AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Death Angel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeVen 11 Oct - 20:23

Death Angel est un groupe de Thrash Metal américain fondé en 1982 à San Francisco.
Death Angel est l’un des groupes les plus importants de la Bay Area. Fondé au sein de la communauté philippine de San Francisco, le groupe a sorti une des pierres angulaires du Thrash Metal en 1987 avec "The Ultra-Violence". Le groupe a splitté en 1991 après deux autres albums plus expérimentaux, puis s’est reformé en 2001 lors du Thrash of the Titans.

Death Angel est créé durant l’été 1982 par Rob Cavestany à la Guitars et Andy Galleon à la batterie, tout deux originaires de la communauté philippine de San Francisco. Les deux adolescents (Andy n’a que neuf ans) sont vite rejoints par un de leurs cousins, Dennis Pepa, qui se charge de la Bass et du chant, puis par le frère de Dennis, Gus Pepa, qui s’occupe de la Guitars rythmique. Le quatuor est alors principalement influencé par Kiss, mais aussi par Black Sabbath, Iron Maiden et Judas Priest et joue surtout des reprises.
En 1983, Death Angel enregistre sa première démo, Heavy Metal Insanity, sur laquelle Rob participe au chant. Comme le nom de la démo l’indique, Death Angel ne pratique pas encore du Thrash Metal mais plutôt un Heavy Metal proche d’Iron Maiden. En 1984, un autre cousin vient compléter le line up : Mark Osegueda prend la place de chanteur. Les jeunes hommes découvrent Metallica et Mercyful Fate, ces deux groupes influençant profondément la musique du groupe. Death Angel multiplie les concerts en compagnie des autres jeunes groupes de Californie, ils jouent notamment en première partie de Megadeth et de Slayer. L’année suivante, un rêve se concrétise pour le groupe, ils ont l’occasion de jouer en première partie de leurs idoles, Metallica. Ils enregistrent leur seconde démo, Kill as One, produite par le guitariste de Metallica, Kirk Hammet.
Le Thrash Metal hargneux de Death Angel commence alors à intéresser les labels. En 1986, les contacts se concrétisent avec Enigma et, en juin, le groupe enregistre son premier album, The Ultra-Violence. L’ascension de Death Angel s’accélère et le groupe se déplace pour la première fois sur la côte est dans le cadre d’une tournée en première partie de Slayer. The Ultra-Violence, sorti en avril 1987, établit Death Angel comme l’un des meilleurs représentants de la Bay Area avec son Thrash Metal très fougueux, 40 000 copies s’écoulent lors des quatre premiers mois. Après avoir participé à la première édition du Milwaukee Metalfest en compagnie, notamment, de Mercyful Fate, le groupe part en tournée en tête d’affiche en Europe.
En mars 1988, le groupe enregistre son deuxième album, Frolic Through the Park. Avec ce concept album, Death Angel gagne en maturité et expérimente. La Bass est plus présente que jamais et donne un aspect funky à certains passages, le chant moins agressif et le Thrash Metal de Death Angel se mâtine parfois à du Hardcore. Le groupe retourne en Europe alors que ce second album n’est pas encore disponible, prend part à plusieurs festivals dont celui de Roskilde au Danemark où Death Angel joue devant des milliers de personnes, enchaîne avec une tournée américaine avec Rigor Mortis en première partie, puis repart en Angleterre pour ouvrir pour Motörhead. Grâce à tous ces concerts ainsi qu’à la diffusion d’un clip sur MTV, Death Angel devient très populaire au point de signer chez Geffen dont les dirigeants face au succès de Metallica veulent ajouter un groupe de Thrash Metal à leur catalogue.

Pour ce troisième album, Death Angel bénéficie de moyens financiers bien plus importants que par le passé, mais il en va de même des contraintes. Des dizaines de pistes sont composées en vue de cet album produit par Max Norman, seules dix sont conservées dont la ballade A Room with a View qui sortira en single. Mais Act III est la suite logique de Frolic Through the Park, les expérimentations prennent une part plus importante, le chant est plus calme, la production plus propre et l’intensité de la musique de Death Angel alterne entre celle du Rock et celle du Thrash Metal. Ce nouvel opus bénéficie d’une promotion massive avec la diffusion de deux clips sur MTV, arrive dans les bacs en avril 1990 et, si les critiques sont élogieuses, les ventes sont en deçà de ce qu’espérait Geffen. Le groupe part en tournée en Europe avec Forbidden et Vicious Rumors en première partie, Death Angel est en tête d’affiche au Dynamo Festival en Hollande, s’envole ensuite pour une tournée triomphale au Japon puis termine par une tournée américaine avec à nouveau Forbidden en ouverture.
Mais alors que Death Angel est en passe de devenir le cinquième gros groupe de Thrash Metal américain en compagnie de Metallica, de Megadeth, de Slayer et d’Anthrax, un drame survient. Un accident de la route blesse sévèrement le batteur Andy Galleon et Mark Osegueda perd une partie de sa langue. Un concert de soutien est organisé à Oakland par divers membres de Metallica, de Forbidden, d’Exodus, de Heathen et de Tesla pour réunir des fonds pour l’hospitalisation des deux membres blessés. En fin d’année, Enigma, avec qui Death Angel avait signé un contrat pour trois albums, sort le live Fall From Grace, enregistré en 1988 à Amsterdam. Le groupe renie ce disque bâclé au son digne d’un bootleg. Pour pallier l’absence d’Andy, le groupe recrute l’ancien batteur d’Attitude Adjustment et futur membre de Machine Head, Chris Kontos. Le groupe retourne au Japon en 1991 où Mark Osegueda décide de jeter l’éponge pour reprendre ses études. C’est la fin de Death Angel, les quatre hommes restant renomment le groupe en The Past puis en The Organization, nom sous lequel deux albums d'Heavy Rock verront le jour.

La résurrection débute en 1999 quand Mark Oseguada, Rob Cavestany et Andy Galleon fondent Swarm. En 2001, un concert est organisé à San Francisco pour réunir des fonds pour soigner le cancer de la gorge de Chuck Billy, le chanteur de Testament. Le Thrash of the Titans réunit la fine fleur de la Bay Area, avec Anthrax, Testament, Exodus, Vio-lence, Forbidden, S.O.D., M.O.D., Sadus, Heathen et Laaz Rockit. Death Angel y prend part avec Ted Aguilar à la place de Gus Pepa et reçoit un accueil exceptionnel. En 2002, les cinq hommes se retrouvent à nouveau le temps de deux concerts à San Francisco et deux autres concerts en Hollande où le groupe a toujours été particulièrement populaire.
La reformation est définitive en 2003, Death Angel participe à la tournée européenne No Mercy Festival avec entre autres Testament et Nuclear Assault. Un contrat est signé avec Nuclear Blast et le quatrième album du groupe, The Art of Dying, voit le jour en avril 2004 et est très proche de ce que faisait Death Angel à la fin des années 80. Depuis, le groupe ne cesse de se produire en concert : ils assurent en 2004 la première partie de Deftones après s’être rendu au Japon avec Testament, Overkill et Flotsam and Jetsam. Une visite en Europe en tête d’affiche est programmée puis, en 2005, le groupe se rend en Amérique du Sud avec Nuclear Assault.
Le groupe a sorti en 2008, toujours chez Nuclear Blast, un nouvel album "Killing Season". En 2010 le groupe sort Relentless Retribution .
Le 11 octobre 2013 ,Death angel nous propose leur nouvelle offrande appelé The Dream Calls for Blood

Rob Cavestany – guitars (1982–1991, 2001–present)
Mark Osegueda – vocals (1984–1991, 2001–present)
Ted Aguilar – guitars (2001–present)
Damien Sisson – bass guitar (2009–present)
Will Carroll – drums (2009–present)

anciens membres :

[*]Dennis Pepa – bass guitar (1982–1991, 2001–2008), vocals (1982–1984)


[*]Gus Pepa – guitars (1982–1991)


[*]Andy Galeon – drums (1982–1991, 2001–2008)


[*]Chris Kontos – drums (1991)


[*]Sammy Diosdado – bass guitar (2009)





[*]The Ultra-Violence, 1987, Enigma


[*]Frolic Through the Park, 1988, Enigma


[*]Act III, 1990, Geffen


[*]Fall From Grace, 1990, Enigma


[*]The Art Of Dying, 2004, Nuclear Blast


[*]Killing Season, 2008, Nuclear Blast


[*]Sonic German Beatdown - Live In Germany


[*]Relentless Retribution, 2010, Nuclear Blast
The Dream Calls for Blood , 2013


Death Angel  Deatha10

_________________
Death Angel  Bg_hea11


Dernière édition par kisslolo le Ven 11 Oct - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeVen 11 Oct - 20:24

DEATH ANGEL a dévoilé l’intégralité de The Dream Calls For Blood, son futur opus prévu pour le 11 octobre (le 15 en Amérique du Nord) chez Nuclear Blast Records. Un album qui s’écoute ci-dessous.

https://soundcloud.com/nuclearblastrecords/sets/death-angel-the-dream-calls/s-Sgsba

Death Angel  Death_11


Tracklist:
01. Left for Dead (5:32)
02. Son of the Morning (4:02)
03. Fallen (4:42)
04. The Dream Calls for Blood (4:12)
05. Succubus (4:27)
06. Execution / Don't Save Me (4:40)
07. Caster of Shame (3:37)
08. Detonate (4:43)
09. Empty (4:59)
10. Territorial Instinct / Bloodlust (6:38)

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeMer 6 Nov - 19:15

Death Angel  Rob-CavestanyIl y a un vrai enthousiasme, une vraie bonne humeur, dans la voix de Rob Cavestany lorsqu’il nous parle. Le guitariste a de l’énergie à revendre, et ce n’est pas son insomnie chronique qui en aura raison. Après tout n’est-ce pas là la base du thrash ? Le fait d’avoir la niaque ? Vouloir en découdre ? Trois ans de tournée sans répit (ou si peu) en sont la preuve : Death Angel demeure un daron du genre et en a véritablement sous le pied. Désormais à la tête d’une jolie carrière ponctuée de sept albums, en comptant ce nouveau né, The Dream Calls For Blood, Death Angel reste en permanence dans ce sentiment d’urgence propre à sa musique.
L’hyperactif guitariste revient ainsi sur le processus d’écriture de ce nouvel opus qui s’est fait au fil de la route, en tournée, tel un journal intime matérialisé instantanément en studio après avoir écumé les scènes du monde, dont certaines en des contrées encore jamais envahies par la bande. D’ailleurs, c’est bel et bien en tournant que le groupe vie et respire. Cavestany nous avoue qu’un testament visuel viendra prochainement sacraliser l’histoire du groupe sur les routes à travers un documentaire.
Death Angel  Deathangel1
« C’est notre but de conquérir chaque centimètre carré de cette planète où nous pourrions avoir la possibilité de jouer. Nous voulons avoir la possibilité de jouer partout où se trouvent des fans de metal. »
Radio Metal : J’ai vu un message Skype sur ton compte qui dit « Dormir c’est pour les bébés. » [Rires] Es-tu quelqu’un d’hyperactif ?
Rob Cavestany (guitare) : [Rires] Ah, c’est marrant, en fait je mets seulement ça ici parce que je n’arrive pas à avoir assez de sommeil. Premièrement, je suis profondément insomniaque ; je reste juste réveillé… C’est la raison de mon nom Skype, parce que je n’arrive tout simplement pas à dormir ; et en plus de ça j’ai tellement de choses à faire et je suis un drogué du travail, alors tu sais… Mais j’adore vraiment dormir, donc je suis plutôt sarcastique quand je dis que dormir, c’est pour les bébés.
Es-tu insomniaque depuis que tu es gamin ou bien est-ce quelque chose de récent ?
[Rires] Non, je ne l’étais pas quand j’étais gosse, ça allait bien à l’époque ! Ouais, je crois que c’est assez récent mais ce « récent » doit remonter à il y a quelques années maintenant. C’est depuis que je suis dans un groupe et que je pars en tournée, je suppose, je n’ai jamais pu me réadapter à un rythme normal. Et puis après, il y a neuf ans, j’ai eu un gamin alors tout le sommeil ou le repos que je pensais encore pouvoir obtenir a disparu complètement avec le fait d’avoir un enfant. Maintenant, entre le fait d’être dans un groupe et d’avoir un gosse, je peux oublier ça ! L’un des seuls moments où je peux vraiment me reposer c’est quand je suis en tournée, quand je dors dans une couchette dans le bus.
Je suppose qu’être en tournée est moins fatiguant que d’avoir un enfant, n’est-ce pas?
D’une certaine façon c’est absolument le cas. Tu ne vas jamais t’en douter avant de vraiment avoir un enfant mais après tu te dis : « Oh mon Dieu, wow ! Il faut que je parte en tournée pour pouvoir me reposer un peu ! » [Rires]
OK, soyons sérieux. Vous êtes partis en tournée pendant plus de trois ans pour le dernier album Relentless Retribution. Qu’as-tu pensé de cette tournée et est-ce que vous avez eu le temps de vous reposer un peu avant d’écrire ce nouvel album ?
Non, nous n’avons pas eu le temps ! Et la tournée était extra. Crevante, mais extra. Ça a vraiment duré plus longtemps que ce qui était initialement prévu mais nous n’arrêtions pas de recevoir des offres pour faire des tournées mortelles et nous voulions continuer à soutenir l’album et amener notre spectacle sur la route, alors nous avons continué à tourner, accompagnés d’Anthrax et Testament sur les dernières dates. C’était vraiment dur de dire non à ça parce que le line-up était vraiment génial. Alors oui, la tournée était putain de génial, c’était incroyable, les concerts étaient de mieux en mieux du début à la fin. Mais d’un autre côté, ça a vraiment duré très longtemps et du coup nous avons mis beaucoup de temps avant de faire notre album suivant. Nous ne voulions pas attendre aussi longtemps pour notre prochain album mais ce n’était pas comme si nous prenions une pause ! C’est juste que nous n’arrêtions pas de donner des concerts alors, à la fin, nous ne voulions pas perdre de temps entre se mettre au prochain album et prendre du temps pour se reposer et ensuite essayer de remettre la machine en marche à nouveau afin de se préparer à faire cet album. Alors au lieu de ça, nous avons simplement commencé à écrire l’album pendant la dernière année de la tournée et quand nous somme enfin arrivés à la fin de la tournée, nous avons continué d’écrire l’album d’une traite à un rythme intense et agressif et nous sommes directement allés en studio pour enregistrer l’album sans prendre de pause d’aucune sorte. En fait, nous avons pris une pause après avoir fini l’album, nous avons eu quelques semaines de congé pour reprendre notre souffle et ces quelques semaines sont passées en un battement de cils. Et maintenant nous sommes de retour en force : répétitions, préparations pour entrer dans le prochain cycle pour le prochain album. Je suis très excité, mais ça demande beaucoup de travail !
Sur cette tournée, vous êtes allés dans des endroits du monde où vous n’étiez jamais allés auparavant, comme en Asie ou en Amérique du Sud. Comment était-ce de découvrir ce nouveau public, et penses-tu que vous allez essayer de poursuivre dans ce sens pour les prochaines tournées afin de découvrir de nouveaux endroits ?
Absolument, oui à 100%. C’était génial ! C’était un rêve devenu réalité que de pouvoir jouer en Amérique du Sud et dans les endroits où nous avons joué en Asie du Sud-Est. Je veux dire, n’importe quel endroit où nous jouons pour la première fois est incroyable pour nous. C’est notre but de conquérir chaque centimètre carré de cette planète où nous pourrions avoir la possibilité de jouer. Nous voulons avoir la possibilité de jouer partout où se trouvent des fans de metal afin de découvrir leur culture et découvrir comment se porte la scène metal et musicale dans d’autres endroits du monde. C’est tout simplement génial. Voyager est une des choses que j’aime le plus faire, et que nous, en tant que groupe, adorons faire. Alors ouais, c’est vraiment notre but de jouer partout et n’importe où on veut bien de nous, et je pense que nous allons continuer sur cette lancée avec ce nouvel album.
Death Angel  Deathangel2
« Je rêve d’un… Tu sais, peu importe comment tu appelles cela ‘le second Big Four’ ou ‘les Prochains Quatre’ ou les ‘Big 8′… »
Trois ans, C’est plutôt énorme et plutôt extrême en fait. Ce n’était pas trop fatiguant ? Penses-tu que vous allez refaire une tournée aussi longue pour la promotion de ce nouvel album ?
C’était vraiment fatiguant et je ne veux pas faire une tournée aussi longue pour cet album. [Rires] Si nous pouvons éviter, non. Ça va être vraiment crevant aussi et l’autre principale raison est que sinon ça va prendre encore trop longtemps avant la sortie du prochain album et je ne veux pas avoir autant d’espace entre nos albums. Je veux rentrer en studio et faire un autre album dès que possible. Je trouve qu’on est vraiment en feu en ce qui concerne le style de musique que nous écrivons à l’heure actuelle et c’est vraiment excitant de créer et d’enregistrer de la musique. Mais, évidemment, nous adorons aussi jouer en concert et faire des tournées. Nous devons soutenir le nouvel album et nous sommes très excités à l’idée de nous montrer à la hauteur du défi de jouer ce nouvel album en concert, alors nous allons démarrer les choses en puissance quand l’album sortira en octobre. Nous allons faire un mois en Amérique du Nord puis quelques jours plus tard nous allons en Europe pour y passer un mois, ce qui nous amène directement à la période de Noël. Ensuite, nous avons sans aucun doute l’idée de repartir en janvier et de tout recommencer. Mais, quant à la durée de la tournée, je suppose que ça va vraiment dépendre du type d’offres que nous allons recevoir. Si on n’arrête pas de nous solliciter avec de superbes opportunités de jouer, nous allons le faire, et nous verrons simplement à quel moment il faudra arrêter les choses et commencer à bosser sur le prochain album. Mais nous n’avons vraiment pas l’intention de tourner pendant trois ans.
Comme tu l’as dit, ce nouvel album a été écrit en tournée. Est-ce que cet album conte, en quelques sortes, l’histoire et l’expérience du groupe durant cette longue et fatigante tournée ?
Oui, vraiment. C’est le journal intime de ce qui nous arrive en tournée, mais pas nécessairement uniquement ce qui nous arrive sur la route et ce qui se rapporte aux concerts et au public et à la vie sur la route. C’est à moitié à propos de ça et aussi à moitié à propos des tourments, des sacrifices et des épreuves qu’on rencontre dans notre autre vie, à force d’être en tournée pendant si longtemps et loin de la maison, loin de ceux qu’on aime, loin des amis, de la famille et de ce côté de la vie qui te maintient équilibré et les pieds sur terre ; et des sacrifices qu’on a fait, des relations qu’on a perdu… beaucoup de douleur et de souffrance qui viennent avec la gloire et la joie. Tout est là dans l’album.
D’ailleurs il y a beaucoup de mélodies dans cet album, mais il reste très agressif et puissant. Est-ce une façon de montrer ces montagnes russes émotionnelles que tu viens de décrire ?
Assurément. Absolument. La variété et les différents sons et la combinaison de passages mélodiques avec les passages brutaux, intenses et agressifs reflète exactement les émotions et les expériences que nous avons dû surmonter pour être dans ce groupe. C’est tout ce que nous vivons ainsi que le partage d’expériences et d’émotions de personnes qui nous entourent et dont nous sommes témoins en vivant avec ces personnes ou simplement en les connaissant ; et la façon dont leurs vies sont affectées, soit par nous et notre groupe, soit ce qu’ils traversent de leur côté aussi et nous avons exprimé ça en fonction de ce que nous ressentons aussi.
D’un point de vue purement musical, penses-tu que la dynamique soit la clef pour un bon album ? Qu’un album doit être varié, et mélodique, agressif et… contenir un peu de tout ça ?
Je ne pense pas que ça doit forcément l’être, en fait c’est vraiment chacun sa façon de faire. Il existe beaucoup de groupes et beaucoup d’albums, et beaucoup que j’aime à titre personnel, qui n’ont pas énormément de dynamique ; qui sont plutôt directs au niveau de l’étendue de leurs dynamiques et ça marche pour différents artistes et différentes personnes. Mais quand il s’agit de notre groupe, oui, c’est extrêmement important. Nous adorons avoir un large champ de dynamiques et beaucoup de variété dans notre style et dans notre son, autant que possible, mais aussi sans aller trop loin, au point où ça deviendrait simplement trop barré. Tu sais, nous l’avons déjà fait sur nos autres albums, nous avons – je pense- poussé l’enveloppe probablement de l’autre côté de la barrière du genre mais ça marchait pour ces albums, c’était le style que nous recherchions, nous essayions de créer un album extrêmement varié qui t’amènerait n’importe où, d’une ballade jusqu’à un morceau de speed metal intensément rapide. Mais sur cet album, nous ne voulions pas faire ça. Nous avons essayé de garder les paramètres au sein de l’approche thrash agressive et vraiment très metal. Nous n’avons pas mis de ballade à proprement parler, ni de morceaux un peu plus lents ou mid-tempo sur cet album. La chanson la plus lente et la plus douce de cet album est toujours extrêmement heavy d’après moi.
Death Angel  Death-Angel-The-Dream-Calls-For-Blood500
« Je veux rentrer en studio et faire un autre album dès que possible. »
A propos de ce nouvel album, tu as déclaré qu’ « il y a une bien plus grande cohésion, avec ce nouveau line-up que nous avons, nous savons exactement comment chacun d’entre nous joue, où se trouvent les forces de chacun. » Penses-tu que c’est le secret pour écrire d’une façon plus efficace ?
Ça a vraiment aidé. Ça aide énormément ; de mon point de vue, nous avons écrit cet album d’une façon bien plus efficace. Parce que je sais exactement les ingrédients avec lesquels je travaille. C’est un peu comme créer un plat ou quelque chose comme ça ; tu commences avec les différents ingrédients et les outils que tu vas utiliser pour le créer, et ensuite tu te lances. Alors si tu sais ce que tu as sous la main avant de commencer, quand tu le crées tu as déjà… Dans mon esprit, je peux me représenter la façon dont Will va jouer la batterie, me représenter la façon dont Damien va jouer la basse, je sais déjà comment Mark va chanter mais c’est encore plus évident avec les gars qui nous ont rejoint plus récemment. Tu sais ce que nous avons fait avec Relentless Retribution, je savais à peu près comment ils jouaient mais pas tellement comparé aux trois années qu’on a passé à tourner et à vivre ensemble, et je ne parle pas uniquement de leur style musical mais aussi de leurs personnalités parce que ça a son influence, car la personnalité des gens ressort dans leur façon de jouer. Connaître les personnalités de chacun et devenir des amis bien plus proches a vraiment rendu l’expérience bien plus cohésive.
Est-ce que c’est ça, être un groupe mûr ? Se concentrer sur ses forces, ne pas essayer de devenir quelqu’un d’autre, un autre musicien ?
Je le pense vraiment. C’est une très bonne remarque que tu fais, et oui. Je veux dire, ça doit compter pour quelque chose, les années et les heures que tu investis là-dedans ensemble, ce que tu en retires au fil du temps, tu ferais mieux de savoir comment utiliser cette expérience à ton avantage parce que c’est bien une des choses qui vient avec l’expérience : si tu ne peux pas apprendre de ton expérience, alors quel gâchis cette expérience aura-t-elle été ! Tu ne t’améliores même pas et ne progresses pas et… Tu sais, c’est notre but à nous. Nous ne voulons pas uniquement faire encore un album. Nous sommes très conscients du fait que nous voulons faire un autre album et nous surpasser. Nous voulons que la prochaine chose que nous fassions soit la meilleure que nous puissions jamais faire et augmenter notre niveau, à la fois individuellement en tant que musiciens et en tant que personnes mais aussi collectivement en tant qu’unité et en tant qu’équipe. C’est ce que tout le monde devrait faire, je crois, en tant que groupe plus expérimenté et plus mûr.
La nouvelle tournée débute le 18 octobre. On pourrait se dire que tourner est ce que vous préférez le plus. Pourrait-on dire que le but de Death Angel, plus que d’écrire de la musique, est de voyager à travers le monde et d’être sur scène ?
Non, je ne dirais pas ça. De notre point de vue, les deux sont égaux en termes d’importance. Ils comptent autant l’un que l’autre, c’est sûr. Tu as besoins de contenu et de l’album pour jouer, et de nouveaux morceaux pour rafraichir ton répertoire et des nouveaux trucs à jouer pour les autres et pour toi-même. Et puis il faut aussi être capable d’amener ça sur scène, de jouer face à des gens et de divertir le public en concert, et d’apprécier le fait d’être sur scène et de s’amuser en tournée, alors ça marche main dans la main. Mais le truc c’est qu’on est plus souvent en tournée qu’en train d’enregistrer des albums, il se trouve que ça marche comme ça. Et de nos jours, c’est la façon dont ça marche pour cette industrie… Tu sais, avec ce qu’il s’est passé d’un point de vue technologique au sein du secteur, maintenant c’est encore plus important de tourner et d’être sur la route et de donner des bons concerts parce que tes albums – malheureusement pour nous, les artistes qui les enregistrent – sont facilement piratés et copiés. Tu ne vends plus autant d’albums ces derniers temps et tout le monde finit par l’avoir gratuitement. Alors l’album est plus quelque chose que les gens écoutent, de façon à pouvoir sortir et venir te voir en concert. La majeure partie de notre travail se passe sur la route parce que, franchement et honnêtement, c’est là qu’on gagne notre vie. Là où on peut se faire de l’argent pour survivre et continuer de faire tourner la machine, c’est en donnant des concerts et en vendant du merchandising après les concerts ; et c’est très important d’avoir la capacité de donner de bons concerts parce que c’est la dernière chose que les gens ne peuvent pas dupliquer et copier avec leur technologie. Le live, c’est du live. C’est un truc unique : tu y vas et tu vois le groupe juste en face de toi, et s’ils jouent un bon concert, c’est la dernière chose honnête qu’il leur reste dans ce monde.
Puisque être en tournée est quelque chose de si particulier pour vous, avez-vous déjà songé à enregistrer un documentaire sur la vie en tournée ? Afin de montrer d’autres choses que ce à quoi les gens peuvent penser, comme par exemple les groupes qui enchaînent l’alcool et les nanas ? Avez-vous pensé à faire un documentaire pour montrer autre chose ?
C’est déjà fait mon frère. C’est déjà fait ; le projet est déjà pratiquement entièrement monté. Nous avons filmé ce documentaire tout au long des trois années de la dernière tournée. Maintenant c’est en cours de montage et probablement, je dirais que quelques mois après la sortie de notre nouvel album, peut-être au printemps 2014, nous allons sortir exactement ce dont tu parles. Ça s’appelle « The Thrashumantary. ». Il y aura des tonnes de séquences live et des trucs encore plus marrants parce qu’il y aura aussi des séquences sur ce qu’il se passe en coulisses. Tout ce dont tu as parlé, pour montrer les bons comme les mauvais moments qui viennent avec le fait d’être sur la route – mais surtout les bons moments. Beaucoup de passages marrants, de fêtes, beaucoup de passages où nous sommes dans le bus, en coulisses, en train de faire du sport, d’arranger les choses derrière le rideau afin de pouvoir jouer correctement et que tu ne peux pas forcément voir. Il y aura aussi beaucoup d’interviews de nos pairs dans l’industrie musicale, d’autres mecs d’autres groupes qui parlent de leur expérience avec nous et ça va vraiment être un film sympa quand ça sortira.
Sur cette dernière tournée, vous avez partagé l’affiche avec Anthrax, Testament, Megadeth, Slayer et Metallica. On dirait vraiment qu’il y a une cohésion assez forte entre les groupes de thrash metal. Penses-tu que d’autres évènements vont se produire, ou bien qu’il va y avoir quelques tournées thrash ou des tournées du type Big 4 et que vous en ferez partie ?
Ça va certainement se produire. Ça doit se produire. Aucune tournée de ce genre n’est vraiment confirmée à l’heure actuelle. Pour l’instant sur les tournées que nous avons prévues, nous sommes la tête d’affiche et nous amenons beaucoup de jeunes groupes de thrash avec nous, des nouveaux groupes de metal assez jeunes, mais j’ai une vision très optimiste et je pense qu’il y en aura plus à l’avenir. Les dernières dates de la tournée que nous avons faites avec Anthrax et Testament étaient incroyables, vraiment incroyables. Nous avons beaucoup tourné avec nos frères d’Exodus. Nous nous sommes absolument éclatés en tournée avec ces gars-là alors j’espère le faire à nouveau. Alors oui, définitivement. Je rêve d’un… Tu sais, peu importe comment tu appelles cela « le second Big Four » ou « les Prochains Quatre » ou les « Big 8 »… peu importe, j’en ai rien à foutre du moment que des groupes de qualités sont rassemblés pour une tournée et qu’on peut en faire partie. Tu peux compter sur nous pour en faire partie, on adorerait ça.
Interview réalisée par téléphone le 3 septembre 2013 par Metal’O Phil.
Retranscription et traduction : Natacha.
Introduction : Alastor
Site internet officiel de Death Angel : www.deathangel.us
Album The Dream Calls For Blood, sorti le 11 octobre 2013 chez Nuclear Blast.

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeVen 7 Fév - 18:38


_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeSam 3 Mai - 11:45


_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeVen 23 Mai - 18:00

Le WACKEN OPEN AIR annonce sur sa page Facebook que « le groupe de thrash US DEATH ANGEL a annulé toute sa tournée estivale – ce qui signifie qu’ils ne joueront pas au Wacken cette année. » Aucun communiqué officiel n’a pour l’instant été publié par le groupe, donc pas encore de confirmation sur l’annulation du groupe au concert gratuit de Thionville [57], au HELLFEST OPEN AIR, au MOTOCULTOR et au SYLAK OPEN AIR.

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeMer 6 Mai - 18:14

Selon Blabbermouth, le groupe de thrash metal américain DEATH ANGEL entrera en studio le 1er octobre pour enregistrer son huitième album, successeur de The Dream Calls For Blood (2013). L’album devrait être prêt pour sortir en avril 2016 chez Nuclear Blast.

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeMar 12 Mai - 18:49

Le groupe de thrash metal américain DEATH ANGEL prévoit de sortir un DVD intitulé A Thrashumentary le 24 juillet via Nuclear Blast. Celui-ci a été réalisé, filmé et édité par Tommy Jones (KATAKLYSM, SOILWORK, LAMB OF GOD, CARCASS, TESTAMENT) des Videohammer Studios et sera accompagné d’un CD live, intitulé The Bay Calls For Blood, enregistré à San Francisco.

Selon le chanteur Mark Osegueda, « le film raconte l’histoire de DEATH ANGEL depuis sa création jusqu’à aujourd’hui. Avec de nombreux invités parmi nos pairs et contemporains qui se trouvent être certains des musiciens les plus respectés dans le genre, il couvre les hauts, les bas et à nouveau les hauts du groupe et du mouvement thrash metal. »

Tracklist du DVD A Thrashumentary DVD :

01. Start
02. We Grew Up In The Bay Area Thrash Scene
03. The Original Lineup Of Death Angel
04. Kill As One
05. The Ultra Violence
06. Frolic In The Park
07. Act III
08. The Accident
09. The O
10. Swarm
11. Thrash Of The Titans
12. I Like Everything About Ted
13. The Art Of Dying
14. Killing Season
15. Relentless Revolution
16. I’m Looking For Will Carroll
17. And Then Damien Came In
18. Relentless Retribution
19. Impressions Of Suecof
20. Relentless Touring
21. Thrashers
22. Death Angel Is
23. The Last Song Of The Evening
24. Credits

Extra :

25. Mistress Of Pain Live

Tracklist du CD The Bay Calls For Blood (disponible aussi indépendamment en vinyle dans une édition limitée) :

01. Left For Dead
02. Fallen
03. Buried Alive
04. The Dream Calls For Blood
05. Execution/Don’t Save Me
06. Truce
07. Detonate
08. Bored
09. Caster Of Shame
10. Territorial Instinct/Bloodlust

Pour rappel, DEATH ANGEL entrera en studio le 1er octobre pour enregistrer son huitième album, successeur de The Dream Calls For Blood (2013). L’album devrait être prêt pour sortir en avril 2016 chez Nuclear Blast.

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeVen 22 Mai - 18:33

Le groupe de thrash metal américain DEATH ANGEL vient de révéler l’artwork de son nouvel album live The Bay Calls For Blood – Live In San Francisco. Celui-ci sera disponible en LP via le mail-order de Nuclear Blast et en bonus du DVD A Thrashumentary le 24 juillet.

Death Angel  Deathangelbaycallscd

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeLun 29 Juin - 18:25

Le groupe de thrash metal DEATH ANGEL propose d’écouter la version live de la chanson « Fallen » issue de The Bay Calls For Blood – Live In San Francisco, son nouvel album live prévu pour le 24 juillet, avec son DVD A Thrashumentary.


_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeMar 4 Aoû - 10:11

Comme annoncé précédemment, le groupe de thrash metal DEATH ANGEL entrera en studio le 1er octobre pour y enregistrer son nouvel et huitième album et envisage sa sortie en avril 2016 chez Nuclear Blast. Dans une interview accordée le mois dernier à l’édition allemande du magazine Rock Hard, son chanteur Mark Osegueda a donné quelques indications sur ce nouveau disque, à lire ci-dessous.

Mark Osegueda : « Lorsque nous avons commencé à travailler avec Jason Suecof sur les deux précédents albums [Relentless Retribution et The Dream Calls For Blood respectivement en 2010 et 2013], nous pensions que nous allions réaliser deux enregistrements intenses avec une sorte de retour à la direction mélodique de l’album ‘Act III’ [1990], mais sur ces deux disques précédents, nous aimions tellement écrire dans ce style [plus agressif], et le public les a tellement appréciés. Et je pense que nous allons en quelque sorte rester fidèles à la même brutalité et la même technicité et, oui, continuer d’écrire dans cette direction.

[…] Même si nous pensons être encore plus violents que nous ne l’avons jamais été, il est inéluctable que nous sommes obsédés par les mélodies, donc il y aura toujours de la mélodie pour nous distinguer des autres groupes de thrash metal ou des groupes extrêmes, parce que nous dévions toujours vers une mélodie et des riffs accrocheurs. »

Ce nouvel opus marquera la troisième collaboration consécutive entre le groupe de la baie de San Francisco et le prolifique producteur Jason Suecof (TRIVIUM, AUGUST BURNS RED, THE BLACK DAHLIA MURDERER, WHITECHAPEL, ALL THAT REMAINS, JOB FOR A COWBOY).

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeVen 19 Fév - 18:18

DEATH ANGEL dévoile les premiers détails concernant son nouvel et huitième album. Intitulé The Evil Divide, il est prévu le 27 mai prochain chez Nuclear Blast. Cet opus, dont la pochette est visible ci-dessous, a été enregistré au AudioHammer Studios de Sanford (Floride) par le producteur Jason Suecof. Le mastering a lui été géré par Ted Jensen au Sterling Sound de New York City.

Death Angel  Deathangeltheevildividecd

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeJeu 7 Avr - 18:55




_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeLun 2 Mai - 20:45

DEATH ANGEL dévoile un clip vidéo réalisé par Tommy Jones pour la nouvelle chanson « Hatred United / United Hate ». Celle-ci apparaît sur son nouvel et huitième album, intitulé The Evil Divide, prévu le 27 mai prochain chez Nuclear Blast.

A noter que sur cette chanson apparaît en invité Andreas Kisser (SEPULTURA) pour un solo de guitare.


_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeVen 22 Mar - 18:22

Official visualizer for the song "Humanicide" from the album "Humanicide" by DEATH ANGEL Out May 31st, 2019.



"Humanicide" track listing:

01. Humanicide
02. Divine Defector
03. Aggressor
04. I Came For Blood

05. Immortal Behated
06. Alive and Screaming
07. The Pack
08. Ghost of Me
09. Revelation Song
10. Of Rats and Men
11. The Day I Walked Away (bonus track)

Death Angel  Deathangelhumanicidecd

_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeSam 27 Avr - 10:38


_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16522
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Death Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitimeDim 2 Juin - 13:49


_________________
Death Angel  Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséDeath Angel  Vide
MessageSujet: Re: Death Angel    Death Angel  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Death Angel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» catalogue jackson 2009
» cherche méttalleux pour groupe de death crade et bourrin
» 20 Avril - Soirée Black-Death - Montpellier
» Death (death technique/prog death - USA)
» [16-18/09/10] - KILL-TOWN DEATH FEST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: De C à D-
Sauter vers: