 Juil - 13:26

oui moi aussi double Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 62780

_________________
Anne so Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Mirroir
Revenir en haut Aller en bas
DOMINODOMINORevengeMessages : 7687
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 54
Localisation : Lost Kiss World
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMer 10 Juil - 18:43

je rajouterai sur le compte rendu de l'hellfest le coup de la scène à 47 tonnes,je me poile en lisant ça,ce n'est pas possible,juste un peu de logique!!je l'avais détaillé sur le forum de Stormy,la scène est pauvre,même si on compte le matériel electrique,les tubulures de l'araignée et des plates formes sont en aluminium,très léger et surtout très résistant!,en comparaison un A320 pèse 31 tonnes,le plus gros 38t:voir au dessus Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 76359 Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 86840 donc une petite scène en alu avec le matos ne certainement être plus lourde que ça!!
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 A320-s10
Revenir en haut Aller en bas
http://kisstory-memorial.kazeo.com/
DOMINODOMINORevengeMessages : 7687
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 54
Localisation : Lost Kiss World
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMer 10 Juil - 20:00

Revenir en haut Aller en bas
http://kisstory-memorial.kazeo.com/
DOMINODOMINORevengeMessages : 7687
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 54
Localisation : Lost Kiss World
Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitimeMer 10 Juil - 20:02

Revenir en haut Aller en bas
http://kisstory-memorial.kazeo.com/
Contenu sponsoriséCompte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Vide
MessageSujet: Re: Compte rendu Hellfest 2013    Compte rendu Hellfest 2013  - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte rendu Hellfest 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: L'histoire"KISS" :: KISS 2010's-
Sauter vers: