AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Stratagème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PhilPhilModérateurMessages : 6766
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 57
Stratagème Vide
MessageSujet: Stratagème   Stratagème Icon_minitimeMer 10 Juil - 20:24

STRATAGEME : Highway

Stratagème nous l'avait promis, Stratagème l'a fait !!!!!!!!! Sortir un album bien des années après celui composé en compagnie de Patrick Abrial constituait pour le groupe un véritable challenge !!!!!!! Un challenge que je considère comme parfaitement remplii si l'on s'en tient à l'homogénéité qui a cours tout au long de cet opus.
Tout d'abord la pochette : une sorte de divinité guerrière qui n'est pas sans ressembler à la jaquette qui ornait l'album de Blasphème intitulé Briser Le Silence. Pour ma part, j'aime beaucoup. Cela change des pochettes abstraites dont on se demande parfois ce qu'elles représentent. Je vous propose de procéder à un titre à titre afin que vous ayez une idée plus précise de la teneur de cet album.

Highway : le morceau-titre est d'entrée de jeu un morceau pêchu très coloré hard US et ce, grâce à un gros son orchestré par Philippe Kalfon, le guitariste et Vincent Termidor qui produisent Highway. Alex gratifie le morceau d'un chant agressif sans pourtant faire dans la surenchère. Et puis, il y a ce refrain accrocheur qui permet au titre de revêtir la sacro-sainte distinction de "classique du groupe". 5/5

I Feel The Heat : après un petit solo à la Van Halen de la part de Philippe, le titre débute sur un phrasé à la Beat It de Michael Jackson, vous savez ce superbe riff qu'Eddie Van Halen nous pondit sur l'album Thriller pour ensuite dévier sur un tempo lourd et entêtant. Gégé et Jean-Pierre, la section rythmique du groupe, montrent à quel point, ils constituent également un élément fondamental dans la cohésion. Avec Gégé, il demeure évident que c'est tout sauf de l'esca(mottée).4.5/5

Believe : sur ce titre agencé et interprété de fort belle façon par Alex, on sent une influence très appuyée à situer du côté d'un Journey. Le refrain accroche bien à l'oreille, Philippe et Alex ayant sans nul doute décidé de porter l'accent sur la qualité de la mélodie. Juste une petite parenthèse pour insister sur le fait que notre ami Ritchie Blackmore affirmait lors d'une interview accordée en 1991 sur le fait qu'un bon morceau reposait sur la qualité de la mélodie.
Avec Believe, c'est le cas. 4/5

Never Say Goodbye : non non, ce n'est pas la reprise du morceau de Bon Jovi qui figure sur Slippery When Wet mais bel et bien un morceau écrit de concert par Philippe et Alex. Reposant sur une rythmique pachydermique et sur des choeurs que l'on pourrait qualifier "d'outre-tombe", Never Say Goodbye s'inscrit, à mon humble avis, comme l'un des futurs chevaux de bataille live du groupe. J'aime beaucoup ce morceau. 5/5

Hard Time : du hard rock US bien typé, Strata, ils savent faire et ce n'est pas Hard Time qui le démentira. Un morceau efficace, bourré d'énergie et surtout qui ne demande rien à personne. A noter la participation de Jean-Pierre le batteur dans le processus de composition. 4/5

Gimme Gimme : le titre est structuré de telle façon que rien n'est laissé au hasard. En effet, il s'agit d'un rythme carré sur un déluge de soli kalfoniens comme je les aime, accompagné de la voix puissante d'Alex et finalisé par un superbe solo de Philippe très proche d'un Satriani. 4/5

Dreaming : un morceau mid-tempo bien sympa à la Is This Love de Whitesnake dans l'ambiance, un titre qui nous fait découvrir une facette inédite de la part des quatre compères à savoir une compo mélodique sans être sirupeuse, axée donc autour d'un mid-tempo quelque peu syncopé. 3/5

Together : une jolie ballade mid-tempo sur laquelle Alex pose un joli brin de voix repris en choeur par le tandem Philippe / Gégé. 3/5

Leave Me : après deux titres beaucoup plus calmes, le quatuor se recentre sur quelque chose de plus énergique. Allez, bam, un riff qu'un EVH ne renierait pas, suivi d'un refrain très accrocheur et le tour est joué. Ca fait du bien par là où ça passe. 4.5/5

Dangerous : un titre assez convenu très FM dans l'approche mais qui ne me semble pas essentiel. C'est sympa. Voilà. Hein, les copains, je vous donne mon avis ? 2.5/5

In Front Of Storm : Ca démarre efficacement sur un riff tonitruant sur lequel Alex vient y mettre un chant très posé, accompagné qu'il est par Philippe et Gégé. Le refrain me paraît un peu juste, c'est du moins mon impression. Ceci dit, le riff de départ nous fait oublier cette légère faiblesse. 2.5/5

Sweet Little Girl : pour conclure ce bien bel album, le groupe termine sur un tempo certes basique mais lancinant et carré matiné de soli saturés de la part de notre Kalfounet national. A noter une seconde participation de Jean-Pierre. Un bon titre qui n'a qu'un seul mot d'ordre, l'efficacité, tout comme cet album proposé par notre quatre amis. 3.5/5
  Stratagème Strata13
Revenir en haut Aller en bas
PhilPhilModérateurMessages : 6766
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 57
Stratagème Vide
MessageSujet: Re: Stratagème   Stratagème Icon_minitimeDim 14 Juil - 11:28

STRATAGEME : Cergy, Pacific Rock, 12/7/13

Un nouvel album, ça se défend sur scène et ceci, Stratagème l'a parfaitement compris en multipliant les concerts. Une semaine après le Shooter's de Vaires sur Marne, les voici de nouveau au Pacific Rock, leur second "chez soi" car on ne compte plus le nombre de fois où ils y sont passés. Highway a reçu un accueil très favorable auprès de ceux et celles qui se l'ont procuré. Restait maintenant à savoir comment allaient passer ces titres live et ce, dans l'enceinte surchauffée du Pacific Rock. Parce qu'hier soir, il faisait très chaud à l'intérieur.

Un trio dont j'ai oublié le nom, assurait la première partie délivrant ainsi un rock gentillet, vous savez ce genre de rock, où il n'y a jamais de solos. Ceci dit, ça chante bien et ça joue bien mais en ce qui me concerne, je ne suis pas concerné. Stratagème 150574 J'en profite donc pour discuter des dernières news avec les potes rencontrés sur place autour d'une bonne binouze.

Strata prend enfin possession de la scène du Pacific Rock et puis dans l'obscurité résonne une intro aérienne. Le groupe attaque alors sur Highway Star de Deep Purple dans une version à décoiffer un moine tibétain. Point de temps mort et ce, dans un déluge de décibels, l'ami Philippe nous balance un Big One et un Rhythm Of Love très puissants tout comme le son de ce concert qui est puissant mais clair. Alex, le chanteur, toujours aussi volubile, chante magnifiquement bien tandis que Gégé esquisse quelques sourires malicieux à l'attention de Philippe. Bref, on sent que ces quatre-là (car Jean-Pierre, le batteur n'est pas en reste) ont envie de se marrer tout en restant bien concentrés sur ce qu'ils ont à faire.

Place à la promo de Highway puisque après une courte présentation de I Feel The Heat que nous ne qualifierons point ici (il y a des enfants qui nous lisent, n'est-ce pas ?), le groupe remet le couvert avec un Sweet Little Girl très carré et très énergique. Philippe s'illustre tout particulièrement en nous délivrant un solo d'extra-terrestre.
Strata, c'est loin d'être "barbant" et pourtant c'est un titre emblématique des trois barbus d'Austin à savoir Gimme All Your Lovin' de ZZ TOP que le quatuor choisit d'interpréter dans une version très proche de l'original. Tout y est, le tempo assuré par un tonitruant Jean-Pierre , le chant gouailleux d'Alex et le solo imparable de Philippe. Retour sur Highway avec un Believe plus heavy que sur l'album et ce, malgré cette touche "journeyiennne" très prononcée et un Never Say Goodbye qui nous emmène sur un duo Alex improvisé en compagnie d'un jeune homme répondant au nom de Julien, membre éminent d'un groupe pop/punk, Mad Light. Dommage que nous n'ayons pu les entendre un peu plus. Cela étant, la version interprétée fut superbe.

Selon la set-list, le groupe aurait dû interpréter Ain't Talkin' About Love de Van Halen, titre qu'ils ont interprété de nombreuses fois par le passé et qu'ils laissent volontairement (?) de côté pour promouvoir intensivement le nouvel opus et ce sont donc coup sur coup Gimme Gimme, Hard Time et Dangerous qui sont interprétés avec brio même si dans ma chronique de Highway, j'avais émis quelques réserves concernant ce morceau. Autant le riff de départ est efficace, autant le refrain tout comme celui d'In Front Of Storm me laisseront de marbre. Et puis, voici Smoke On The Water de Deep Purple. Le célèbre riff est interprété correctement par Philippe, ce qui n'est toujours pas le cas de celui qui se trouve être en poste au sein de DP. Excellente version de ce classique du Hard Rock. C'est à ce moment-là que le groupe décide de marquer une pause.


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02510


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02511


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02512


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02513

Une bonne demi-heure plus tard, les quatre compères réapparaissent avec In Front Of Storm pour une version fidèle mais un chouya plus heavy comparée à celle de Highway.
On calme un peu le jeu avec Dreamin', morceau mid-tempo d'excellente facture puis Together sur lequel, Philippe utilisera sa "guitare à trous" ainsi qualifiée par Alex qui, ce soir, est en verve tant sur le plan vocal bien entendu mais aussi sur le plan humoristique, ce que ne manquera pas de relever la charmante propriétaire du Shooter's de Vaires sur Marne également présente en s'écriant "J'aime ton se.., Alex !!!!!!!!!!!!" On sent chez cette jeune femme, une propension à la rîme. Une très bonne version soit dit en passant, Gégé et Philippe assurant les choeurs avec force et conviction.

Après quelques atermoiements concernant la set-list, Alex annonce Always With Me Always With You de Joe Satriani et laisse le champ libre au talent de nos trois amis avec un final absolument apocalyptique et ce, grâce à un solo de guitare de haute technicité réalisé par Philippe. Un tel guitariste, en France, c'est tellement rare qu'il convient tout de même de le signaler. Et puis, ce que j'aime chez lui, c'est cette faculté à se mettre en scène (ses mimiques sont absolument irrésistibles) lorsqu'il réalise un tel solo. Autrement dit, un guitariste qui ne prend pas au sérieux et qui réalise des prouesses guitaristiques absolument phénoménales.

Retour sur Highway puisque le groupe décide de jouer les deux titres manquants à savoir Leave Me et le morceau-titre exécutés, je le répète,  dans des versions beaucoup plus puissantes et surtout plus heavy. Par ailleurs, le son s'avère être vraiment excellent et après coup, je me suis demandé la raison pour laquelle pour ce show n'avait pas été enregistré parce que là, toutes les conditions étaient réunies pour proposer un bon produit (CD/DVD live). Réfléchissez-y, les amis !!!!!

Highway ayant été totalement interprété, il reste au groupe à se faire plaisir en jouant quelques reprises emblématiques telles que Give Me All Your Love de Whitesnake, Alex incitant le public à reprendre le refrain en choeur, Panama de Van Halen débouchant sur l'inévitable Eruption joué avec virtuosité note pour note par Philippe et bien entendu, You Really Got Me des Kinks version VH. Le groupe pense en avoir fini mais le public que Philippe qualifiera "d'excellent" lors d'un entretien en sa compagnie après le concert, veut du rab. C'est sur une excellente reprise de Toto, Hold The Line que les quatre compères achèvent ce magnifique set.

Ce qui ressort de ce concert c'est qu'à mon avis, Stratagème a franchi un cap dans l'interprétation live de son répertoire. En effet, l'on a senti chez le groupe une volonté de durcir le ton même sur des morceaux qui, à la base, n'apparaissent pas comme étant très heavy comme par exemple, Dreamin'. Stratagème veut grandir, cela est évident. Donnons leur cette chance car effectivement en France, dans le domaine du Hard Rock,nous sommes inondés de tribute-bands aussi talentueux les uns que les autres. Stratagème s'oriente vers une démarche radicalement différente en proposant cet album qui, certes, n'est pas parfait mais qui a le mérite de présenter des compos soignées, accrocheuses et mitonnées aux petits oignons. Mais bon, la chance devrait leur sourire dans peu de temps.


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02514


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02515


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02516


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02610


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02611


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02612


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02613


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02614


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02615


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02616


Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Stratagème Dsc02617
Revenir en haut Aller en bas
PhilPhilModérateurMessages : 6766
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 57
Stratagème Vide
MessageSujet: Re: Stratagème   Stratagème Icon_minitimeDim 21 Juil - 19:47

Revenir en haut Aller en bas
PhilPhilModérateurMessages : 6766
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 57
Stratagème Vide
MessageSujet: Re: Stratagème   Stratagème Icon_minitimeMer 24 Juil - 16:06

Revenir en haut Aller en bas
PhilPhilModérateurMessages : 6766
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 57
Stratagème Vide
MessageSujet: Re: Stratagème   Stratagème Icon_minitimeLun 2 Déc - 12:32

STRATAGEME : Vaires sur Marne, Shooter's, 30/11/13

Stratagème était de retour au Shooter's à Vaires sur Marne continuant sans relâche la promotion de son album intitulé Highway après avoir effectué de nombreuses dates en province. Highway a depuis reçu le soutien du label français Brennus et a donc bénéficié d'une sortie plus appuyée sur notre territoire.
Maureen, ma fille, à qui je fis écouter l'album, décida de m'accompagner hier soir au Shooter's pour admirer à quel point le groupe était terriblement efficace en live.
Le bar se remplit tout doucement et bien évidemment, nous retrouvons des têtes connues dont Mario de Rosie Never Stops, Christelle et son mari dont j'ai toujours pensé qu'ils étaient les tenanciers du Shooter's et d'autres visages sur lesquels je serais bien incapable d'y mettre un nom. Alex, le chanteur est déjà là et me fait part de l'évolution des évènements concernant Strata. Nous en profitons pour faire quelques tofs en sa compagnie.
Les autres membres du groupe apparaissent après s'être restaurés dans une pizzeria à proximité et viennent nous saluer.

Stratagème Dsc03410

Stratagème Dsc03411

Après quelques réglages, le groupe démarre le set sur un Highway Star de Deep Purple des plus tonitruants avec un Philippe Kalfon qui nous délivre note pour note le solo du sieur Blackmore pour enchainer directement sur Rhythm Of Love et Big One qui passent comme des lettres à la poste. Pas de temps mort et ce, comme à leur habitude, promo oblige et contraintes horaires, le groupe entame I Feel The Heat et Sweet Little Girl, extraits de Highway. Je trouve que d'ailleurs à ce propos, le groupe a gagné en cohésion et en puissance, un groupe qui d'ailleurs se sent plus à l'aise sur ces nouveaux titres. Le son est presque peut-être parfois un peu trop fort pour une enceinte aussi confinée.
Les quatre compères qui vouent une admiration sans limites pour les trois barbus d'Austin, déroulent le tapis rouge en interprétant un superbe Gimme All Your Lovin'.

Stratagème Dsc03412

Stratagème Dsc03413

Retour sur Highway et quatre de ses titres-phare en l'occurrence, Believe, Never Say Goodbye, Hard Time et Gimme Gimme, interprétés comme je le disais avec puissance et cohésion. Ca n'empêche que malgré ce cap franchi, les quatre zamis continuent de déconner à tout va avec un stromboscope capricieux octroyant à ce concert une ambiance de "boite de nuit".

Stratagème Dsc03510

Stratagème Dsc03414

Le premier set s'achève sur Smoke On The Water du Pourpre repris en choeur par un public en délire.....................

Le temps presse et un quart d'heure plus tard, nos compères sont de nouveau sur le pied de guerre pour nous offrir quatre titres (en fait trois) de Van Halen à savoir Panama qui déviera sur un Beat It de Bambi du plus bel effet, Eruption (reproduit note pour note), You Really Got Me (des Kinks) et Jump. Là, le Kalfouninet, il s'amuse véritablement à délivrer ses soli de nulle part. Ce gars est impressionnant de technicité et en plus il les exécute en déconnant.

Stratagème Dsc03511

Give Me All Your Love du Serpent Blanc provoque l'enthousiasme du modeste public du Shooter's. Alex, très en voix, viendra même chanter le refrain pour Maureen qui, ne sera pas sans lâcher, un p'tite sourire zému.

Stratagème Dsc03513

On revient sur Highway pour Dangerous Game, In From Of Storm, Dreaming et Together (morceau sur lequel Philippe utilise une guitare acoustique qui ne comporte pas de caisson), interprétés avec une classe déconcertante. Jean-Pierre bastonne comme un furieux sur ses futs et Gégé martyrise sa basse. La section rythmique historique du groupe a encore de beaux restes.

Stratagème Dsc03610

Stratagème Dsc03512

Stratagème Dsc03611

Philippe change de nom pour un court instant puisque son nom de famille passe de "Kalfon" à "Satriani" et s'attèle à l'interprétation d'un magnifique Always With Me, Always With You démontrant ainsi la virtuosité du monsieur. Un dernier crochet par Highway et ce sont donc Leave Me et Highway (le morceau) qui viennent de fort belle façon clôturer "en partie" ce deuxième set. "En partie" car nos quatre larrons, très en verve, ce soir, nous gratifient d'un Hold The Line très "punchy"de Toto.

Encore une bien belle soirée passée en compagnie de Stratagème, groupe composé de quatre gars absolument charmants et qui n'ont qu'un seul mot d'ordre : faire plaisir à son public.

Stratagème Dsc03612

Stratagème Dsc03613

Stratagème Dsc03614

Stratagème Dsc03615

Stratagème Dsc03514
Avec Mario de Rosie Never Stops

Stratagème Dsc03616

Stratagème Dsc03617
Revenir en haut Aller en bas
DOMMDOMMSymphonyMessages : 10456
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 55
Localisation : digoin
Stratagème Vide
MessageSujet: Re: Stratagème   Stratagème Icon_minitimeLun 2 Déc - 17:49

je devrais recevoir l album sous peu ....si Brennus ne m oubli pas ....
Revenir en haut Aller en bas
PhilPhilModérateurMessages : 6766
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 57
Stratagème Vide
MessageSujet: Re: Stratagème   Stratagème Icon_minitimeSam 22 Nov - 9:34

STRATAGEME au PACIFIC ROCK le VENDREDI 26 DECEMBRE 2014 ....
Revenir en haut Aller en bas
PhilPhilModérateurMessages : 6766
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 57
Stratagème Vide
MessageSujet: Re: Stratagème   Stratagème Icon_minitimeSam 23 Jan - 23:24

STRATAGEME : Cergy, Pacific Rock, 22/1/16

Ca faisait quand même un bon moment que je ne m'étais pas rendu à un concert du groupe. Un peu plus d'un an en fait et c'était dans ce lieu très confiné que l'on appelle le Shooter's à Vaires sur Marne. Là, les conditions étaient théoriquement optimales pour produire un concert de qualité. Enfin presque car lorsque j'arrive au Pacific Rock de Cergy après avoir bravé les bouchons du Stade de France (au fait y avait un match à la con ou quoi ?), le groupe après m'avoir invité dans ce que l'on peut appeler une loge où sur les entrefaites avait été préparé un buffet bien sympa (rillettes et saucisson), est en panique car les lights ne fonctionnent pas. Le tenancier l'est tout autant en panique.
Du coup, la première partie assurée par Mad Light débute en retard. Au lieu de 20h, c'est quasi à 21h qu'elle débute.

Les Strata Boys semblent bien plus tendus que d'habitude car ils ne sont pas coutumiers des ambiances plus tamisées ou même en sont-ils venus à se demander si les lights latéraux tiendront eux aussi. Bon en tout cas, leur set démarre à tout berzingue sur un Highway Star du Pourpre enchaîné à un Great Escape de fort belle facture. D'entrée de jeu, Alex nous signifie que compte tenu du retard pris, le quatuor aujourd'hui composé en plus de nos 3 guerriers (Alex, Gégé et Philippe) d'un nouveau batteur Aurel Ouzoulias (Satan Jokers) en lieu et place de Jean-Pierre, sera amené à écourter son show qui comprend une pause d'une vingtaine de minutes. Ben oui, les concerts de Stratagème véhiculent une telle intensité qu'une petite pause s'avère être nécessaire. Le mid-tempo Believe vient ensuite nous rappeler que nos quatre compères savent oeuvrer dans la mélodie accrocheuse. Je trouve que finalement, sans vouloir "sombrer" dans l'humour "noir", l'absence de lights ne fait pas "d'ombre" au talent de nos quatre bonhommes. C'est plus intime, on va dire.

Stratagème Dsc06910

Stratagème Dsc06911

Stratagème Dsc06912

Stratagème Dsc06913

Never Say Goodbye et Gimme All Your Lovin' des trois barbus remportent toujours un succès franc et massif tandis que notre ami Aurel dissimulé derrière une vitrine, fait souffrir à tout va, son drum kit. Il a du talent, cela va sans dire. Par manque de temps, point de Purple Haze du Voodoo Child mais bon les horaires sont les horaires. Le public veut malgré tout du grain à moudre, le groupe lui en donne et ce, grâce à un Cryin' du Satch interprété dans une version étirée. Le sieur Kalfon s'en donne à coeur joie nous gratifiant de soli "lumineux"......

Stratagème Dsc06914

Stratagème Dsc07010

Stratagème Dsc07011

Stratagème Dsc07012

Stratagème Dsc07013

Retour sur l'album Highway qui, comme chacun devrait le savoir, contient son p'tit lot de pépites hard US comme par exemple Gimme Gimme (le Gégé qui fait gronder sa basse, participe activement aux choeurs avec une conviction sans limites) et Sweet Little Girl proposées ici dans des interprétations rugueuses. On continue sur un Shapes Of Things joué dans une version très "Moorienne". Solo à rallonge, rythmique de plomb et chant presque épileptique sont au programme de Shapes Of Things enchaîné non sans temps mort et fioritures au Black Night de Deep Purple. Allez hop, c'est la pause.

Une demi-heure s'écoule et ça repart sur un tonitruant et long Panama de VH. On sait les membres du groupe fans du gang californien. Bien évidemment, Alex et Gégé incitent le modeste public clairsemé mais actif du Pacific Rock à donner de la voix, public qui réagit au quart de tour.

Stratagème Dsc07014

Stratagème Dsc07015

Stratagème Dsc07016

Stratagème Dsc07017

Stratagème Dsc07018

Stratagème Dsc07019

Stratagème Dsc07020

Stratagème Dsc07021

Stratagème Dsc07110

Le moment tant attendu arrive enfin avec en l'occurrence la re-visite d'Eruption de VH exécuté de "doigt" de maître par le Kalfounet suivi de l'inévitable You Really Got Me des Kinks. Un son puissant émaille la prestation de ce groupe si sympathique qui ne se prend pas au sérieux et ce, malgré les conditions inhabituelles du Pacific Rock. Du VH en veux-tu, en voilà avec le méga-tube Jump qui suscite de toute évidence un enthousiasme débordant. Ca n'a jamais été mon titre préféré de VH mais bon, reconnaissons ceci dit qu'il est fédérateur. Etant également fans du Serpent Blanc, nos compères s'attèlent à un tonitruant et fougueux Give Me All Your Love. Une version qui met "en lumière" tout le talent de nos amis qui enchainent sans détour sur une interprétation très poignante de Together.

Stratagème Dsc07111

Stratagème Dsc07022

Stratagème Dsc07023

Stratagème Dsc07024

Stratagème Dsc07025

Compte tenu des restrictions horaires évoquées plus haut, Alex annonce que le groupe n'interprètera que deux titres à savoir les délicieux Leave Me et Highway deux morceaux qui furent interprétés avec une énergie communicative permettant ainsi à nos amis de quitter la scène du Pacific Rock sous des applaudissements nourris et ce, encore malgré des conditions guère évidentes.

Patrick Abrial, un des membres fondateurs du groupe était présent à ce concert et me fit l'honneur de m'accorder quelques minutes de son temps afin de parler brièvement du groupe et de ses projets. Vraiment quelqu'un de très sympathique et disponible. J'immortalisais ces quelques instants en sa compagnie puis avec Gégé, les deux membres historiques de Stratagème. Jean-Yves Hellou, guitariste qui accompagne Patrick Abrial sur ses concerts, rejoignit nos deux compères. Ainsi, la fête était complète. Faute de lights, le courant est encore bien passé entre les Strata Boys et son public !!!!!!

Stratagème Dsc07112

Stratagème Dsc07113

Stratagème Dsc07114

Stratagème Dsc07115

Stratagème Dsc07116

Stratagème Dsc07117
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséStratagème Vide
MessageSujet: Re: Stratagème   Stratagème Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Stratagème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: Groupes, artistes.S-
Sauter vers: