AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 METALLICA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
kissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
MessageSujet: Re: METALLICA   Mer 28 Déc - 18:52

[youtube][/youtube]

METALLICA a publié sur YouTube une nouvelle vidéo d’une durée d’environ 31 minutes résumant le troisième soir de concert pour leur trentième anniversaire, le 9 décembre dernier au Fillmore de San Francisco. Ont participé à ce troisième concert : Rob Halford (JUDAS PRIEST), Glenn Danzig (ex-MISFITS), Jerry Cantrell (ALICE IN CHAINS), Pepper Keenan (DOWN), Gary Rossington (LYNYRD SKYNYRD), Jim Martin (ex-FAITH NO MORE), Nick « Animal » Culmer (ANTI-NOWHERE LEAGUE) et Jason Newsted (ex-METTALICA). La fanfare THE SOUL REBELS et le groupe LÄÄZ ROCKIT ont assuré les premières parties.

la setlist de ce concert :
Suicide & Redemption
Master Of Puppets
…And Justice For All
Of Wolf & Man
Fade To Black
The Thing That Should Not Be
I Disappear
The Outlaw Torn
Hell And Back (nouvelle chanson)
Blitzkrieg (reprise de BLITZKRIEG, avec Joseph Guariglia, membre du fan-club de METALLICA)
For Whom The Bell Tolls (avec Jerry Cantrell)
Nothing Else Matters (avec Jerry Cantrell)
So What?! (reprise de ANTI-NOWHERE LEAGUE, avec Animal)
Tuesday’s Gone (reprise de LYNYRD SKYNYRD, avec Gary Rossington, Pepper Keenan, Jerry Cantrell et Jim Martin)
Fuel (avec Jason Newsted)
Fight Fire With Fire (avec Jason Newsted)
Die, Die My Darling (reprise des MISFITS, avec Glenn Danzig)
Last Caress (reprise des MISFITS, avec Glenn Danzig)
Green Hell (reprise des MISFITS, avec Glenn Danzig)
Rapid Fire (reprise de JUDAS PRIEST, avec Rob Halford)
Seek & Destroy (avec Jason Newsted, Jerry Cantrell, Pepper Keenan, Jim Martin, Glenn Danzig, Animal, LAAZ ROCKIT et THE SOUL REBELS)
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mer 18 Avr - 18:01



Metallica Lyon 23.05.2010 Hall Tony Garnier Full Concert live
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mer 18 Avr - 18:04



Cliff 'Em All

Cliff 'Em All is a compilation of video footage by the American heavy metal band Metallica. It was released in 1987 as a tribute to Metallica's bassist Cliff Burton, who was killed in a tour bus accident on September 27, 1986, at the age of 24, near Ljungby, Sweden during the European leg of their Damage, Inc. Tour. Its title is derived from Metallica's debut album, Kill 'Em All. The homevideo contains also a performance with former guitarist Dave Mustaine on March 19, 1983, shortly before his release for heavy drugs and alcohol abuse.

The video is a retrospective on the 3 and a half years that Cliff Burton was in Metallica, presented as a collection of bootleg footage shot by fans, some professional filming and TV shots that were never used and some of his best bass solos, personal photos and live concerts. Photos and narrations by the band (Ulrich, Hetfield and Hammett drinking beer) are placed between songs which focus on Burton before fading into a title card of a performance. The video ends with the melodic interlude of "Orion" as pictures of Burton are shown.

With this video, the band tries to show the unique personality and style he had. While ostensibly the film focuses on Burton, it also has given fans a rare glimpse of Metallica's less-documented early career. This contrasts sharply with the 'Metallica business' represented in the feature film Some Kind of Monster.

Footage on this release includes:
Detroit, April 4, 1986 - "supporting Ozzy"
Shot from the left of the stage. VG with closeups.
"Creeping Death"
"Am I Evil?"
"Damage, Inc."

Long Island, April 28, 1986 - "still drunk on Ozzy tour"
Shot from ground level above heads, VG with closeups
"Master of Puppets"

The Stone, San Francisco, March 19, 1983 - "Cliff's second gig"
Shot just above ground level, VG with closeups
"(Anesthesia) Pulling Teeth"
"Whiplash"

Germany, September 14, 1985 - "Metal Hammer Fest headlining with Venom, Nazareth, beer!"
Professionally shot video
"The Four Horsemen"
"Fade to Black"
"Seek & Destroy"

Denmark, July 6, 1986 - "Roskilde Festival with Phil Collins, Eric Clapton, Elvis Costello and Big Country"
Shot from ground level, with closeups
"Welcome Home (Sanitarium)"
"(Anesthesia) Pulling Teeth"

Oakland, August 31, 1985 - "Day on the Green"
"Cliff Solo"
"For Whom the Bell Tolls"

Chicago, August 12, 1983 - "Supporting Raven on the 'Kill Em All for One' tour"
"No Remorse"
"Metal Militia"
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mer 18 Avr - 18:05



Metallica Live November 9, 1986
Jezabelle's club Anaheim, CA

This was jason newsted 2nd show with metallica

Main Set
1. Battery
2. Master of Puppets
3. For Whom the Bell Tolls
4. Welcome Home (Sanitarium)
5. Guitar Solo
6. Whiplash
7. Seek & Destroy
8. Creeping Death
Encore
9. Am I Evil?
10. Damage, Inc.
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mar 8 Mai - 13:51

METALLICA a joué lundi 7 mai à Prague (République Tchèque) l’intégralité de l’album Metallica (alias le ‘Black Album’) sorti en 1991. Ce concert marquait le départ de la tournée européenne du groupe qui passera par le Stade de France le 12 mai prochain.

Setlist de ce concert :


01. Hit The Lights
02. Master Of Puppets
03. The Shortest Straw
04. For Whom The Bell Tolls
05. Blackened
06. The Struggle Within
07. My Friend Of Misery
08. The God That Failed
09. Of Wolf & Man
10. Nothing Else Matters
11. Through The Never
12. Don’t Tread On Me
13. Wherever I May Roam
14. The Unforgiven
15. Holier Than Thou
16. Sad But True
17. Enter Sandman

Rappels :

18. Fuel
19. One
20. Seek & Destroy

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MessageSujet: Re: METALLICA   Mar 8 Mai - 14:14

hé hé ! dans 4 jours on y sera !!
Revenir en haut Aller en bas
avatarAce-DiamondCo-AdminMessages : 2169
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 24
MessageSujet: Re: METALLICA   Mar 8 Mai - 20:30

Les boules, je me suis dit que j'irais pas à cause de cette putain de Lulu, et ducoup ils nous jouent le Black!! Je suis vert!!!

_________________
No Fear Cheveux is here...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MessageSujet: Re: METALLICA   Mar 8 Mai - 22:28

j'avais pas du tout prévu d'y aller (surtout que je deteste les configurations stade) mais quand j'ai su que c'était le Black album alors là j'ai pas hésité..
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Ven 11 Mai - 23:09



Metallica - 07.05.2012 Prague, Czech Republic - complete version in full HD quality [Black album]
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Ven 18 Mai - 18:35

Live Report par Radio métal

Metallica au Stade de France : résumé de la soirée en trois enseignements









Le 12 mai dernier, Metallica se produisait en tête d’affiche au Stade De France devant 74 000 personnes pour célébrer les 20 ans de son Black Album. Un disque qui s’est écoulé depuis sa sortie (1991) à plus de 28 millions d’exemplaires. Les groupes Gojira et The Kills étaient également présents pour ouvrir cette grande fête du metal(lica). A ce titre, sortir du RER et voir dès l’après-midi des milliers de metalleux aux abords de l’enceinte du Stade De France était autant impressionnant que riche en symboles pour un style musical souvent méprisé (« Ha bon, y’a un public pour ça ?! ») et qui, rappelons-le, ne bénéficie d’aucune couverture médiatique dans les médias traditionnels hexagonaux.
Le Stade De France commençait doucement à se remplir lorsque Gojira, leader emblématique du metal français, montait sur les planches dès 19h.

Artistes : Metallica – The Kills – Gojira
Date : 12 mai 2012
Salle : Stade de France
Lieu : Paris

Une vue impressionnante
@Gojira – Facebook
Les Basques auront tout donné pendant les 30 petites minutes qui leur ont été accordées. Misant sur leurs titres les plus connus et interprétant « L’Enfant Sauvage », un morceau tiré de leur nouvel album du même nom dans les bacs le 25 juin prochain, Gojira est parvenu à séduire une foule acquise à Metallica qui, nous le verrons plus tard, ne fera aucun cadeau à The Kills. Toujours en mouvement, le combo a donné l’impression de vivre cet instant – sans conteste l’un des plus grands moments de sa carrière – avec joie et intensité. A ce titre, on aura rarement vu un Joe Duplantier (chant/guitare) aussi actif, courant comme un fou sur la gigantesque scène des Mets qui s’avançait au centre de la foule. Trente minutes et six titres, c’est bien entendu trop court pour un concert de Gojira mais cela aura tout de même laissé le temps à l’audience du SDF de voir que le plus grand groupe de metal français a délivré un set frais et plein d’énergie en démontrant, une fois de plus, sa remarquable qualité technique.
Premier enseignement de la soirée : Gojira était vraiment heureux d’être là et a profité de chaque seconde qui défilait en faisant partager ses tubes avec brio et énergie. Et ce malgré un son très moyen.
Setlist de Gojira :
Oroborus
The Heaviest Matter Of The Universe
Backbone
Flying Whales
L’Enfant Sauvage
Vacuity

The Kills ne s’est pas fait que des amis…
@The Kills – Facebook
Ha, le concert de The Kills au Stade De France ! Tout le monde savait que jouer entre Gojira et Metallica quand on fait « simplement » du rock pouvait être un beau cadeau empoisonné pour The Kills… et on en a eu la confirmation. En effet, une partie du public a clairement manifesté son hostilité à l’égard du groupe avec, à la clé, huées et bras d’honneur. Une attitude complètement stupide envers ce duo (entouré par quatre percussionnistes) dont la musique sensuelle n’avait finalement qu’un immense défaut : celui d’être totalement hors-contexte. Mais pour cela doit-on le blâmer ?! Sûrement pas !
Les compos garage de The Kills, pleine de montées en régime, sont simplement bien plus adaptées à une petite salle cradingue où l’atmosphère électrique est beaucoup plus prégnante, plutôt qu’à un stade en plein jour où très peu d’effets de scène sont possibles mis à part les quelques fantaisies des percussionnistes. Ainsi il suffisait d’avoir un tant soit peu d’imagination, ou un peu d’expérience live, pour se rendre compte que cette musique – qui mélange la voix éraillée de la chanteuse Alison Mosshart et la guitare de Jamie Hince – n’était pas mauvaise en soi mais juste très différente du metal de Gojira et Metallica. Pour rentrer dans le show de The Kills au Stade De France, il fallait sans doute faire l’effort de passer outre les conditions peu favorables évoquées plus haut. Mais une bonne partie du public s’était déjà faite son opinion avant même que le groupe ne démarre son set, donc a partir de là…
Au final, en ce samedi 12 mai 2012, certains fans irrespectueux n’avaient apparemment pas le cerveau assez éclairé pour comprendre que The Kills était une formation de six êtres humains qui ne méritaient absolument pas un quelconque comportement agressif de la part de l’audience. Le groupe finira son set d’une quarantaine de minutes par le bien nommé « Fuck The People » où Alison effectuera à son tour des bras d’honneur, compréhensifs mais malgré tout pas très élégants, au public.
Deuxième enseignement de la soirée : le concert de The Kills a fait retomber l’ambiance et le groupe s’est d’ailleurs tellement fait jeter par le public qu’il a même choisi d’en parler sur sa page Facebook…
Setlist de The Kills :
No Wow
Future Starts Slow
Heart Is A Beating Drum
Kissy Kissy
Pull A U
Black Balloon
Pots And Pans
Fuck The People

James Hetfield
@Metallica.com
Après la fameuse intro « The Ecstasy Of Gold » d’Ennio Morricone où l’on peut voir défiler sur les écrans géants du Stade De France des images du film Le Bon, La Brute Et Le Truand, les Mets démarrent leur set avec « Hit The Lights » extrait de l’album Kill’Em All. Ce qui, quand on y réfléchit, résume le propos en termes d’impact scénique !
On l’avait de toute façon senti dès les soundchecks de Metallica, l’écart de qualité sonore entre les prestations des deux premiers groupes et la tête d’affiche allait être vraiment très (trop ?) important. Dans cette optique, la fameuse relance de Lars Ulrich à la 27e seconde du morceau « Wherever I May Roam » était presque aussi puissante que sur album… et Dieu sait si le Black Album fait partie des albums les mieux produits des années 90 !
Après « Hit The Lights », s’ensuit un enchaînement « Master Of Puppets – No Remorse » du tonnerre où l’on mesure grâce aux écrans géants la forme physique nécessaire à Lars Ulrich pour tenir la cadence. Notre batteur est rapidement en nage et il sera d’ailleurs fort instructif de voir l’état de son visage (et de son T-Shirt !) à la fin du show pour comprendre qu’avoir une santé au top est plus que nécessaire si on veut jouer du metal pendant trente ans ! Notons également au début de ce concert la présence de « Hell And Back », un morceau tiré de l’EP Beyond Magnetic qui met en avant des Faces B de Death Magnetic (2008). Une bonne surprise car ce morceau et ses riffs lourds (forcément dans l’esprit des titres de Death Magnetic) passent très bien l’épreuve du live. La très grande majorité du public ne s’y est pas trompée même si, en tournant la tête autour de soi, on avait quand même l’impression qu’une bonne partie de l’audience entendait ce titre pour la première fois…

Kirk Hammett
@Metallica.com
Mais la foule n’a pas été longtemps dépaysée puisque les trois écrans géants ont rapidement annoncé ce qui allait suivre avec une petite rétrospective mettant en avant des images d’archives et des séquences tirées de la vidéo « 1 An Et Demi De La Vie De Metallica » (1992) : l’interprétation du Black Album, sans conteste l’un des disques les plus importants de l’Histoire du metal, allait démarrer.
Petite spécificité : les morceaux de l’album ont été joués à l’envers, donc en partant de la fin. Interprété pour la première fois lors de la présente tournée, « The Struggle Within » ouvre le bal avant que les morceaux « My Friend Of Misery » et « The God That Failed » donnent le sourire aux fans des Mets bien peu habitués à écouter ces titres en live. Bien sûr, tous les titres ont été joués et on retiendra d’ailleurs la magie qui s’est dégagée des deux morceaux calmes que sont « Nothing Else Matters » et « The Unforgiven ». Eh oui : 74 000 personnes qui illuminent un stade rien qu’avec des briquets et des téléphones portables… eh bien ça a de la gueule ! Côté musique, « Holier Than Thou » et « Sad But True » se termineront respectivement par des solos de batterie et de basse digestes car courts avant qu’ « Enter Sandman » ne conclut l’affaire. Le public rentrera donc chez lui les larmes aux yeux, affreusement déçu de ne pas avoir pu savourer de rappels…
Mais non, ce n’est pas vrai ! Quelqu’un y a cru au moins ? Non ? Ha, mince !

« One » fut un très grand moment
@Metallica.com
L’intro de « Battery » résonne et le public parisien – d’ailleurs composé de beaucoup d’étrangers – peut ainsi savourer la déferlante thrash qui passe par ses oreilles en guise de premier rappel. Dans la continuité, quel magnifique moment que ce « One », le seul titre de l’album …And Justice For All à avoir été joué lors de ce concert ! Car après avoir démarré sur ses traditionnels pétards et flammes faisant allusion à la thématique guerrière de la chanson, Metallica aura proposé sur ce morceau un jeu de lasers colorés du plus bel effet. Des lasers qui n’auront pas cessé de se croiser, en longueur et en largeur, dans toute l’enceinte du SDF.
Ensuite, il suffisait simplement de lever la tête pour comprendre ce qui allait se dérouler sous nos yeux : en effet des membres du staff de Metallica positionnés tout en haut de la scène déficelaient d’immenses bâches ce qui signifiait, comme lors de chaque prestation des Mets, que Seek & Destroy et ses gigantesques ballons noirs aux couleurs du groupe allait terminer le show.
Paris aura donc eu droit à un set des Mets plein de bonne humeur et de partage. A ce titre, les quatre membres du groupe resteront de longues minutes sur scène pour distribuer des médiators, donner des baguettes et poser pour les photographes avec des drapeaux français sur le dos. Ce concert de Metallica fut par conséquent à l’image de tous les shows que les Mets délivrent depuis maintenant trente ans : efficace, professionnel et chaleureux. Lors de ce concert, James Hetfield (chant) confiera d’ailleurs au public que « Trente ans après avoir joué pour la première fois en France, Metallica se produisait ce soir devant sa plus grande affluence ».

Partage et joie
@Metallica.com
Troisième enseignement de la soirée : Metallica aura mis trente ans pour fédérer sa communauté, se faire un nom, construire sa carrière, jouer dans des salles importantes, passer des caps, vivre de son activité, remplir des stades et devenir millionnaires. Quand bien même, malgré cette fantastique réussite, ses quatre membres continuent encore à réaliser, en 2012 et à près de 50 ans, de nouveaux rêves tout en relevant de nouveaux défis. Ainsi, il est fort probable que l’état d’esprit de celui « qui veut être le meilleur », et qui le devient, se forge avant tout dans cette envie perpétuelle d’avancer, de progresser…
Metallica est plus qu’un groupe. C’est un esprit, une famille mais surtout une preuve qui dit « Seek & Destroy ».
Setlist de Metallica :
The Ecstasy Of Gold (Ennio Morricone)
Hit The Lights
Master Of Puppets
No Remorse
For Whom The Bell Tolls
Hell And Back
The Struggle Within
My Friend Of Misery
The God That Failed
Of Wolf And Man
Nothing Else Matters
Through The Never
Don’t Tread On Me
Wherever I May Roam
The Unforgiven
Holier Than Thou
Sad But True
Enter Sandman
Rappels :
Battery
One
Seek & Destroy

Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Ven 1 Juin - 18:26



METALLICA a mis en ligne sur sa chaîne YouTube MetallicaTV (où vous trouverez quelques autres vidéos de leur actuelle tournée anniversaire du Black Album) une vidéo de son passage à Paris, au Stade de France, le 12 mai dernier. On y voit le groupe en répétition jouer une version assez particulière de ‘Enter Sandman’, réviser quelques mots de français avant de monter sur scène et surtout interpréter ‘Of Wolf And Man’, extrait du Black Album.

https://www.youtube.com/user/MetallicaTV
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Lun 25 Juin - 17:46



Lors de sa prestation en tête d’affiche de son propre festival, le Orion Music + More, METALLICA a interprété samedi dernier son album Ride The Lightning (1984) dans son intégralité, jouant pour la première fois de son histoire le titre ‘Escape’ issu de ce même album. Une vidéo professionnelle de cette performance est disponible sur le Net.
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mer 11 Juil - 22:53



Metallica (Orion Festival Day 1 - Full Ride The Lightning)

1. Hit the Lights
2. Master of Puppets
3. The Four Horsemen
4. Sad But True
5. Hell and Back
6. The Call of Ktulu
7. Creeping Death
8. Escape
9. Trapped Under Ice
10. Fade to Black
11. For Whom the Bell Tolls
12. Ride the Lightning
13. Fight Fire with Fire
14. Nothing Else Matters
15. Enter Sandman
Encore
16. Battery
17. One
18. Seek & Destroy
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Jeu 26 Juil - 19:42

Metallica remettra le couvert en septembre









La machine Metallica est de nouveau en marche. Après sa tournée européenne, sa participation à son propre festival : le Orion Music Festival, les Four Horsemen semblent décidés à reprendre le chemin des studios en septembre prochain. Metalhammer nous annonce l’info via un Lars Ulrich (vous savez, le batteur) qui aurait lâché le morceau lors d’une conférence de presse mardi dernier pour la participation du groupe en tête d’affiche du Outside Lands Festival, à San Francisco. Le successeur de Death Magnetic est donc redevenu un objectif dans le futur proche du groupe. Dès que ce concert à domicile sera passé et qu’ils en auront fini avec leur film 3D.
Alors que dans une interview accordée à Spin en mars dernier, Lars Ulrich (encore lui) annonçait que le groupe sortirait « probablement » son prochain album sans label – confirmant que le contrat avec Warner a pris fin après la sortie de Death Magnetic en 2008 – on savait déjà que le groupe comptait de nouveaux s’attribuer les services de Rick Rubin. On a donc le producteur, le mois d’entrée en studio et « un truc assez extrême » et un « nouvel album [qui] sera une sorte de Black Album en plus heavy » ajoutait Kirk Hammett (guitare).
Bien que le groupe conçoit principalement le fait de tourner comme étant plus rentable financièrement que de produire des albums, ce successeur de Death Magnetic était, et est attendu de pied ferme. D’où la nécessité pour le groupe à rentrer – tôt ou tard – en studio. Lars Ulrich rappelle que « chaque fois que James Hetfield [ndlr : guitare, chant] prend une guitare, il y a quelques riffs brillants qui en sortent et j’essaie de faire en sorte qu’ils soient tous enregistrés et je fais de mon mieux pour les garder et essayer de mettre un peu de batterie derrière. ». Le groupe a donc de quoi faire. D’ailleurs, cette déclaration d’Ulrich on la connaît PAR CŒUR ! A en croire le bonhomme, le groupe aurait suffisamment d’idées et de riffs pour pondre trois albums de vingt-huit titres chacun.
Mais quoi qu’il en soit, on ne va PAS tourner ad vitam aeternam autour du pot : Metallica rentrera en studio en septembre prochain et c’est bien la seule chose qui nous intéresse ! Au passage, on apprend que les Lulu II et III seraient aussi enregistrés. Que de bonnes nouvelles n’est-ce pas ?! On déconne, on déconne, rangez ces fourches et ces torches. Il n’y aura que du 100% pur Mets.
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Ven 27 Juil - 17:24

METALLICA : pas de nouvel album avant 2014









Alors que METALLICA s’apprête à rentrer en studio en septembre prochain , Lars Ulrich, interviewé par Todd Hancock pour la radio canadienne 99.3 The Fox, annonce que le nouvel album du groupe ne verra probablement pas le jour avant 2014 : « Je ne voudrais pas utiliser le terme ‘proche’. Je veux dire, évidemment, dans le contexte, disons, selon l’âge de la planète Terre, nous sommes assez près. Mais dans un autre contexte, disons, autre chose, il peut y avoir une ou deux saisons de football, ou une ou deux saisons de baseball, ou une ou deux saisons de hockey … Nous devons faire ce film [ndlr : film 3D] et nous allons revenir à l’écriture lorsque nous aurons fait ce film. Je dirais d’ici 2013/2014 tôt ou tard. Il est difficile d’imaginer … Je pense que même la fin 2013 est peut-être un peu optimiste. Je dirais, j’espère, que nous pourrons obtenir l’enregistrement du nouvel album de manière réaliste dans environ un an et demi à partir de maintenant, alors peut-être au début 2014. » Pour les plus doués en anglais, vous pouvez écouter cette interview dans le player ci-dessous.
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Sam 25 Aoû - 17:21





Tour name: Metal Hammer Festival
Version: BadMotherfucker
Filming type: Professional
Generation: Various
Video format: PAL
Aspect ratio: 4:3
Video quality: A-B
Audio quality: A-B


Original Version:
01 - The Ecstasy of Gold [Mid Gen Cut]
02 - Creeping Death [Mid Gen Cut]
03 - Seek & Destroy [High Gen]
04 - The Four Horsemen [Master from Cliff 'Em All]
05 - Fade to Black [Master from Cliff 'Em All]

Re-Made Version:
01 - The Ecstasy of Gold [Mid Gen Cut]
02 - Creeping Death [Mid Gen Cut]
03 - Disposable Heroes [Low Gen]
04 - [Anesthesia] Pulling Teeth [VCD]
05 - The Four Horsemen [Master from Cliff 'Em All]
06 - Fade to Black [Master from Cliff 'Em All]
07 - Seek & Destroy [VCD]

Extras and bonus material:
01 - 1986.06.15 Heavy Metal Mania [The Early Days]
02- 1986.11.xx Music Tomato [The Early Days]
03 - 1988.07.07 Pure Rock [The Early Days]
04 - 1989.03.13 Buffalo News [The Early Days]
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Ven 28 Sep - 18:16

Pour commémorer le décès de leur ami et compagnon Cliff Burton, disparu le 27 septembre 1986, METALLICA offre sur le site LiveMetallica.com (inscription nécessaire) un enregistrement live à Toulouse du 22 novembre 1984 (qualité bootleg) en téléchargement.

Ci-dessous la tracklist :

The Four Horsemen
Cliff Solo
For Whom The Bell Tolls
No Remorse
The Call of Ktulu
Seek & Destroy
Whiplash
Creeping Death
Kirk Solo
Metal Militia

Durée totale : 57 minutes 01 sec.

Une coupure sur ‘Creeping Death’ et et une sur le solo de Kirk Hammett sont signalées.

Cliff Burton est éternel tant qu’on se souvient de lui.





http://www.livemetallica.com/live-music/0,403/Metallica-mp3-flac-download-11-22-1984-Le-Riff-Toulouse-FRA.html
Revenir en haut Aller en bas
avatarAce-DiamondCo-AdminMessages : 2169
Date d'inscription : 07/04/2010
Age : 24
MessageSujet: Re: METALLICA   Sam 29 Sep - 10:28

Merci Lolo =)

_________________
No Fear Cheveux is here...
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mar 23 Oct - 19:07

METALLICA sortira Quebec Magnetic, son nouveau DVD (et Blu-Ray) live le 10 décembre. Ce live a été filmé en 2009 lors du passage du groupe à Québec. Un message sur leur site officiel précise qu’il s’agira de la première sortie sur leur propre label et qu’ils auront donc contrôlé de A à Z.

Ci-dessous la jaquette et la liste des titres.



Tracklist :


That Was Just Your Life
The End Of The Line
The Four Horsemen
The Shortest Straw
One
Broken, Beat & Scarred
My Apocalypse
Sad But True
Welcome Home (Sanitarium)
The Judas Kiss
The Day That Never Comes
Master of Puppets
Battery
Nothing Else Matters
Enter Sandman
Killing Time
Whiplash
Seek & Destroy

Bonus :

For Whom the Bell Tolls
Holier Than Thou
Cyanide
Turn the Page
All Nightmare Long
Damage, Inc.
Breadfan
Phantom Lord

Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mar 23 Oct - 19:07

Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mar 23 Oct - 19:08

Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mer 24 Oct - 21:38

Metallica : un nouveau groupe indé






Tandis que certains s’attardaient sur le fait que Metallica allait déballer son énième live avec ce « Quebec Magnetic » qui arrivera le 10 décembre, d’autres se sont peut-être aperçus de la véritable info dans cette annonce de sortie, celle qui va vraiment changer quelque chose dans l’histoire du groupe : Metallica va avoir son propre label. Depuis la fin de leur contrat avec Warner, les têtes de file du thrash n’avaient pas cherché une nouvelle maison de disques et, plus tôt en 2012, Lars Ulrich avait même affirmé qu’ils pourraient se passer d’un label pour sortir leur prochain album.

Voilà ce qu’ils nous disent maintenant à ce sujet : « Cette sortie est une première pour nous… Le DVD et le Blu-ray sortiront sur notre propre label en Amérique du Nord ! Il y a encore des choses à fignoler alors nous ne pouvons pas encore vous donner un nom ou un joli logo, mais nous sommes très excités par ça car c’est la première fois que nous tenons les rênes du début à la fin sur cette sortie. »

Metallica devient indépendant. La suite logique des choses, pour ainsi dire : Metallica a déjà son propre studio (son « Head Quarter » à San Rafael, Californie), son propre festival (le Orion Fest qui prépare sa deuxième édition). Les Four Horsemen sont aussi une très grosse machine qui rapporte gros, une machine aux commandes de laquelle ils veulent être les seuls maîtres : moins d’intermédiaires, donc, qui prendront leur part du gâteau au passage, et, par conséquent, uniquement, maintenant, en charge de leurs affaires, des gens qui auront pour principal but le bien de Metallica. Et, aujourd’hui, ils ont les moyens de le faire.

Pas de logo, pas de nom pour l’instant, mais, en anglais, ce genre de chose a quand même un nom : « vanity label ». L’histoire du rock est constellée de ces labels qui appartiennent à des artistes, le plus souvent des groupes ou des musiciens à succès, généralement gérés par leur management, et qui s’avèrent aussi souvent être l’étape ultime pour flatter l’ego (d’où l’appellation commune « label vanité ») de ces gros artistes. EMI avait laissé les Beatles fonder Apple Records (liée à la maison de disques mais libre dans ses choix) qui, au début, servit beaucoup aux Quatre Garçons Dans Le Vent (en dehors de la gestion des affaires du groupe) pour produire des albums d’artistes dont presque personne n’a depuis entendu parler, si ce n’est ceux qui aiment fouiller dans le catalogue du label. RCA avait fait de même avec Jefferson Airplane qui fonda Grunt Records et s’en servit principalement, outre les sorties du groupe lui-même, pour la réalisation de tous les projets solos des différents membres de la bande et de son entourage. Plus proches de nous, on trouve le Nothing Records de Trent Reznor (Nine Inch Nails) qui lui permit d’avoir une plus grande liberté artistique mais qui permit aussi au monde de connaître Marilyn Manson ; ou encore le Maverick Records fondé par Madonna, dont les commandes ont depuis été abandonnées par la chanteuse mais qui, au début, avait notamment sorti les cinq premiers albums de Deftones.

Voilà donc pour les grosses lignes de cette histoire dans laquelle s’installe désormais Metallica. La question maintenant est : à quoi cela va-t-il leur servir ? Déjà, on l’imagine, à s’échapper d’une industrie du disque qui, en cette époque, ne retrouve plus ses marques et/ou ne traite plus les musiciens que comme des paquets de lessive. Pour la liberté musicale ? Le groupe ne se sentira alors plus de limites créatives ? Pour le fric (ouh, le vilain mot !) ? Effectivement, avec moins d’intermédiaires, sans une grosse maison de disques pour intercepter en amont le gros du flux des produits des ventes, Metallica va pouvoir se prendre un plus gros pourcentage. Est-ce que ça diminuera le prix de vente des albums ? Comment savoir pour l’instant ? Mais plutôt que de vous plaindre qu’un artiste se fasse de l’argent, demandez-vous aussi ce que ça peut coûter de gérer ça car les « vanity labels » ont rarement bien fini, le plus souvent en retombant dans le panier d’une major, comme cela peut arriver à n’importe quel label indépendant.

Ultime question : est-ce que ce label servira uniquement à sortir les produits estampillés Metallica (voire des projets solos – cf. Jefferson Airplane – allez savoir) ou permettra-t-il aussi au groupe de produire d’autres artistes ? On a souvent pu les voir mettre en avant des formations moins ou pas du tout connues, principalement en plaçant leurs coups de cœur en première partie de leur concerts. De toute façon, quel que soit le but initial dans cette nouvelle quête de liberté, ils seront justement libres d’en faire ce qu’ils veulent. Le temps nous le dira et nous dira d’abord comment s’appelle ce label. Des idées ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Ven 30 Nov - 22:27





Le nouveau DVD/Blu-ray live de METALLICA, Quebec Magnetic, sort le 10 décembre. Il se dévoile encore un peu via un nouveau trailer d’environ deux minutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Mer 5 Déc - 18:36









METALLICA a dévoilé un nouvel extrait de son DVD live Quebec Magnetic, filmé à Québec à l’automne 2009, et qui sortira le 10 décembre : l’interprétation de ‘Master Of Puppets’.
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Lun 17 Déc - 18:36

Jason Newsted (ex-METALLICA, FLOTSAM AND JETSAM, VOIVOD, etc.) sortira avec son propre groupe, NEWSTED, son premier EP 4 titres le 8 janvier sur iTunes (les pré-commandes démarrent demain, mardi 18 décembre). Intitulé simplement « Metal », cet EP comportera les chansons : ‘Soldierhead’, ‘Godsnake’, ‘King Of The Underdogs’ et ‘Skyscraper’. Un clip a été tourné samedi dernier pour ‘Soldierhead’.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16067
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: METALLICA   Ven 21 Déc - 22:08

[youtube][/youtube]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: METALLICA   

Revenir en haut Aller en bas
 
METALLICA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Metallica Vs Guns N' Roses
» Rock Werchter - MetallicA [Setlist Ajoutée]
» Un curé québécois fan de Bad Religion, Metallica et Cannibal Corpse
» Lady Gaga - Metallica
» Metallica VS Megadeth VS Slayer VS Antrax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Rock et musiques :: De L à M-
Sauter vers: