AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MOTHER'S FINEST

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: MOTHER'S FINEST   Dim 8 Fév - 12:58

Groupe des 70's dont je suis raide dingue, Mother's Finest passe le vendredi 27 mars au New Morning.
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Mer 18 Fév - 23:57

Revenir en haut Aller en bas
avatarjs64AliveMessages : 521
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : Donibane Garazi
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Ven 20 Mar - 9:46

Pour moi, le meilleur groupe de fusion de la planète
Le groupe a signé un deal avec SPV/Steamhammer.
Un nouvel album sortira le 30 mars prochain. C'est les premier album studio depuis 2003. Son titre est "Goody 2 Shoes & The Filthy Beast".

Angels
Shut Up
She Ready
Cling To The Cross
Another Day
Tears Of Stone
All Of My Life
I Don't Mind
Take Control
My Badd
-Bonus track (Digi/LP):
Illusion/ Satisfaction/Born To Be Wild (live)



Live en 2014:
Revenir en haut Aller en bas
avatarSonicboomRevengeMessages : 7621
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 53
Localisation : 94
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Jeu 26 Mar - 15:19

Je demain soir à ce concert cheers
Phil, si tu veux on s'échange nos N° par MP ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Sam 28 Mar - 16:42

MOTHER'S FINEST : Paris, New Morning, 27/3/15

Cela faisait bien une bonne dizaine d'années que Mother's Finest n'avait pas daigné présenter son hard rock funk au public français. Leur dernier passage remontait à 2003 lors d'un concert au Plan à Ris-Orangis, concert qui, manifestement était resté dans les mémoires.

D'un point de vue pratique, atteindre le New Morning en voiture surtout un vendredi soir n'était pas pratique compte tenu de la circulation bien évidemment mais aussi compte tenu de sa situation. Si certains connaissent la rue des Petites Ecuries, celle-ci comporte deux sens interdits qui, à un moment donné se font face. Par conséquent, je ne voyais pas comment atteindre cette foutue salle puisqu'entre temps, François27 (le pote qui nous avait récupérés le show de Black Sabbath du 2 décembre 2013 à Bercy) m'avait réservé une place gratuite juste devant la salle. Il a bien attendu une bonne heure se faisant par la même, sermonner par les automobilistes de passage, avant que je ne parvienne à mon but et ce, d'une façon qui, il faut l'avouer, ne fut pas très orthodoxe. Je n'en dirai pas plus car j'ai franchement eu honte sur ce coup-là.

Après donc un petit rafraichissement au bar le plus proche, nous nous postons devant la salle où sont présents Mat et un pote puis quelques minutes plus tard, apparaissent Jean-Philippe du Forum Hard Rock'80, Henri et Patrick. Nous entrons donc dans le New Morning, une salle qui ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable de par sa configuration puisque je m'y étais rendu pour le concert de Blackfoot en 2011 si mes souvenirs sont bons. M'étant retrouvé au fond , ma vision s'en était trouvée fortement réduite. Mais bon, il fallait que j'y sois puisque c'était Mother's Finest qui s'y produisait pour la promotion de son nouvel album intitulé Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts qui doit sortir le 30 mars et que certains s'étaient étonnamment déjà procurés dans une enseigne bien connue sise dans le centre de Paris. De fait, le merchandising se réduisait à quelques tee-shirts franchement décevants.



Direction côté droit de la scène puisque le centre est déjà occupé par des fans dont un particulièrement bruyant visiblement "bien parti" qui finit par très vite nous gonfler.



Il suffit de passer au dessus de ça et donc en attendant le groupe, nous tapons la discute sur l'actualité mais aussi sur des anciens concerts avec un type de Brest et Olivier de Facebook. Nostalgie quand tu nous tiens.... Wink Wink Wink









Les lumières s'éteignent enfin et le groupe apparaît enfin sur la minuscule scène du New Morning sur un Funk-A-Wild endiablé. Un morceau vraiment puissant extrait de l'album Meta-Funk'n-Physical de 2003, Joyce Kennedy, arborant une tenue en cuir qui met en valeur ses formes généreuses, maîtrise parfaitement son sujet même si le son des vocaux n'est pas toujours très perceptible. Mother's Finest a décidé visiblement de ne pas accorder de temps mort à son auditoire puisque Burning Love, issu de l'album de 1977, Another Mother Further enfonce le clou. Ca groove, ça déménage et mes attentes concernant un concert du groupe que je voulais voir depuis longtemps, sont largement comblées.


Notre ami Moses Mo, de son vrai nom Gary Moore (eh oui !!!!!!!) en fait des tonnes, délivrant des soli de tueur tandis que Wizard, bassiste de son état, évolue dans ce registre slappé que j'affectionne tant.







Vient ensuite Truth'll Set You Free interprété certes dans une version qui n'est pas aussi définitive que celle qui figure sur ce putain d'album live intitulé Subluxation, un de mes albums de chevet, cela va sans dire mais qui déploie une véritable énergie et ce, grâce à Glenn Murdock qui prend avec une grande classe le relais de Joyce.






Dion Derek

Trois morceaux sans temps mort, c'est déjà énorme mais quatre, cela relève de l'exploit puisque le groupe enchaîne sur Can't Fight The Feeling déjà présent sur le mythique Live de 79 dans une version beaucoup plus hard.



Promotion du nouvel album oblige............................qui n'est pas encore disponible, MF s'attaque donc à Cling To The Cross, un morceau déjà testé en tournée l'année dernière qui passe parfaitement le cap du live. Un bon titre qui va m'inciter à faire l'acquisition prochaine de ce nouvel opus. Ce qui est également le cas de Take Control. Niggiz Can't SAng Rock And Roll (avec la faute de grammaire qui va bien.......), extrait de l'album éponyme de 76, se fait entendre dans la minuscule salle parisienne permettant ainsi d'effectuer un retour aux sources du genre "Mother's Finest" suivi comme à l'accoutumée d'un magnifique Breaking Down The Wall. Tourné vers l'avenir, c'est un percutant et "élégant" Shut Up, encore issu de Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts qui fait immanquablement mouche.











Sous le regard amusé de Joyce Kennedy et de Glenn Murdock, notre ami Moses se positionne au centre pour nous gratifier d'un solo à aucun moment assourdissant comme peuvent l'être certains gratteux reconnus mais bon, encore une fois, ce n'est que mon avis. Ca l'épuise tellement qu'il finit allongé sur la scène. lol!











Après ce déluge de décibels, Joyce vient expliquer au modeste public du New Morning que le titre qui va suivre, fait partie de ses chansons préférées. Il s'agit d'une version écourtée de Strawberry Fields Forever des Beatles déjà présente sur le live Subluxation. Pendant son interprétation, Moses vient se tapir dans un coin afin de reprendre ses esprits en fredonnant tout doucement cet air connu de tous.



Après une courte intro, on passe au trépidant et groovy Baby Love, grand classique du groupe parmi les classiques. Le New Morning se trémousse comme un seul homme, ce titre remportant un franc succès, vous en conviendrez. Un court passage par Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts et cet excellent titre qu'est She Ready. Introduits par Mandela Song, (Glenn Murdoch exhorte le public à se manifester davantage), Mickey's Monkey et son intro à la Custard Pie du Zep nous sont envoyés dans une version étirée où la rythmique de plomb Wyzard/Derek est un des grands moments d'un concert de Mother's Finest. Les boomers de l'enceinte qui est à mes pieds en est la preuve concrète. Ca arrache grave....Puis le groupe parachève son main set sur un Piece Of Rock de feu et ce, grâce à la voix très "Tina Turnerienne" de Joyce. Quel coffre tout de même !!!!!!!!!!!









Pas de temps à perdre puisque nos compères reviennent pour éxécuter un tonitruant Don't Wanna Come donnant l'occasion à Wyzard de s'illustrer dans un solo slappé de basse étourdissant. Il a vraiment la classe, ce mec. Point de classique comme Give You All The Love ou Somebody To Love (la cover de Jefferson Airplane) pourtant régulièrement interprétés mais un titre du dernier album, My Dadd, nous est proposés pour conclure ce concert véritablement explosif de bout en bout pour lequel j'aurais souhaité un p'tit Cheap Shot ou un Call Me Mister bien enlevé. Sans doute la prochaine fois car le groupe a promis de nous rendre une nouvelle petite visite en 2016. Inutlle de me demander si j'y serai. Vous connaissez la réponse.




Funk-A-Wild
Burning Love
Truth'll Set You Free
Can't Fight The Feeling
Cling To The Cross
Take Control
Niggizz Can't Sing Rock-n-Roll (partial)
Breaking Down the Wall
Shut Up
Moses Mo Guitar Solo
Strawberry Fields Forever
(The Beatles cover)
Baby Love
She's Ready
Mickey's Monkey
Piece Of The Rock
Encore:
Don't Wanna Come Back
Wyzard Bass Solo
My Badd

Un petit quart d'heure à peine après le terme du concert, les membres de MF viennent à la rencontre des quelques spectateurs ayant eu la patience de les attendre. C'est donc dans un premier temps Moses Mo qui vient me signer mon Live de 79 ainsi que l'énorme Iron Age en vinyles. Wyzard semble être celui qui tient à rester le plus longtemps. En effet, il est disponible et souriant surtout lorsqu'un un type qui lui montre des clichés datant d'un passage du groupe au Havre en 1979. Visiblement, Wyzard est ému. Ensuite, il m'accorde quelques secondes pour prendre une photo en sa compagnie. C'est François27 qui prend le cliché........



Pour couronner le tout, on nous annonce pour les quelques chanceux que nous sommes et qui sont restés bien patiemment à attendre que nous pouvons sans prendre de photos rendre visite brièvement à Joyce et à Glenn dans leur minuscule loge. Joyce est assise sur le canapé et ne semble pas être très bien. Elle me dit qu'elle est malade. Je lui souhaite un prompt rétablissement et lui fais une bise sous le regard attentif attentif de Glenn. Quelques minutes plus tard, nous les verrons s'engouffrer dans un taxi les menant à leur hôtel. Voilà donc pour ce concert absolument magnifique que l'on qualifiera d'explosif, Joyce malgré son état maladif, ne laissa rien paraître en grande professionnelle qu'elle est. Vivement l'année prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Sam 4 Avr - 20:01



'tin, il groove cet album de Mother's Finest intitulé Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts. On les connaît nos Georgiens adorés après le concert de tueurs qu'ils nous ont donné tout récemment au New Morning. Si vous aimez un rythme qui claque entre le hard rock et le funk, une basse slappée , une chanteuse (Joyce Kennedy) à la voix très "Tina Turnerienne" mais également un autre chanteur qui l'accompagne (Glenn Murdock), cet album est pour vous. Un réel coup de coeur en ce début 2015.
Revenir en haut Aller en bas
avatarjs64AliveMessages : 521
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : Donibane Garazi
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Jeu 9 Avr - 20:01

Trop bon ce disque
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Lun 13 Avr - 9:12

Chronique d'Olivier Carle :




Mother's Finest - Goody 2 Shoes & The Filthy Beasts
Steamhammer/SPV
Note : 5/5
Genre : Hard Rock Funky !
Ce grand retour de Mother's Finest est pour moi sans conteste l'évènement de ce début 2015. Grand fan du groupe de Hard Rock Funk depuis près de 35 ans, j'attendais avec impatience la suite de leurs aventures après leur parcours quelque peu chaotique...

Je les avais découverts sur le disque "Mother Factor" en 1978 et m'étais empressé d'aller les voir sur scène en 1981 pour la tournée "Iron Age" à la Grugahalle d'Essen en Allemagne. Il faut dire que le groupe d'Atlanta a toujours connu un formidable succès outre Rhin surtout à la suite de leur prestation mémorable dans l'émission Rockpalast enregistrée en 1978 dans cette gigantesque Grugahalle justement ! J'ai ensuite dû attendre la reformation de 1989 et l'album chez Capitol "Looks Could Kill" pour les revoir au Zénith de Paris en 1ère partie des non moins excellents Maze (Featuring Frankie Beverly) pour la Black Beat Night mais c'était nettement moins Heavy et beaucoup plus Soul qu'en 1981. Il faut dire qu'entre temps, 1984 pour être précis, la belle Joyce "Baby Jean" Kennedy s'était essayée à sortir un album solo très Dance/Funky "Lookin' For Trouble"... Le hasard a fait que travaillant chez CBS à l'époque j'ai participé au lancement de l'album en France mais celui-ci a fait un flop retentissant et je dois être un des rares à posséder ce disque dans sa collection ! Bref il faudra attendre 1992 et l'album "Black Radio Won't Play This Record" qui porte bien son nom puisqu'il marque un retour au son Heavy et la tournée qui suivra ne fera que confirmer que Mother's Finest voulait reprendre sa place au Panthéon du Hard/Metal. Le groupe ne jouera que dans des salles moyennes mais je dois avouer que leur concert à Berlin en juin 1992 restera gravé dans ma mémoire, une vraie déferlante de bruit et de fureur ! Suite à ce nouveau retour au succès mitigé, le groupe disparaîtra des écrans radar avant une nouvelle tentative en 2003 avec Meta Funk'n Physical puis un excellent Live en 2005. Depuis Mother's Finest continue à tourner de façon épisodique draînant un public de fans de la première heure...

Mais venons en à ce nouvel opus. On y retrouve l'essentiel des membres originaux. Joyce Kennedy a toujours sa voix veloutée et bourrée d'énergie et son Look de lionne prête à vous dévorer tout cru. Glenn "Doc" Murdock n'est pas en reste et partage les Lead Vocals avec son alter ego féminin. Il y a toujours la basse magique de Jerry "Wyzard" Seay et la guitare virevoltante de Gary "Moses Mo" Moore... A ces 4 membres originaux s'ajoutent John "Red Devil" Hayes à la seconde guitare et le remplaçant du regretté Barry "B.B. Queen" Borden parti vers d'autres horizons musicaux, Dion Derek (fils de Joyce et Glenn) à la batterie...

C'est "Angels" et son Sample du "Da Ya Think I'm Sexy" de Rod "The Mod" Stewart qui ouvre les hostilités et de très belle manière puisque la voix de Joyce sonne extrêmement puissante et les guitares de Moses Mo font mouche à chaque fois. On enchaîne avec le Single "Shut Up" sorti en décembre 2014 comme mise en bouche et dont le refrain vous rentre dans la tête pour ne plus en sortir... Le 3ème titre "She Ready" continue la montée en puissance et pourrait bien être un morceau phare des concerts à venir. "Cling To The Cross" permet à Glenn de prendre enfin le Lead pour un morceau un peu plus Funky mais néanmoins de bonne facture. Retour de Joyce sur "Another Day" qui montre la richesse des compositions du groupe et un travail exceptionnel de la section rythmique ! "Tears Of Stone" est la ballade de l'album, assez dispensable à mon goût même si Joyce y déploie tout son talent de Crooneuse. On continue avec "All Of My Life", très Pop mais qui pourrait bien se révéler un Hit en puissance. Retour de Glenn pour "I Don't Mind" et sa basse Funky en diable. "Take Control" sonne incroyablement moderne et pourrait faire aussi des étincelles en Live. "My Badd" est indéniablement intéressant mais fait un peu office de remplissage selon moi. Pour ceux qui auront la bonne idée d'acquérir la version Digipack ou vinyle de ce nouvel album "Goody 2 Shoes & The Filthy Beast", ils auront accès à une "petite" pépite à savoir une version Live de "Illusion" (un excellent extrait de l'album "Iron Age") enchaîné avec l'hymne "Satisfaction" des Stones et le non moins célèbre "Born To Be Wild" de Steppenwolf pour près de 10 minutes de folie, le tout avec le batteur original B.B. Queen précédemment cité, excusez du peu !

Au final ce nouvel album de Mother's Finest nous fait espérer que ce retour gagnant verra le groupe avoir enfin la carrière qu'il mérite. On sera en tous cas au New Morning le 27 mars pour en fêter la sortie et réécouter en Live les légendaires "Baby Love", "Mickey's Monkey", "Piece Of The Rock" et autres merveilles...
Chronique d’Olivier Carle

Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMMtv unpluggedMessages : 8584
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Lun 13 Avr - 12:23

je dois dire que a cause ou grace a toi , je découvre cet album ..... et il y a des trucs  vraiment bien dessus .... même si a la base ce n'est pas ma tasse de thé .
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Lun 13 Avr - 13:38

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
avatarSonicboomRevengeMessages : 7621
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 53
Localisation : 94
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Lun 13 Avr - 20:50

Pas encore écouté cet album; mais le concert était très bon Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatarjs64AliveMessages : 521
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : Donibane Garazi
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Dim 26 Avr - 12:44

Essaies le "Black Radio Won't Play This Record", ce disque déchire tout. Une véritable tuerie




Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Lun 25 Mai - 9:48

Revenir en haut Aller en bas
avatarjs64AliveMessages : 521
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : Donibane Garazi
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Dim 7 Juin - 12:22

Merci Phil Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Sam 4 Juil - 9:02

Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMMtv unpluggedMessages : 8584
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Sam 4 Juil - 11:30

merci PHIL .... j'espère sincèrement qu'un jour je pourrai te rencontrer ....
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Sam 4 Juil - 11:55

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6626
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   Ven 16 Oct - 23:29

Tour Dates

Octoiber 2015
10/16 Karlsruhe (D) – Substage - www.substage.de
10/17 Bensheim (D) – Rex - www.musiktheater-rex.de
10/18 Pirmasens (D)-Quasimodo - www.quasimodo-ps.de
10/20 Augsburg (D) – Spectrum - www.spectrum-club.de
10/21 Vienna (A) – Reigen - www.reigen.at
10/23 Alkmaar (NL) – Victorie - www.podiumvictorie.nl
10/24 Leiden (NL) – de Nobel - www.gbrdenobel.nl
10/25 Breda (NL ) – Mezz - www.mezz.nl
10/27 Hannover (D) – Pavillon - www.pavillon-hannover.de
10/29 Oldenburg (D) – Kulturetage - www.kulturetage.de
10/30 Übach-Palenberg (D) – Rockfabrik - www.rockfabrik.com
10/31 Dresden (D) – Tante Ju - www.liveclub-dresden.de
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: MOTHER'S FINEST   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTHER'S FINEST
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MOTHER'S FINEST
» Mother Earth : Living With The Animals (1969)
» Diffusion de "How I met your mother" avec Enriqué!!!
» mother mountain
» Atom Heart Mother live - Paris - 12 janvier 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: De L à M-
Sauter vers: