AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reviews de concerts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Pierre1233
Hotter than hell
Hotter than hell


Messages : 145
Date d'inscription : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Lun 24 Mai - 16:54

Ma review du show d'AC/DC au Stade olympique de Montréal le 8 août 2009. C'est à peu près la même que celle que j'avais publié sur le (défunt) forum AC/DC Back In Black.

Quel concert complètement fou! 53 000 fans de musique metal en pleine communion, avec headbang et signes des cornes du diable à la tonne! Je suis arrivé au Stade vers 18h15 environ avec mon oncle. Donc on entre au Stade olympique, c'est assez impressionant, c'est immense. C'était mon premier show au Stade, mon oncle lui y avait vu Genesis en 2007 ainsi que quelques shows autrefois, entre autres Pink Floyd et un show contre l'Apartheid. Donc on trouve notre place, assez haut quand même, mais on avait une très belle vue sur la scène. Le Stade se remplit très lentement, des sections entières étaient encore vides pendant la performance de The Answer. Sérieusement, je ne pouvais même pas dire si c'était bon où non tellement le son était mauvais, on entendait rien, juste une gros bourdonement. Mon oncle et moi on espérait que ce ne soit pas aussi mauvais pour AC/DC. Une fois la performance terminée, je me suis promené un peu, cherchant un kiosque pour acheter un t-shirt ou deux, mais il n'y avait rien de bien beau à mon avis. Là je me pointe aux toilettes, mais la file est interminable. Je fais donc la file quand j'entends la foule crier, alors je me dit que le show doit commencer. Tant pis pour les toilettes, mon envie passera! Alors je cours le plus vite possible pour retourner à ma place aux côtés de mon oncle juste à temps pour voir le video d'Angus dans le train terminer et ce train dérailler derrière le drum. Angus s'avance et part le riff de Rock N' Roll Train. La foule était en délire. Le son tant qu'à lui était un poil mieu, mais loin d'être bon. Il deviendra acceptable à partir de The Jack environ. Le groupe est très en forme: Angus déchaîné, Brian qui hurle tellement bien, Cliff, Malcolm et Phil, plus discrets, mais qui assurent une rythmique d'acier efficace. Hell Ain't A Bad Place To Be suit, la foule réagira un peu moins mais la chanson fut très bien interprétée, Angus nous servant au passage ses deux premiers "duckwalk" de la soirée. Le premier grand moment de folie arrivera avec Back In Black, tellement parfaite, même si vers la fin la sonorisation était très mauvaise surtout pour la voix de Brian, on avait l'impression qu'il venait d'aspirer de l'hellium Big Jack a continué de faire lever la foule, tout comme Rock N' Roll Train je pense qu'elle devrait rester dans les setlist des prochaines tournées. Nouveau moment magique, l'un de meilleurs, Dirty Deeds Done Dirt Cheap, avec le refrain chanté en choeur par la foule. Shot Down In Flames a fait bien plaisir aux fans hardcore du groupe, moi entre autre, sans trop faire lever la foule, la sonorisation n'aidant pas non plus. Thunderstruck a ébahi tout le monde, peut-être mon moment préféré de la soirée, avec 53 000 personnes criant "Thunder! Hahahaha, hahaha! Thunder!". Très surpris et content de voir qui reprenaient le même effet que sur le videoclip, où une caméra filme Angus faisant son duckwalk par en dessous. Black Ice n'était pas extra, tandis que The Jack était tout le contraire. Le son était enfin bon, le public a repris le refrain et Angus nous a bien fait rire avec son strip-tease. Soudain les lumières se ferment, la cloche de l'enfer descend, et Brian prend son élan en courant du bout de la passerelle pour faire sonner l'objet infernal. Il m'a bien impressioné Brian, à 62 ans il est peut-être plus en forme que tout le groupe. Hells Bells a émerveillé tout le monde, et Shoot To Thrill était parfaite, avec tout le monde qui tappe des mains, ce qui fait environ 106 000 mains qui se tappent dans les airs: impressionant! War Machine était assez solide, Dog Eat Dog a rassasié ceux qui voulaient des bijoux rarement joués. Anything Goes ne m'a toujours pas plu, je me suis même permis de m'asseoir pendant la chanson. Le seul moment vraiment faible de la soirée sans compter le son. La foule non plus n'avait pas l'air d'apprécier. Heureusement, You Shook Me All Night Long a rammené tout le monde sur les rails, tout le monde chantait du début à la fin. Ça s'est enchaîné avec TNT, la chanson la plus appréciée je pense des fans québécois d'AC/DC. Et nos australos-écossais nous l'ont bien rendue, la performance était excellente et le public déchaîné a chanté toute la chanson. À peine remis de la double déflagration de YSMANL et TNT, nous sommes à nouveau frappé de plein fouet par le riff violent de Whole Lotta Rosie, ponctué de "Angus!" criés par les fans. Le show principal s'est terminé avec l'endiablé Let There Be Rock, où Angus, avec un solo époustouflant de plus de 10 minutes, a certainement fait changer d'avis tous les fans de DragonForce disant qu'il ne vaut rien. Le groupe quitte la scène, mais le public n'était pas prêt à les laisser s'en aller ainsi! Le groupe revient donc pour nous servir le puissant Highway To Hell, qui a ravi tout le monde, et nous assommer pour de bon avec For Those About To Rock et ses canons.

Donc un excellent show, un groupe en forme, un public en feu, mais un son "moyen". Je garderai un excellent souvenir du 8 août 2009, et en espérant les revoir aussi en forme mais dans le Centre Bell, afin d'avoir un son parfait!
Revenir en haut Aller en bas
Ace-Diamond
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Lun 24 Mai - 18:36

je ferai ma review de Metallica a Lyon dans quelques jours ..

En tous cas, merci pour vos reviews!!!!

_________________
No Fear Cheveux is here...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre1233
Hotter than hell
Hotter than hell
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 25
Localisation : Montreal, Qc

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Lun 24 Mai - 18:38

Ma review de Metallica à Montréal viendra sous peu également!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mer 26 Mai - 16:04

Ace-Diamond a écrit:
je ferai ma review de Metallica a Lyon dans quelques jours ..

En tous cas, merci pour vos reviews!!!!
j'étais aussi à Lyon pour Metallica ! cheers cheers

remember this ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierre1233
Hotter than hell
Hotter than hell
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 25
Localisation : Montreal, Qc

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 29 Mai - 8:11

20 septembre 2009, Metallica, Montreal (Centre Bell)

Le dimanche 20 septembre 2009 était une date que j'attendais avec impatience: j'allais enfin voir les Four Horsemen en action! De plus j'avais réussi à acheter, pour mes deux amis (Grégory et Frédéric) et moi, de très bons billets quand même assez bas et relativement près de la scène. Au matin du jours fatidique, le cauchemar arrive à mon réveil: une terrible douleur à l'oreille. Les pires scénarios passent dans mon esprit: c'est peut-être une otite, peut-être que je ne pourrai pas aller au concert, scénario bien pire que celui de l'otite comme telle dans ce contexte! La douleur est trop intense et n'est pas passagère, donc je fonce à la clinique la plus proche. Le médecin m'indique que c'est bel et bien une otite. Je lui expliques alors que ce soir je vais voir Metallica au Centre Bell et que j'aimerais savoir si mon otite allait m'empêcher d'y aller. Il m'explique qu'il n'y a aucun réel danger, mais que par mesure de protection je devrais peut-être porter des bouchons. Quelle joie mes amis! Je fonce donc acheter des bouchons et je prend une première dose d'antibiotiques prescrits par le médecin, dose qui fait rapidement de l'effet et qui aura même suffit à faire cesser mes douleurs pour le reste de la journée! Je pars donc rejoindre mes amis et nous sommes en route vers Montreal Rock City, capitale du metal en Amérique du Nord, pour voir les fondateurs du Thrash Metal en personne. L'attente devant le Centre Bell nous permet de jaser avec de nombreux autres fans, entre autre avec un vieil homme un peu étrange ayant vraisemblablement abusé des substances illicites dans sa jeunesse. Je n'étais pas très impatient d'entendre les deux groupes servant de groupes d'ouverture, Gojira et Lamb Of God, n'étant pas un grand fan de grognements incompréhensibles. En effet, Lamb Of God ont confirmé mon opinion sur eux, c'était même plus horrible que ce à quoi je m'attendais. Des grognements lugubres et des musiciens qui jouent tellement rapidement et de façon tellement incompréhensible qu'on se demande s'ils ne font pas tout simplement du bruit plutôt que de la musique, sans parler du chanteur qui s'amusait à se verser des bouteilles d'eau sur la tête sans arrêt (chose dont je n'ai toujours pas compris le but, mais bon...) Gojira, par contre, m'ont impressionné, les vocaux ne m'accrochaient pas comme d'habitude mais les musiciens semblaient bien maîtriser leurs instruments et on sentait que ce groupe a un avenir assuré (Lamb Of God aussi mais je ne comprends pas pourquoi, mais bon...) Le plat principal arrive ensuite. Le Centre Bell est plein à craquer, 21 000 fans de metal sont prêts à accueillir Metallica (tout comme au show de la veille, aussi au Centre Bell.) La chance a voulue que le groupe passe tout prêt de mes amis et moi au moment d'entrer sur scène pour mettre tout de suite les pendules à l'heure avec "That Was Just Your Life", pur morceau thrash issu de leur dernier album, tout comme le deuxième morceau de la soirée, "The End Of The Line". Le public est en délire, James nous dit quelques mots en français puis le groupe entame l'un de ses classiques, "Harvester Of Sorrow", bruyamment accueillie. Une grosse surprise suit, "Of Wolf And Man", dont le refrain fédérateur fut reprit par tout le Centre Bell. Le groupe nous livre ensuite une version épique de "One", suivie par deux piliers du dernier album, "Broken, Beat & Scared" et "Cyanide". Le public reprend "Sad But True" à plein poumon aux côtés de James avant que "The Unforgiven" ne se pointe pour continuer de nous épater. Décidément Metallica tiennent à leur "Death Magnetic" puisqu'ils enchaînent encore 2 autres titres issus de cet album, le puissant "The Judas Kiss" et le single "The Day That Never Comes". L'hymne ultime du groupe, "Master Of Puppets", est livré dans une version explosive (c'est à partir de ce moment que j'ai perdu la voix après avoir chanté à pleins poumons depuis le début de la soirée...), suivit par "My Apocalypse" puis par la ballade culte qu'est "Nothing Else Matters", qui débouche sur le classique "Enter Sandman". Le groupe revient sur scène: ils doivent encore nous achever. Après la reprise de "Blitzkrieg" du groupe du même nom, les Four Horsemen font une surprise à tout le monde en entament "Trapped Under Ice" qui n'a pas été jouée depuis très longtemps. Et quoi de mieux pour terminer qu'une performance légendaire sur "Seek & Destroy"? Avant de quitter pour de bon, chaque membre prend le micro pour dire quelques mots, Lars en profite pour proclamer Montréal "ville la plus bruyante d'Amérique du Nord".

Le lendemain à l'école, je n'ai plus de voix et les bouchons de la veille n'ont pas suffit à me rendre à moitié-sourd (il faut aussi dire qu'au courant du show je me suis rendu compte que le volume n'était pas si élevé, j'ai donc pris le risque de retirer mes bouchons. Mon otite n'a pas été aggravée, mais comme je disais j'ai bel et bien eu de la difficulté à entendre correctement pendant une bonne partie de la journée suivante.) Je garde cependant dans ma mémoire chaque détail de ce show extraordinaire, avec une setlist excellente (malgré l'absence de "For Whom The Bell Tolls", jouée la veille), une ambiance de folie dans le public et un Metallica avec des membres plus qu'en forme. Bref, aucun point faible à ce show complètement fou. Selon moi, il est maintenant clair que Metallica font partie des rares étant aussi bons que KISS au moment de mettre les pieds sur une scène.
Revenir en haut Aller en bas
kingofhearts
Hotter than hell
Hotter than hell
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 29 Mai - 8:29

Phil a écrit:
UFO : Paris , Trabendo , 4/5/10

Un an après la sortie de The
Visitor , UFO se décide enfin à revenir en France soit 3 ans après leur
dernier passage à l'Elysée Montmartre pour la tournée The Monkey Puzzle.
Ce qui semble alarmant , pour ce groupe , que l'on qualifiera
"d'important" , c'est que progressivement la taille des salles se
réduit. Ce qui semble , par contre , très avantageux , c'est
qu'effectivement , voir tout ce p'tit monde dans un cadre plus intimiste
tel que le Trabendo , nous permettra d'apprécier au mieux leurs
qualités live , chose qui ne sera pas pour déplaire à mes potos Blacky
(acheminé tant bien que mal en Punto verte), Purplexed , Mathieu ,
François , Truc , Steph et Laurent.
Etant , avec Blacky soulagé
d'être parvenu à bon port à Paris, arrivés très tôt devant le Trabendo ,
nous fîmes la causette avec Philippe rencontré dans la file d'attente ,
qui avait effectué le déplacement depuis Lille. Un look à la Dave
Hllubek des années 80 et arborant fièrement un tee-shirt Motörhead ,
Philippe , passionné qu'il était, nous relata les derniers concerts
auxquels il avait assistés.
Ce fut soudain l'heure de rentrer dans
le Trabendo qui , de par sa configuration en arc de cercle , permet aux
spectateurs d'assister au concert dans de bonnes conditions , où qu'ils
se trouvent.J'aime beaucoup cette salle.
La première partie était
assurée par American Dog que j'avais déjà vus , il y a quelques années
en première partie de Paul DiAnno en compagnie aussi de Snake Eye et
Brain Surgeons. Piochant dans leurs classiques notamment I Drank Too
Much , le groupe emmené par le dynamique bassiste Michael Hannon nous
assène ses riffs de rock bien couillu , ravissant le public du Trabendo.
Nous avons tout naturellement au célèbre gimmick du groupe consistant à
l'absorption cul-sec d'une bière par le guitariste Steve Theado et ce
sous l'impulsion de Michael Shannon. Le gig est mené tambour battant
notamment par le batteur Keith Pickens qui , à aucun moment , n'éprouve
le besoin de ralentir la cadence. Le concert s'achèva dans un déluge de
décibels.

Avec François , nous nous frayâmes ensuite parmi les
spectateurs direction le merchandising. Lui s'acheta un tee-shirt de la
tournée UFO et le cd d'American Dog intitulé If You Want Bud (ce que je
fis aussi) , cd dont la jaquette parodie la pochette du premier live
d'AC/DC If You Want Blood (You've Got It). Nous rencontrâmes Michael
Hannon qui , comme chacun sait , s'avère être un artiste très disponible
pour ses fans. Il nous dédicaça nos deux cds.

Il était temps
maintenant de regagner l'endroit que nous avions quitté. Là où nous nous
trouvions (côté Vinnie Moore), nous disposions d'une vision globale de
la scène.
Soudain , les lumières s'éteignirent et l'intro du
Sensational Alex Harvey Band (j'aurais bien voulu entendre au moins le
premier couplet de ce classique de ce grand groupe qu'était le SAHB)
résonna.
Optant pour une entrée en matière résolument énergique , UFO
(composé de Barry Sparks à la basse et de Vinnie Moore à la guitare
mais aussi de trois membres historiques à savoir bien évidemment Phil
Mogg au chant , celui-ci affichant une silhouette de jeune homme , Paul
Raymond aux claviers et à la guitare , qui , et ce , nous en parlions
avec des potes , pourrait tout aussi bien remplacer les jeunes femmes de
petite vertu de la rue Saint Denis avec sa coupe de cheveux et son
visage dont on aurait dit qu'il aurait été recollé avec de la colle
Scotch et Andy Parker à la batterie) se trouve être bien en place. Ce
dernier , n'ayant pas l'intention d'observer le moindre temps mort
enchaine directement sur Mother Mary exécuté avec brio notamment par
Vinnie Moore qui même s'il n' a pas la subtilité d'un Schenker
(n'oublions pas qu'il fit partie de 'l'écurie Varney" du nom du
producteur Mike Varney qui châpeauta bon nombre d'albums instrumentaux de
guitaristes dont Vinnie Moore) mais bon , il fait bien son travail. Mais
surtout Phil Mogg est très en voix en dépit de toutes les bières qu'il a
sans doute dû déjà absorbées avant le concert et qui , vous le verrez
au fil de ce récit , ne ralentira pas la cadence. Car il est un point
qu'il faut signaler , le Moggy n'est pas en forme . Se déplaçant parfois
difficilement , je le trouve vraiment pas bien , n'hésitant pas à se
mettre sur le côté gauche de la scène pendant les soli de Vinnie Moore
alors qu'Andy Parker , pendant ce temps , faisait signe à l'ingé-son que
le retour n'était pas bon , ce dernier complètement interdit , sans
réaction aucune.
Nouvel album oblige , Phil Mogg présente Saving
Grace qui sera effectivement interprété dans une version quasiment
identique à celle qui figure sur The Visitor.
Vint ensuite un de mes
morceaux favoris d'UFO à savoir Out In The Streets. A ce moment-là , je
me revis , bien des années en arrière réécouter cet enchainement divin
Natural Thing / Out In The Streets qui figure sur le double live
légendaire Strangers In The Night qui devrait dans toute discothèque.
Quelle interprétation , quelle voix de Moggy et quel solo de Moore.
Retour à The Visitor dont est extrait Stop Breaking Down , efficace à
souhait , même si pour ma part , je trouve le son très élevé.
This
Kids est ensuite délivré dans une version très classique.
Le groupe
marqua à ce moment précis une petite pause permettant à Phil Mogg
d'observer les tee-shirts , ce dernier allant même jusqu'à changer
certains noms de groupes comme par exemple Whitesnake en "Whitestick" ,
s'arrêta sur un tee-shirt Iron Maiden en prétextant que Lauren Harris ,
la fille de Steve Harris lui conviendrait bien pour quelques
frivolités.
S'attelant une nouvelle fois à un titre du nouvel album à
savoir Hell Driver , le groupe fait preuve d'une étonnante cohésion qui
malheureusement ne va pas durer tout au long du concert , le Mogg
continuant entre les morceaux à aligner les canettes sans que celles-ci
n'aient de répercussions fâcheuses sur sa voix. Mais comment fait-il ,
le gredin ?
Cherry , Daylight et Only You Can Rock Me s'enchainent
sans temps mort pour déboucher sur le premier faux-pas de la soirée sur
Love To Love . François (pas Purplexed) me dit , passablement irrité
:"Bordel mais c'est faux !!!!!!!! " , notamment sur les harmonies du
début du morceau.
Sans doute la plupart des spectateurs ne s'en sont
pas aperçus mais il est vrai que ces harmonies habituellement
magnifiques , eurent une drôle de saveur en cette soirée printanière ,
ma foi , fort glaciale pour la saison.
Ain't No Baby , Too Hot To
Handle puis Lights Out achevèrent efficacement le set , le public étant
manisfestement satisfait de la prestation. Prenant congé quelques
minutes , le groupe revint pour interpréter une version assez étrange de
Doctor Doctor. En effet , François , interloqué , me regarda une
nouvelle fois et s'écria : "Putain , mais c'est encore faux cette intro .
Virez-moi , cet ingé-son de zut ", courroucé qu'il était. " Bordel ,
mais réaccordez sa guitare" fit-il en invectivant l'ingé-son.
Impression effectivement très mitigée quant à cette version de THE
classique d'UFO qui débouche sur une fin prématurée du concert . Le
groupe prit immédiatement congé du public parisien , visiblement excédé
par de telles mésaventures , faisant ainsi l'impasse sur Rock Bottom.
L'assistance
demeura interloquée pendant quelques minutes mais se résigna quand les
lumières se rallumèrent.
Au final , un concert en demi-teinte avec
tout de même un Phil Moog en grande forme sur le plan vocal malgré tout.

Let
It Roll
Mother Mary
Saving Me
Out In The Street
Stop
Breaking Down
This Kids
Hell Driver
Cherry
Daylight
Only
you Can rock Me
Love to Love
Ain't No Baby
Too Hot To Handle
Lights
Out
Doctor Doctor

Un immense merci à toi cher Pierre, pour ta chronique d'un de mes groupes préférés, à savoir UFO ! Phil Mogg (mais quelle voix chaude et envoûtante !), qui me fait toujours un effet radical ! Malheureusement ce groupe n' a jamais eu la reconnaissance qu'il méritait.. C'est pas grave.. Il reste les albums (studios et live..) Et quand on y regarde bien, c'est déjà quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
http://kissjournal.fr
Ace-Diamond
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 29 Mai - 9:58

stormbringer74 a écrit:
Ace-Diamond a écrit:
je ferai ma review de Metallica a Lyon dans quelques jours ..

En tous cas, merci pour vos reviews!!!!
j'étais aussi à Lyon pour Metallica ! cheers cheers

remember this ?
Putain oui que je me rapelle !! On était en gradin pile en face, et j'ai jamais eu aussi chaud !!!

_________________
No Fear Cheveux is here...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 1 Juin - 15:36

j'etais pour ma part sur les gradions de gauche en regardant la scène ! Wink énorme concert !! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Modo
Modo
avatar

Messages : 6479
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mer 2 Juin - 19:14

Revenir en haut Aller en bas
Bluesman
Hotter than hell
Hotter than hell


Messages : 186
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Dim 20 Juin - 11:50

J'étais au SDF le 18 Juin pour AC/DC ...j'avoue ne pas ètre encore remis ,je suis encore tout chose ému ..les Boys ont fait un super show
comme d'hab , Angus et Brian étaient en super forme la tournée s'achève très bientôt le 28 Juin ..Mon 10ème concert du groupe et à chaque fois toujours aussi surpris , bon bien sur toujours la même set list de l'année dernière à part High Voltage ..Le show à été un cran au dessus que celui de l'an dernier , excusé je n'ai pas pris énormément de photos because trop concentré sur le show Hommage à mes amis phil ,fifi , Dorothée, Fabien, Steph et ma femme adoré..Que du bonheur !!!!


Dernière édition par Bluesman le Ven 24 Sep - 17:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
geoffrey "ace" canivez
alive II
alive II
avatar

Messages : 2490
Date d'inscription : 17/06/2010
Age : 32
Localisation : Dans tes fesses

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Dim 20 Juin - 12:10

wouaaaaa l'ambiance de folie !! Kiss pourais aller un jour austade de france sa serait grand diose
Revenir en haut Aller en bas
http://setsunayamatocreation.skyrock.com/
Phil
Modo
Modo
avatar

Messages : 6479
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Jeu 24 Juin - 18:42

GOV'T MULE : Paris , Bataclan , 23/6/10

Cela faisait cinq longues
années que Gov't Mule ne s'était pas produit en France depuis un
certain concert au Trabendo le 4 juin 2005 auquel mallheureusement je
n'avais pas assisté.
Fort d'un nouvel album By A Thread , le groupe
entreprenait une tournée massive en Europe , tournée qui faisait donc
halte au Bataclan en cette journée estivale. Compte tenu de la chaleur
ambiante , j'appréhendais quelque peu la température à l'intérieur même
du Bataclan , la salle étant réputée pour ses concerts surchauffés au
propre comme au figuré.
Johhny Gallagher , Irlandais de son état ,
monte sur les planches et nous assène son boogie-rock dans les oreilles.
Avec son look à la Bob Hite de Canned Heat , l'Irlandais à la "barbe
fleurie" remporta un franc succès auprès du public. Je vais essayer sans
tarder de me procurer son album intitulé Peace Of Mind. D'après la
repré du label où se trouve cet artiste , un deuxième album doit sortir
pour la fin d'année. Bref , très bon concert d'un groupe qui est appelé à
gravir bon nombre de paliers.
Une bonne demi-heure plus tard , les
lumières se ré-éteignirent laissant apparaître le groupe décidé à en
découdre en un temps quelque peu réduit puisque les instances du
Bataclan avaient au préalable indiqué à Warren Haynes de terminer le set
à 22h30 , ce dernier étant habitué à délivrer des prestations de plus
de 3 heures.
Donc pour info , le groupe est aujourd'hui composé de
Warren Haynes (chant , guitare) , Matt Abts (batterie , percussions) ,
Danny Louis (claviers) et Jorgen Carlsonn (basse) , ce dernier
remplaçant le discret mais talentueux Andy Hess.
Entamant son set
avec Bad Little Doggie extrait de Life Before Insanity , le groupe ,
d'entrée de jeu dégage une puissance "de feu" impressionnante de par le
son de de basse qui est fort voire même, presque assourdissant. Nouvel
album oblige , les accords zz topiens de Broke Down On The Brazos font
vibrer le vieux Bataclan qui est déjà conquis. La voix envoûtante de
Warren Haynes accompagnée de ses soli étincelants font le reste.
Le
temps de saluer rapidement son auditoire , Haynes ne perd pas de temps
puisqu'il enchaine sans temps mort sur Blind Man In The Dark. Et là ,
mes amis , ce fut dantesque (et encore , je suis en train de me demander
si ce qualificatif convient véritablement à la version qui fut délivrée
hier soir. En effet , le groupe , de par sa cohésion légendaire
s'embarqua dans une jam mémorable permettant au nouveau bassiste Jurgen
Carlsonn de mettre en exergue tout son talent.
Retour sur High &
Mighty , l'album de 2006 pour une version superbe d'Endless Parade
enchainé à Sco Mule extrait de The Deep End vol.1. Matt Abts , derrière
ses futs , affublé d'un bandanà à la Axl Rose , possède à la fois l'art
de jouer subtilement et l'art de marteler ses futs tel un Cozy Powell.
Vient
ensuite mon titre préféré de la Mule , Beautifully Broken
magnifiquement interprété mais surtout étiré sur près de 10 minutes .
Que j'aime cette chanson !!!!!!!!!!
D'ailleurs , ce matin même , dans
une classe de 6ème (connaissant mes goûts pour le type de musique que
nous aimons tous et ce , pour l'avant dernier cours ), je leur ai passé
ce titre extrait du DVD live The Deepest End. Ils ont tous applaudi à la
fin.
A cette émouvante et magnifique version de Beautifully Broken
fait suite une excellente version de Kind Of Bird.
On sent à ce
moment , l'épuisement gagner le groupe pourtant habitué à jouer très
longtemps , le bassiste n'en finissant pas de s'essuyer le visage à
l'aide d'une serviette qu'il jeta aussitôt à la blonde du premier rang
certes bien foutue mais en aucun cas douée pour boire son Coca puis sa
bière qu'elle renversa allègrement sur la scène. Bon , elle avait un
beau p'tit postérieur , Merry Prankster ne s'étant pas privé de prendre
une petite photo-souvenir. C'est ce que l'on appelle un "trésor de
guerre".
A la demande générale du public qui réclamait Soulshine ,
Gov't Mule s'exécuta sans hésitation dans une version certes plus
enlevée que sur le mini-live Mule On Easy Street que je continue
d'écouter avec toujours autant de plaisir. Le groupe , malgré la chaleur
étouffante du Bataclan , actionne le rouleau compresseur sans temps
mort sur I'm A Ram . Ca se désaltère sans cesse , ça s'essuie le visage
en permanence. Une température aussi élevée dans une salle , cela
s'avère être une caractéristique assez étonnante lorsque que l'on
compare avec des salles pourtant beaucoup plus petites , genre l'Elysée
Montmartre ou même le Trabendo.
Les titres défilent à un train
d'enfer : Tastes Like Wine , Railroad Boy du dernier album , un passage
de Steppin' Lightly et Inside Outside Woman Blues.
Le groupe , se
sachant pris par le temps , enchaine directement sur Thorazine Shuffle
pour une jam des plus mémorables. Brillant , dantesque , énoooooooorme ,
magique : tels sont des qualificatifs qui caractériseront ce morceau
d'anthologie. Les cinq compères se lachent dans l'improvisation la plus
folle notamment le bassiste Jurgen Carlsonn qui , il faut l'avouer , a
impressionné le public parisien de par son talent , Warren Haynes qui
nous éblouit de ses soli les plus incisifs tandis que Matt Abts et Danny
Louis effectuent des interventions à chaque fois , très efficaces.
Devant tant de talent , que dire , que faire , si ce n'est admirer ,
écouter et apprécier le talent de ces messieurs. Chapeau bas.
Après
une bonne douzaine de minutes , le groupe sort de scène pour revenir
seulement 3-4 minutes plus tard pour interpréter When The Music's Over
des Doors et ce , dans une excellente version.
Voilà pour ce concert
d'anthologie qui , selon moi , fait partie des concerts de l'année , si
ce n'est LE concert de l'année.

Bad Little Doggie
Broke Down
On The Brazos
Blind Man In The Dark with Pygmy Twylyte Intro
Endless
Parade
Sco-Mule
Beautifully Broken
Kind Of Bird
Soulshine
I'm
A Ram
Tastes Like Wine
Railroad Boy
Thorazine Shuffle

Encore
When
The Music's Over
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Modo
Modo
avatar

Messages : 6479
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Ven 25 Juin - 8:37

Avec Warren Haynes

Revenir en haut Aller en bas
Phil
Modo
Modo
avatar

Messages : 6479
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 26 Juin - 15:45

Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 29 Juin - 21:48

Slash au stade de France :
apres un apero nommé Killing Machine qui ne restera pas dans les anales de la musique ,Slash deboule avec un Ghost de son album solo ,le groupe est bien en place et Myles Kennedy a un beau brin de voix ,Back from cali suit,le moteur s'emballe sur un Night train et un Rocket queen des guns!Sucker train blues, starlight et By the sword s'enchaine ,les nouveaux passent tres bien sur scene ,grand moment aux premieres notes de Civil war ,Slash nous regale !!! malheureusement la fin approche, Slither se termine et Slash nous gratifie de 2 merveilles Sweet child o mine qui reveille enfin le public et Paradise city qui cloture le show et on regrette deja que ce soit deja fini !!!
on aurait preferé 30 m de plus de Slash que L'insipide Killing machine !!!!
Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 29 Juin - 21:50

Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 29 Juin - 21:52

Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 29 Juin - 21:54

Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 29 Juin - 21:55

Revenir en haut Aller en bas
Phil
Modo
Modo
avatar

Messages : 6479
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 55

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 29 Juin - 23:08

Merci Lolo !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 10 Juil - 19:07

AC/DC au stade de france
pour moi mon premier concert d'AC/DC ,jamais reussis a les voir ,plus de place ,pas disponible ,toujours un empechement ,bon c'est vrai je ne suis pas un fan ultime !!!
apres Slash qui a ravi tous le monde ,AC/DC deboule apres l'intro vidéo sublime ,rock'n roll train demare sur les chapeau de roue pour s'achevé 2 heures plus tard sur les tires de canons de for those about to rock,concert sensationnel ou les classiques du groupe s'egrainent dans la liesse et la ferveur des 80000 heureux elus !!!
une reussite ,je suis charmé et comblé ,merci ! angus est une pile duracel ,brian avec sa voix roque charme l'assemblé et malcolm,cliff et phil sont des métronomes rythmique ,un régal ,un grand merci et revenaient tres vite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 10 Juil - 19:10

Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 10 Juil - 19:13

Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 10 Juil - 19:13

Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 10 Juil - 19:16

Revenir en haut Aller en bas
kisslolo
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Messages : 15610
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin

MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Sam 10 Juil - 19:17

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reviews de concerts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reviews de concerts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» la Ozark 3515
» Fender JazzBass Road Worn
» dobro hound dog chez thomann
» MM Blues reso à la maison
» Harley Benton slider II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: Concerts, festivals-
Sauter vers: