AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reviews de concerts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
SonicboomRevengeMessages : 7850
Date d'inscription : 30/09/2012
MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Dim 3 Déc - 17:51

H.E.A.T & guests - Paris, Nouveau Casino samedi 11 novembre 2017.

Soirée Hard rock mélodique avec ma fille Coline, en ce samedi 11 novembre, pluvieux et malgré tout férié, cela n'étant d'ailleurs pas la conséquence ni la cause de ceci... et ceci n'ayant rien à voir avec le topic, donc je m'égare (du Nord)

Le nouveau Casino est une petite salle sympa, à Oberkampf dans le 11e, genre Boite, avec bar sur le coté et balcon où sont installés les consoles et ingés son ainsi que plusieurs dizaines de spectateurs.

La salle se remplit au fur et à mesure que la soirée avance et sera full pour les têtes d'affiche. Ça doit faire quoi, 4 à 500 personnes à vraiment tout péter ?

On arrive à 19h pour un concert prévu...à 19h mais le 1er groupe est déjà sur scène.
Des petits suisses dont le nom (BLACK DIAMONDS) et la musique peuvent laisser penser qu'ils ont beaucoup écouté... KISS  mais période fin 80's et donne dans un hard FM sans prétention mais sympa en live, ça donne envie de bouger. Dans le coup, nous on n'a droit qu'à 4 titres, je ne sais pas combien ils en ont joué au total.



Ensuite  vient un groupe suédois, DEGREED, chouchous de H.E.A.T. qui donne dans un genre proche, un poil (de c..)     plus heavy en live et et un poil (pubien ) moins simpliste.






Place à H.E.AT dont on m'a dit beaucoup de bien en live mais que je ne connais qu'au travers de quelques titres que je trouve agréables, bien chantés et bien balancés dans un genre qui parait peut être un peu désuet, en 2017; mais je n'ai jamais eu l'opportunité, la curiosité (... ou l'envie ?) de me procurer un de leurs albums !!!



Les suédois viennent défendre leur nouvel album, Into the great unknown, aux relents plus pop parait-il que leurs précédents opus. Tout de suite on voit la différence, un groupe rodé, et surtout un chanteur qui maîtrise son espace (certes restreint sur cette scène exiguë ) et son public, bien que malade. Mais à coups de Jack Daniels, ça passe    à moins que ce ne soit une tisane dans une bouteille de Jack pour tromper l'ennemi qui sommeille en nous   Twisted Evil






Les fans purs et durs (enfin tout est relatif) arborant T-shirts du groupe squattent les 1ers rangs et reprennent en choueurs les paroles et les refrains. Nous on reprend avec joie les Ho-Howouoohhh (orthographe non garantie  Shocked ) qui ponctuent presque tous les couplets et refrains, et rentrent agréablement dans la tête.



Erik Grönwall,  puisque c'est du chanteur dont il s'agit s'offrira même le plaisir de slammer jusqu'au bar pendant le titre Beg Beg Beg qui se voit inclure une cover de Whole Lotta Rosie de qui vous savez/DC  





Les autres zicos (dont le guitariste qu'on dirait sorti de Blackfoot)  assurent le principal, un bon vieux rock AOR bien sympa et sans guimauve, qui donne envie de sauter et se défouler !



Au final une soirée bien sympathique et sans prose de tête, bien au contraire !

Set list :

The Heat Is On
(Glenn Frey song)
Bastard of Society
Late Night Lady
Straight for Your Heart
Mannequin Show
Redefined
Into the Great Unknown
1000 Miles
We Rule
(Vocals and Keyboard only)
Time on Our Side
Beg Beg Beg
(with parts of Whole Lotta Rosie from AC/DC)
Crash Drum Solo
(with part of Flash from Queen)
Breaking the Silence
Eye of the Storm
In and Out of Trouble
Best of the Broken
Inferno

Encore:
Point of No Return
A Shot At Redemption
Living on the Run

(Merci à Jérôme de vinylestimes.fr pour les liens YT et pour la setlist)
Revenir en haut Aller en bas
avatarPhilModérateurMessages : 6702
Date d'inscription : 21/04/2010
Age : 56
MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 10 Avr - 19:53

ANGE : Vauréal, Forum, 17/3/18

Les Anges nous attendaient hier soir au Forum de Vauréal pour une messe divine. Une messe qui allait s'avérer être un savoureux mél'ange de mélodies envoûtantes et de vers extraits d'une poésie qui se veut être à la fois décapante et tendre à la fois.

En première partie, Jade qui vient de sortir son 2ème opus, vient nous proposer une musique instrumentale à la fois expérimentale et jazzy lorgnant de temps à autre vers Magma et King Crimson. Composé d'Olivier Frèche à la guitare, Bernard Brand à la basse et Charlie Davot à la batterie, le trio s'embarque la plupart des temps dans des envolées assez complexes mais techniquement, force est de reconnaître que c'est du haut niveau.









Presque trois quarts d'heure plus tard, (étonnante, en effet, cette attente aussi longue entre les deux groupes), Ange apparaît sous des acclamations nourries sur un titre du dernier opus Heureux! (L'autre est plus précieux que le temps) sorti le 2 mars dernier, album (oui, j'ai honte....) que je n'ai pas encore écouté. Vêtu d'une gabardine et d'un haut de forme "déformé, le "Père" donne le ton, accompagné solidement par Hassan Hadji à la guitare, Thierry Sidhoum à la basse, Ben Cazzulini à la batterie et le "gamin" Tristan Décamps aux claviers.

















Le classique Aujourd'hui c'est la fête chez l'apprenti-sorcier, interprété dans une version étirée, ravit les die-hards du groupe ("Chouette", cette version !!!) mais n'en déplaise à certains, le nouvel opus récemment sorti, doit être présenté comme il se doit sous la forme d'un superbe Jour de chance pour un poète en mal de rimes. Un titre attachant qui débouche sur une intro ferroviaire annonçant cette magnifique chanson intitulée La Gare de Troyes délivrée à la vitesse d'un TGV en partance pour les cieux angéliques. Un groupe qui n'a aucun mal à s'approprier les titres d'Heureux! à dominante très pêchue et c'est donc un Sens et jouissances qui nous est ainsi proposé. Le sieur Hajdi nous "Hassan" ses riffs et ses soli les plus brillants et ce, avec toute la subtilité qui se veut être la sienne. Derrière, la section rythmique bastonne comme un seul homme. On le verra plus tard sur Vu d'un chien. Thierry Sidhoum et Ben Cazzulini sont impériaux dans leur fonction respective notamment sur Les Lorgnons où accompagnés du synthé mélancolique de Tristan de la guitare lancinante d'Hassan et du chant plaintif de Christian, ils accomplissent de véritables prouesses sur des morceaux également plus calmes.























Quasimodo, dans une version analogue à celle qui figure sur le double live Rêves-Parties, remet le quintet sur une dynamique percutante. Basse slappée et futs martelés sont au programme mais également quelques petits pas de danse auxquels le "Père" s'adonne avec une certaine grâce et une relative légèreté (il a dû en inviter une kyrielle, de jolies donzelles dans le passé), morceau qui se conclut sur un solo d'extraterrestre de la part d'Hassan. Le paradis angélique est devant nous.

Retour sur Heureux! via l'interprétation du morceau-titre et de Chante n'importe quoi, ce dernier titre octroyant l'opportunité au Patriarche d'interpeler le public qui répond derechef avec ferveur à ses sollicitations.

Un grand moment d'émotion vient ensuite nous submerger. On pourrait qualifier cet instant de moment divin, de recueillement, une forme de communion en quelque sorte et ce, grâce à l'interprétation d'Harmonie par un Tristan très lyrique. Une chanson qui vous prend vraiment aux tripes, ceci dû à cette voix qui vous emporte et vous berce inlassablement. Le public reste coi devant tant de talent.

Classique parmi les classiques, Christian et Hassan nous invitent à une Ballade pour une orgie reprise en coeur par l'assistance vauréalienne.



Ainsi que je l'ai évoqué précédemment, Vu d'un chien va subir un traitement particulièrement décapant, la section rythmique envoyant respectivement ses parties de basse et de batterie avec efficacité. Par contre, un blaireau ne trouvera rien de mieux que d'amener son chien presque au devant la scène alors que les potards diffusaient une bonne centaine de décibels. Y a vraiment des connards partout.


Le chien, on l'aperçoit juste devant Christian......





De par sa structure, Capitaine coeur de miel, extrait de Guet-Apens, offre une gradation dramatique mettant en exergue la déchéance d'un pauvre loup de mer qui sombre dans l'alcool, avec pour compagne, une bouteille rhum qu'il traine dans ses errances éthyliques. Le morceau s'achève sur un solo dantesque d'Hassan. "Rideau" donc du nom d'un célèbre album live du groupe, nos cinq amis en profitant pour s'accorder une petite pause.









Là, par contre, ça ne traine pas puisque Christian, visiblement très fatigué, revient malgré tout assez rapidement sur l'étroite scène du Forum. Déclarant revenir aux origines, il entonne un vibrant Ces Gens-là n'omettant jamais de rendre un hommage zému au grand Jacques.








Setlist



L'autre est plus précieux que le temps

Aujourd'hui c'est la fête chez l'apprenti-sorcier

Jour de chance pour un poète en mal de rimes

La Gare de Troyes

Sens et jouissances

Les Lorgnons

Quasimodo

Heureux

Chante n'importe quoi

Harmonie

Ballade pour une orgie

Vu d'un chien

Capitaine coeur de miel


Encore
Ces gens-là

Patientant un petit quart d'heure, je fais dédicacer mon Live At Satellit' à Hassan dont c'était l'anniversaire puis les deux vinyles Vu d'un chien et Fou à Christian (ne voulant pas abuser car comme je l'ai écrit précédemment, il est très fatigué), une baguette de batterie de Ben, baguette que m'a gentiment donnée un roadie et quelques cds à Tristan.













La grand' messe angélique a bien eu lieu hier soir à Vauréal et force est d'avouer et que tout le monde après coup était vraiment "Heureux!"


Jchristophe et Olivier


Moi et Jchristophe


Olivier et moi
Revenir en haut Aller en bas
avatarDid'yeahAdministrateurMessages : 8727
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 54
Localisation : kissvillage.
MessageSujet: Re: Reviews de concerts   Mar 10 Avr - 20:32

Super Phil vu il ya 2 ou 3 ans chez moi dans les Ardennes ..Ange top Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Reviews de concerts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reviews de concerts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
 Sujets similaires
-
» la Ozark 3515
» Fender JazzBass Road Worn
» dobro hound dog chez thomann
» Harley Benton slider II
» Alfredo Casella (1883-1947)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: Concerts, festivals-
Sauter vers: