AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Amon Amarth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeDim 13 Mar - 22:30

nouvel album sortie prevu le 25 mars 2011


Amon Amarth Surtur10

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeDim 13 Mar - 22:35

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeDim 13 Mar - 22:36

Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeVen 12 Avr - 22:05

Cela en effet couvait depuis quelques semaines, les suédois viking death metalleux de Amon Amarth s'étaient mis au travail fin 2012 pour finaliser ce qui sera leur 9ème album studio et successeur du Surtur Rising paru en 2011.

Après cette nouvelle annoncée le 31 décembre et une listening session à laquelle nous avons assisté le 3 avril dernier, nous pouvons enfin vous révéler son titre :


Deceiver of the Gods - parution prévue le 21 juin 2013 chez Metal Blade Records.


En voici la pochette en attendant plus de détails... pour un album très visiblement centré sur le Dieu Loki :


Amon Amarth 7019

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeLun 13 Mai - 22:19

Listening Session : Amon Amarth - Deceiver of the Gods (Paris, 03.04.2013)



Amon Amarth 6273
C'est dans le cadre fort agréable du Centre Culturel Suédois rue Payenne (ça ne s'invente pas !) à Paris que s'est déroulé, le mercredi 3 avril, une session d'écoute exclusive : celle présentant le nouvel album des death metalleux suédois à la sauce viking, les célèbres Amon Amarth.

Arrivés peu avant 14h, mon jeune assistant Nico et moi apercevons Johan Hegg (chant) et Olavi Mikkonen (guitare) en train de se restaurer sur place. Après un accueil chaleureux de Rose Vignat, attachée de presse du jour, nous nous installons dans une salle de projection où l'écoute de l'album va enfin pouvoir débuter.


Amon Amarth 7193


Nous n'apprendrons le titre de l'opus qu'au milieu de l'écoute, moment où Rose nous distribuera la tracklist. Sachez donc que ce neuvième album studio des guerriers scandinaves s'intitulera Deceiver of the Gods et paraîtra le 21 juin 2013 chez Metal Blade.

Il est temps désormais de décortiquer cette première et unique écoute. Il ne s'agit donc en aucun cas d'une chronique ou d'un avis arrêté dans le marbre, juste un avant-goût en attendant des écoutes plus détaillées d'ici quelques semaines.


1- Deceiver of the Gods (4:02)

Très vite, on ressent l'effet que le changement de producteur a eu sur le son de ce nouveau disque. Jens Bogren a en effet laissé sa place au célèbre Andy Sneap (Accept, Kreator...) et le mix s'en ressent d'emblée notamment au niveau des basses plus audibles et clinquantes. Le morceau en lui-même démarre de façon classique avec un gros "yaaaaaaah" poussé par Johan Hegg suite à une courte intro. Un morceau éponyme direct et efficace qui laisse également transparaître un son légèrement plus moderne avec ce petit break qui n'est pas sans rappeler Soilwork. Refrain efficace même si pas forcément hymnesque.

"Asgaard will always be my home..."


2- As Loke Falls (4:38)

Loke (ou Loki), dieu fripon et traitre qui se rebella contre les hommes et les dieux, semble être le personnage principal de cet album. En plus du titre de l'opus, quelques chansons lui sont consacrées comme celle-ci (et forcément la précédente). Encore un "yaaaaah" lâché dans une intro entre death mélodique et son à la prog rock, puis une voix plus dark se fait entendre marquant le côté plus dramatique de la thématique. Cela reste cependant du Amon Amarth pur grain avec le retour de ces petites mélodies de guitare qui font sa marque de fabrique. A noter quelques riffs à la Iron Maiden par moment pour un morceau qui devrait gagner en intensité au fil des écoutes.

"Chaos, hate and wrath..."


3- Father of the Wolf (4:20)

Le père du loup, le dénommé Fenrir, n'est nul autre que ce brave Loki encore à l'affiche de ce morceau. Dès le début, on reconnait la patte d'Andy Sneap et ce son tout droit sorti des deux derniers albums de Accept. Nous sommes ici en présence d'une mid tempo tournoyante au refrain fort efficace, son solo très typé heavy (là encore à la Maiden) offrant une harmnonie de guitares fort intéressantes. Un excellent morceau.

"Serpents came, full of sin..."


4- Shape Shifter (4:00)

Dernier morceau dédié à Loki, roi de la métamorphose, d'où le titre. L'intro est sombre et la guitare se fait quelque peu blackisante par la suite. Puis le riff s'alourdit et la violence à l'état pure embarque via un Johan Hegg très inspiré. Le solo retourne au son Accept précédemment cité avant une conclusion fort convaincante qui offre une parfaite transition avec le morceau suivant.

"All I need is anarchy!"


5- Under Siege (6:20)

Le démarrage s'avère ainsi différent et plus technique, nous revenons à un son plus typé death mélodique mais Amon Amarth ne délaisse pas pour autant cette touche black vikingisante très personnelle. Un solo très année 80 vient quelque peu surprendre l'auditeur, mais c'est surtout ce refrain fort efficace (qui sera bien apprécié des fans) ponctué par un gros "DIE!" des familles. Peut-être le titre le plus "proggisant" de l'album, "Under Siege" se pare d'un solo de basse étonnant avant un final épique ponctué par un faux fade out à la guitare acoustique. Sensations fortes garanties !

"Over the gates, now we attack!"


Amon Amarth 7194


6- Blood Eagle (3:09)

Une intro gore des plus dégoulinante vient suinter à nos oreilles, serait-ce une reprise de Cannibal Corpse ? Pas du tout, elle vient simplement illustrer cette torture ancestrale qui donne son nom au titre, un truc bien répugnant qui donne forcément le ton d'un morceau qui sera assez sombre, speed et épique. Un petit break nous rappelle vite fait "Tattered Banners and Bloody Flags" de l'album Twilight of the Thunder God mais avec une approche différente. Le titre le plus court et le plus direct qui siéra parfaitement aux amateurs de bourrin mélodique.

"Give me peace, only vengeance will set my spirit free!!"


7- We Shall Destroy (4:24)

Un des morceaux qui nous a le plus marqué à cette première écoute. En faisant bien attention aux paroles, on se rend compte qu'il raconte une histoire, entre unité et espoir avant une fin sur fond de peur et de sacrifice. Un texte écrit par Olavi Mikkonen, comme nous le révèlera Johan plus tard. Musicalement, on apprécie cette intro très groove et le chant dark de Mr. Hegg qui fait décidément (comme à son habitude) des ravages sur cette galette. S'en suit une structure très changeante mêlant allègrement un break solo lumineux, un roulement de batterie sur fond dark et des passages plus modernes. Pas mal de richesses donc sur cette piste.

"Side by side, we're marching into destiny..."


8- Hel (4:10)

LA curiosité de l'opus, puisque ce morceau bénéficie du guest de l'ancien chanteur mythique de Candlemass : la légende vivante Messiah Marcolin. Les attentes seront totalement comblées, pour ce qui est peut-être la chanson la plus étrange et la plus originale de toute la discographie du groupe. Evidemment la présence du doomster suédois n'y est pas pour rien, que ce soit par quelques choeurs ou en lead/chant doublé. Le "welcome to hell" à la fin du refrain nous renvoie ainsi aux grandes heures de Nightfall ou Ancient Dreams ! Epique à souhait, ce titre offre de grands moments à son auditoire, n'oubliant pas de rester dans la tonalité du groupe et de l'opus tout en proposant cette plus value exceptionnelle relevée d'un doublage à la cithare (ou instrument à corde du genre) au moment le plus inattendu. Après un final bercé d'un solo apocalyptique, nous sommes bouche bée et restons sans voix.

"Here you are, forever dwell... I welcome you to hell!"


9- Coming of the Tide (4:09)

Pas le temps de se reposer, le morceau suivant annonçant le "grand final" est tout sauf une offrande de transition. Si le démarrage se veut direct, on se retrouve d'emblée face à une mélodie à la In Flames qui surprend presque sans surprendre. A noter un énorme travail de la batterie et une basse qui suinte de bonheur, à ce niveau la prod a fait des miracles et ce ne sera pas pour déplaire aux aficionados de la rythmique. Johan y va d'un beau "ouuuuuaaaaooow" très animal après un refrain tubesque et efficace (sera-ce le single de l'album ?). Une nouvelle fois, le solo se Maidenise un peu mais avec une efficacité insoupçonnée. L'ambiance devient irrespirable alors que nous attaquons la dernière piste...

"These bastards shall know our endless wrath!"


10- Warriors of the North (8:21")

Et plus de huit minutes en apnée, vous pensez que c'est possible ? Amon Amarth nous fait rivaliser avec le héros du Grand Bleu sur cette conclusion épique et dantesque. Très vite, on imagine ce morceau en hommage à Game of Thrones, surtout lorsqu'on entend un "Winters come" venu de nulle part. Mais non. Là encore il s'agit d'un titre qui raconte une histoire, avec les textes une nouvelle fois de Oli, à mettre donc en parallèle avec "We Shall Destroy". Musicalement, nous allons cependant bien plus loin, pour un morceau à la fois fluide et torturé à la structure diablement intéressante. Les guitares se dotent d'un certain groove, le rythme change souvent et ce solo harmonisé avec un effet original ponctue une première partie qui reprend les paroles du départ. Au-delà des cinq minutes et en guise de terminus implacable, Johan Hegg lâche les chevaux et l'émotion virile l'emporte, on s'amuse même à repérer un son de guitare et une mélodie qui n'est pas sans rappeler Arch Enemy ou... Ghost ! Une fois l'entrée du Valhalla franchie, les cordes s'étouffent et l'album se conclue sur les résidus d'une mort guerrière héroïque. Puissant.

"A life in shame, a life in grief, until we rise again..."
"We march again, first in line, to reach Valhall's mighty gates!"



Il est clair qu'une seule écoute ne peut suffire et que cet album réserve encore plein de surprises. D'autant plus que, de l'aveu même de Johan et Olavi présents sur place, le réglage des enceintes n'offraient pas le meilleur équilibre sonore possible, donnant entre autre une impression de voix trop en avant. Cela ne peut donc que nous rendre impatient pour la suite.


Amon Amarth 6971


A noter que, quelques minutes après cette écoute, nous avons pu nous entretenir avec le frontman charismatique du groupe pour une interview des plus passionnantes. A suivre... et rendez-vous fin juin pour la sortie de Deceiver of the Gods qui ne devrait pas tromper les amateurs du genre !

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
lastseasonlastseasonWicked lesterMessages : 25
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 49
Localisation : charleroi - belgique
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeJeu 16 Mai - 20:29

Le morceau titre est vraiment chouette en tout cas.. surement encore un bon album... manque plus qu'ils nous fassent encore une cover de Kiss comme sur le précédent..
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeMer 29 Mai - 19:34

AMON AMARTH a dévoilé via Stereogum un nouveau morceau extrait de son prochain album, Deceiver Of The Gods, qui sortira le 21 juin chez Metal Blade Records, et intitulé ‘Shape Shifter’.

https://soundcloud.com/stereogum/amon-amarth-shape-shifter

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeVen 14 Juin - 19:05

Dans l’éternel débat sur la liberté de mouvement artistique, Amon Amarth se situe du côté de la régularité. Tout en respectant les choix de ceux qui ont pris des risques vis-à-vis de leur fan-base en s’essayant sur d’autres terrains, le guitariste Olavi Mikkonen avoue être irrité par ces changements. En cela, il est le porte-parole d’un groupe qui a choisi de se tenir à un son qui a fait son succès en l’agrémentant de temps à autre d’éléments nouveaux mais discrets.
Pour ce nouvel album Deceiver Of The Gods, Amon Amarth a choisi de donner au son et au style dont le groupe est si fier une atmosphère live en l’enregistrant dans des conditions approchant celles des concerts et en travaillant avec le producteur Andy Sneap afin d’obtenir un son moins lisse et plus brut.


Amon Amarth Amon4
« Tout de suite après avoir enregistré Surtur Rising, on a décidé qu’il était temps de passer à autre chose. On n’avait rien à reprocher à Jens [Bogren, producteur], mais on avait envie de prendre une direction un petit peu différente en ce qui concerne la production. »

Radio Metal : Que penses-tu de ce nouvel album ?

Olavi Mikkonen (guitare) : Je le trouve génial ! C’est très cliché de dire ça, mais je pense que c’est notre meilleur album. J’étais très content des démos qu’on avait faites avant d’entrer en studio, et je suis très content de la production d’Andy Sneap. Je trouve qu’elle correspond parfaitement à notre style et à notre groupe. Je pense que c’est définitivement notre meilleur album, et je pense que tout le monde sera de cet avis-là après avoir écouté l’album plusieurs fois.
Justement, je voulais que tu me parles d’Andy Sneap : vous avez travaillé avec le même producteur, Jens Bogren, sur vos trois derniers albums. Pourquoi ce changement maintenant ?
À vrai dire, j’avais déjà un peu envie de changement après Twilight Of The Thunder God, mais après une réunion avec Jens, on a décidé de rempiler ensemble pour un troisième album. Tout de suite après avoir enregistré Surtur Rising, on a décidé qu’il était temps de passer à autre chose. On n’avait rien à reprocher à Jens, mais on avait envie de prendre une direction un petit peu différente en ce qui concerne la production. Ça faisait déjà un moment que le nom d’Andy Sneap circulait autour de nous, on l’a rencontré et ça s’est très bien passé. Il avait très envie de travailler avec nous, on avait très envie de travailler avec lui, donc le choix a été très facile.
Tu disais donc que vous aviez envie de quelque chose de différent au niveau du son…
Oui, au niveau du son, parce que généralement on écrit toutes les chansons et on fait tous les arrangements de notre côté, donc c’était une question de son. Je pense qu’avec Jens, le son était très bien, mais on voulait avoir un son plus proche de notre son live, un son un peu plus brut… Jens est très méticuleux, du coup le son a tendance à être trop propre, trop lisse, alors qu’on avait envie de quelque chose de plus brut. C’était exactement ce qu’Andy Sneap avait en tête. On a aussi enregistré plus souvent tous ensemble pour avoir cette vibe de groupe, ce son live.
L’une des caractéristiques de votre groupe est que vous êtes restés fidèles à votre style tout au long de votre carrière. Est-ce que c’est quelque chose qui est délibéré de votre part ? Est-ce que vous cherchez à garder votre son caractéristique, un peu comme AC/DC ou Motörhead ?
Oui, en quelque sorte. Personnellement, j’aime beaucoup notre son, le son qu’on a eu pendant toutes ces années, donc je veux qu’on garde plus ou moins le même. Je pense que tout le monde dans le groupe serait d’accord avec ça. On ne cherche pas à faire des changements radicaux mais, évidemment, on essaie de modifier certains détails pour pimenter un peu tout ça. Pour ce nouvel album, si un riff était un peu trop thrash, on se disait : « On s’en fout, il est très bien ce riff ! » Même avec un riff pareil, ça sonnera quand même comme du Amon Amarth. On n’est pas trop craintifs non plus. Par exemple, l’une de nos chansons, qui s’intitule « Father Of The Wolf », est très heavy metal, un peu dans le genre du heavy metal d’Accept. On s’est dit : « Rien à foutre! On aime ce riff et puis c’est tout. » On n’est pas aussi frileux, du coup cet album a un registre un peu plus large que les autres. On s’est plus lâchés.
Est-ce que l’influence d’Andy Sneap a joué ? Comme le disait l’un des journalistes lors de la conférence de presse, il a tendance à tout faire sonner un peu plus thrash…
Oui, mais ce qui est marrant c’est qu’il n’a écrit aucun riff, on avait déjà tout composé avant d’entrer en studio. Mais encore une fois, quand on a su qu’on allait travailler avec Andy Sneap, ça nous a encouragé à écrire d’une certaine manière… J’écoutais beaucoup d’Accept et de groupes de thrash à l’époque, donc peut-être que cette influence vient d’un peu tout ça, je ne sais pas.
OK, donc c’est plutôt que vous vous êtes bien trouvés !
C’est ça !
Amon Amarth Amonamarth
« On avait envie de quelque chose de plus brut. C’était exactement ce qu’Andy Sneap avait en tête. On a aussi enregistré plus souvent tous ensemble pour avoir cette vibe de groupe, ce son live. »

Du coup, qu’est-ce que tu penses des groupes qui ont fait des changements de direction majeurs et radicaux au cours de leur carrière, comme Metallica ou Morbid Angel plus récemment par exemple ?
Manifestement, ces groupes avaient envie de changement puisqu’ils ont changé, et ça ne me pose pas de problème, ça ne me regarde pas. Je ne veux pas qu’Amon Amarth change parce qu’Amon Amarth, c’est Amon Amarth. On ne va pas se mettre à jouer autre chose. Si je veux écouter Slayer, j’ai envie d’entendre du Slayer, je n’achèterais pas un album de Slayer qui ressemblerait à autre chose, tu vois ce que je veux dire ? Moi, je vois les choses comme ça mais, encore une fois, je sais que beaucoup de groupes ont envie de changement… Par exemple, The Haunted ont complètement évolué ou changé, et j’ai trouvé ça naze ! C’était du rock, ça ne sonnait pas comme du The Haunted. Ça n’engage que moi mais, généralement, je trouve que quand les groupes changent complètement, c’est pour le pire. Si je voulais écouter le rock qui passe à la radio, j’écouterais la radio, je n’ai pas envie que The Haunted, ce soit du rock comme il en passe à la radio ! Ce n’est que mon humble avis, évidemment, les groupes peuvent changer s’ils en ont envie, mais avec un peu de chance, Amon Amarth ne fera jamais rien de tel. On sera peut-être amenés à faire des choses légèrement différentes ; sur cet album, par exemple, on a un morceau où chante Messiah Mercolin, on fera peut-être des choses dans ce genre-là, mais on ne changera jamais notre manière d’écrire des riffs et on ne demandera jamais à Johan de chanter en voix claire, ça n’arrivera jamais.
Justement, j’aimerais qu’on parle de Messiah qui apparaît sur un morceau de l’album. Est-ce justement une manière d’apporter de la nouveauté à votre musique sans changer de style pour autant ?
Oui, complètement. C’était vraiment la personne idéale parce qu’il est très mélodique, il a son propre style mélodique et, à côté de ça, on a Johan qui chante comme d’habitude, et les deux chantent ensemble, on entend le growl puis le chant clair de Messiah… Je trouve que c’est parfait. En plus, c’était super pour nous parce que j’avais 15 ans quand Nightfall est sorti, et comme ils viennent de ma ville, Candlemass était un groupe très important pour moi. Je pense que je parle au nom du groupe entier quand je dis que c’était vraiment cool de l’avoir sur notre album. On a passé tout un week-end en studio avec lui.
Comment ça s’est passé ? Est-ce que c’est vous qui êtes entrés en contact avec lui ?
Il est venu à un de nos concerts à Stockholm il y a quelques années de ça. On a discuté, et il nous a dit qu’il aimerait bien nous rejoindre sur scène à l’occasion si on en avait envie. On s’était dit : « Bien sûr, ce serait cool ! » , mais en général, c’est toujours ce que tu dis quand tu rencontres un autre musicien, donc on n’y avait pas vraiment repensé. Ensuite, quand on a composé la chanson « Hel », on a commencé à se dire que ce serait bien d’avoir quelque chose de plus sur cette chanson ; au début, on pensait à une chanteuse puisque Hel est une femme…
… Et en effet les deux voix collent bien avec l’image de Hel, avec ses deux côtés… [dans beaucoup de représentations traditionnelles, Hel est représentée comme à moitié cadavre, à moitié belle femme, ndlr]…
Exactement ! Donc, après cette idée de chanteuse, le premier nom qui nous est venu à l’esprit, c’était Messiah. On lui en a donc parlé et ça l’a tout de suite intéressé. Il a beaucoup aimé la chanson et ses paroles.
Amon Amarth Amon1
« J’aime beaucoup notre son, le son qu’on a eu pendant toutes ces années, donc je veux qu’on garde plus ou moins le même. »

Ce n’est pas la première fois que vous travaillez avec des artistes d’un genre tout à fait différent, c’est déjà ce que vous aviez fait avec Apocalyptica sur « Live For The Kill ». Que recherchez-vous exactement avec ce genre de collaboration ?
On ne cherche pas à avoir des invités simplement histoire d’avoir des invités, on a suffisamment d’amis avec qui on pourrait travailler, mais ce n’est pas ce qu’on cherche. Il faut que la chanson s’y prête : on compose une chanson, et on se dit : « Oh merde, ce serait vraiment bien si on avait quelque chose comme ça là-dessus ! », et ensuite on réfléchit dans cette direction. Mais ce n’est pas comme si on invitait des gens rien que pour pimenter un peu nos chansons, ça ne fait pas partie du contrat [rires]. Je ne sais pas. On a eu des invités sur Twilight [Of The Thunder God], personne sur Surtur Rising, sur celui-là, on a Messiah, donc sur le prochain, on n’aura probablement personne non plus, parce que sinon, ça pourrait faire trop. Mais ce serait vraiment bien d’avoir plus de chanteurs en invités, parce que le growl, c’est très monocorde. C’est cool d’une certaine manière, mais en tant que compositeur, c’est intéressant aussi de composer des riffs pour du chant clair, comme dans le heavy metal traditionnel ou comme pour Messiah ou ce genre de chose. Qui sait ce qui se passera dans le futur ?
Est-ce que tu peux nous parler du titre de l’album, The Deceiver Of The Gods [Celui qui a trahi les Dieux] ?
Il fait référence à Loki. Loki est le plus mauvais – même si le mot n’est pas approprié – des dieux de la mythologie nordique. Il trahit tous les dieux. Pendant le Ragnarök, la fin du monde, Loki rassemble l’armée des morts contre tous les autres dieux. Quatre chansons de cet album sont directement consacrées à Loki, c’est pourquoi on l’a intitulé The Deceiver Of The Gods.
À la fin de l’année dernière, vous avez posté un message sur votre site internet. Il disait : « 2013 va encore être une année intense pour Amon Amarth. On dirait bien que ça va être un peu imprévisible et malicieux… »
C’est Loki. Loki est imprévisible et malicieux. Il change de forme [« Shape Shifter » en anglais, titre d'une des chansons de l'album, ndt], il a un côté bon mais aussi un côté mauvais. Dans la mythologie nordique, c’est un champion pour causer des ennuis aux autres dieux. Si quelque chose ne va pas, c’est de la faute de Loki, c’est qu’il est passé par là. Il crée des conflits, des affrontements entre deux camps… C’est un sacré malin !
Comment est-ce que ça se passe quand vous écrivez vos chansons sur un thème précis ? Est-ce que le thème – ici, Loki – vous donne l’inspiration pour vos chansons, ou est-ce qu’à l’inverse vous écrivez vos chansons en premier et ensuite vous vous rendez compte qu’elles collent bien avec un thème en particulier ?
Ça marche dans les deux sens. La plupart du temps, quand on écrit la musique tous ensemble dans notre salle de répèt’, Johan est là à nous écouter, et ça lui donne des idées. On a décidé très tôt que cet album serait axé sur Loki parce que, évidemment, il faut s’y prendre très en avance pour pouvoir ensuite réfléchir à la pochette de l’album, etc. Il faut que tout soit calé très tôt. On a donc décidé qu’on parlerait de ça… Il faudrait que tu en parles avec Johan parce que c’est lui qui écrit les paroles, mais il m’a dit que dès le début, il avait déjà trois chansons qui parlaient de Loki.
Amon Amarth Amon3
« Si je veux écouter Slayer, j’ai envie d’entendre du Slayer, je n’achèterais pas un album de Slayer qui ressemblerait à autre chose, tu vois ce que je veux dire ? [...] Généralement, je trouve que quand les groupes changent complètement, c’est pour le pire. »

Durant toute votre carrière, vous avez toujours sorti vos albums très régulièrement, à peu près tous les deux ans. Est-ce que c’est délibéré ?
Quand un album sort, on passe un an et demi ou deux ans à tourner, puis ensuite, quand les tournées sont finies, on se met à travailler sur l’album suivant. C’est pour ça qu’il y a à peu près deux ans, ou plutôt trente mois, entre chacun de nos albums… Tu sais, si on n’est pas en tournée, il n’y pas grand-chose à faire chez nous, donc on se remet à écrire des chansons, on continue. Ce n’est pas quelque chose qu’on prévoit. Si on n’a pas assez de matière ou si on n’a pas suffisamment de bonnes idées, alors on travaille encore plus. Mais cette fois, cela n’a pas été trop difficile de composer de bonnes chansons.
Qu’est-ce qui, à tes yeux, ont été les temps forts du cycle qui s’est achevé, depuis la sortie de l’album précédent et la tournée qui a suivi ?
Je trouve que la tournée qu’on a faite en Europe en 2010 ou 2011, je ne me souviens plus, avec As I Lay Dying et Septic Flesh a été une super tournée. Le concert à Paris était complètement dingue, je ne me souviens plus du nom de la salle mais il faisait putain de chaud là-dedans ! Mais oui, c’était une tournée géniale, j’ai vraiment aimé tous les concerts. Ensuite aux États-Unis on a fait deux tournées sans première partie, juste nous. On jouait deux sets : d’abord Surtur Rising en entier, ensuite on faisait une pause de 10 minutes, puis on jouait un best-of. On jouait deux heures et demie chaque soir, ça a été une expérience vraiment cool. En fait, c’est plutôt agréable de ne pas avoir d’autre groupe avec soi, c’est une bonne expérience. On a voyagé dans pas mal de nouveaux endroits, on a joué dans plus de villes en Amérique du Sud que par le passé ; cette tournée en Amérique Latine était géniale aussi. On a joué au Japon en tant que tête d’affiche pour la première fois. Auparavant, on avait seulement joué une fois dans un festival là-bas, donc c’était fun. Donc oui… On n’est pas allés dans tant de nouveaux endroits que ça à part en Amérique du Sud et en tant que tête d’affiche au Japon, et puis en Roumanie où on a joué pour la première fois aussi. En général, aller dans de nouveaux endroits, de nouveaux pays, de nouvelles villes, c’est ce qui est le plus excitant, on découvre de nouvelles choses. Mais comme je l’ai dit, le dernier concert à Paris, ça a vraiment été un bon moment ! Je trouve que tout était bien ! [rires]
Que t’inspire le fait que votre fan-base grandisse toujours plus, et surtout que beaucoup de jeunes se mettent au metal grâce à Amon Amarth ?
Je trouve que c’est génial, bien sûr ! Ça fait maintenant vingt ans qu’on fait ça, et je ne me serais jamais imaginé à l’époque qu’on continuerait aussi longtemps, qu’on voyagerait dans le monde entier et qu’on aurait une fan-base de taille respectable à chaque coin du globe ! Je trouve ça fantastique, c’est génial. Ça nous pousse à continuer de composer de bonnes chansons !
Et maintenant, qu’est-ce qui vous attend ?
Là, j’ai hâte que l’album sorte, puis qu’on commence à jouer ces chansons en live.
Est-ce que vous avez déjà des dates de prévues ?
Oui, on a déjà un an et demi voire deux ans de tournée de prévus ! Mais parmi les choses qui sont, disons, officielles : on va jouer dans quelques festivals en Europe en juin, on va jouer au Sonisphère en France, puis en juillet-août on sera aux États-Unis pour une tournée de festivals, le Rockstar Energy Mayhem Festival (c’est un peu comme le Hellfest, mais chaque fois dans une ville différente). Donc on va faire ça cet été, puis à l’automne, on fera une vraie tournée en tant que tête d’affiche.
Interview réalise par Chloé en face-à-face le 3 avril 2013
Retranscription et traduction : Chloé
Intro et questions : Metal’O Phil
Site internet officiel d’Amon Amarth : www.amonamarth.com
Album Deceiver Of The Gods, sortie le 21 juin 2013 chez Metal Blade Records

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeMer 18 Sep - 22:49

Johan Hegg, le leader d’AMON AMARTH, a été enrôlé au casting de « Northmen – A Viking Saga », long-métrage actuellement en court de tournage en Afrique du Sud. Hegg y jouera un guerrier viking (étonnant non ?) nommé Valli. Ce film est réalisé par Claudio Fäh (Sniper : Reloaded, Hollow Man 2) et verra à son affiche Ryan Kwanten (True Blood), Ken Duken (Inglorious Basterds), Charlie Murphy (Philomena, The Village) ou encore Anatole Taubman (Quantum Of Solace).
Amon Amarth Northmenposter

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
AlvinAlvinModérateurMessages : 4482
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 63
Localisation : Bretagne centre
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeJeu 19 Sep - 6:56

J'attend ça avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
DkPDkPMetalHeart.MasterMessages : 1491
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 54
Localisation : Toulouse
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeJeu 19 Sep - 7:35

Alvin a écrit:
J'attend ça avec impatience.
T'es fan du groupe sinon?
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeVen 15 Nov - 13:51

Amon Amarth - Deceiver of the Gods (FULL ALBUM + BONUS)

.Deceiver of the Gods 0:00
.As Loke Falls 4:18
.Father of the Wolf 8:58
.Shape Shifter 17:36
.Under Siege 21:40
.Blood Eagle 27:58
.We Shall Destroy 31:14
.Hel (featuring Messiah Marcolin of ex-Candlemass) 35:40
.Coming of the Tide 39:50
.Warriors of the North 44:06
---------BONUS--------------------------­----------------------------------
.Burning Anvil of Steel 52:18
.Satan Rising 56:47
.Snake Eyes 1:01:07
.Stand Up to Go Down 1:04:18



_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
tedtedDressed to killMessages : 298
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 60
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeJeu 21 Nov - 9:03

N’étant pas un spécialiste de ce genre, j'écoute néanmoins cet album, musicalement cela me plait, mais j'ai du mal avec les voix gutturales, superbe sujet cependant
Revenir en haut Aller en bas
http://deeppurplefamily.forumgratuit.be/
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeDim 19 Jan - 16:24

Les fans l'attendaient depuis un petit moment, mais le voici enfin !

Le groupe de death mélodique aux accents vikings Amon Amarth présente enfin le vidéo clip de "Father of the Wolf", extrait de l'album Deceiver of the Gods paru en juin 2013 chez Metal Blade.

S'il a mis du temps à être réalisé, c'est qu'il s'agit là d'un vrai petit court métrage proposé par les suédois. Jugez-en plutôt :


_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeSam 20 Sep - 8:34

Le groupe de death metal suédois Amon Amarth vient de mettre en ligne un nouveau clip, qui met en images le morceau-titre de son dernier album en date, Deceiver of the Gods (2013). On peut notamment y voir des images du film Northmen - A Viking Saga, dans lequel le chanteur du groupe Johan Hegg joue le rôle de Valli.

Johan a parlé de son rôle : "Valli est un guerrier de grande expérience qui entretient de forts liens avec son petit frère Bjorn. Valli a un aspect brutal avec sa forte carrure et ses habits de cuir. Il a enduré de nombreuses épreuves et à survécu à de nombreux combats. Son visage est plein de cicatrices."


Le film devrait sortir en Europe le 23 octobre


_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeJeu 19 Mar - 19:16

Le batteur Fredrik Andersson quitte AMON AMARTH informe le groupe sur sa page Facebook. « AMON AMARTH et le batteur Fredrik Andersson ont décidé de se séparer après dix-sept ans. Fredrik a joué un rôle important dans le développement d’AMON AMARTH depuis qu’il a rejoint le groupe en 1998 et nous lui souhaitons le meilleur pour le futur. Nous sommes actuellement dans le processus d’écriture de notre nouvel album mais pour l’instant il n’y a pas de remplaçant à annoncer » explique le combo.

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeMer 19 Aoû - 18:47

AMON AMARTH avance sur son nouvel album qui devrait sortir début 2016. Le groupe est d’ailleurs en train de passer la semaine « dans une cabane dans les bois » dans le but d’écrire et répéter des compositions pour ce prochain disque a indiqué le chanteur Johan Hegg sur son compte Twitter.

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeDim 10 Jan - 17:57

Le label Sony Music informe dans un courriel que le nouvel album d’AMON AMARTH s’intitule Jomsviking. Sa tracklist est visible ci-dessous mais sa date de sortie n’est pas encore connue. Le disque pourrait toutefois voir le jour au printemps prochain.

Tracklist :

1. First Kill
2. Wanderer
3. On A Sea Of Blood
4. One Against All
5. Raise Your Horns
6. The Way Of Vikings
7. At Dawns First Light
8. One Thousand Burning Arrows
9. Vengeance Is My Name
10. A Dream That Cannot Be
11. Back On Northern Shores

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeVen 29 Jan - 12:47


_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeMer 16 Mar - 20:30


_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeMar 22 Mar - 20:29

AMON AMARTH sortira son nouvel album, intitulé Jomsviking, le 25 mars prochain via Metal Blade. Tobias Gustafsson (VOMITORY) a assuré les parties de batterie sur ce disque cependant il ne doit pas être considéré comme le batteur permanent du groupe.

AMON AMARTH révèle d’ailleurs que le batteur qui assurera ses prochaines dates de concert sera Jocke Wallgren (OCTOBER TIDE, VALKYRJA). Ce dernier fera ses débuts ce soir à Londres.

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeDim 31 Juil - 19:22


_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeMar 23 Aoû - 18:18

Amon Amarth Amon_amarth_testament_grand_magus-727x1024

_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeVen 21 Sep - 18:29

AMON AMARTH va sortir un DVD/Blu-ray documentaire, intitulé The Pursuit Of Vikings : 25 Years In the Eye Of The Storm, le 16 novembre via Metal Blade Records

The Pursuit Of Vikings contiendra un documentaire ainsi que le concert complet donné en 2017 au Summer Breeze de Dinkelsbühl en Allemagne. Le documentaire sortira dans les formats suivants :

* CD/2DVD 8-Panel Digipak
* Blu-ray (avec le téléchargement audio-digital du Main Stage Show)
* Edition spéciale « livre » avec 6 disques (3DVD, 2CD, 1 Blu-ray) une amulette et un patch- (import – limité à 500 copies)
* Vinyle transparent orange (réservé aux USA – limité à 500 copies)
* Vinyle noir (réservé aux USA – limité à 250 copies)
* Vinyle jaune transparent et orange (réservé aux USA – limité à 250 copies)

Tracklist :

CD, Main Show 17 août 2017

01. The Pursuit Of Vikings
02. As Loke Falls
03. First Kill
04. The Way Of Vikings
05. At Dawn’s First Light
06. Cry Of The Black Birds
07. Deceiver Of The Gods
08. Destroyer Of The Universe
09. Death In Fire
10. Father Of The Wolf
11. Runes To My Memory
12. War Of The Gods
13. Raise Your Horns
14. A Dream That Cannot Be
15. Guardians Of Asgaard
16. Twilight Of The Thunder God

DVD/ Blu-Ray T-Stage Show 16 août 2017

01. Twilight Of The Thunder God
02. Free Will Sacrifice
03. With Oden On Our Side
04. The Last With Pagan Blood
05. For The Stabwounds In Our Backs
06. Thousand Years Of Oppression
07. Gods Of War Arise
08. Versus The World
09. Asator
10. Under The Northern Star
11. Fate Of Norns
12. Varyags Of Miklagaard
13. Live For The Kill
14. Victorious March

DVD/Blu-Ray Main Show 17 août 2018

01. The Pursuit Of Vikings
02. As Loke Falls
03. First Kill
04. The Way Of Vikings
05. At Dawn’s First Light
06. Cry Of The Black Birds
07. Deceiver Of The Gods
08. Destroyer Of The Universe
09. Death In Fire
10. Father Of The Wolf
11. Runes To My Memory
12. War Of The Gods
13. Raise Your Horns
14. A Dream That Cannot Be
15. Guardians Of Asgaard
16. Twilight Of The Thunder God

Amon Amarth Amonamarththeprsuitofvikingssept2018cover


_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
kisslolokissloloCo-AdminMessages : 16690
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 52
Localisation : la tour du pin
Amon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitimeSam 13 Oct - 11:11


_________________
Amon Amarth Bg_hea11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséAmon Amarth Vide
MessageSujet: Re: Amon Amarth   Amon Amarth Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Amon Amarth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: Groupes, artistes.A à B,-
Sauter vers: