AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bilan 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15836
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Bilan 2017   Sam 23 Déc - 9:19

La fin de l'année arrive ,elle a été riche en musique et concerts , faites votre bilan de l'année écoulé

vos albums préférés 2017 :

vos concerts préférés 2017 :

vos groupes préférés 2017 :

vos albums Français 2017 :

Vos déceptions 2017 :

vos espoirs pour 2018 :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15836
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Bilan 2017   Sam 23 Déc - 9:33

La fin de l'année arrive ,elle a été riche en musique et concerts , faites votre bilan de l'année écoulé

vos albums préférés 2017 :

1 Kreator - gods of violence
2 Crazy Lixx - Ruff Justice
3 The Night Flight Orchestra - Amber Galactic
4 Iced Earth – Incorruptible
5 Arch Enemy - Will To Power
6 Tagada jones - la peste et de choléra
7 Grave Digger - Healed By Metal
8 No Return - The Curse Within
9 Bodycount – Bloodlust
10 Venom Inc – Ave
11 Tales From The Porn - H.M.M.V.
12 Motorhead - Under Cover
13 Sinner - Tequila Suicide
14 Tokyo Motor Fist - Tokyo Motor Fist
15 Liv Sin - Follow Me
16 Phantom 5 - Play To Win
17 Jorn - Life on Death Road
18 Bonfire - Byte The Bullet
19 Shakra - Snakes & Ladders
20 Overkill - Grinding Wheel



vos concerts préférés 2017 :

1. Accept - Lyon, 24/01/17
2. Kreator - Grenoble, 22/02/2017
3. Wasp - Lyon, 07/11/2017
4. Death angel - Lyon, 06/12/2017
5. Beasto blanco - Grenoble, 08/12/2017

vos groupes préférés 2017 :

1. Kreator
2. Iced Earth
3. Wasp
4. Arch Enemy
5. Bodycount


vos albums Français 2017 :

1. la peste et de choléra -Tagada jones
2. The Curse Within - No Return
3. Panzer Surprise ! - Ultra Vomit

Vos déceptions 2017 :

Europe et Accept ,et la malhonnêteté de personne qu'on croyait connaitre et a qui a tous donné par amour ,FUCKKKKKKKKK OFFFFFFFFFFF

vos espoirs pour 2018 :

Hellfest 2018 ,avec 2 personnes chères a mon cœur , et que les emmerdes me foute la paix ,cela me ferait des vacances pour changer !!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarRicardolangloisAlive IIMessages : 2309
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 57
Localisation : Rive sud montréal CANADA
MessageSujet: Re: Bilan 2017   Dim 31 Déc - 19:02

MEILLEURS SPECTACLES 2017

THE WHO A QUÉBEC



Les Britanniques, qui misent sur six musiciens aguerris pour les soutenir, n'ont pas mis de temps à sortir les canons. Après une demi-heure, les Who Are You, qui a vu les Plaines faire équipe au chant avec le groupe, My Generation et Behind Blue Eyes avaient déjà eu leur heure de gloire.
Discret avec le public, Roger Daltrey avait par contre de l'intensité à revendre quand il poussait la note au maximum de ce que ses 73 ans lui permettaient, lorsqu'il grattait la guitare ou faisait claquer ses tambourines.
Malgré quelques soucis techniques avec son instrument en début de parcours, Townshend débordait d'énergie et martyrisait sans pitié sa six cordes. Ses tours de chant, notamment sur I'm One et Eminence Front, ont été exécutés avec panache.
C'est également le grand guitariste qui s'est occupé du volet discussion avec le public. «Vous avez une ville magnifique, vous êtes chanceux», a-t-il dit avant de s'informer plus tard de la prononciation à la québécoise de Quadrophenia.
Du mordant
C'est d'ailleurs durant le segment consacré à cet album que le concert s'est mis en seconde vitesse. Le doublé The Rock - Love Reign O'er Me avait beaucoup de mordant et nous a adroitement conduits jusqu'à la portion consacrée à l'album Tommy. On a pu alors goûter à Pinball Wizard mais c'est l'enchaînement See Me, Tell Me/Listening To You qui a décoiffé les Plaines.
Le poing en l'air, les Who n'avaient plus alors qu'à asséner les Baba O'Riley et Won't Get Fooled Again pour terminer sur une note triomphale leur seule et unique conquête des Plaines.
«Merci. J'espère qu'on se reverra un jour», a échappé Pete Townshend avant que le band ne quitte ses fans en délire.(JDQ)
METALLICA A QUÉBEC

Vendredi soir, Metallica a donné un concert sur les plaines d’Abraham, à l’affiche de la 50e édition du Festival d’été de Québec. Comment c’était ? Un triomphe, vous pensez bien. Que diable, c’était Metallica à Québec ! Une performance agressive, puissante, la soirée de rêve pour les fans — même s’il y a eu trop de chansons du nouvel album à notre goût. Et pourtant, Hardwired… to Self Destruct, paru l’an dernier, est le meilleur du groupe en vingt ans, un retour aux sources thrash de Kill ‘Em All et Ride the Lightening, et la foule les a accueillies avec le même enthousiasme que les classiques. Alors, une question demeure : pourquoi Québec, pourquoi Metallica ? D’où vient cette vive affection d’une ville pour ce groupe, et d’un groupe pour cette ville ?

La veille vers 23 h, The Who n’avait même pas terminé son concert que les premiers fans de Metallica faisaient déjà la file devant les portes des plaines d’Abraham. Ils seront les premiers à entrer sur le site, dès l’ouverture à 18 h le lendemain : Samuel Desrosiers et ses quatre amis (plus un type tout seul, blotti là dans sa chaise pliante), arrivés depuis déjà 19 h.

« Tout ce qu’on vivra, aujourd’hui et demain, on ne revivra jamais ça, dit-il. On voulait être sûrs d’être les premiers. On a pensé apporter la tente, on a laissé faire. Mais on a des nouilles Ramen et de la bière ! », leur trousse de survie pour la nuit. Ils ont autour de 18 ans, n’habitent « pas très loin, à Beauport », et assisteront à leur quatrième concert de Metallica. « La dernière fois, c’était au spectacle de fermeture du Colisée Pepsi », le 14 septembre 2015.(LD)

MEILLEURS ALBUMS


DAVID GILMOUR LIVE AT POMPEI



DU BONBON POUR LES FANS DU ROCK PROGRESSIF ( poprock.ca)

Avec « David Gilmour Live at Pompeï », c’est pour moi en tant que fan de prendre une pause et de voyager dans le temps. Pour apprécier, note par note, le langage unique de ce guitariste surdoué ( 14ème meilleur guitariste de tous les temps selon le magazine Rolling Stone).

En dehors d’un ordre établi, cette musique de Pink Floyd remplie de frissons et miroitante jusqu’à l’absolu de l’Être… il y a la blessure d’où elle aurait jailli. Il a pensé à son ami Richard Wright, mais peut-être son style patiemment imaginé est plus que de la nostalgie formatée. C’est selon moi la nécessité d’une grande œuvre mise à jour.

A 71 ans, David Gilmour n’a rien perdu de son univers magique. On revient toujours sur le lieu de ses origines. Un beau retour en 1972… Je me souviens encore du film vu au cinéma Outremont


MARILYN MANSON HEAVEN UPSIDE DOWN



Heaven Upside Down, il faut reconnaître qu'on tient en cette nouvelle fournée 2017 comme une sorte de rédemption de la part de son géniteur. Même s'il n'arrive pas aux lettres de noblesse de The Pale Emperor bien plus audacieux et viscéral (comme une sorte de recherche de soi), il fallait tout de même un sacré courage de revenir ainsi en arrière afin de rectifier le tir. Balayer les loupés afin d'imposer une nouvelle évolution plus logique en terme de maturité artistique, il fallait oser. Et en plus, il l'a plutôt bien réussi !!!

MEILLEUR FILM BLADE RUNNER 2049 de Denis Villeneuve


Le réalisateur d'Incendies et d'Arrival traduit ainsi parfaitement l'atmosphère post-apocalyptique d'une mégalopole continuellement dénuée de lumière naturelle, dans laquelle on retrouve des versions «améliorées» de réplicants, ces esclaves créés par bio-ingénierie pour se mettre au service des humains. Parmi eux, quelques révoltés sont toujours pris en chasse.


Le scénario, écrit par Hampton Fancher (Blade Runner) et Michael Green (Logan), est astucieux au point d'avoir su lier de façon surprenante le présent au passé, d'où la présence du fameux Rick Deckard (Harrison Ford), retrouvé dans un casino de Las Vegas complètement délabré, symbole d'une civilisation ayant couru à sa perte. Activement recherché par l'agent «K» (Ryan Gosling), un blade runner exerçant le même métier, le vétéran serait peut-être en mesure de dénouer une énigme issue du passé.

Au-delà du récit, Blade Runner 2049 s'impose comme un poème visuel. À l'instar du film de Scott, il invite même à la contemplation.

Cette oeuvre se distingue ainsi grâce à son rythme, différent des films d'action montés serré, et n'hésite pas à prendre le temps qu'il faut pour trouver sa grâce, quitte à faire l'éloge de la lenteur parfois. Rappelons qu'avec le générique, le long métrage fait près de trois heures.

Roger Deakins, déjà cité 12 fois en 21 ans aux Oscars sans jamais obtenir la statuette, signe des images somptueuses, et la conception sonore, dans laquelle se fond l'excellente trame musicale de Hans Zimmer, impressionne.

MASTODON (le premier choix de Metal Hammer) Emperorr of Sand ****


Revenu aux bases du concept album qui a fait sa gloire dans le milieu des années 2000, Mastodon ne fait pourtant pas machine arrière. A l'instar d'un Gojira avec Magma, il expose ses réflexions sur la mort au gré d'une expédition désertique à la rencontre de la faucheuse, cet empereur des sables du temps régissant nos vies damnées. Bien loin des hurlements caverneux d'un Remission ou des aspirations mythologiques de Leviathan, le quatuor développe dans ce nouvel opus un sludge d'un puissance instrumentale colossale auquel il oppose des harmonies délicates et un souci soigné de la mélodie. Sans sacrifier à la richesse de ces compositions, Mastodon développe son propos avec une concision inédite et furieuse, allégorie idéale de l'urgence ténébreuse qui parcourt d'un bout à l'autre cet album ultra-cohérent et sans réel faux-pas, exception faite de son single chaloupé trop caricatural, "Show Yourself". Sans conteste l'album le plus accessible des boys de Géorgie, Emperor Of Sand est une remarquable réussite et se pose en étape majeure d'une discographie jalonnée de chefs d'oeuvre. Mention spéciale à Brent Hinds et Bill Kelliher, dont les travaux sur la guitare sont remarquables. Figure dans mon top 5 de 2017 ...
Revenir en haut Aller en bas
avatarjs64AliveMessages : 521
Date d'inscription : 08/05/2012
Localisation : Donibane Garazi
MessageSujet: Re: Bilan 2017   Lun 1 Jan - 10:53

Je recopie bêtement la liste que j'ai posté sur le BSF

1) Album studio de l'année :
J'hésite entre Avatarium "Hurricanes and Halos" , Unleash The Archers "Apex" et Moonspell "1755". Je ne cite pas le dernier Killers car sorti trop récemment, donc pas assez de recul et surtout pas assez d'écoutes pour avoir une opinion "définitive"...

2) Artiste de l'année :
Alice Cooper

3) Musicien de l'année :
Nita Strauss

4) Album live de l'année :
Iron Maiden "The Book Of Souls - Live Chapter"

5) Concert de l'année :
Impossible de choisir, j'en ai pas fait des masses mais il y en a eu de sacrements excellents :
- Aerosmith, Alice Cooper, Deep Purple, Saxon, BÖC au Rock Fest Barcelona. (du 30/06/2017 au 02/07/2017)
- Moonspell à Bilbao (04.11.2017)
- John Fogerty au Azkena Rock Festival (23/06/2017)
- Pretty Maids à Bilbao (24.02.2017)

6) Découverte de l'année :
A Sound Of Thunder

7) Flop et déception de l'année :
Fermeture du FCH et la fin de Zodiac...

8)Vos espoirs 2018 :
Pouvoir assister à plus de concerts que les deux dernières années...

9) DVD, Blu-ray musical de l'année
Blues Pills : "Lady In Gold - Live In Paris"

10) Votre film de l'année :
Revenir en haut Aller en bas
avatarSonicboomRevengeMessages : 7751
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 53
Localisation : 94
MessageSujet: Re: Bilan 2017   Mar 2 Jan - 15:41

Albums :
1. Mastodon : Emperor of sand
2. Alice Cooper : Paranormal
3. Black Country Communion : IV
4. Ayreon : The Source
5. Klone : Unplugged
6. Black Star Riders : Heavy fire
7. Anathema : The Optimist
8. Avenged Sevenfold : The Stage (oui, je sais, sorti en 2016 mais en fin d’année, gnark gnark et écouté en 2017 !)
9. Ultra Vomit : Panzer Surprise
10. Ponce Pilate : Les enfants du cimetière (réédition de l’album édité en 1985)

Concerts
1. Alice Cooper, 7 décembre,  Paris, Olympia
2. Dream Theater, 12 février, Paris Zénith
3. Green Day , 3 février, Paris, Bercy
4. Trust, 9 novembre, Paris, Trianon
5. H.E.A.T, 11 novembre, Paris, Nouveau Casino.

Artiste de l’année : au top dans la catégorie Concert  et N°2 des albums, ma logique veut que ce soit Alice Cooper !  Est-ce si incongru en 2017 ?

Groupe français : Klone.
DVD Live : Rammstein Paris

Espoirs pour 2018 : voir encore plus de concerts et écouter encore plus de disques !

Déception 2017 : le Steven Wilson peut être ?


Dernière édition par Sonicboom le Mer 3 Jan - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMCarnival of soulsMessages : 9031
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Bilan 2017   Mer 3 Jan - 7:49

albums ... Iced Earth – Incorruptible
accept , rise of chaos
            warrant , louder , harder , faster
            rammstein , paris
concerts ... ADX , grenoble
               SATAN JOKERS , bourg en bresse
groupes 2017 ....the 69 eyes , rammstein , adx .
espoirs ....que l année 2018 soit pour moi , moins pire que 2017
               un hellfest de feu avec deux personnes adorables ..
               un superbe album de manigance
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bilan 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan 2011
» Bilan tournée des tades 2012
» Bilan 1ère partie de tournée
» Dépôt de bilan de "LIMITED ACCESS"
» Live-report : Motorhead + Anthrax @ Zénith de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: Musique en vrac..-
Sauter vers: