AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Destroyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Votre Chanson préférée ?
Detroit Rock City
Destroyer - Page 5 Vote_lcap45%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 45% [ 25 ]
King Of The Night Time World
Destroyer - Page 5 Vote_lcap4%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 4% [ 2 ]
God Of Thunder
Destroyer - Page 5 Vote_lcap23%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 23% [ 13 ]
Great Expectations
Destroyer - Page 5 Vote_lcap5%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 5% [ 3 ]
Flaming Youth
Destroyer - Page 5 Vote_lcap7%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 7% [ 4 ]
Sweet Pain
Destroyer - Page 5 Vote_lcap0%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Shout it Out Loud
Destroyer - Page 5 Vote_lcap13%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 13% [ 7 ]
Beth
Destroyer - Page 5 Vote_lcap2%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 2% [ 1 ]
Do You Love Me
Destroyer - Page 5 Vote_lcap1%Destroyer - Page 5 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Total des votes : 56
 

AuteurMessage
phiphiRock n roll overMessages : 1507
Date d'inscription : 07/09/2014
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeSam 26 Mar - 12:56


Un album marquant pour Kiss


Samedi, 26 mars 2016 06:30 MISE à JOUR Samedi, 26 mars 2016 06:30

Destroyer - Page 5 81b74210

Avec trois albums studio et un disque en spectacle, Kiss connaissait un début de carrière intéressant depuis sa création en 1974. L’album Destroyer, qui fête ses 40 ans, a permis aux musiciens maquillés d’évoluer et d’atteindre de nouveaux sommets de popularité.

L’album Destroyer, lancé le 15 mars 1976, qui contient les Shout it Out Loud, Detroit Rock City, Beth et God of Thunder, a été la première collection de chansons du quatuor américain à atteindre le million de copies vendues au pays de l’Oncle Sam.

Destroyer - Page 5 05706810

Les groupes rock étaient particulièrement prolifiques à cette époque et Destroyer est arrivé en magasins six mois après l’album en spectacle Alive! et un an après le disque Dressed to Kill.

La formation constituée, à l’époque, de Peter Criss, Ace Frehley, Gene Simmons et Paul Stanley, peut remercier le réalisateur canadien Bob Ezrin de leur avoir permis de passer à un autre niveau et d’atteindre les ligues majeures.

Ezrin, qui avait produit coup sur coup les albums Love it to Death, Killer, School’s Out, Billion Dollar Babies et Welcome to My Nightmare d’Alice Cooper, a même été très autoritaire envers les quatre membres du groupe new-yorkais.

Kiss connaissait un certain succès, mais l’étiquette Casablanca n’était pas du tout certaine que le ­groupe puisse durer. Ce qui explique, d’une certaine façon, le contrat de deux ans que l’étiquette venait d’accorder à la ­formation.

«Destroyer fut, pour Kiss, un bond prodigieux. Nous étions, avant cet album, un groupe de garage et des crétins qui mettaient nos amplificateurs à 11. On ne connaissait rien et on avait de la difficulté à accorder nos guitares», a raconté Gene ­Simmons, dans une entrevue accordée au magazine Rolling Stone.

Un camp militaire

Les membres de Kiss ont comparé les séances de travail et d’enregistrement avec Bob Ezrin à un camp militaire. En plus de faire de l’enseignement musical, le ­réalisateur canadien utilisait un sifflet pour diriger ce qui se déroulait au Electric Lady Studios de Greenwich Village.

L’attitude très autoritaire d’Ezrin a permis d’amener Kiss à un tout autre niveau avec l’utilisation ­d’effets sonores, la présence d’une section de cordes et d’un chœur d’enfants sur cette première ­collaboration avec le quatuor. Il a même utilisé une mélodie provenant d’une sonate de Beethoven pour écriture la pièce Great ­Expectation.

«Il nous a aussi appris, poursuit Paul Stanley, comment écrire de meilleurs textes. Ceux de nos ­premiers disques étaient unidimensionnels, très simplistes et très axés sur la sexualité.»

Détail intéressant, le guitariste Dick ­Wagner, qui travaillait avec Alice Cooper, joue sur les titres Flaming Youth, Sweet Pain et Beth, que l’on retrouve sur l’album Destroyer.

Ace Frehley, qui avait des problèmes de consommation d’alcool et de drogues, était souvent absent lors des sessions ­d’enregistrement.

Beth, qui a été le simple de Kiss qui a connu le plus de succès, avec une septième position sur les palmarès, a failli ne pas se retrouver sur Destroyer, n’eût été ­l’insistance du gérant Bill Aucoin.

Gene Simmons et Paul Stanley trouvaient que cette pièce, chantée par le batteur Peter Criss, ne cadrait pas du tout avec le style de Kiss.

Succès inattendu

Beth se retrouvait même sur la face B du 45 tours Detroit Rock City, avant de devenir officiellement un simple quelques semaines plus tard.

Destroyer a atteint la quatrième position du palmarès suédois, il a été sixième au Canada et en Australie et 11e au palmarès américain. Kiss a vendu, en tout, neuf millions de copies de ce disque en territoire américain.

«Destroyer est un disque cinématographique. C’était, pour nous, comme passer d’un format traditionnel de cinéma à la technologie IMAX. C’est un album qui a très bien vieilli et où l’on retrouve l’ensemble de la mentalité derrière Kiss», a indiqué Paul Stanley au magazine Rolling Stone.
Revenir en haut Aller en bas
phiphiphiphiRock n roll overMessages : 1507
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 52
Localisation : Le Grand Est
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeSam 26 Mar - 13:23

DOMM a écrit:
une des pièce maitresse du rock tout simplement .... mais j'arrive toujours pas a encaisser beth ....

Pour ma part, je trouve que cet album est le plus décousu des premiers albums du groupe. L'orchestration et les cœurs n'apportent rien... Les meilleurs titres sont globalement ceux où il y a le moins d'effets...
du coup, il y a des titres que j'adore franchement (Detroit Rock City, King of the Night Time World, God of Thunder, Flaming Youth,...)
... mais d'autres que je n'apprécie toujours pas plus que cela voire pas du tout (Great Expectations, Sweet Pain, Shout it Out Loud, Beth et Do You Love Me).
En outre je trouve la fin de "Do You Love Me" qui est également le terminus de l'album complètement râtée...

En fait, je n'ai jamais partagé l'engouement pour cet album et trouve donc forcément l'apport de Bob Ezrin plus que négatif... l'avenir de sa collaboration sur "the Elder" n'aura finalement rien de surprenant... On reprend les orchestrations, les cœurs, les mandolines et tout ce qu'il faut pour avoir un album à pleurer ! Destroyer - Page 5 751604 Destroyer - Page 5 751604 Destroyer - Page 5 751604 Destroyer - Page 5 751604 Destroyer - Page 5 751604 Destroyer - Page 5 751604

Heureusement, le mordant et la simplicité reviendront avec le superbe Rock and Roll Over ! Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819 Destroyer - Page 5 1355966819
Revenir en haut Aller en bas
phiphiphiphiRock n roll overMessages : 1507
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 52
Localisation : Le Grand Est
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeSam 26 Mar - 13:29

La chanson "Do you Love Me" est excellente en live mais sur l'album, elle est gâchée par cette fin totalement dispensable !
Revenir en haut Aller en bas
RicardolangloisRicardolangloisAlive IIMessages : 2450
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 58
Localisation : Rive sud montréal CANADA
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeLun 28 Mar - 17:36

+++Les membres de Kiss ont comparé les séances de travail et d’enregistrement avec Bob Ezrin à un camp militaire. En plus de faire de l’enseignement musical, le ­réalisateur canadien utilisait un sifflet pour diriger ce qui se déroulait au Electric Lady Studios de Greenwich Village.

L’attitude très autoritaire d’Ezrin a permis d’amener Kiss à un tout autre niveau avec l’utilisation ­d’effets sonores, la présence d’une section de cordes et d’un chœur d’enfants sur cette première ­collaboration avec le quatuor. Il a même utilisé une mélodie provenant d’une sonate de Beethoven pour écriture la pièce Great ­Expectation.

«Il nous a aussi appris, poursuit Paul Stanley, comment écrire de meilleurs textes. Ceux de nos ­premiers disques étaient unidimensionnels, très simplistes et très axés sur la sexualité "



Merci à Bob Ezrin qui a rendu Kiss ;a sa pleine maturité...

DESTROYER est un classique.... Destroyer - Page 5 643715
Revenir en haut Aller en bas
phiphiphiphiRock n roll overMessages : 1507
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 52
Localisation : Le Grand Est
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeMar 29 Mar - 9:23

Ricardolanglois a écrit:
+++Les membres de Kiss ont comparé les séances de travail et d’enregistrement avec Bob Ezrin à un camp militaire. En plus de faire de l’enseignement musical, le ­réalisateur canadien utilisait un sifflet pour diriger ce qui se déroulait au Electric Lady Studios de Greenwich Village.

L’attitude très autoritaire d’Ezrin a permis d’amener Kiss à un tout autre niveau avec l’utilisation ­d’effets sonores, la présence d’une section de cordes et d’un chœur d’enfants sur cette première ­collaboration avec le quatuor. Il a même utilisé une mélodie provenant d’une sonate de Beethoven pour écriture la pièce Great ­Expectation.

«Il nous a aussi appris, poursuit Paul Stanley, comment écrire de meilleurs textes. Ceux de nos ­premiers disques étaient unidimensionnels, très simplistes et très axés sur la sexualité "



Merci à Bob Ezrin qui a rendu Kiss ;a sa pleine maturité...

DESTROYER est un classique.... Destroyer - Page 5 643715


Je ne suis pas de cet avis...

Tout d'abord, OK l'album "Destroyer" est devenu un classique mais il ne faut pas oublier qu'à sa sortie il ne se vendait pas mieux que "Dressed To Kill"... et que c'est "Beth" qui a sauvé l'album du naufrage !
Lorsque les radios ont diffusé la Face B du 45 Tours "Detroit Rock City"... "Beth" est devenu un tube et l'album s'est enfin vendu...      au bout de six mois ! (Certes, mieux vaut tard que jamais)
Mais à quel prix ; ce titre a contribué à rendre le groupe audible aux ménagères et aux parents !
En outre, nous sommes nombreux sur ce forum a ne pas avoir d'affection particulière pour ce titre et moi le premier !

Ensuite et surtout concernant la contribution de Bob Ezrin avec Kiss :
1/ je pense qu'il est le premier à avoir contribué à casser la cohésion interne du groupe et à avoir exacerbé les tensions entre les membres originaux.
En effet, c'est à partir de "Destroyer" que Kiss va commencer à utiliser des musiciens de studio extérieurs au groupe.
C'est également à partir de cet album que les compositions seront co-écrites avec des éléments extérieurs au groupe. Ce qui n'était pas le cas avant...
Enfin, je pense que l'orchestration n'a rien apporté au groupe... ce n'est pas cela que l'on attendait de Kiss. De nombreux groupes de Hard ont réussi une superbe carrière sans jamais tomber dans ce travers (AC/DC, Iron Maiden, ...). Au contraire, cela a contribué à éloigner de nombreux adeptes de la première heure ! Kiss s'en sort d'ailleurs très bien sans orchestration...

2/ Bod Ezrin sera également en grande partie responsable du premier départ d'Ace après le calamiteux "The Elders"... Ace et lui ne s'entendaient pas du tout et le producteur avait amputé une grande partie des solos du guitariste sur "The Elders". Et lorsque l'on voit le résultat ; on comprend mieux la fureur d'Ace ! (Rappelons quand même que ce second album réalisé et produit par Ezrin reste une des plus mauvaises ventes pour Kiss !). A l'issue même Gene et Paul ont désavoué cet album !
Il faut aussi se rappeler qu'Eric Carr partageait totalement l'avis d'Ace sur l'opportunité d'un concept album ( "Eric Carr, pour sa part, déclare, dans une interview publiée après sa mort, qu'il a « tout fait pour dissuader [les autres membres du groupe] de sortir un album concept », leur martelant que les fans veulent un retour au hard rock pur et dur.")... mais à l'époque, sa voix comptait pour du beurre !

Donc, au final, pour moi, la collaboration avec Bob Ezrin... cela a plutôt été la cata !
Revenir en haut Aller en bas
SonicboomSonicboomMtv unpluggedMessages : 8516
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 55
Localisation : 94
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeJeu 31 Mar - 20:35

A titre personnel, je trouve que... vous avez tous les 2 raison..en partie !  Very Happy

J'adore Destroyer et ce disque m'a fait tomber dans Kiss... mais je déteste Beth. Je suis d'accord que ce titre a commencé à "galvauder" l'image de Rockers purs et durs de Kiss. Pour autant, il est sorti en B-side, donc à l'origine, ce n'était pas prévu qu'il devienne le hit qu'il a été. Et les 2 albums qui ont suivi ont été  pur rock'n roll (over même ah ah).

Pour la collaboration Kiss / Bob Ezrin : n'oublions pas qu'il a également produit Revenge, album incontournable.
Il a aussi produit notamment Aerosmith, Alice Cooper (une palanquée d'albums !) Pink Floyd (The Wall !!!) Lou Reed (Berlin) ou encore Peter Gab, on ne parle pas ici de demi-sel (oui j'aime bien Audiard aussi  Destroyer - Page 5 5908 ).


C'est vrai que les orchestrations c'est son péché mignon mais sur Great expectations, par exemple ça va, ça donne de l'ampleur (vive l'ampleur Destroyer - Page 5 2950519824  ).


Pour ce qui est de la collaboration avec Ace, je ne suis pas convaincu que travailler avec un autre producteur tout aussi pointilleux et exigeant, aurait suffit pour maintenir la cohésion initiale du groupe.
Le succès qui monte à la tête et les excès en tout genre qui s'y ajoutent...

Mon interprétation (c'est tout à fait personnel et subjectif) :  la rigueur et l’exigence professionnelle d'Ezrin (que Paul & Gene ont semble t-il appréciée) a révélé les les limites d'Ace et Peter, tout à la fois en termes de créativité (à leur décharge, leurs apports n'étaient pas forcément prioritaires pour les 2 boss) de technicité et d’investissement pour progresser (je vais me faire des amis  Destroyer - Page 5 772627 ).


Dernière édition par Sonicboom le Ven 1 Avr - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DOMMDOMMSonic BoomMessages : 10527
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 55
Localisation : digoin
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeJeu 31 Mar - 20:54

je n'ai jamais , mais alors jamais encaissé BETH , ni hard luck woman ou calling dr love d’ailleurs ..... mais destroyer est un album qui fais partie de l histoire du rock au sens large du terme .....Paul et Gene ont toujours eu pour ambitions de réussir et pas seulement prendre du bon temps ...ce n'était pas forcement le cas de Ace et Peter .....et Ezrin , bin il a eu une belle carrière avec ou sans KISS ....tous les albums du groupe sont a replacé dans les contextes de leurs époques respectives ....
Revenir en haut Aller en bas
phiphiphiphiRock n roll overMessages : 1507
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 52
Localisation : Le Grand Est
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeVen 1 Avr - 21:06

Sonicboom a écrit:
A titre personnel, je trouve que... vous avez tous les 2 raison..en partie !  Very Happy

J'adore Destroyer et ce disque m'a fait tomber dans Kiss... mais je déteste Beth. Je suis d'accord que ce titre a commencé à "galvauder" l'image de Rockers purs et durs de Kiss. Pour autant, il est sorti en B-side, donc à l'origine, ce n'était pas prévu qu'il devienne le hit qu'il a été. Et les 2 albums qui ont suivi ont été  pur rock'n roll (over même ah ah).

Pour la collaboration Kiss / Bob Ezrin : n'oublions pas qu'il a également produit Revenge, album incontournable.
Il a aussi produit notamment Aerosmith, Alice Cooper (une palanquée d'albums !) Pink Floyd (The Wall !!!) Lou Reed (Berlin) ou encore Peter Gab, on ne parle pas ici de demi-sel (oui j'aime bien Audiard aussi  Destroyer - Page 5 5908 ).


C'est vrai que les orchestrations c'est son péché mignon mais sur Great expectations, par exemple ça va, ça donne de l'ampleur (vive l'ampleur Destroyer - Page 5 2950519824  ).


Pour ce qui est de la collaboration avec Ace, je ne suis pas convaincu que travailler avec un autre producteur tout aussi pointilleux et exigeant, aurait suffit pour maintenir la cohésion initiale du groupe.
Le succès qui monte à la tête et les excès en tout genre qui s'y ajoutent...

Mon interprétation (c'est tout à fait personnel et subjectif) :  la rigueur et l’exigence professionnelle d'Ezrin (que Paul & Gene ont semble t-il appréciée) a révélé les les limites d'Ace et Peter, tout à la fois en termes de créativité (à leur décharge, leurs apports n'étaient pas forcément prioritaires pour les 2 boss) de technicité et d’investissement pour progresser (je vais me faire des amis  Destroyer - Page 5 772627 ).

Non, ne t'inquiètes pas même si je ne suis d'accord avec tout ce que tu écris ; je ne vais pas me fâcher avec toi...
L'avis de chacun est forcément différent et fonction de son ressenti.

Mais cela ne m'empêche pas de te répondre pour les points sur lesquels je ne suis pas d'accord :

1/ Concernant B.Ezrin.
Je n’ai jamais douté de ses qualités et n’ai jamais incriminé l’homme sur l’ensemble de sa carrière. Mais le boulot qu’il a fait avec Alice Cooper, Pink Floyd and co… ce n’est pas mon propos !

En revanche, je conteste la plus-value de sa collaboration avec Kiss car pour moi il y a eu quoi qu'on en dise des dommages plus importants pour le groupe.

Comme je l’ai écrit plus haut, c’est à partir de cette collaboration (Kiss-Ezrin) que le groupe à commencer à utiliser des musiciens extérieurs…
Sur ce point, chacun peut penser ce qu’il veut… qu’Ace et Peter étaient des fainéants, des alcooliques et des drogués… qu’ils mettaient constamment des bâtons dans les roues pour faire avancer le travail… que Gene et Paul ont porté le bateau "Kiss"seuls…  etc.
En attendant, par honnêteté intellectuelle, ils (Gene et Paul) n’auraient jamais dû cautionner l’apport de musiciens extérieurs. Au pire, si cela se faisait, ils auraient dû immédiatement l’inclure dans les crédits comme cela au moins, tout le monde l’aurait su.
Lorsque j’achète un album et que j’apprends dix ou quinze ans après que c’est truque muche à la gratte et tartempion à la batterie et bien j’ai les boules ! Je n’en ai rien à foutre de Dick Wagner même si son solo est mieux que celui d’Ace ! Moi lorsque j’achète « Destroyer », je veux écouter Ace, Gene, Paul et Peter…
Alors cette affaire de musiciens extérieurs, Est-ce l’idée de Bob Ezrin ? Celle de Gene ? Celle de Paul ? Un peu les deux, un peu les trois ?...
En attendant, hormis pour « Rock’n’roll Over » et « Love Gun »… à partir de « Destroyer » ; cela va devenir  la règle !
Et lorsque l’on regarde « Dynasty » cela devient pitoyable… Peter joue de la batterie sur un seul titre. Gene de la basse sur seulement quatre titres et la guitare sur deux titres. Paul la guitare rythmique sur quatre titres et les soli sur trois… et Ace la basse, la guitare rythmique sur trois titres et les solis sur cinq … au final, le plus présent c’est Anton Fig qui joue sur huit des neuf titres. Et il n’appartient même pas au groupe ! Sans parler de tous les musiciens annexes !!!

On peut croire ce que l’on veut… mais s’ils n’avaient pas mis le doigt là-dedans à partir de « Destroyer » ; la suite aurait pu être différente.
Cela n’aurait probablement pas empêché le départ de Peter puis celui d’Ace… mais au moins les albums auraient été cohérents avec chacun à sa place et à son poste pour chaque titre !
D’autant que Kiss était capable de le faire et qu’il l’a fait pour les deux albums suivants (« Rock and Roll Over » et « Love Gun ») sous l’impulsion d’autres producteurs  et avec des résultats au moins aussi méritoires… (meilleurs à mon sens personnel !)

En outre, lorsque les deux alcoolos, drogués, fainéants... ont quitté le groupe, Gene et Paul ont continué à faire la même chose pratiquement sur tous les albums suivants !!!  C’est-à-dire à utiliser des musiciens de sessions et chacun à jouer leurs compos de leur côté. Alors que les musiciens qui avaient remplacé les originaux n'avaient pas les mêmes défauts que leur prédécesseur !
Donc incriminer à chaque fois Ace et Peter pour justifier l'utilisation de musiciens rapportés; c'est comme le reste : c'est de la flûte...
(Comme le dirait Ace : "It's a joke !") Destroyer - Page 5 3030598253

2/ Ensuite pour les orchestrations… cela reste bien sûr une affaire de goût… mais pour moi ; « Great Expectations » reste un titre que j’aurais pu voir, ou plutôt préféré voir, sur un album de variété quelconque mais certainement pas sur un album de Kiss !  Idem pour les cœurs sur « Sweet pain » pour « Beth » ou pour le final de « Do you Love Me »… Je zappe tout cela systématiquement depuis plus de 20 ans !

Et puis l’on peut me dire ce que l’on veut ; à l’écoute de « The Elders » et de ses superbes orchestrations… Gene et Paul auraient certainement dû picoler un peu plus et surtout se prendre un peu moins au sérieux… Cela aurait probablement évité une telle daube ! Bod Ezrin a produit des superbes albums pour Pink Floyd, Alice Cooper, etc… Mais en attendant avec « The Elders » il s’est planté !

3/ Enfin concernant « Revenge » ; je n’ai pas d’avis… mais cet album n’a jamais été une référence pour moi. C’est probablement l’album de la période du "Kiss normal" que je connais le moins avec  les deux solos de Gene et Paul… Je vais être honnête, à ce moment-là de la carrière de Kiss ; je ne les suivais plus que de très loin… après « Animalize », « Asylum », « Crazy Night » et « Hot in the Shade », j’avais largement décroché et je continuai à acheter les albums du groupe par habitude mais je ne les écoutais plus assidûment… Je n’ai pas accroché sur « Revenge » aux premières écoutes ; donc je n’ai pas insisté…
De plus concernant le titre hommage à Eric Carr, j’avais lu dans la presse une histoire un peu pitoyable. Ce titre est une reprise du « Break Out » qu’Eric avait composé avec Ace. Afin de faire disparaître le nom d’Ace du crédit de la chanson ; ils avaient enlevé sa guitare et rajouté celle d’un autre guitariste… Bref la magouilleuse « Kiss » dans toute sa splendeur habituelle !
En clair pas de quoi me faire aimer l’album et encore moins son producteur qui avait forcément validé tout cela !

Bref "Destroyer" peut être l'album préféré, de référence, du siècle, de l'ère quaternaire, de tous les fans du groupe... ce n'est pas mon cas ! Destroyer - Page 5 2950519824
Revenir en haut Aller en bas
SonicboomSonicboomMtv unpluggedMessages : 8516
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 55
Localisation : 94
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeDim 3 Avr - 12:23

A chacun son analyse, son point de vue et ton point de vue est tout à fait respectable, pas de souci, je le respecte parfaitement. Very Happy  

Je me souviens que sur DN je m'étais fait incendier sur un topic Destroyer, en disant que Beth était un guimauve immonde et que ce titre avait sa place sur un album de Roch Voisine  Destroyer - Page 5 772627 ...mais pas de Kiss. On ne peut pas être d'accord avec tout le monde sur tous les sujets.

Sur la question des musiciens extérieurs et des crédits, je suis d'ailleurs complètement d'accord avec toi, même si c'est une pratique courante dans ce milieu (j'ajoute : hélas). Sur le KFF on trouve beaucoup de fans qui apprécient Music from the helder, ce qui ce respecte aussi complètement, alors que personnellement je n'accroche pas du tout... Ezrin ayant lui adhéré au projet de concept album voulu par Gene et l'ayant mis en forme.

Je voudrais préciser : les 2 1ers albums de Kiss que j'ai écoutés sont Destroyer et Alive !  et grâce à eux j'ai aimé ce groupe. Alors quand je lance Destroyer sur mon lecteur ou en LP, il se passe toujours la même magie (l'avantage du numérique c'est que je peux plus facilement zapper Beth qu'avec le vinyle  Destroyer - Page 5 772627 ). Et je ne sais pas si tous les fans de Kiss pensent que Destroyer est le meilleur album du groupe... (Il y a peut-être un topic sur le KFF à ce sujet? ).

Quant à Revenge, chacun son point de vue, mais -pour moi et c'est forcément subjectif- il fait quand même partie de ce que Kiss a fait de mieux à défaut d'être le meilleur (le 1er album, Destroyer, Sonicboom & Creatures étant pour moi -selon mon humeur du jour Wink the Best of the hottest band).
Revenir en haut Aller en bas
RicardolangloisRicardolangloisAlive IIMessages : 2450
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 58
Localisation : Rive sud montréal CANADA
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeDim 3 Avr - 17:56

Sonicboom a écrit:
A titre personnel, je trouve que... vous avez tous les 2 raison..en partie !  Very Happy

J'adore Destroyer et ce disque m'a fait tomber dans Kiss... mais je déteste Beth. Je suis d'accord que ce titre a commencé à "galvauder" l'image de Rockers purs et durs de Kiss. Pour autant, il est sorti en B-side, donc à l'origine, ce n'était pas prévu qu'il devienne le hit qu'il a été. Et les 2 albums qui ont suivi ont été  pur rock'n roll (over même ah ah).

Pour la collaboration Kiss / Bob Ezrin : n'oublions pas qu'il a également produit Revenge, album incontournable.
Il a aussi produit notamment Aerosmith, Alice Cooper (une palanquée d'albums !) Pink Floyd (The Wall !!!) Lou Reed (Berlin) ou encore Peter Gab, on ne parle pas ici de demi-sel (oui j'aime bien Audiard aussi  Destroyer - Page 5 5908 ).


C'est vrai que les orchestrations c'est son péché mignon mais sur Great expectations, par exemple ça va, ça donne de l'ampleur (vive l'ampleur Destroyer - Page 5 2950519824  ).


Pour ce qui est de la collaboration avec Ace, je ne suis pas convaincu que travailler avec un autre producteur tout aussi pointilleux et exigeant, aurait suffit pour maintenir la cohésion initiale du groupe.
Le succès qui monte à la tête et les excès en tout genre qui s'y ajoutent...

Mon interprétation (c'est tout à fait personnel et subjectif) :  la rigueur et l’exigence professionnelle d'Ezrin (que Paul & Gene ont semble t-il appréciée) a révélé les les limites d'Ace et Peter, tout à la fois en termes de créativité (à leur décharge, leurs apports n'étaient pas forcément prioritaires pour les 2 boss) de technicité et d’investissement pour progresser (je vais me faire des amis  Destroyer - Page 5 772627 ).


J'aime mieux ton point de vue... Plus réaliste !!!!
Revenir en haut Aller en bas
phiphiphiphiRock n roll overMessages : 1507
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 52
Localisation : Le Grand Est
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeDim 3 Avr - 21:02

Sonicboom a écrit:
A chacun son analyse, son point de vue et ton point de vue est tout à fait respectable, pas de souci, je le respecte parfaitement. Very Happy  

Je me souviens que sur DN je m'étais fait incendier sur un topic Destroyer, en disant que Beth était un guimauve immonde et que ce titre avait sa place sur un album de Roch Voisine  Destroyer - Page 5 772627 ...mais pas de Kiss. On ne peut pas être d'accord avec tout le monde sur tous les sujets.

Sur la question des musiciens extérieurs et des crédits, je suis d'ailleurs complètement d'accord avec toi, même si c'est une pratique courante dans ce milieu (j'ajoute : hélas). Sur le KFF on trouve beaucoup de fans qui apprécient Music from the helder, ce qui ce respecte aussi complètement, alors que personnellement je n'accroche pas du tout... Ezrin ayant lui adhéré au projet de concept album voulu par Gene et l'ayant mis en forme.

Je voudrais préciser : les 2 1ers albums de Kiss que j'ai écoutés sont Destroyer et Alive !  et grâce à eux j'ai aimé ce groupe. Alors quand je lance Destroyer sur mon lecteur ou en LP, il se passe toujours la même magie (l'avantage du numérique c'est que je peux plus facilement zapper Beth qu'avec le vinyle  Destroyer - Page 5 772627 ). Et je ne sais pas si tous les fans de Kiss pensent que Destroyer est le meilleur album du groupe... (Il y a peut-être un topic sur le KFF à ce sujet? ).

Quant à Revenge, chacun son point de vue, mais -pour moi et c'est forcément subjectif- il fait quand même partie de ce que Kiss a fait de mieux à défaut d'être le meilleur (le 1er album, Destroyer, Sonicboom & Creatures étant pour moi -selon mon humeur du jour Wink the Best of the hottest band).

Je te rassure, je respecte également totalement ton avis... Destroyer - Page 5 251876491

Je trouve justement particulièrement intéressant de comparer les différences d'opinions... surtout car comme tu le dis nous sommes forcément subjectifs ! Destroyer - Page 5 525951

Pour ma part, mes premiers albums ont été "Hotter Than Hell", "Dressed To Kill" et "Rock and Roll Over"... Ils restent vraiment mes favoris... Je place juste devant l'album solo d'Ace qui est  celui qui m'a fait le plus craquer... Mais à côté de cela j'adore également comme toi "Creatures"... v v
Revenir en haut Aller en bas
phiphiphiphiRock n roll overMessages : 1507
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 52
Localisation : Le Grand Est
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeLun 2 Mai - 22:00

02.05.2016

KISS - Destroyer (1976)

Par TOMTOM le 9 Novembre 2012 Consultée 1834 fois

La nouvelle tombe, au début de l’année 1976 : Alive ! s’est vendu à 500 000 exemplaires. Bientôt, les chiffres flirtent avec la barre du million. Paul Stanley exulte: « I feel so good, I’m so alive / I hear my song playin’ on the radio » chante-t-il dans « Detroit Rock City ». Après s’être fait ravager les tympans au Cobo Hall et autres arenas des USA, des milliers de gosses redécouvrent les trois premiers albums de leurs nouveaux maîtres, leur chef d’œuvre live jamais très loin de la platine vinyle. Autant dire que l’attente est énorme : définitivement sorti de l’underground, Kiss allait désormais devoir confirmer le tir et imposer son nouveau statut. Bien consciente de l’enjeu, Casablanca amène un nouveau producteur, censé conférer au groupe un son à la hauteur de l’énergie alors déployée sur scène. Son nom : Bob EZRIN, le monsieur manettes fétiche d’Alice COOPER (depuis Love It To Death) et de Lou REED au temps de la bérézina Berlin.

Ceux qui suivent auront déjà relevé le drame qui sous-tend l’arrivée d’EZRIN aux commandes. Car si les talents (indéniables) du producteur collent parfaitement aux orchestrations macabres d’Alice Cooper (dont le « Halo Of Flies » est, vous en conviendrez, autrement plus orchestral et mélodique que « She ») ou de Lou Reed période Rock n’ Roll Animal, on peut craindre le pire en ce qui concerne Kiss, légèrement plus direct et sans fioritures que ses confrères de l’époque. Cousu de fil blanc, Destroyer aux mains d’EZRIN va constituer la première crise d’identité de Kiss.

Pour la première fois, d’autres noms que STANLEY, SIMMONS, FREHLEY et CRISS figurent dans les crédits : EZRIN est présent sur sept chansons sur neuf, le vétéran proto-punk Kim FOWLEY compose « Do You Love Me » et probablement une grande partie de « King Of The Night Time World ». Ace FREHLEY, passablement agacé par cet envahissant producteur qui (sacrilège !) lui coupe ses solos, commence à picoler sec (sic) et claque la porte du studio trois fois par jour. Résultat : le guitariste prodige est sous-représenté durant les 35 minutes que dure Destroyer et c’est Dick WAGNER (le guitariste ninja d’Alice COOPER et de Lou REED, membre honorable de la clique de Bob EZRIN) qui joue les monstrueux solos de « Sweet Pain ». Au final, Destroyer se révèle très peu un album de Kiss. Ne prenons que « Great Expectations » dont l’orchestre en guimauve est symptomatique de ce qui se passait alors au sein du Record Plant de New York. « Flaming Youth », « Sweet Pain », « King Of The Night Time World » ou « Do You Love Me » ne sont pas mieux. Même « Shout it Out Loud », pourtant classique immortel du groupe, se révèle véritablement idiote après plusieurs écoutes.

En bref, ceux qui attendaient un vrai album de hard rock successeur d’ Alive ! se sont fait enfler. Destroyer est un album de glam rock, plus proche de Mott The Hoople que des trois premiers albums de Kiss. La preuve, l’album essuiera un mini bide à sa sortie. Seul le lancement de « Detroit Rock City » en troisième single fera décoller les ventes, pas forcément pour la bonne raison. Car c’est bien la mielleuse « Beth » qui retiendra l’attention des radios, le public féminin étant tout particulièrement attiré par les miaulements de Peter CRISS qui assume ici son plus grand succès au sein du groupe… au détriment de son jeu de batterie, basique sur l’intégralité de la galette.

Malgré tout, Destroyer reste un album pas méchant à écouter et dopé par un son d’enfer. De plus, Paul STANLEY ne signe-t-il pas ici deux des nombreux sommets qui émailleront sa carrière ? Car « Detroit Rock City » est bien un titre immortel, du hard carré et impitoyable. De même, le tonitruant « God Of Thunder » (que le Starchild offre gracieusement à Gene SIMMONS) est la première incursion de Kiss dans la cour du heavy, féroce à souhait du fait d’un SIMMONS au plus haut de son art vocal. Même les claviers, pas forcément opportuns sur le reste du disque, apportent une touche symphonique et forcément apocalyptique au titre. Moi-même j’en bave du sang.

Pour nombre de fans, Destroyer inaugure l’âge d’or de Kiss en offrant au groupe son premier « classique ». Mais bien que luxuriant et varié, toujours agréable à écouter en faisant autre chose, l’album ne mérite probablement pas ce titre. Desservi par de trop nombreuses chansons mollassonnes (« Beth »…), on lui préféra le caractère impitoyable de ses successeurs. Et puis si jamais vous l’achetez sans l’écouter, Destroyer possède ce genre de pochette aisément transmutable en toile de maître.
Revenir en haut Aller en bas
RicardolangloisRicardolangloisAlive IIMessages : 2450
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 58
Localisation : Rive sud montréal CANADA
Destroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitimeMer 4 Mai - 4:15

Juste du positif !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséDestroyer - Page 5 Vide
MessageSujet: Re: Destroyer   Destroyer - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Destroyer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Throne Fest 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: L'histoire"KISS" :: Albums 70's-
Sauter vers: