AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Creatures Of The Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Votre Chanson préférée ?
Creatures of the Night
27%
 27% [ 11 ]
Saint and Sinner
5%
 5% [ 2 ]
Keep Me Comin
0%
 0% [ 0 ]
Rock and Roll Hell
7%
 7% [ 3 ]
Danger
2%
 2% [ 1 ]
I Love It Loud
24%
 24% [ 10 ]
I Still Love You
5%
 5% [ 2 ]
Killer
0%
 0% [ 0 ]
War Machine
29%
 29% [ 12 ]
Total des votes : 41
 

AuteurMessage
DkPMetalHeart.MasterMessages : 1491
Date d'inscription : 14/01/2012
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Sam 14 Jan - 12:44

Ace-Diamond a écrit:
Un des meilleurs Album de KISS, la batterie a un son magnifique le meilleur son de tous les temps !!!

J'hésite entre I Love it Loud et Creatures Of The Night !!!

Mais Je choisis Creatures of the night, la guitare est parfaite, l'ambiance superbement Noir .. Et Putain Quel Tube !!
Tout pareil!!!! Wink
Allez vais voter pour "I Love It Loud" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatarkizz62Dressed to killMessages : 348
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 48
Localisation : 62
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Sam 14 Jan - 13:38

Pour un fan de Heavy comme moi,un des meilleurs albums du groupe.
Bien qu'on ne puisse pas comparer les différentes périodes (73/77;78/81;82/84;85/89 période où ils ont tenté le plus de suivre la "mode",bien qu'il l'ai fait durant toute leur carriére sauf à leur début).
C'est d'ailleurs ce qui est bien avec ce groupe,car selon son humeur on choisit sa période mais on écoute toujours du KIZZ.
Pour le vote WAR MACHINE,car ce riff sorti en 82 a été repris par beaucoup de groupe (DANZIG sur le titre de leur 2é album Snakes of christ,METALLICA sur Thorn within de Load et Lordi sur le titre This is heavy metal de leur dernier album)
Revenir en haut Aller en bas
avatarStardemon77Wicked lesterMessages : 33
Date d'inscription : 13/09/2012
Age : 40
Localisation : Lille
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Lun 17 Sep - 15:56

CREATURES OF THE NIGHT
Morceau parfait, heavy à souhait!
J'adore le chant de Paul!
J'ai accroché dés la première écoute!
Pour moi, un des meilleurs titres de leur carrière!
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMMtv unpluggedMessages : 8597
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 9 Jan - 20:56

Bien qu'ayant décroché le gros lot avec le tube inter-planétaire "I Was Made For Loving You", Kiss a vu sa côte de popularité dégringoler depuis l'album "Dynasty", en particulier auprès du public Hard-Rock qui n'apprécie que moyennement ses dérives Pop-Rock-Disco. Si "Music From The Elder" et l'arrivée d'Eric Carr à la batterie ont semblé remettre le quatuor sur les rails artistiquement parlant, cet album est cependant resté assez incompris. Voici donc que débarque dans nos bacs un "Creatures Of The Night" qui semble être la dernière chance pour les New-Yorkais de relancer leur carrière.

Ace Frehley, victime d'un accident de la route et toujours en proie à ses démons (alcool et autres substances) ne peut assurer l'enregistrement de cet album, même s'il reste officiellement crédité. Il est remplacé par plusieurs guitaristes dont Bob Kulick et Vincent Cusano. Ce dernier va tellement s'investir dans la composition et donner entière satisfaction qu'il finira par officiellement intégrer les rangs de Kiss au départ officiel de Frehley, et prendre le nom de Vinnie Vincent. Le sang neuf qu'il apporte en compagnie d'Eric Carr, et une production monstrueuse concoctée par M.J. Jackson, vont enfin redonner de l'altitude au légendaire combo maquillé. En effet, Kiss n'avait jamais sonné aussi heavy jusque là. La section rythmique est énorme, propulsée par la frappe lourde et puissante de Carr et rendant hommage à la basse d'un Gene Simmons maltraitant ses 4 cordes pour notre plus grand plaisir. Ce dernier et Paul Stanley se partage le chant des 9 titres proposés, ne laissant aucune miette à leurs collègues.

L'homme chauve-souris œuvre essentiellement dans un registre heavy et sombre et nous offre en particulier quelques hymnes qui deviendront incontournables dans le répertoire du groupe. "Rock And Roll Hell" et "War Machine", composés avec l'aide inattendue de Bryan Adams, sont de véritables rouleaux compresseurs dotés de refrains inoubliables, mais le sommet de cet album est sans aucun doute "I Love It Loud". Composé avec Vinnie Vincent, ce titre martial, au tempo de batterie basique et légendaire, s'incruste dans votre mémoire pour ne plus jamais en ressortir. De son côté, Stanley est légèrement plus en retrait. Mais s'il nous offre un titre de moins que son acolyte, ces derniers n'en sont pas moins d'une qualité rare, à commencer par le titre éponyme qui lance l'album sur les meilleures bases avec son riff puissant et dynamique et son refrain accrocheur. "Keep Me Comin'", à la fois heavy et groovy, "Danger", plus rapide et cinglant, et la power-ballade "I Still Love You", sombre et dotée d'un superbe solo, viennent compléter le sans faute.

"Creatures Of The Night" s'impose donc à la fois comme un album incontournable pour tous les amateurs de Hard-Rock puissant et mélodique, et comme une œuvre charnière dans le répertoire de Kiss. En effet, outre le départ d'Ace Frehley, il marquera également la fin de la période maquillée du groupe et son entrée dans une nouvelle ère musicale. Le quatuor va poursuivre dans une voie plus heavy, mais aucun des albums qui suivront n'atteindra le niveau d'excellence proposé sur ce chef d'œuvre, ce qui rend "Creatures Of The Night" absolument indispensable.

source de la chronique MUSIC WAVES
Revenir en haut Aller en bas
avatarDid'yeahAdministrateurMessages : 8643
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 53
Localisation : kissvillage.
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 9 Jan - 22:08

Merci Domm ils ne sont pas mauvais les chroniqueurs...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMMtv unpluggedMessages : 8597
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Jeu 10 Jan - 20:58


1982 est une année en or pour ce qui est sortie métallique. C'est une année vraiment riche en excellents albums.
C'est l'année de la sortie du Number Of [b]The Beast[/b] de Iron Maiden, du Screaming For [b]Vengeance[/b] de [b]Judas Priest[/b], du Iron [b]Fist[/b] de Motörhead ou encore du [b]Restless[/b] And [b]Wild[/b] de Accept.
Dans le lot on retrouve également [b]Kiss[/b] avec ce [b]Creatures of the Night[/b].

Sur cet album [b]Kiss[/b] fait du très bon [b]Kiss[/b], un des meilleurs selon moi (quoi que, la discographie de [b]Kiss[/b] rescèle tellement de très bons albums qu'il est dur d'en choisir des meilleurs que d'autres).
Alors bien sur comme d'habitude, [b]Kiss[/b] n'inove pas. Mais c'est comme Motörhead, c'est tellement bon qu'on en reprend avec joie et que les anciens titres sont toujours aussi magistraux. On écoute encore des titres comme "Detroit Rock City", "[b]Love Gun[/b]" ou encore "Deuce" sans jamais se lasser.
Et bien ceux qui ont aimé ces vieux albums aimeront celui ci. On trouve encore une fois une bonne poignée de classiques, "[b]I Love It Loud[/b]" et "War Machine" sont rejoués à toutes les tournées du groupe et "I Still Love You" et "[b]Creatures of the Night[/b]" ont été jouée pendant pratiquement 15 ans avant d'être remplacés par des titres plus récent.

Sinon côté musical le groupe est toujours aussi inspiré, le tout balance bien. Les riffs sont entrainants bien qu'assez répétitifs. Enfin bon je préfère la répétition d'un bon riff plutôt que la succession de 15 riffs foireux dans une chanson.
Pour ce qui est de la composition, le tout est plus lourd et se rapproche un peu plus du Heavy Metal (comme le faisait [b]Music from the Elder[/b] précédemment) car [b]Kiss[/b] voulait rassurer ses fans. Les 4 musiciens voulait montrer que le groupe ne s'était pas empétré dans un registre facile et commercial comme le laissait présager Dinasty et qui avait détourné pas mal de fans du combo à l'époque. Que ceux ci se rassure si ce n'est pas déjà fait, [b]Creatures of the Night[/b] est un disque de Hard Rock et qui plus est de très bon Hard Rock.
Côté soli c'est du [b]Kiss[/b] tout craché, les remplaçants de [b]Ace Frehley[/b] (il n'y a pas encore de nouveau guitariste attitré) sont de vraiment bons musiciens. On croirait vraiment entendre le son du SpaceAce par moment, ils ont réussi à garder son côté aérien et planant. Dommage que [b]Ace[/b] ait quitté le groupe juste avant l'enregistrement, il fut remplacé finalement par Vinnie Vincent qui apporta sa propre patte à ces compositions en live.
Un point que l'on remarque immédiatement sur cet album est l'omniprésence de [b]Gene Simmons[/b], il chante sur plus de la moitié de l'album. C'est la première fois qu'il a autant d'importance au niveau du chant, il pose sa voix sur 5 morceaux. Tout le reste est chanté par [b]Paul Stanley[/b] (soit 4 titres).
Ce qui m'amène au seul petit bémol de ce disque, [b]Ace Frehley[/b] et [b]Eric Carr[/b] n'ont pas de chansons à eux sur cet album, pas une seule, ni l'un ni l'autre. C'est dommage car ils savent très bien faire et ça aurait amené plus de diversité sur cet album.

Sinon au niveau de la tracklist le tout est agréablement organisé. On a une bonne répartition entre les titres de [b]Paul Stanley[/b] et ceux de [b]Gene Simmons[/b], ça nous évite de trop stagné sur une seule facette du combo maquillé.
Pour ce qui est des titres en eux même, c'est absolument fantasmagorique. C'est du génie pur, ces musiciens sont des dieux. [b]Paul Stanley[/b] et sa voix toujours aussi unique et grisante, supportés par des choeurs d'une beauté et d'une justesse rare, font tomber les filles dans les pommes.
[b]Gene Simmons[/b] quand à lui apporte le côté un petit peu plus dur et lourd de [b]Kiss[/b] et contraste parfaitement avec le rôle de gentil garçon de [b]Paul Stanley[/b]. Lui il s'occupe des hardos aux cheveux gras qui veulent que la musique leur rentre dedans. En effet les morceaux de [b]Gene Simmons[/b] sont plus direct et "bourrin" que ceux de [b]Paul Stanley[/b]. Ce dernier cultivant un côté plutôt sensuel et envoutant.
[b]Ace Frehley[/b] assure sur toute la ligne aussi, c'est un guitariste du tonnerre. Ses soli et ses rythmiques ne sont peut être pas les plus techniques mais le Space [b]Ace[/b] possède un feeling extraordinaire qui rend toutes ses compositions du feu de Dieu. C'est bien simple, tout ce qu'il touche se transforme en or.
Quand à [b]Eric Carr[/b] on peut dire qu'il n'a pas à rougir de passer après [b]Peter Criss[/b], bien qu'évoluant dans un style différent (son jeu de batterie rend la musique plus lourde par rapport à [b]Peter Criss[/b] qui était plutôt Jazz et Disco) il ne dénature pas la musique de [b]Kiss[/b] tout en lui donnant en petit coup de jeune appréciable.

C'est donc au meilleur de sa forme que [b]Kiss[/b] nous livre cet album où tout est bon, pas un seul titre bancal.
Que dire d'un titre comme "War Machine" à part que son riff principal est aussi efficace qu'il est simple accompagné par une basse groovy à mort.
Basse qui est beaucoup plus dure sur "[b]I Love It Loud[/b]", le méga tube du disque, celui qui va vraiment faire une empreinte gigantesque dans les classiques de [b]Kiss[/b].
Et quand c'est fini y'en a encore, après le fade out de "[b]I Love It Loud[/b]" on entend le son remonter progressivement pour nous en remettre une couche. Une très agréable surprise car si il y a bien une chose que l'on ne veut pas c'est que ça finisse.
De même la ballade "I Still Love You" est magnifique, une rythmique acoustique tout en arpège et un [b]Paul Stanley[/b] qui arrive à nous toucher bien que les paroles soient assez mieilleuses et redondantes (combien de ballades de ce genre existe-il ?).
De tous les côtés, [b]Kiss[/b] fait mouche. Si il fallait qualifier un morceau de moins bon que les autres (c'est vraiment un tout petit cran en dessous, ce titre est quand même un titre vachement efficace) je dirais "Rock And Roll [b]Hell[/b]".
Sans oublier "Keep Me Comin'", pour moi le meilleur titre de l'album. Une intro qui fait frissonner de plaisir, des breaks planants où l'on monte tellement haut que l'on redoute la chute (chute qui ne viendra jamais) et un refrain d'une puissance inimaginable, la voix de [b]Paul Stanley[/b] tout à fait en accord avec les choeurs de [b]Gene Simmons[/b] et de [b]Ace Frehley[/b].

Mais le résulat de tout cela serait moins jouissif pour nos oreilles si la production n'était pas au niveau. Elle l'est largement, tous les instruments sont impeccablement mixés. Tout ressort super bien, le son est plus que clean, ça pourrait difficilement être mieux (surtout pour l'époque).

Et là le disque se finit. Il ne nous reste plus qu'une seule chose à faire, c'est de faire replay sur notre chaine hi-fi.

[b]Kiss[/b] prouve encore une fois qu'il est une légende, un monument inébranlable du Hard Rock.
Un album à absolument posséder si ce n'est pas déjà fait.
source de la chronique spirit of métal
Revenir en haut Aller en bas
avatarDid'yeahAdministrateurMessages : 8643
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 53
Localisation : kissvillage.
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Jeu 10 Jan - 21:14

Pas mal aussi celle-ci Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMMtv unpluggedMessages : 8597
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Jeu 10 Jan - 21:25

j en ai quelques autres sous le coude .....
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMMtv unpluggedMessages : 8597
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 13 Fév - 9:21

Ambitieux, bien composé mais
incompris par les fans de KISS qui attendaient un retour au gros hard
rock, Music From The Elder fut un flop cinglant pour le groupe et ses
membres. Eux qui pensaient quand même faire mieux qu'Unmasked … même pas
en rêve. Les 4 musiciens sont bien désapointés fin 1981, même s'ils ne
s'avouent pas vaincus. Enfin, quand je parle de 4 musiciens, je devrais
dire « les 3 musiciens qui se sentent encore concernés par KISS ». En
effet, Ace Frehley qui n'arrive définitivement pas à se sortir de ses
problèmes d'alcool et de substances et qui s'est un peu énervé pendant
les sessions de travail avec Bob Ezrin sur The Elder s'est fait une
raison : KISS a perdu en notoriété et ne pourra remonter la pente, même
si les nouvelles compositions en préparation se révèlent (enfin) plus
percutantes. Il participe peu enthousiaste en ce début 1982 à la
(superbe) pochette du futur album Creatures Of The Night dont il est
question ici, et aussi au clip du prometteur single « I Love It Loud »
qui voit effectivement le combo pointer vers un retour à des tonalités
plus agressives … voire même carrément heavy. Mais le guitariste
cosmique est à bout de souffle et un accident de voiture en avril 1982
sonnera le glas de ses activités dans KISS. Inactif depuis fin 1981 mais
toujours officiellement guitariste du groupe (il est crédité sur
Creatures Of The Night ... alors qu'il ne joue pas dessus !), on
apprendra en novembre 1982 qu'Ace n'est plus membre de KISS.

Les 3 autres avaient alors déjà entamé la composition de Creatures Of
The Night en ayant compris cette fois qu'il leur fallait revenir à un
hard rock couillu comme il savait si bien le faire. Et KISS a les atouts
pour cela. KISS sait qu’il peut et veut définitivement sonner plus
heavy. Qu’est ce qui a motivé ce choix ? Le fait d'avoir avec Eric Carr
un batteur au jeu plus heavy et de le faire participer un peu plus. Le
fait aussi de vouloir coller à l'air du temps : en 1982, la nouvelle
vague énergique de heavy metal venue d'Angleterre est à son zénith,
suivie de près par les débuts d’un hard haut en couleur et en paillettes
du côté de Los Angeles (MOTLEY CRUE, W.A.S.P., RATT, TWISTED SISTER et
les autres pour qui KISS est d’ailleurs l’un de leurs parrains). Cette
fois, les décisions du groupe ne seront pas bridées par un quelconque
producteur (bye bye Bob Ezrin, évidemment). Gene Simmons et Paul Stanley
reprennent les affaires en main, non sans l’assistance du producteur
Michael James Jackson.

Avec tout cela, KISS a retrouvé l’envie de faire des compos plus
directes avec une grosse rythmique et des guitares revenant au premier
plan. Une envie qui va donner des ailes aux 3 membres restants qui
sortent enfin l'album que les fans attendaient ! Avec l’aide de quelques
compositeurs en vogue (Jim Vallance et même le jeune Brian Adams pour
ne citer que les plus fameux, ou le moins connu Adam Mitchell), KISS
retrouve enfin la rage et l’inspiration. Il faut dire qu’ils ont été
aidés par de fins bretteurs à la guitare en remplacement de Ace : Bob
Kulick, l’éternel homme de l’ombre ... mais aussi et surtout un jeune
homme, Vincent Cusano qui offre au groupe un jeu plus moderne et heavy,
ainsi que des talents de compositeurs non négligeables. Un musicien
complet. Aussi ne fût-il pas difficile au groupe de trouver un
successeur officiel après le départ d'Ace en novembre 1982 : sous le nom
de Vinnie Vincent et sous le masque d'un Ank égyptien (qu’il ne gardera
pas longtemps comme on le verra l’année suivante), Vincent Cusano
devient officiellement le nouveau guitariste de KISS. Même s’il n’est
pas crédité sur ce disque, il le sera sur son successeur.

Creatures Of The Night se fait dès le début plus percutant avec la
chanson titre. « Creatures Of The Night » montre d’emblée le retour aux
affaires d’un groupe qu’on disait fini. L’album possède un gros son, le
plus gros que le groupe n’ait jamais eu. En place depuis le départ de
Peter Criss en 1980 et alors qu’il était un peu en retrait sur The
Elder, Eric Carr explose ici : le son de la batterie est redoutablement
heavy. Aucune comparaison avec le jeu plus hard rock et basique de Peter
Criss. Sur « Creatures Of The Night », fini les cris suraigus de castra
ou autres douceurs que Paul a expérimenté depuis Dynasty : le chanteur à
l’étoile retrouve un timbre percutant come à l’époque de Love Gun. Tout
semble bien huilé et la suite ne démontre pas le contraire. Citons tout
de suite le redoutablement heavy « I Love It Loud », LE hit de l’album
servi par un clip monstrueux avec un Gene pas commode chantant dans un
téléviseur et ces gamins hypnotisés, avançant dans la nuits les yeux
illuminés vers leurs Maîtres : les 4 créatures de la nuit. La chanson
elle même est un mid-tempo heavy à souhait, terrible malgré son solo (de
Paul Stanley !) un peu court (7 notes). Dans le genre lourd (la
spécialité de Gene « God Of Thunder » sur ce disque, alors que Paul
chante sur les titres un peu plus enlevés), on a aussi l’écrasant « War
Machine » et « Rock’n Roll Hell » aux refrains fédérateurs.

On notera que Vinnie Vincent a co-signé « I Love It Loud » (un signe).
Le guitariste qui était encore un peu en free-lance s’illustre à la fois
comme co-compositeur mais aussi comme guitariste sur le redoutable «
Killer » et la ballade « I Still Love You ». Sur ce titre doux et
velouté, Paul Stanley se livre au chant avec ses tripes. « I Still Love
You » peut sans peine se ranger aux côtés de « Beth », même si elle ne
connaîtra pas (commercialement) le succès de son aînée. Les 3 titres
restants bien que sympathiques à écouter ne resteront pas dans les
annales : « Saint And Sinner » est un mid tempo au refrain assez
énergique, le plus groovy « Keep Me Comin’ » voit encore Vinnie Vincent à
la guitare et « Danger » est aussi bien gaulée que son chanteur avec un
refrain typique du KISS des années 80.

Très bonne surprise de cette année 1982, Creatures Of The Night est un
album charnière dans la carrière de KISS. Album du renouveau et du
retour du groupe dans le giron du rock dur, premier opus sans la
participation d’Ace Frehley, il est aussi le dernier que KISS sortira
pour la maison de disques Casablanca qui a accompagné le groupe depuis
ses débuts. D’ailleurs, Neil Bogart le patron de Casablanca décède
pendant les sessions de Creatures. Cet album lui sera dédié. Comme on le
verra, c’est aussi le dernier album de l’époque masquée, les membres du
groupe découvrant leur visage pour la première fois en 1983. Creatures
montre le visage heavy de KISS, celui que les fans attendaient depuis
Love Gun. Malgré ses qualités évidentes, le succès commercial sera
passable, loin de retrouver les scores de ventes des années 70. A
l’heure où le hard’n heavy se démarque du rock dit « classique » en ce
début des années 80, KISS devient moins « mainstream » et a visé ses
fans les plus hard qui sont ravis de ce retour … mais certainement plus
tout-à-fait le même public que 7 ans plus tôt. Et puis, les plaies de
ces 3 dernières années ont un peu de mal à cicatriser aussi. Les
concerts sont toujours aussi orgiaques mais paradoxalement moins
fréquentés (certains sont même annulés). Cependant, une nouvelle ère
débute pour KISS qui avec quelques temps de retard tourne la page et
fait enfin son entrée dans les années 80, les années heavy.
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMMtv unpluggedMessages : 8597
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mar 19 Fév - 13:34

voici une chro faite par un fan de métal sur un site de hard généraliste ....

LP] KISS : Creatures of the Night (1982)


de Karswell le 28 Juin 2006, 17:13





KISS : CREATURES OF THE NIGHT (1982).


Je me souviendrai toujours de ce jour de 1982. Je regardais
l’une des rares émissions qui diffusaient régulièrement des clips. A
cette époque, ceux-ci avaient un charme certain dû à leur côté
artisanal. De temps à autre émergeait une vidéo mettant en scène un bon
groupe de hard : AC/DC, Scorpions, Judas Priest, Iron Maiden…

Cette fois, ce fut le nouveau Kiss intitulé I Love It Loud. On
voyait un adolescent américain assez typique de la classe moyenne de
l’époque se lever de table durant le repas familial, sous l’œil
désapprobateur de ses parents et s’agenouiller devant le poste de
télévision qui diffusait… du Kiss, bien sûr. Le groupe était grandiose
et maquillé et c’est Gene Simmons qui poussait la chansonnette… quoique
ce dernier terme ne soit pas franchement adéquat. D’étranges phénomènes
n’allaient pas tarder à se produire dans la maison au grand dam du père
et de la mère. Littéralement fasciné par la prestation des Kiss, l’ado
ne se rendait compte de rien. Il est vrai que voir Paul Stanley prendre
le solo, c’était quelque chose...

Les dernières images montraient le garçon en train de quitter la
maison sous l’œil inquiet de papa et maman. Ceux-ci s’apprêtaient à lui
demander des explications mais le regard de leur rejeton leur imposa le
silence. Celui-ci s’était transformé en une sorte de zombie aux yeux
vides et phosphorescents. Dans la rue circulait un groupe de jeunes gens
dans le même état que notre héros : d’autres victimes de Kiss… La
dernière image nous montrait le groupe tel qu’il apparaît sur la
pochette de l’album Creatures Of The Night : bleuâtre et les yeux
lumineux. J’aime cette photo inquiétante qui est en totale adéquation
avec le contenu (elle est pourtant mensongère sur un point : Ace
Frehley, qui est présent sur cette photographie, ne joue pas sur
Creatures… Une autre photo allait remplacer celle-ci lors de sa
réédition : le groupe y apparaissait démaquillé en compagnie de Bruce
Kulick ! N’importe quoi !) .

La critique française avait plutôt bien accueilli l’album : «
Le nouveau Kiss est un choc, un réveil brutal, colossal… Kiss renoue
avec le hard tonitruant et barbare. (…) Ce disque ranime la flamme »,
écrivait Jean-Sylvain Cabot dans le Rock&Folk de novembre. Dans
Best, Hervé Picart estimait qu’après les expérimentations de The Elder,
le groupe en était revenu à ce qu’il savait faire le mieux : un heavy
metal dépourvu d’ambitions arty.

Je ne tardai pas à me procurer le Kiss cuvée 82.

Dès la première écoute, je constatai que nos éminents critiques
de la presse rock généraliste avaient entièrement raison. I Love It
Loud n’était pas une exception. Le contenu de Creatures... n'avait rien à
voir avec la période Dynasty : fini le disco, exit la pop…

Cette fois, Kiss se rapprochait même de la puissance de l’un
des groupes les plus heavy de l’époque : le Motörhead du père Lemmy ! Le
son était lourd, puissant, fracassant. Jamais le groupe n’avait sonné
ainsi. On était plus proche de l’esprit de la NWOBHM que du hard
américain de l’époque ! Merci à l’avisé producteur Michael James Jackson
!

Il est étonnant de constater que le très pesant Rock’nRoll Hell a
été écrit par Bryan Adams et Jim Vallance (tout comme l’impressionnant
War Machine qui clôture l’album).

Kiss n’avait pas sonné aussi méchamment depuis Rock’n’Roll
Over. La différence, c’est qu’avec Creatures…, le groupe a (enfin !)
fait son entrée dans les années 80. Ici, rien ne sonne « années 70 ».
Saluons surtout la cohésion de l’ensemble. Nous n’avons pas là une
chanson de Paul suivie d’une chanson de Gene, évoquant une compilation
maladroitement agencée. Non ! Ce disque est cohérent. Il nous propose 4
titres de Paul et 5 de Gene (c’était avant que celui-ci ne sombre dans
une longue hibernation qui durera 10 bonnes années). Les compos de Paul
sont excellentes : Creatures Of The Night, le morceau d’ouverture est un
hymne irrésistible et très heavy, Keep Me Comin’déménage bien aussi
(Paul a rarement chanté ainsi,partant dans des aigus d’anthologie) et
Danger termine efficacement la face A d’origine. Quant à I Still Love
You, c’est un modèle de ballade hard qui ne sombre jamais dans la
mièvrerie : les solos de gratte sont fantastiques et on a droit à 6
minutes de pur bonheur.

Mais la vedette principale de Creatures…, c’est Gene. On le
sent réellement concerné et impliqué. Sa basse est menaçante et bien
mise en avant. J’ai déjà dit un mot de Rock’n’Roll Hell qui aurait pu
sonner comme un clone du Juke-Box Hero de Foreigner avec lequel il
présente quelques similitudes. Imaginez donc un Foreigner qui se la
jouerait méchamment heavy. Saint And Sinner est une bonne chanson aussi
avec des chœurs entraînants et de bonnes parties de guitare. C’est
cependant sur la face B que tout cela va atteindre son paroxysme : I
Love It Loud est l’hymne barbare et destructeur dont j’ai longuement
parlé plus haut : un morceau taillé pour la scène. Un classique du
groupe ! Le titre résume à lui seul l’esprit metal.

Les deux dernières compositions, Killer et War Machine sont très lourdes et intenses.

A l’arrivée, il s’agit de l’un des meilleurs Kiss. Ce qui
pouvait surprendre les vieux fans, c’étaient les solos de guitare : Ace
pouvait-il avoir à ce point changé de style au point d’en être
méconnaissable ? La réponse se trouvait dans les crédits : I Love It
Loud, I Still Love You et Killer avaient été composés par un certain
Vincent Cusano. Ce Monsieur allait jouer un grand rôle dans le Kiss de
cette période. Cusano, guitariste de son état, allait remplacer Ace
Frehley, alors dans la stratosphère. C’est lui qui joue sur la plupart
des chansons de l’album. Son jeu est plus proche de celui d’un Randy
Rhoads que d’un Frehley (cela n’est pas un jugement qualitatif, j’adore
Ace). C’est Vinnie qui a apporté cette modernité au groupe et qui lui a
permis de rivaliser avec les nouveaux venus de l’époque, Vinnie et son
jeu sombre et torturé, Vinnie et ses compositions efficaces. Il n’allait
d’ailleurs pas tarder à devenir officiellement membre du groupe sous le
pseudo de Vinnie Vincent. Hélas pour lui, il allait bientôt
définitivement basculer du côté obscur de la Force et succomber
irrémédiablement à ses sombres démons intérieurs. Ses jours dans Kiss
étaient comptés.

L’autre maillon fort de ce LP, c’est bien sûr le regretté Eric
Carr dont le grand talent de batteur n’a jamais été plus éclatant
qu’ici. Sa frappe lourde et puissante n’est pas pour rien dans la
réussite du disque (merci à Niko Bolas et Rich Bosworth d’avoir su
capturer les parties de batterie avec tant de talent).

Finissons sur une note négative : Creatures Of The Night a été
enregistré dans des conditions très particulières : échec commercial des
deux albums précédents, désengagement de Frehley, impossibilité (pour
des raisons contractuelles) d’annoncer officiellement son départ, décès
brutal de Neil Bogart, le patron de Casablanca…

Tout cela ne permit pas à ce fantastique album de recevoir l’accueil
qu’il aurait mérité : Creatures… fut, comme l’admet Gene Simmons (qui
l’adore), l’un de leurs plus gros bides commerciaux. Initialement, il ne
fut même pas disque d’or aux Etats Unis (il ne recevra cette
distinction qu’en 1994 soit 12 ans après sa sortie!) ... Enfin, que tout
cela ne nous empêche pas de reprendre en chœur :

« Guilty ‘till I’m proven innocent

Whiplash heavy-metal accident

Rock on, I wanna be president

I love it loud, I wanna hear it loud

Right between the eyes”


En guise de conclusion, je
me permets de reprendre le commentaire que j’avais laissé sur Nightfall
sous un autre pseudo :

Creatures... est incontestablement l'une des pièces maîtresses
du heavy- metal du début des années 80. A mon avis, il s'agit du 1er
disque de Kiss à mériter cette appellation de heavy- metal, le groupe
oeuvrant plutôt jusque-là dans le hard rock. Il s'agit du premier album
d'une longue série à proposer une alternance de compos de Gene Simmons
et Paul Stanley (les deux derniers membres d'origine du groupe).
Contrairement à certains disques postérieurs sur lesquels Gene et Paul
ne seront pas vraiment sur la même longueur d'ondes (Animalize, Asylum),
ce qui frappe ici, c'est la cohésion de l'ensemble, ainsi que la force
des morceaux. Stanley propose notamment les excellents Creatures of the
night, Keep me comin' et le magnifique I still love you. Quant à Gene,
il a rarement été aussi inspiré que sur Saint and sinner, Rock'n'roll
hell, Killer et War machine. Ces morceaux sont lourds et dévastateurs.
Les parties de guitare de Vinnie Vincent sont impressionnantes (même
s'il ne prend pas tous les solos). N'oublions pas , bien sûr, l'hymne I
love it loud, l'un des titres les plus emblématiques du groupe (le clip
était très réussi). On regrettera que l'échec commercial initial de cet
album ait amené le groupe à proposer un son un peu plus léché sur les
deux albums suivants...

c est intéréssant de connaitre l avis de personnes qui ne sont pas des fans de KISS
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mar 19 Fév - 15:22

très sympa.. merci !
Revenir en haut Aller en bas
avatarDid'yeahAdministrateurMessages : 8643
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 53
Localisation : kissvillage.
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mar 19 Fév - 23:12

Merci Domm c'est bien comme tu dis l'avis de non fan...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMMtv unpluggedMessages : 8597
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 54
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Jeu 18 Avr - 11:49

C H R O N I Q U E


Creatures Of The Night est le dixième album de Kiss.
Dans quel contexte sort cet album ? Kiss vient de traverser quelques années difficiles. Il y eut tout d’abord un Unmasked qui voulait reprendre la recette de Dynasty mais qui, au final, fut raté. Un Music from The Elder, bien que fort réussi artistiquement, qui ne correspondait pas du tout aux attentes du public. Kiss tenta alors avec une nouvelle compil, Killers, pourtant réhaussée de quatre inédits, de récupérer ses fans mais, quatre ans uniquement après le best of Double Platinum, elle n'intéressa pas grand monde. Ajoutons à cela le départ du batteur d’origine, Peter Criss
(il serait d’ailleurs plus juste de dire qu’il fut viré, à cause de ses
problèmes d’addiction), et des problèmes récurrents avec Ace Frehley qui n’est plus vraiment dans le coup à ce moment-là.
Voilà où on en est en cette année 1982. Autant dire que Kiss n'a pas franchement le droit à l'erreur avec son nouvel album.

Déjà, ce qui frappe à l'écoute de ce Creatures Of The Night,
c'est ce son. Les guitares sont bien plus puissantes et plus lourdes
qu'avant. Un vrai son heavy. Et ce son, cette nouvelle manière
d'appréhender les choses, on les doit principalement à l'acteur de
l'ombre de cet album, Vincent Cusano, plus connu sous le pseudo de Vinnie Vincent. Car si c'est bien Ace Frehley
qui est crédité comme guitariste et qui apparaît sur la pochette, il
n'a pourtant pas enregistré le moindre riff de guitare pour cet album.
Ce son de gratte si gras, c'est bien celui de Vincent, qui lui n'est crédité qu'à la composition de quelques titres dont le monumental I Love It Loud. Vinnie Vincent
qui, en tournée, arborera quelques mois seulement son maquillage
représentant un motif égyptien. Il existe donc très peu de témoignages
photo ou vidéo de cette époque et les collectionneurs du groupe se les
arrachent.
Ce son heavy est aussi en grande partie dû au travail du batteur Eric Carr dont la frappe lourde nous avait déjà fait plaisir sur The Elder. Un jeu assez éloigné de celui de son prédécesseur qui était plus groovy et jazzy.
Avec Creatures Of The Night, Kiss
est redevenu méchant et colle à son époque en sortant son album le plus
heavy à ce jour. Fini le Hard Rock un peu trop gentillet de Dynasty et Unmasked ou les tentatives progressives et orchestrales de The Elder. Stanley et Simmons sont revenus à du titre brut de décoffrage. L'album ne compte qu'une seule ballade, I Still Love You
qui est tout de même assez sombre. Oui, sombre est le mot idéal pour
définir cet album. Normal me direz-vous avec un titre pareil. I Love It Loud, Saint And Sinner, Killer, Rock And Roll Hell et War Machine (ces deux derniers titres co-signés par le Canadien Bryan Adams) montrent la face ténébreuse du groupe, loin des titres festifs des années 70. Gene Simmons qui a composé et qui chante tous ces morceaux a retrouvé du mordant et il est redevenu le démon de son personnage. Paul, quant à lui, livre aussi des morceaux plein de hargne (Creatures Of The Night, Danger).
Peut-être est-ce dû à quelques années de frustration artistique.
Toujours est-il que ces deux-là donnent tout ce qu’ils ont. A propos, Creatures
est le premier album du groupe où il n’y a que deux chanteurs qui
interviennent. Sur les précédents, il y avait toujours au moins un titre
chanté par Ace ou Peter. A partir de Creatures et pour un moment, Paul et Gene seront les seuls intervenants au niveau des vocaux. Il faudra attendre Hot In The Shade (1989) pour entendre une troisième voix, celle de Eric Carr.

Creatures Of The Night est un très bon album qui montre que Kiss
sait encore composer de très bons titres. Mais malgré ce retour aux
affaires musicalement parlant, le groupe ne va pas retrouver le succès
qui fut le sien avant 1979. Toutefois, les compos sont là et il ne reste
plus au groupe qu'à refaire parler de lui. Ce qui sera fait, de manière
très intelligente, en avançant pour la première fois à visage découvert
sur Lick It Up. Un album dont le succès relancera les ventes de Creatures qui sera réédité en 1985 avec une pochette différente mais où Vinnie Vincent, déjà remercié à l'époque, n'apparaîtra toujours pas (remplacé par Bruce Kulick). Ce qui n’est pas très fair-play car c’est un peu grâce à lui que Kiss a retrouvé le chemin du succès.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Jeu 18 Avr - 11:55

tiens j'avais pas voté ici.. War Machine bien évidemment!
Revenir en haut Aller en bas
avatarStanley_GunDressed to killMessages : 205
Date d'inscription : 09/08/2013
Age : 40
Localisation : Région Parisienne
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Sam 10 Aoû - 8:35

Qu'est ce que je ne donnerais pas pour entendre le groupe à nouveau ouvrir avec Creatures of the night. (Bon ceci dit quand ils l'ont rejoué en Australie en 2004, Thayer la massacrait donc bon .....)
J'ai voté pour le titre d'ouverture dont je ne me lasse pas.
Creatures of the night est un bon album mais comme je le disais dans un autre topic je trouve que le très gros son de l'album fait un peu illusion par rapport à la consistance réelle des morceaux qui à mon avis manquent un peu de richesse musicale.
Revenir en haut Aller en bas
avatarnonokiss99AliveMessages : 445
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 18
Localisation : 92
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mar 13 Aoû - 23:45

Excellent album l'un des meilleurs de kiss. Créatures of the night, i love it loud, war machine ... Tout, tout y est. Le kiss qu'on aime. Quel retour au hard ! Bravo pour cette album ... 4/5 ! Vote parti pour créatures of the night qui est une tuerie ...
Revenir en haut Aller en bas
avatarnonokiss99AliveMessages : 445
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 18
Localisation : 92
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mar 13 Aoû - 23:46

Excellent album l'un des meilleurs de kiss. Créatures of the night, i love it loud, war machine ... Tout, tout y est. Le kiss qu'on aime. Quel retour au hard ! Bravo pour cette album ... 4/5 ! Vote parti pour créatures of the night qui est une tuerie ...
Revenir en haut Aller en bas
avatargod of thunderHot in the shadeMessages : 7420
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 50
Localisation : montceau les mines(saone et loire)
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 14 Aoû - 1:30

p..... 14 ans et deja bourré  
Revenir en haut Aller en bas
avatargod of thunderHot in the shadeMessages : 7420
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 50
Localisation : montceau les mines(saone et loire)
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 14 Aoû - 1:30

ou alors c'est la stormyhite
Revenir en haut Aller en bas
avatarnonokiss99AliveMessages : 445
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 18
Localisation : 92
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 14 Aoû - 1:39

Pourquoi tu dis ça ?  
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 15700
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 50
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Dim 13 Oct - 19:03

Le 13 octobre 1982 ,Kiss sortait Creatures of the night ,il y a 31 ans déjà !!!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarDid'yeahAdministrateurMessages : 8643
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 53
Localisation : kissvillage.
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Dim 13 Oct - 20:57

P***** déjà 31 ans ....Wink 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ParasiteWicked lesterMessages : 49
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 43
Localisation : MONETAY-SUR-LOIRE
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Sam 15 Fév - 0:42

Enfin le retour dans le droit chemin pour le groupe. De la pochette aux compositions, tout sur ce "Créatures" a dû rassurer plus d'un fan à l'époque.
Son achat semble indispensable pour les motifs suivants:
-le travail de titan de Vinnie Vincent,
-la batterie lourde et omniprésente d'Eric Carr,
-le côté moderne de cet album pour les débuts 80's, et son côté agressif,
-pour les titres suivants: Créatures of the night, I love it loud, I still love you, War machine. 4/5.
Revenir en haut Aller en bas
avatarphiphiDestroyerMessages : 989
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 51
Localisation : Rennes
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 29 Oct - 10:13

Mon album préféré de la période post-original... L'un des albums les plus hard de toute la discographie du groupe. L'apport de Vinnie Vincent et d'Eric Carr est vraiment indéniable et il n'y a pas beaucoup de déchet sur ce disque.
J'ai voté pour "Rock and roll hell" mais j'ai hésité avec "Saint and sinner"... J'ai toujours adoré ces deux titres plus que le hit "I love it loud" où il n'y a pas de vrai solo de guitare.
Malgré tout, pour moi la meilleure surprise de cet album vient de Paul qui revient enfin à un style plus dur après des compositions que j'ai véritablement détesté sur les cinq albums précédents (son album solo, "Dynasty", "Unmasked", "The Elder", "Killers")... "Creatures of the night", "Keep me comin" et "Danger" sont de superbes titres. Ceux sont mes titres préférés de Paul avec "100 000 years", "Black diamond", "Comin Home", "Hotter than hell", "Room service" et "Love her all I can".
De ce fait, je trouve que la première face de ce disque (à l'époque du 33 T) est vraiment magique.
La sauce prend un peu moins sur la seconde face où j'aime un peu moins l'ensemble des titres.
En tous les cas, pour moi, "Creatures of the night" est le meilleur album des années 80.
Revenir en haut Aller en bas
avatarphiphiDestroyerMessages : 989
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 51
Localisation : Rennes
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 29 Oct - 10:14

Le meilleur album des années 80 de Kiss.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   Mer 29 Oct - 12:09

je lui préfère quand même Lick it up même si les deux sont des must !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Creatures Of The Night   

Revenir en haut Aller en bas
 
Creatures Of The Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vox Lil' night Train (un ampli pour Arnaud)
» LATER THAT NIGHT...
» le nouveau single: "Up All Night"
» Trans-Siberian Orchestra/Beethoven's Last Night
» tonight's the night acetate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: L'histoire"KISS" :: Albums 80's-
Sauter vers: