AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ace Frehley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarSpacemanModérateurMessages : 2808
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 50
Localisation : St Sébastien city
MessageSujet: Ace Frehley   Sam 10 Avr - 10:20



Site web : www.acefrehley.com
Myspace : www.myspace.com/officialacefrehley

Daniel Paul Frehley est le né 27 avril 1951 dans le quartier du Bronx, New York. Fils de Karl et
d’Esther Frehley. D’origine néerlandaise du côté paternel et allemande du côté maternel, la musique est une histoire
de famille chez les Frehley. Son père Karl, pianiste classique de formation, frustré de n’avoir jamais pu en faire son
métier, a été obligé d’assurer le quotidien pour nourrir les siens. « Ace » est allé à l’école jusqu’au lycée dans son
quartier de naissance avant de se faire virer pour des raisons obscures. Il a un frère, Charley, et une sœur, Nancy,
plus âgés que lui. « Ace » a été bercé par la musique de « Simon et Garfunkel » dès son enfance à cause de son
frère et de sa soeur. « J’ai grandi dans une famille de musiciens. Quasiment tout le monde jouait d’un instrument.
Mon père, pianiste, jouait de l’orgue dans les églises. J’étais le petit dernier de la famille. Mon frère et ma sœur ont
pris régulièrement des cours de musique. Moi, aucun. Je devais avoir un don. Cà a fait des jaloux ! A 13 ans, avec
un peu d’entraînement, j’arrivais à jouer les morceaux des Beatles et des Stones ! ».

Fasciné par les films de science fiction, il adore les histoires d’extra-terrestres. Un jour, un ami à « Ace » qui
avait acheté une guitare électrique, vient le voir pour lui faire écouter le son de son ampli. C’est la révélation. A partir
de là, « Ace » effectuera des essais afin de trouver son propre son. Même s’il ne néglige pas l’aspect technique, il
pense qu’il faut d’abord avoir un son. Charley raconte : « Avec un an d’écart, on a fait notre apprentissage musical
ensemble. En 1965, les Beatles ont tout révolutionné. Les cheveux longs sont devenus à la mode. Je n’avais en tête
que de jouer leurs accords pendant que « Ace » ne pensait qu’à mettre le son à fond. Mes oreilles s’en souviennent
encore ! Au bout d’un an, il avait acquis une maîtrise impressionnante le tout sans leçon s’il vous plaît ! Au fur et à
mesure, il a développé son style. » Pour ses 14 ans, ses parents lui offrent une guitare électrique. Petit à petit, il fait
partie de divers groupes dont un certain « Molimo » mais « Ace » n’aime pas trop s’étendre sur sa période pré-KISS.

Avec les Beatles, des guitaristes comme Jimmy Page, Eric Clapton, Jimi Hendrix auront une influence majeure
sur « Ace ». En 1970, à la suite d’une bagarre avec un propriétaire de bar, « Ace » est blessé au visage nécessitant
un passage en chirurgie plastique. Cette même année, il fait la connaissance de sa future femme Jeanette. En 1972,
« Ace » repère une annonce dans le journal « Village Voice » qui dit « Recherche guitariste habile et flashy.
Album sous peu ». Il se présente à l’audition et constate que tous les guitaristes locaux sont là. L’autre problème de
taille, c’est que le favori Bob Kulick est un ami personnel de Paul Stanley. Bob Kulick se souvient : « J’étais en train
de passer l’audition quand « Ace » est arrivé et a débranché ma guitare pour mettre la sienne. Tout le monde me
connaissait à New York et lui sortait de nulle part. Il avait l’air tellement bizarre que je n’ai pas osé lui envoyer ma
guitare sur la figure. » Bob McAdams, autre musicien ayant passé l’audition, raconte : « Ace était un peu nerveux.
Je me souviens qu’il portait une basket de couleur rouge et l’autre orange.» « Ace » nous donne sa version : « Quand
je suis allé passer l’audition, ironie de l’histoire, je suis arrivé tôt. J’ai vu que Bob Kulick, le frère de Bruce, était déjà
là. Je me suis mis dans un coin pour accorder ma guitare. Ne me connaissant pas, Gene est venu me voir pour me
demander d’arrêter de jouer parce que çà les gênait. J’ai répondu : « Je ne voulais perturber personne. Je me
chauffais les doigts. » Gene a répliqué : « chacun son tour.» Bonjour l’ambiance ! Ensuite, j’ai branché mon ampli et
Paul, Peter et Gene m’ont déclaré : « On va te jouer un morceau (Deuce !) et il va falloir que tu crées le solo. » J’ai
fait le solo en jouant du feu de dieu en leur sortant tout mon répertoire. Par la suite, j’ai joué avec eux deux autres
chansons « Firehouse » et « Black diamond » et ils m’ont dit : « On prendra contact avec toi». 15 jours plus tard, ils
m’ont rappelé pour faire un autre essai. A l’issue, je faisais partie du groupe. J’étais content parce que j’étais
conscient de rentrer dans le monde du Rock. A l’époque, le Glam Rock était à la mode. Les « New York Dolls » et
Alice Cooper faisaient la une des magazines. On s’est dit « On peut faire mieux qu’eux ! ». Janvier 1973, « Ace »
dessine le logo du futur nom du groupe : « KISS ! » et invente son maquillage d’ « homme de l’espace » en hommage
aux Extra-terrestres. Créateur de chansons magiques comme « Cold gin », « Shock me » sans oublier « New York
groove » de son album solo de 1978, son style est inimitable.

Après avoir connu la gloire avec KISS jusqu’en 1982, « Ace », qui a traversé des périodes de turbulences,
décide de voler de ses propres ailes. Il crée alors le groupe « Frehley’s comet » récompensé par la sortie successive
de deux albums de bonne facture avec des titres forts comme « Rock soldiers », « Into the night » et « Break out ».
L’embellie ne sera que de courte durée, le groupe ne fera pas long feu. Malgré un autre LP en 1989 sous son seul
nom, il faudra attendre le show télévisé de « MTV Unplugged » pour voir « Ace » revenir sur le devant de la scène.
En pleine bourre lors de la reformation de KISS en 1996, « Ace » et le groupe sont retombés petit à petit dans leurs
travers et leurs chemins se sont à nouveau séparés en 2001. Depuis, « Ace » qui touche des royalties pour le
maquillage porté par Tommy Thayer, s’est refait une santé et a repris la route tout seul en attendant la sortie d’un
nouvel album solo.

Laurent VERNE. (Kissjournal)
Revenir en haut Aller en bas
 
Ace Frehley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frehley's comet + Ace Frehley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Membres & ex- membres de KISS :: Ace Frehley-
Sauter vers: