AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 -ADX -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Avr - 20:24

ADX - Suprématie 1987

Tracklist:

00:00 Nostromo
01:12 Suprématie
04:09 Le Jugement de Salem
08:04 Notre Dame de Paris
12:33 Victime
17:34 Les Secrets de l'Olympe
21:48 Brocéliande
27:22 La Peur et l'Oubli
32:41 L'Ordre Sacré

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Avr - 20:27


_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Juin - 17:39








_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Oct - 18:30

L'information nous a été annoncée hier soir par Phil 'Em All du Rock Fort Show à la toute fin de l'Ultim Fest I à Eragny : ADX sera en concert parisien le 24 janvier 2015 au Divan du Monde dans le cadre d'une tournée qui fêtera les 30 ans de l'album Exécution.

Pour l'occasion, la légende du heavy français sera accompagnée sur les planches par le groupe de power metal Manigance.

-ADX - - Page 2 16206

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Mar - 19:39


ADX est fier de vous annoncer la réédition officielle, et pour la première fois
avec sa pochette originale, de l’album « La Terreur » (1986)
(+ 7 titres bonus remasterisés).

Cette réédition sera commercialisée en 3 versions différentes :
-une version CD,
-une version vinyle (500 exemplaires seulement pour le LP)
-une version coffret (250 exemplaires seulement pour le coffret).
Ce coffret contiendra : le CD + le LP + un t-shirt + un patch.

Ces 3 différentes versions de l’album « La Terreur » sortiront
en septembre 2015 chez No Remorse Records (Grèce).
Merci à Christophe Bailet pour sa grande collaboration.

Track-list :

01. Les Enfants De l'Ombre
02. Marquis Du Mal
03. Alésia (instrumental)
04. La Terreur
05. Mémoire De l'Éternel
06. Le Blason De La Honte
07. Tourmente Et Passion
08. Marquis Du Mal (live 1986) (bonus track)
09. Mémoire De l'Eternel (live 1986) (bonus track)
10. Alésia (live 1986) (bonus track)
11. Le Blason De La Honte (live 1986) (bonus track)
12. La Terreur (live 1986) (bonus track)
13. Tourmente Et Passion (live 1986) (bonus track)
14. La Vierge De Fer (live 1985) (unreleased song) (bonus track)

-ADX - - Page 2 ?type=1

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Avr - 9:01


Salut à toutes et tous.
La vie d'un groupe est faite de bonheurs partagés,de rebondissements et de moments pénibles.
Bernard-Yves ne fait plus parti d'ADX.
Nous lui souhaitons bonne route pour ses nouveaux projets.

Nous tenons donc a rassurer nos fans, amis, partenaires, et promoteurs avec qui nous sommes en relation en leur disant
qu'ADX continu son chemin, et honorera TOUS ses engagements
futurs.

Le nouveau line-up du groupe vous sera bientôt dévoilé, et nous vous retrouveront avec plaisir le week-end du 29 et 30 mai 2015
à Toulouse et Pau.

Nous vous annonçons également que plusieurs titres du prochain album, prévu pour septemnbre 2016 sont maquettés, que nous travaillons sur un DVD live (Dvd+Cd) qui retracera la tournée ULTIMATUM Tour 2014, et que les rééditions de La Terreur et Suprématie sont toujours prévues pour Septembre 2015 sur No Remorse Rec.

«Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pas pour se battre contre l’ancien»
ADX

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMar 28 Avr - 20:30

Salut à toutes et tous,

ADX est fier de vous annoncer l'arrivée de NICKLAUS (Altered Beast, Carnival in coal, Yyrkoon, Maladaptive, Decline of humanity)
comme guitariste.
Nous travaillons ensemble la prochaine tournée qui se profile et sommes déjà impatient de vous rencontrer au court des concerts du "30 ans d'EXECUTION tour" qui va sillonner la France et l'Europe.
Retrouvez nous sûr scène pour l’accueillir comme il se doit !!
ADX

-ADX - - Page 2 11140426_817132935047666_6911318075783626525_n

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Jan - 21:04

ADX donne des détails sur son nouvel et douzième album, intitulé Non Serviam, qui sera enregistré en février 2016 au studio Sainte Marthe par Francis Caste. Il comprendra onze titres et sa pochette sera l’oeuvre de Stan Decker.

Les prochaines dates du groupe :

28/05/2016 – Glazart – PARIS [75]
10/09/2016 – Pyrenean Warriors Open Air – TORREILLES [66]
28/10/2016 – Canal 10 – HAUTRAGE [BELGIQUE]
29/10/2016 – Spits Asso – DOUAI [59]

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
DOMMDOMMSonic BoomMessages : 10815
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 56
Localisation : digoin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Jan - 7:32

bonne news , merci lolo .
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeJeu 14 Avr - 21:17

-ADX - - Page 2 12963644_10207606105023577_5330860503844963125_n

ADX / Nouvel album "Non Serviam"
Sortie le 10 juin 2016 distribution Season Of Mist

Tracklist :

L’aube noire
La mort en face
La complainte du demeter
B-17 phantom
Non serviam
Les oubliés
L’irlandaise
L’enigme sacrée
Cosaques
La furie
Theâtre de sang

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
DOMMDOMMSonic BoomMessages : 10815
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 56
Localisation : digoin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeVen 15 Avr - 7:41

merci LOLO ...... j'espère qu'il sera a la hauteur des attentes ....
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Avr - 23:08


_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Mai - 6:13


_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Sep - 21:12

La vie d’un groupe n’est pas régie uniquement par ce qui se fait en interne, que ce soit au niveau de l’écriture musicale ou de l’évolution des relations entre les membres qui le composent. Comme toute vie, elle est altérée par ce qui se passe autour d’elle : évolution de la société, les médias comme les particuliers, vis à vis de la musique et de la manière dont elle est consommée et l’évolution de la musique elle-même.

Nous avons voulu savoir comment les musiciens qui ont créé ADX il y a plus de trente ans ont fait perdurer leur projet à travers les changements de line-up et de tendances musicales du spectre musical français et mondial. Comment garder une cohérence d’ensemble sur autant de temps tout en évoluant ? Doit-on s’inspirer des tendances ? Pour répondre à cela, le guitariste Pascal Betov évoque tout au long de cette interview l’idée de considérer un groupe plus comme une entité à part entière que comme une somme d’individus (un discours qui n’est parfois pas sans rappeler celui de Rickey Medlocke vis-à-vis, dans un autre genre et même si lui va beaucoup plus loin, de Blackfoot). La résultante de cette démarche est un nouvel album Non Serviam, qui cherche à établir un équilibre entre la modernité de la production et la fidélité au style de musique du groupe ainsi qu’à l’état d’esprit de l’époque d’où il est originaire.

Ayant traversé les décennies, ADX a également fait face à une transformation du contexte économique lié à la musique. Et à ce titre, Pascal se veut mesuré quant aux difficultés qu’éprouvent les musiciens de rock et d’autres styles aujourd’hui pour travailler et vivre, difficultés qui ne sont pas si éloignées de celles rencontrées par les artistes d’il y a vingt ou trente ans.

Découvrez cette interview, toute en perspectives.

-ADX - - Page 2 Adx2

Radio Metal : Vous êtes un groupe qui s’est formé il y a trente-quatre ans. Quel regard portes-tu sur l’évolution du business de la musique, notamment du metal, et notamment en France, où il y a quand même un rapport particulier à ce style de musique ?

Pascal Betov (guitare) : Malheureusement, c’est le même constat qu’en 1980, quand nous avons commencé. Nous étions confrontés à cette particularité française de ne pas être rock, tout simplement. Ça n’a pas changé d’un iota [rires]. En France, on aime la variété, la musique traditionnelle régionale… Moi, je n’ai rien contre, de toute façon, c’est le style qui marche le plus. C’est vrai qu’en général, le rock ne fait pas partie de nos institutions, le metal encore moins. Donc s’il faut faire un constat, je pense malheureusement que ça n’a pas vraiment évolué. Et pourtant, Dieu sait si l’on a maintenant des vitrines telles que le Hellfest, ou même certaines émissions de TV sur le Web qui ont une ouverture pour faire connaître le metal en France. Je ne veux pas du tout paraître pessimiste, parce qu’il y a quand même du public, mais ça n’évolue pas. Si on compare, – c’est un petit peu facile – avec l’Allemagne ou l’Angleterre, c’est beaucoup plus dans les moeurs chez eux. Je ne parle même pas des États-Unis où l’on entend du David Lee Roth ou du Metallica dans sa voiture à longueur de journée.

Il y a quelque chose d’assez mystérieux avec la France. Si tu arrêtes des gens dans la rue et leur demandes s’ils aiment le rock, ils te répondront que c’est le cas et qu’ils leur arrivent même d’écouter du metal. C’est quand même un style populaire, mais on dirait qu’il y a un blocage, quelque part, peut-être au niveau des institutions, et la situation n’a pas changé, alors qu’il y a des gens qui écoutent ça et qui vont aux concerts.

Bien sûr. Je pense que, comme tu le dis, c’est une institution. Il faut forcément passer par les radios ou la télévision pour se faire connaître et pour diffuser de la musique. Nous avons eu la chance de participer, notamment sur M6 à l’époque, à des émissions comme Boulevard qui relataient l’actualité du metal toutes les semaines, mais cela n’a pas perduré. Ça a peut-être été plus début des années 80 parce qu’il y a eu la libéralisation des ondes et l’arrivée de la Gauche au pouvoir qui a vraiment tout ouvert au niveau culturel, mais ça n’a pas duré, car même financièrement parlant, une télévision doit vivre, donc au niveau des pages de pub, peut-être que l’image metal fait encore un peu peur, comme tu le dis, et pour passer des pubs à cette heure-là, ça n’intéressait pas du tout les intermédiaires [rires]. Je pense que ce sont plus des choix économiques qui ont été mis en place, malheureusement, c’est peut-être une des explications. Maintenant, c’est vrai que c’est assez spécial pour la France. Mais il ne faut pas se plaindre non plus, j’essaye toujours d’être positif, je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de groupes de grindcore au Sénégal, par exemple, donc chaque partie du monde a évidemment ses spécificités. Ce qui me rassure, c’est que partout en Amérique du Sud, le metal traditionnel revient en force de manière incroyable, et nous sommes énormément demandés là-bas. Le problème, c’est qu’il y a un océan, entre nous et le Brésil, par exemple [rires], c’est un petit peu loin, quoi. Je ne suis pas non plus analyste géopolitique par rapport à tout ça, mais c’est peut-être une des explications.

Ce qui est intéressant avec les grands médias tels que TF1, France 2 etc., c’est qu’il y a un décalage entre les artistes invités chez Drucker, par exemple, le fait que l’on voit pour la énième fois Jean-Jacques Goldman dans ces émissions, ou bien Véronique Sanson, Enrico Macias, alors que je me pose sincèrement la question : est-ce que la majorité des gens en France écoute encore ces artistes-là ? Donc penses-tu qu’au bout d’un moment, ce décalage va finir par être tellement extrême que la situation va imploser d’une manière générale, que les gens vont en avoir tellement marre de voir des artistes qu’ils n’écoutent pas à la télé, que cela va changer ?

Je ne sais pas. Apparemment, même au niveau de la télé nationale, il y a des mouvements, parce que certains animateurs soi-disant « cultes » qui étaient là depuis des années commencent à se faire sortir. Il y a aussi une volonté de renouveler ces gens-là, d’amener des gens un peu plus neufs. Tu as cité Michel Drucker, c’est vrai que c’est une institution ce gars-là. Ça représente certainement beaucoup de travail de sa part, on ne peut pas le renier, mais je pense que le problème, c’est que lui invite les gens qu’il aime bien, les gens qu’il connaît. Il y a aussi cette espèce de microcosme de la variété française, je pense qu’ils essayent de s’entraider, entre eux. Maintenant, je pense que c’est un peu à bout de souffle, comme tu viens de le dire, et j’espère qu’une nouvelle génération va arriver. Je sais qu’à un moment, Nagui, avec Taratata, avait commencé à ouvrir la brèche, en invitant des groupes en live la plupart du temps. Ç’a été un essai, il y a pas mal de groupes pseudo-metal qui sont passés, mais ça n’a pas non plus perduré. Je pense qu’il y a des personnes au-dessus qui ne veulent pas ça. C’est peut-être politique. Je ne vois pas d’autre explication car, comme tu dis, il y a du public pour ça. Je suis persuadé qu’une émission metal, même généraliste, sans tomber dans l’extrême, mais même sur le rock en général, voire même ce que l’on appelait à l’époque le hard rock, pourrait marcher à la télé. Et ce que je regrette amèrement, c’est que toutes les nouvelles chaînes de la TNT ne proposent quasiment rien, à part D17 qui passe des concerts, la nuit, – évidemment – où on peut croiser des concerts de metal, ou Arte, qui reste la dernière chaîne à passer notamment le Hellfest, et eux font par contre de la résistance là-dessus. Maintenant, Arte a comme par hasard la moitié de son capital en Allemagne, donc c’est peut-être ceci qui explique cela.

Quel est ton regard sur la scène metal elle-même, au niveau musical, mais aussi du public ? Comment l’as-tu vu évoluer ?

D’une manière assez sereine, car je trouve qu’il y a un renouveau constant. Nous faisons partie des groupes de « heavy-speed-mélodique », pour donner une étiquette, alors que nous, nous jouions du metal tout court, à l’époque. Mais on nous a donné cette étiquette-là, il fallait bien cataloguer. Moi, ce qui me plaît énormément par rapport à cette variété, c’est qu’elle te permet de découvrir de nouvelles tendances, de nouveaux styles, notamment en France, bien sûr. Et ce qui me touche encore plus particulièrement, c’est le niveau de certains musiciens, assez jeunes, plutôt dans la vingtaine, qui arrivent sur scène et qui jouent de la guitare d’une manière tellement extraordinaire pour moi qu’à mon avis ils sont nés avec une guitare dans les mains [petits rires]. Personnellement, ce qui me touche musicalement, c’est plutôt ce qui est mélodique et qui est très powerful, comme disent les Anglais – je suis un fan inconditionnel de Judas Priest, ça peut synthétiser cette idée, c’est-à-dire de la mélodie sur les refrains et des couplets qui ont de la patate – et même, hormis le fait que je n’adhère pas forcément à certains styles musicaux, car chacun est réceptif à ce qui le fait vibrer, j’admets que le niveau musical en France est vraiment monté d’un ton depuis cinq ou six ans. Il n’y avait pas autant de bons musiciens, il y a des gamins de vingt ans qui me scotchent totalement. Je me dis : « Mais comment il fait ? À son âge, j’apprenais à jouer ! », [rires] c’est assez hallucinant. Plutôt que de parler de la scène en général, qui, elle, a toujours les mêmes problèmes, à savoir trouver des concerts, trouver des bonnes conditions pour jouer, l’affluence du public, le prix des places, tout cela est récurrent depuis toujours, ce qui me rassure et me fait plaisir est le niveau musical. Et quand tu parles avec des groupes, même avec un style complètement opposé, on retombe, au niveau de la France, à chaque fois sur les mêmes problèmes : où jouer dans de bonnes conditions. Évidemment, il y a beaucoup de bars ouverts où tu joues gratos, mais ça n’aide pas vraiment les groupes… Cela te permet de jouer, mais autant faire une bonne répétition. C’est mon avis personnel. Ce n’est pas tout simple, mais en se serrant les coudes plutôt que de créer des guéguerres entre styles, je pense que c’est beaucoup plus intéressant de se serrer les coudes, d’essayer d’avancer, et de créer quelque chose pour aider tout le monde, en même temps.

-ADX - - Page 2 Adx3

On a tendance à dire que les problèmes qu’ont les musiciens de metal, voire même en général, aujourd’hui, sont des problèmes plus graves maintenant car il y a eu la crise du disque, etc. Finalement, ton discours est intéressant, car tu dis que, des problèmes, il y en a toujours eu…

Bien sûr. Ils n’étaient pas du même ordre, mais maintenant tout le monde se plaint de la musique gratuite sur Internet, évidemment. Mais ce que nous avions à l’époque, c’est qu’il y avait des gens qui « pirataient » nos concerts, et qui revendaient très cher les cassettes. J’ai personnellement connu ça, et pas qu’ADX, c’était aussi le cas de tous les grands concerts parisiens. Je me rappelle moi-même avoir acheté une cassette car je n’avais pas pu aller au concert d’Iron Maiden la veille, pour avoir le côté un peu « exclusif » du bootleg. C’était génial pour nous, nous étions fans, c’était très fort comme idée ! En fin de compte, le problème a été déplacé, mais il n’est pas nouveau. Maintenant, la jeune génération découvre ça, et c’est vrai que c’est rageant d’investir du temps et de l’argent, sur un premier album, par exemple, et de malheureusement le retrouver sur le Net quelques heures après sa sortie et de ne plus pouvoir en vendre. C’est un exemple, mais c’est clair que moi, ça me ferait chier [rires].

Ce qui est marquant, à l’écoute de votre musique et de votre dernier album, c’est que vous êtes un groupe qui a su garder une identité très forte, que ce soit en termes de style ou de son. C’est-à-dire que même après votre split qui a eu lieu dans les années 1990, vous êtes revenus avec votre album « Division Blindée » qui s’inscrivait vraiment dans la lignée des précédents, comme si vous ne vous étiez jamais arrêtés. À l’écoute du nouvel album, il y a vraiment ce côté-là aussi…

En plus, ce qui est drôle, et nous y avons réfléchi en interne, c’est que ce ne sont principalement pas les mêmes musiciens qui jouent, ce qui veut dire que nous avons su créer une entité ADX, et à la limite, peu importe qui joue dedans, car il y a eu pas mal d’intervenants différents, en fin de compte, l’âme du groupe reste. Il y a une manière de travailler, de composer, un style que nous avons… Nous n’avons pas choisi cela, nous avons fait à l’instinct. Nous avons composé des morceaux, ça nous plaisait, ça a plu aux gens, tant mieux. Je pense que c’est ça. Et, nous avons beau changer de producteurs – et Dieu sait si nous en avons usé quelques uns [rires] – ADX sonnera toujours comme du ADX. Cela vient peut-être un peu plus de la manière de composer, et de la manière de faire sonner les morceaux. Nous avons cette chance, et nous ne sommes pas les seuls. Par exemple, trois accords d’Iron Maiden, et on reconnaît tout de suite le groupe aussi. Ce sont des groupes qui ont une personnalité musicale importante, tout simplement.

C’est une démarche qui est vraiment à double-tranchant : si tu adhères à cette esthétique-là, tu vas être à fond sur le nouvel album ; mais si tu n’es pas dans cette esthétique-là, tu vas presque te dire « Putain, mais c’est quoi ce groupe de has been ! » Ce côté « sans compromis » est-il voulu ?

Je ne l’ai pas voulu, c’est naturel. Nous travaillons avec des producteurs modernes, comme Francis Caste, qui a produit notre dernier album, on ne peut pas faire plus moderne comme producteur. Il a travaillé avec des groupes très actuels tels que Bukowski, et nous recherchions cela. Nous avons notre identité qui forcément fait appel à notre passé musical, notre expérience musicale, mais nous travaillions à chaque fois avec des personnes différentes selon les ambiances des albums. Cette fois-ci, nous voulions quelque chose de très dynamique, de rentre-dedans, qui avait vraiment la pêche, et nous avons donc eu l’idée de Francis qui était content de travailler avec nous. Il a aussi découvert le groupe en interne, et nous nous sommes très bien entendus humainement, ce qui était très important pour nous. Mais je ne pense pas que le dernier album sonne années 80, ou alors, nous avons raté notre coup [rires]. Mais nous ne pouvons pas jouer autrement ! Par exemple, j’ai énormément participé aux guitares rythmiques pour cet album, donc c’est sûr que c’est ma manière de jouer. C’est vrai que ça va ressembler à notre premier ou deuxième album parce que c’était déjà moi qui jouais à cette époque-là, et j’ai mon identité musicale qui ressort. Donc, évidemment, ça fait penser à du ADX, nous en sommes fiers et le revendiquons, mais nous essayons vraiment d’accéder à quelque chose d’un peu plus moderne au niveau de la production. Nous avons atterri sur un sampler Rock Hard le mois dernier, qui est un peu un test car nous sommes confrontés à d’autres groupes, qui n’ont souvent rien à voir, et en écoutant le sampler en entier, on se rend compte que nous sommes un groupe comme les autres. Nous n’avons pas à pâlir d’un son moins bien ou d’une production moindre.

C’était donc important pour vous de travailler avec Francis Caste pour permettre à ADX de garder son identité et de lui permettre d’avoir ce son moderne et finalement de ne pas avoir à rougir vis-à-vis de groupes plus actuels ?

Oui. Je t’avoue franchement que nous avons eu l’idée de pas mal de personnes car il y a beaucoup de gens qui produisent très bien en ce moment. Mais je pense que le fait de choisir Francis s’est plutôt fait au niveau humain : nous l’avons rencontré, nous avons discuté avec lui, et le feeling est franchement bien passé. Nous sommes peut-être différents des autres, je n’espère pas, mais pour nous c’est avant tout une histoire humaine. Un album, c’est une naissance. Je ne vais pas faire des parallèles sexuels, mais il faut être plusieurs pour les faire, un peu comme pour les bébés [rires]. Il faut que ça passe bien entre les musiciens, le producteur… Là, le choix a été évident, comme pour les précédents. Il ne faut surtout pas renier Didier Chesneau, Fred Rochette, ou d’autres. Nous avons toujours aimé, à l’instant-T, parce que c’était ce que nous avions envie de faire à ce moment-là, et puis car nous voulions amener ADX vers un son bien particulier. Le prochain album que nous ferons sera sûrement avec quelqu’un de différent, selon ce que nous voudrons faire et l’ambiance que nous voudrons donner à l’album. Il y a un côté très dynamique, et c’est avant tout ce que nous voulions. Je crois que nous avons réussi ce challenge avec Francis, et nous en sommes très contents.

-ADX - - Page 2 Adx4

En effet, c’est un album qui a de la patate, et qui a ce côté varié : tu vas avoir des passages limite thrash, avec des mélodies répondant à ces passages, puis des passages plus lents, mid-tempo, qui répondent à des passages rapides…

Il y a une autre chose, et tu fais bien de souligner car en fin de compte ton analyse est bonne, c’est que lorsque j’écoute un album, quel qu’il soit, et que le premier morceau, puis le deuxième, le troisième, et ainsi de suite, sont tous pareils, c’est un petit peu chiant. Ce que nous essayons de faire, depuis longtemps, c’est justement de varier d’un morceau à l’autre, équilibrer l’album, alterner les moments plus calmes, puis les moments où ça repart, que l’auditeur ne s’ennuie pas, tout simplement, tout comme nous ne nous ennuierions pas en écoutant l’album, si nous ne le connaissions pas.

Les thèmes de l’album sont des thèmes assez récurrents dans l’histoire du groupe : l’asservissement, l’obscurantisme, la violence de manière générale. Ce sont des thèmes qui sont très en lien avec l’actualité du monde. Est-ce que ce sont, malheureusement, des thèmes qui, peu importe la décennie dans laquelle on se trouve, trouveront toujours une résonnance avec ce qui se passe dans le monde ?

Absolument. Les faits relatés dans cet album, parlent au niveau temporel. « Théâtre De Sang », c’est l’Empire Romain, donc ce n’est pas aujourd’hui, et en fin de compte, nous sommes un peu comme dans une arène tous les jours, on peut faire des parallèles très faciles là-dessus. L’Histoire est un vivier incroyable d’horreurs, de dénouements malheureux, de meurtres, de sang. Nous sommes conscients d’une chose, c’est que dans l’actualité, on ne se rappelle jamais des belles histoires, c’est ça qui est malheureux également. Tu te souviendras toujours plus d’un meurtre à côté de chez toi, que d’une naissance, c’est quelque chose qui te choque, qui te marque. Et en fin de compte, Dog, le batteur, et Phil, le chanteur, ont analysé ça depuis très longtemps. Ce sont des ferrus d’Histoire, et ils le disent eux-mêmes exactement de la même façon que toi, à savoir que c’est un éternel recommencement. Nous avions choisi « Non Serviam » par rapport à l’Histoire d’un prêtre qui rend sa robe et qui ne croit plus en Dieu, qui est attiré par plein de choses malsaines, par le sexe, etc, mais en fin de compte, en deuxième lecture, tu te dis « je ne te servirai plus, je ne croirai plus en la religion », et c’est tellement d’actualité en ce moment, tous les gens qui, malheureusement, rejettent tout ça, par rapport à tout ce qui se passe en ce moment. Mais nous n’avons jamais voulu, à travers ces textes, relater, ou défendre une quelconque cause, politique ou religieuse, qui soit actuelle. Nous nous référons à des moments du passé – que ce soit bien clair – sur lesquels on ne peut revenir. Ce sont des histoires à raconter, nous sommes une sorte de mémoire historique, avec des petits reflets, grâce auxquels nous faisons des textes.

Et pourquoi le choix du latin pour le titre ?

C’est très très simple. Disons que le terme « Non Serviam » signifie « Je ne te servirai pas », ou « plus », ce qui correspondait parfaitement au texte de la chanson. Ensuite, depuis « Ultimatum », « Immortel », « Exécution » au départ de notre carrière, nous avons toujours choisi des titres d’albums très simples et surtout compréhensibles par un maximum de monde, aussi bien en France qu’à l’étranger. Donc je pense que le latin est quand même assez universel, et que même en Norvège, quelqu’un qui tape sur Wikipédia arrivera à trouver une traduction rapide. Je ne veux pas faire du marketing simpliste, mais ça fait également partie de la compréhension simple d’un titre d’album.

Qu’a apporté le nouveau guitariste, Nicklaus Bergen, au groupe, sur cet album ?

Il a surtout apporté le fait qu’il soit arrivé à une période cruciale de notre carrière, l’an dernier, puisqu’il a fallu le recruter d’urgence, puis partir une semaine après en tournée pour fêter les trente ans de notre premier album, donc il nous a déjà apporté un sacré coup de main à cette époque-là [rires]. Pour l’album, beaucoup de titres étaient déjà écrits d’avance, et il n’a donc pas eu assez de temps par rapport aux compositions, aux pré-maquettes que nous avions faites, à la pré-prod, de s’investir dans la composition. Par contre, nous lui avions donné comme cahier des charges, et Dieu sait s’il l’a bien rempli, de s’occuper de tout ce qui était petits solos mélodiques dans l’album, et surtout, les soli endiablés qu’il nous a pondus. Il a donc vraiment travaillé à fond, et le résultat nous a scotchés lorsque nous avons entendu ce qu’il a fait. Son apport est vraiment primordial. Je suis désolé, mais un solo de guitare, dans un morceau de metal, c’est primordial ! La mélodie, bien sûr, le refrain, évidemment, le rythme, bien sûr aussi, mais un solo, c’est important, c’est vraiment la patte du groupe. Nous sommes vraiment contents de l’avoir embauché, enfin, c’est plutôt lui qui est venu, d’un commun accord.

Peux-tu donner plus d’éléments concernant le départ de Bernard-Yves ?

Eh bien, non. Je simplifie l’affaire, mais quand humainement et musicalement parlant, ça ne va plus trop, ça ne sert plus à rien de continuer ensemble dans un groupe. Ce qui est important pour nous c’est l’entité ADX, qu’elle progresse, peu importe avec qui. Si je dois un jour quitter le groupe – ce que j’ai déjà fait il y a vingt ans, donc je connais bien l’affaire [rires] – pour sa survie, ou si je deviens plus un boulet qu’autre chose, je serais le premier à me sacrifier. Ce n’était pas le cas cette fois-ci, nous n’étions plus d’accord, il a fallu trancher. C’est aussi simple que ça.

L’histoire récente d’ADX a été marquée par des départs. Il y a eu Bernard-Yves, il y a eu Claude en 2013. Quel impact ces départs ont-ils eu sur votre motivation ? Je sais que tu me parles beaucoup de l’idée d’entité d’ADX, mais est-ce que le fait de voir des gens partir de manière régulière ces derniers temps n’a pas un peu épuisé cette motivation et cette croyance en l’entité ADX ?

Pour nous, c’est surtout au niveau affectif que ça nous touche, plutôt que musicalement, car nous sommes quand même une grande famille. L’envie de jouer reste de toute façon, c’est bien évidemment le leitmotiv premier d’un groupe, mais personnellement c’est plus le côté affectif qui me touche quand quelqu’un doit quitter le groupe, car nous avons partagé beaucoup de choses ensemble. Mais maintenant, pour moi, il n’y a pas de choix possible : si c’est indispensable pour le groupe, il faut que ça se fasse, tout simplement. Même si ça te fait chier de ne plus trop t’entendre avec un pote de quarante ans, un peu comme la vie de tous les jours. Il y a tellement de couples qui se séparent, c’est un peu pareil. Honnêtement, ça n’affecte pas le groupe car il a connu pas mal de changements, mais le résultat est là. Nous proposons maintenant des albums qui tiennent la route, qui plaisent aux gens, j’espère. C’est ça qui est important. Je citerais quelqu’un de connu, Gene Simmons de Kiss, qui a dit que peu importe qui était derrière le masque, Kiss risquait de durer des décennies, je pense que c’est ça le plus important. Transmettre, et arriver de faire perdurer un état d’esprit et un état musical.

-ADX - - Page 2 Adx5

C’est vrai que Kiss, on les a quand même beaucoup emmerdés, de manière générale, chaque fois qu’il y a eu des départs, sur l’idée des costumes, le fait que personne d’autre ne devait porter le costume d’Ace Frehley, etc, et il est vrai que dans chaque groupe de metal, globalement, à chaque fois qu’il y a un départ, on entend souvent dire que sans untel, ce ne sera pas possible. Penses-tu qu’on se prend un peu trop la tête avec ces histoires de line-up originel, de personnes emblématiques dans le groupe, etc ?

Oui. Honnêtement, en interne, nous nous posons beaucoup moins de questions que ça. Le but est de faire avancer le groupe, de jouer sur scène, de faire des albums. Nous essayons vraiment de passer à autre chose pour rebondir le plus vite possible. Maintenant, il est évident que le regard extérieur qu’ont les fans, je le comprends parfaitement. Ils sont attachés à certaines personnes qu’ils ont vues sur scène, qu’ils ont appréciées, et ils trouvent ça anormal et dommage que cette personne quitte le groupe, et c’est totalement vrai. Récemment, Francky Costanza a annoncé qu’il était évincé de Dagoba. C’est un membre fondateur ! Je ne connais pas trop ces gens-là, mais il s’est sûrement passé quelque chose d’important en interne pour qu’ils en arrivent à une finalité de la sorte, on ne sait pas. Je ne réagis pas comme un fan, mais comme un musicien qui a connu la chose ! Ce n’est jamais simple, c’est vrai, mais honnêtement, il faut avancer. Si tu tombes dans la rue, tu n’as qu’un réflexe, c’est de te relever, partir, et recommencer à marcher [rires]. C’est un réflexe, je pense.

Du coup, en tant que fan, des groupes comme Slayer ou AC/DC qui ont des membres très emblématiques qui ne sont plus dans le groupe et qui sont remplacés par d’autres, quel est ton regard par rapport à ça, et puis en tant que musicien qui connaît un peu la dynamique interne d’un groupe ?

Je pense que le plus important pour AC/DC ou Slayer c’est de continuer. Et quand on sait l’attachement qu’a Tom Araya, ou d’autres, à leur groupe, c’est vraiment leur vie de faire ça, comme nous. À la limite, pour eux, le but du jeu est de retrouver un remplaçant et puis de continuer. Le meilleur exemple, c’est quand même AC/DC : de voir Axl Rose, sur scène, dans une chaise roulante, en plus, qui chante les morceaux d’AC/DC, tout le monde a halluciné, mais la finalité du truc, c’est que les concerts ont eu lieu, il y avait une originalité, il y avait quelque chose de très bizarre peut-être pour les fans de la première heure, mais le groupe était là, le groupe était présent et le groupe a joué, d’une manière ou d’une autre. Je pense que c’est vraiment un instinct de survie par rapport au groupe. Et moi, en tant que fan inconditionnel de Judas Priest depuis le début, et c’est vrai que le départ de K.K. Downing m’a beaucoup affecté parce que c’était un groupe que j’adorais dans son line-up d’origine, aussi bien que les histoires avec Rob Halford lorsqu’il avait quitté le groupe. Je suis content d’avoir vu, peut-être pour la dernière fois en France, la formation originale, et ça me fait plaisir. Maintenant, je peux comprendre les fans qui se posent des questions sur ADX, parce que moi-même, en fin de compte, je n’ai pas envie d’aller voir Judas Priest sans Downing. Pourtant, j’en ai eu l’occasion, mais je n’y ai pas été. Donc je réagis exactement comme tout le monde, et je peux très bien comprendre les fans.

J’ai personnellement eu l’occasion de vous voir en live, et juste avant, je m’étais dit : ADX, gros groupe de l’histoire du metal français, et finalement, j’ai assisté à quelque chose de très différent de ce à quoi je m’attendais. J’ai vu un côté hyper simple, genre bande de potes sur scène, où les mecs se font des vannes entre eux, il y a des vannes avec le public, etc. J’étais vraiment surpris par cette atmosphère très joviale et très simple. Est-ce que c’est quelque chose que vous cultivez ?

Nous ne le cultivons absolument pas. C’est quelque chose de tout à fait naturel, nous avons toujours été comme ça. Et franchement, je ne vois pas comment ça pourrait être autrement : nous sommes sur scène, nous sommes contents d’être là, nous sommes contents d’être avec les gens, nous sommes Français et les gens nous comprennent, c’est important aussi [rires]. Le line-up actuel doit peut-être nous permettre d’être encore plus carré qu’avant, parce que nous avons vraiment travaillé avec Nicklaus au niveau des guitares pour faire quelque chose de très percutant – car l’album l’est, alors nous n’avons pas le choix – mais ça n’empêche pas le côté fun. C’est rigolo parce que les fans et les gens qui viennent nous voir, en général, peuvent être surpris un peu comme tu l’as été. Nous ne trouvons pas ça si moche que ça, au final ça donne un côté un petit peu original. Par contre, ce sont plutôt certains professionnels de la musique qui nous ont traités un peu de comiques troupiers, qui nous ont comparés à des comiques français célèbres. Nous comprenons, Dieu sait si nous sommes les premiers à se vanner, comme tu le disais, mais il y a parfois des sous-entendus que nous apprécions moins, car c’est dit dans la presse nationale metal. C’est comme le fait qu’on nous traite de vétérans du metal, alors que nous avons le même âge que Metallica, et on ne les traite pas de papis [rires] ! Et Judas Priest, Dieu sait si je les respecte, ils sont quand même plus âgés que moi. Mais bon, c’est franco-français, il faut faire avec ! Maintenant, nous sommes tellement deuxième degré que nous pouvons comprendre les vannes, et les accepter bien sûr.

Ce que j’ai dit n’était pas du tout une critique, c’est quelque chose que j’ai trouvé génial !

J’ai bien compris, certains dans le public comprennent et se jouent de ça, ils en profitent et on s’éclate ensemble. Mais nous avons eu des critiques surprenantes, nous traitant de Gad Elmaleh metal, tout ça parce que Philippe rigole avec le public, je vois pas pourquoi nous n’avons pas le droit de rigoler. On ne fait pas du metal pour faire la gueule, enfin, pas nous en tout cas ! [Rires]

Qui vous a fait ces réflexions ? Est-ce que ça vous a posé problème par la suite ?

Pas du tout, c’était une réflexion comme ça. C’était la presse metal qui avait relaté ça, pour un concert que nous avions fait lors d’un festival. Cela m’avait un peu scotché sur le coup, au lieu de parler de notre prestation, de dire à la limite, « Le chanteur chante mal aujourd’hui, il n’a pas de voix, le guitariste a fait un pain », c’est musical, mais là, je n’ai pas compris. Je rencontrerai peut-être ce journaliste un jour… Mais si c’est du quinzième degré, si c’est rigolo, d’accord, mais je n’en avais pas l’impression. Après, la presse est libre de dire ce qu’elle veut. Moi, j’ai toujours accepté toutes les critiques par rapport à ADX, à partir du moment où elles étaient constructives. Nous avons fait des concerts moins bien que les autres, il y a eu des périodes où tu le sens pas, ça ne va pas, nous avons fait des albums moins intéressants, qui touchaient moins les gens, ça, je l’admets totalement, il faut assumer ce qu’on fait. Mais quand ce sont des remarques gratuites, un peu méchantes et blessantes, je ne parle pas du truc sur les comiques, etc., mais des fois, même pour d’autres groupes, ça me touche énormément. Quelqu’un fait une réflexion en disant : « Ce groupe-là, c’est de la merde ». Qu’est-ce que ça veut dire ? Est-ce que tu parles de la musique, des textes, de leur attitude… De quoi tu parles ? Pourquoi de la merde ? Les gens qui rejettent globalement des groupes en critiquant, je trouve ça un peu dommage. Surtout que je reviendrai toujours à ce que je disais tout à l’heure, il vaut mieux se serrer les coudes, aussi bien le public que les groupes en France, car ce n’est pas facile pour nous.

En fait, je vous avais vu lors d’un festival, et ce qui m’avait marqué était le décalage entre les autres groupes, qui se prenaient vachement au sérieux, comme souvent dans la scène metal actuelle, et vous, avec votre fraîcheur, votre côté hyper naturel, qui aviez fait un bien fou à la soirée. C’est dommage que d’autres groupes ne cultivent pas cet état d’esprit-là.

Eh bien, j’espère que certains comprendront avec le temps qu’il faut quand même un petit peu s’amuser sur Terre [rires]. Attention, il faut aussi un côté sérieux sur scène au niveau du jeu, pour proposer quelque chose de correct aux gens, on ne peut pas faire les guignols en faisant n’importe quoi. Je suis personnellement fan de metal prog en général, et notamment d’un groupe qui s’appelle Spock’s Beard, et je n’ai jamais vu un groupe autant rigoler sur scène, et Dieu sait si ça joue, c’est en place, et ça tue ! Je suis totalement fan de ce qu’ils font ! Ils rigolent avec le public, ils ont un peu le même état d’esprit que nous, ça marche complètement, et on ne leur fait jamais de réflexion parce qu’ils sont Américains… Je fais un petit parallèle [rires]. Je pense que des groupes comme Metallica – je ne tourne pas avec eux, je ne peux pas vérifier à chaque fois – sont des groupes énormes qui doivent proposer quelque chose d’irréprochable, mais ils doivent avoir des moments où ils rigolent un petit peu, je pense. Si c’est pour aller à l’usine, ce n’est pas du tout notre esprit à nous. Le sérieux par rapport à un style, peut-être, mais bon, parler au public, c’est quand même un minimum, il a payé pour te voir. C’est important de le respecter, et au moins de le remercier, c’est un minimum.

Interview réalisée par téléphone le 26 mai 2016 par Philippe Sliwa.
Retranscription : Robin Collas.

Site officiel d’ADX : a-d-x.ch

Acheter l’album Non Serviam.

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
DOMMDOMMSonic BoomMessages : 10815
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 56
Localisation : digoin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Sep - 8:55

j'ai eu la chance (grâce a mon pote LOLO ) de les rencontré et discuté avec eux .... ils sont d'une fraicheur d'une simplicité désarmante ....
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Oct - 22:00

ADX a le regret de vous annoncer le décès d'Hervé "Marquis" Tasson, premier guitariste et fondateur du groupe.
(1981-2000)
Nous garderons de lui ses qualités de musiciens et de compositeur qui ont forgés la réputation d'ADX aujourd'hui encore.
Toutes nos condoléances et respectueuses pensées à sa femme, ses enfants,sa famille et ses amis.
Il rejoint tant de nos amis et proches qui nous ont quitté dans cette grande famille qu'est celle du métal.
ADX.

-ADX - - Page 2 14463281_1114776655283291_2547448834479728322_n

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Oct - 19:24

-ADX - - Page 2 14523216_1116424025118554_892784888120625659_n

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Oct - 22:50

ADX et Ultim' Records vous annonce la prochaine réédition en version vinyle "rouge" et cd de l'album "Division Blindée" (2008) entièrement remasterisé.
avec bonus live sur la version cd.
Plus d'info très vite sur notre Facebook/tweeter/ bigcartel:
http://store.adxband.com/

ADX and Ultim' Record announces you the next ré-issue in a "red" vinyl
and cd of the album " Division blindée" (2008)
with live bonus on the version cd.
More information very soon on our Facebook / Tweet / bigcartel:
http://store.adxband.com/

Réédition cd "Division blindée" (2008)

Avant l’assaut
Gloire de dieu
Stratèges
Poison d'état
Mary la sanglante
La parodie du fou
Division blindée
Lycanthropie
Livide
Dernière morsure
Vestige d’un chaos
Brocéliande live (Ultim fest 2 2016)
Caligula live (Ultim fest 2 2016)

Réédition vinyle "ROUGE" "Division blindée" (2008)

Face a :
Gloire de dieu
Stratèges
Poison d'état
Mary la sanglante
La parodie du fou

Face b :
Division blindée
Lycanthropie
Livide
Dernière morsure

-ADX - - Page 2 14590231_1120412378053052_2284638137974828628_n

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11


Dernière édition par kisslolo le Mar 11 Oct - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Oct - 22:51


ADX et Ultim' Records vous annonce la prochaine réédition en version double vinyle et cd de l'album "Ultimatum" (2014)
avec bonus live.
Plus d'info très vite sur notre Facebook/tweeter/ bigcartel:
http://store.adxband.com/

ADX and Ultim' Record announces you the next réissue in a double vinyl version and cd of the album "Ultimatum (2014)" with live bonus.
More information very soon on our Facebook/Tweet/bigcartel: http://store.adxband.com

Réédition cd « Ultimatum » (2014)

Commando suicide
Paracelse
Red cap
Les braves des braves
1572
Le dernier carré
La caresse du tyran
Les cœurs éteints
Divine menace
King of pain
Bonus :
Division blindée "live" (Ultim fest 2 2016)
Déesse du crime "live" (Ultim fest 2 2016)

Réédition double vinyle "Ultimatum" (2014)

Face a :
Ultimatum
Commando suicide
Paracelse
Red cap

Face b :
Les braves des braves
1572
Le dernier carré

Face c :
La caresse du tyran
Les cœurs eteints
Divine menace

Face d :
King of pain
Division blindée "live" (Ultim fest 2 2016)
Déesse du crime " live" (Ultim fest 2 2016)

-ADX - - Page 2 14639841_1120411588053131_5938212525136631447_n

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Oct - 22:53

-ADX - - Page 2 14440922_1120408878053402_5337677939884028275_n


ADX et Ultim' Records vous annonce la prochaine réédition en version double vinyle de l'album "Non Serviam" (2016)
avec bonus studio et live.
Une version Box Deluxe est prévue pour début 2017.
Plus d'info très vite sur notre Facebook/tweeter/ bigcartel:
http://store.adxband.com/

ADX and Ultim' Record announces you the next réissue in a double vinyl
version of the album " Non Serviam " ( 2016 )
with bonus studio and live.
A Deluxe Box version will come for the beginning of 2017.
More information very soon on our Facebook / Tweet / bigcartel:
http: // store.adxband.com/

Face A :
L’aube noire
La mort en face
La complainte du demeter
B17 phantom

Face B :
Non serviam
L’irlandaise
L’egnime sacrée

Face C :
Cosaques
La furie
Théâtre de sang

Face D :
Les oubliés
La mort en face "live" (Ultim fest 2 2016)
La complainte du demeter "live" (Ultim fest 2 2016)

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
SonicboomSonicboomMtv unpluggedMessages : 8640
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 55
Localisation : 94
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Oct - 22:32

L'artwork Ultimatum est...terrible !
Revenir en haut Aller en bas
DOMMDOMMSonic BoomMessages : 10815
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 56
Localisation : digoin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Oct - 8:39

je devrai recevoir le vinyl aujourd’hui
-ADX - - Page 2 1540-1
-ADX - - Page 2 27515853 -ADX - - Page 2 27515853 -ADX - - Page 2 27515853 -ADX - - Page 2 27515853
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeLun 24 Oct - 19:49


_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Déc - 19:55

"Salut à toutes et tous,
ADX est fier de vous annoncer l'enregistrement de son prochain album live au PMFF 6 à Ris-Orangis les 6-7-8 janvier prochain.
Trois soirs, trois set list différentes, trois occasions pour vous d’apparaître sur le troisième enregistrement live du groupe qui passera en revue ses 32 ans et 10 albums studio pour l'occasion.
De nombreuses surprises sont prévues et des guests exceptionnels ont répondus présent.
Trois concerts à ne pas rater sur le "Non serviam tour" qui continuera dès le mois de mars 2017"

_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
Did'yeahDid'yeahAdministrateurMessages : 8775
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 55
Localisation : kissvillage.
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeSam 31 Déc - 14:10

-ADX - - Page 2 2695283348 -ADX - - Page 2 1355966819 -ADX - - Page 2 643715 -ADX - - Page 2 643715 -ADX - - Page 2 643715

_________________
-ADX - - Page 2 Signa_14
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16697
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitimeMar 14 Fév - 6:11

Salut à toutes et tous.
Pour fêter la sortie de la Box Non Serviam, nous vous offrons le making of en deux parties de cet album.
1ere partie: le studio
2eme partie: les interviews
A partager sans modération
La box NonServiam est en pré-commande ici:
http://store.adxband.com/




_________________
-ADX - - Page 2 Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé-ADX - - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: -ADX -   -ADX - - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
-ADX -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: Groupes, artistes.A à B,-
Sauter vers: