AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vinnie Vincent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant
AuteurMessage
MagkissKISSMessages : 62
Date d'inscription : 26/02/2018
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Sam 14 Avr - 23:09

http://www.blabbermouth.net/news/vinnie-vincent-joins-gene-simmons-at-nashville-vault-experience-event-video/

traduction :

L'ancien guitariste de KISS, Vinnie Vincent, a rejoint son ancien camarade Gene Simmons plus tôt aujourd'hui (samedi 14 avril) lors de l'événement "Vault Experience" du bassiste / chanteur KISS à Nashville, Tennessee.

On peut voir ci-dessous des séquences vidéo de l'apparition de Vinnie (grâce à une vidéo Facebook Live de Rosie Luck).

Lorsque l'événement a été confirmé pour la première fois début mars, Vinnie a déclaré dans un post sur Facebook: "A Gene, merci, mon très cher ami, je suis humble et honoré de faire à nouveau equipe avec toi et je te remercie beaucoup pour cette belle publicité, je la chérirai, toi et notre incroyable histoire ensemble, je suis impatient de te voir. »

Vinnie a fait sa première apparition publique en 20 ans à l'Atlanta KISS Expo en janvier. Au cours d'une séance de questions-réponses à l'événement, Vinnie a déclaré que la reconnexion avec Gene était «probablement la plus belle chose qui lui soit arrivée» ces dernières années. "J'aime Gene," dit-il. "Dans les premiers jours, il m'a traité si solidement."

En ce qui concerne la façon dont il a rétabli des relations amicales avec son ancien camarade de classe, Vinnie a déclaré: "J'ai une adresse e-mail que je n'avais pas consultée depuis environ cinq ans, c'était un e-mail que je n'utilisais que pour Je ne sais plus ce qui m'a poussé à faire cela - des forces parfois, ils vous obligent à faire quelque chose, vous ne savez pas pourquoi - Noël J'ai dit: «Je ferais mieux de vérifier cet e-mail, juste pour voir s'il est toujours là. Je vois trois e-mails de Gene, je dis: "C'est pas génial, c'est gentil, je me demande ce que j'ai fait de mal maintenant. [Rires] Je me demande à quoi il me crie pour le moment." Je regarde les dates de ces e-mails, ils sont de juin et juillet, c'est Noël, je l'ai ouvert et ça concernait [le coffret de Simmons] 'The Vault'. J'avais écrit beaucoup de chansons à l'époque de 'Revenge', et je pense qu'il y en a une, une de mes chansons préférées, mes chansons préférées, 'I Wanna Live', en juin, et deux semaines plus tard Ensuite, il m'en envoie un autre en juillet, et il n'y a pas de réponse de Vinnie, à peu près la même chose, j'ai dit, je parie que c'est pour ça qu'il est en colère contre moi, j'ai lu les trois e-mails, et j'ai dit [imite la dactylographie], je t'aime, tu me manques, tu rentres chez toi, tu sais, puis on a recommencé à envoyer des courriels, il a dit: "J'aimerais avoir" Je veux vivre " The Vault ', et m'a invité à Nashville et de le recevoir sur scène et de se rencontrer à nouveau.Je lui ai dit,' Ecoutez, vous avez dit des choses à propos de moi - allez, nous avons dépassé ce stade. ' J'ai dit: «Je veux juste que tu saches, je t'aime toujours, je le ferai toujours, nous avons eu beaucoup de bonnes choses, passons à autre chose. L'ambiance de l'e-mail était géniale. "

Vinnie a rejoint KISS en 1982, en remplacement de Ace Frehley. En tant que "Guerrier Egyptien", il a fait une tournée avec le groupe à l'appui de "Creatures Of The Night", sur lequel il a joué de la guitare principale sur six chansons avant de devenir un membre officiel du groupe. De là, KISS a écrit et sorti "Lick It Up" - leur premier album sans maquillage - en 1983, un enregistrement sur lequel Vinnie a co-écrit huit des 10 chansons, y compris la chanson-titre, qui reste un élément essentiel des performances live du groupe. ce jour.

Malgré le succès de l'album, Vinnie a été licencié par KISS après la fin du cycle de tournée "Lick It Up", prétendument en raison d'une dispute sur les termes de son contrat de travail avec le groupe et les redevances. De là, Vinnie a fondé VINNIE INVASION, qui a enregistré les deux albums précités.

En 1992, Vinnie a fait équipe avec Gene Simmons et Paul Stanley pour écrire trois chansons pour leur album acclamé "Revenge", dont les deux premiers singles, "Unholy" et "I Just Wanna". Leur relation s'est rapidement aigri une fois de plus, cependant. Quatre ans plus tard, Vinnie a sorti un EP solo, "Euphoria", qui comprenait des chants de l'ancien chanteur VVI Fleischman et des extraits de sessions enregistrées vers 1990. Peu de temps après, Vinnie a disparu du public et est resté sur la grille pendant plus de deux décennies.

Au cours des dernières années, Vinnie a fait l'objet de plusieurs rumeurs sur son identité de genre, notamment qu'il a travesti et qu'il a subi un changement de sexe.

Gene a commencé à livrer personnellement des copies de son nouveau coffret, "Gene - The Vault Experience: 1966-2016", en janvier.

"Gene - The Vault Experience: 1966-2016" est un coffret complet de matériel solo de Gene qui est emballé dans un coffre-fort. L'ensemble comprend 150 chansons inédites réparties sur 10 disques, un livre photo relié en cuir, une figurine Gene Simmons, un médaillon en or «In Gene We Trust» et un «objet surprise».
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Dim 15 Avr - 10:46


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Lun 16 Avr - 18:59


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Jeu 19 Avr - 16:28











A noté que Kissonline a parlé de l'évènement sans faire allusion a Vinnie , bonjour la censure et merci Paul !!! ce groupe me fait pleure2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarPasteurDressed to killMessages : 334
Date d'inscription : 18/03/2018
Localisation : Avignon City
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Ven 20 Avr - 19:04

On dirait vraiment une femme vinnie vincent c'est dingue !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pasteurguyofficiel/
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Lun 14 Mai - 20:13

VINNIE VINCENT On Hypothetical KISS 'Farewell' Tour Featuring Other Former Members: 'If They Ask Me, I'll Be There'

http://www.blabbermouth.net/news/vinnie-vincent-on-hypothetical-kiss-farewell-tour-featuring-other-former-members-if-they-ask-me-ill-be-there/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Lun 14 Mai - 20:25

"SATURDAY MAY 12, 2018

Hi to all my good friends....

I have some great announcements I wanna share with you that i am really excited about.

WE'RE GOING BACK TO THE FUTURE IN 2019!!!!

As I said here a few times, I am working with a promoter that is putting the VINNIESHREDD TOUR in action for 2019. If our plans materialize as we hope, 2019 will be the "NEW 1986" for us to experience and relive again as the VINNIE VINCENT INVASION will rise up from the ashes to rock your house down wherever you are. IF IT HAPPENS.....I know It will be fun for me and for everyone. To commemorate the RETURN OF THE V, "PRO TONE PEDALS" RELEASED THE SIGNATURE VINNIE FULLSHREDD DISTORTION PEDAL. That says it all.

I have never been bestowed with such an honor before. So YES...this is the most exciting event on my list and to say i am humbled by this uncredible honor is an understatement. I worked closely with Dennis at PRO TONES for a number of months to capture the distortion tone that I love and he did a great job in getting it right.

For a limited time, I will hand sign and consecutively hand number each pedal to celebrate this special moment in time for me and you.

Each LIMITED EDITION, VINNIE FULLSHREDD PEDAL will come with a CERTIFICATE OF AUTHENTICITY signed by me to YOU!!.

Here is the link, and i hope you enjoy it.
https://www.youtube.com/watch?v=O357juvdg5E

THE VINNIE VINCENT INVASION IS COMING!!!!


love you everyone, VINNIE VINCENT"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMPsycho circusMessages : 9744
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 55
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Mer 16 Mai - 15:31

le look ou plutôt la sexualité de Vinnie fait beaucoup parlé , quand la question lui a été posé a savoir si il était toujours un homme ou si il était devenu une femme , il a fait une réponse de normand en disant peut être bien que oui peu être bien que non , laissons l imagination entretenir la légende ... bref pour mon conte j attend plutôt de sa part un retour a la musique .... rien de plus rien de moins .Vinnie est pour moi une référence a la gratte et un compositeur hors norme ... et un membre important de l histoire KISS ..
Revenir en haut Aller en bas
avatarPasteurDressed to killMessages : 334
Date d'inscription : 18/03/2018
Localisation : Avignon City
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Mer 16 Mai - 17:22

DOMM a écrit:
le look ou plutôt la sexualité de Vinnie fait beaucoup parlé , quand la question lui a été posé a savoir si il était toujours un homme ou si il était devenu une femme , il a fait une réponse de normand en disant peut être bien que oui peu être bien que non , laissons l imagination entretenir la légende ... bref pour mon conte j attend plutôt de sa part un retour a la musique .... rien de plus rien de moins .Vinnie est pour moi une référence a la gratte et un compositeur hors norme ... et un membre important de l histoire KISS ..

C'est clair qu'il a l'allure d'une femme. Il me tarde de le revoir jouer, j'aurai tellement aimé qu'il ne se fasse pas virer comme un malpropre..

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pasteurguyofficiel/
avatarDOMMPsycho circusMessages : 9744
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 55
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Mer 16 Mai - 20:43

si il ne s était pas fait viré , nous aurions eu un animalize du feu de dieux , et du même coup une trilogie dantesque ....creatures , lick , animalize ..... ..... et qui sait pour la suite ....
Revenir en haut Aller en bas
avatarMagkissKISSMessages : 62
Date d'inscription : 26/02/2018
Age : 23
Localisation : Ardennes
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Mer 16 Mai - 22:00

DOMM a écrit:
si il ne s était pas fait viré , nous aurions eu un animalize du feu de dieux , et du même coup une trilogie dantesque ....creatures , lick , animalize ..... ..... et qui sait pour la suite ....
De toute façon même s'il n avait pas était viré, il aurait était viré quand même quand Ace est revenu au berçail. Et vu la place qu avait Tommy au moment du départ dAce, je pense que Vinnie ne serait pas revenu et que Tommy serait devenu le nouveau guitariste de Kiss et le nouveau Spaceman !! D ailleurs si dans le cas contraire Gene et Paul aurait repris Vinnie suite au départ d'Ace Vinnie aurait il garder le personnage de l'Égyptien ou aurait il'repris le Spaceman ??
Revenir en haut Aller en bas
avatarAce StanleyDressed to killMessages : 244
Date d'inscription : 24/08/2017
Localisation : Dans ma bulle...
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Mer 16 Mai - 22:59

Ah ouais effectivement Vinnie Vincent c'est plus le même qu'en 1980... là on dirait Lio sous acide
0o
Revenir en haut Aller en bas
avatarDOMMPsycho circusMessages : 9744
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 55
Localisation : digoin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Jeu 17 Mai - 7:50

si Vinnie était resté chez Kiss , je ne pense pas que nous aurons eu une reformation originelle ...il était populaire et il l est toujours , et il aurait surement repris son avatar ....de même que si éric était toujours vivant , pas sur que nous aurions eu un retour de Peter ... après tout dépend de la qualité des albums que le groupe aurait proposé .... perso je pense que si revenge était arrivé plus tôt dans la disco il aurait fait un vrais carton style le whitesnake de 87.... question d époque et  de mode .... mais de toutes façons il n est pas revenu et éric est parti alors nous ne saurons jamais ... puis Kiss quoi que nous puissions dire a continué avec comme dans la vie des hauts et des bas .... moi perso je pense Vinnie a été le meilleur gratteux du groupe toutes époque confondue , ai je tort ou raison ? bof on s en fou c est juste mon avis mon ressenti ....
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Jeu 17 Mai - 16:41

To the Vinnie Vincent legion of fans around the world, Rob and I will be in the studio this summer and the scorching of the earth begins. Three VINNIE VINCENT INVASION albums are waiting in the que to follow the explosion of VVI 1. Exciting times ahead so get ready to fasten your seatbelts cuz its gonna be a one hell of a ride. VINNIE VINCENT INVASION 2019. The world awaits!


https://www.facebook.com/OfficialVinnieVincent/?hc_ref=ARTYTJfemD4KNj-fD7tu9VN52uYbalIfmJbNFCwo5vGhhhzDrc9ZAJ8vPJ9BcigoNj8&fref=nf

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarSonicboomAlive IIIMessages : 8106
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 54
Localisation : 94
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Jeu 17 Mai - 20:47

Ace Stanley a écrit:
Ah ouais effectivement Vinnie Vincent c'est plus le même qu'en 1980... là on dirait Lio sous acide
0o

excellent, j'adore !!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatarAce StanleyDressed to killMessages : 244
Date d'inscription : 24/08/2017
Localisation : Dans ma bulle...
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Ven 18 Mai - 0:14

Sonicboom a écrit:
Ace Stanley a écrit:
Ah ouais effectivement Vinnie Vincent c'est plus le même qu'en 1980... là on dirait Lio sous acide
0o

 excellent, j'adore !!!!

Sad bah oui c'est vrai, avant Vinnie Vincent il était masculin avec une belle crinière
Spoiler:
 


Mon Dieu Vinnie pleure2 20 ans de plus et 20kg en trop ça vous change un homme Sad
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Sam 7 Juil - 12:26


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Sam 7 Juil - 12:27


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Ven 27 Juil - 9:16


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Dim 5 Aoû - 9:36


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarAce StanleyDressed to killMessages : 244
Date d'inscription : 24/08/2017
Localisation : Dans ma bulle...
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Lun 6 Aoû - 20:42

Joyeux anniversaire à Vinnie qui fête aujourd'hui ses 66 ans Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Jeu 23 Aoû - 12:00




_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Lun 3 Sep - 19:54


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Lun 3 Sep - 19:57


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatarMagkissKISSMessages : 62
Date d'inscription : 26/02/2018
Age : 23
Localisation : Ardennes
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Lun 3 Sep - 20:24

Traduction :

INTERVIEW DE MARKO SYRJÄLÄ

Robert Fleischman est un artiste / chanteur américain, auteur-compositeur, producteur et peintre renommé. Il est surtout connu pour sa collaboration avec Journey, Vinnie Vincent Invasion, Channel et The Sky. Fleischman a également publié plusieurs albums solo, et a écrit de la musique pour la télévision et des publicités telles que «That 70's Show» et «SpongeBob SquarePants». Fleischman a fait beaucoup de choses dans sa longue carrière. à travers tout cela. Le passé, le présent et l'avenir de Robert Fleischman.

Note: J'ai rencontré Robert à l'Expo Kiss à Atlanta en janvier 2018. Nous avons convenu de faire une interview et nous avons commencé à le faire là-bas. Cependant, comme nous n'avions pas beaucoup de temps, nous avons décidé de poursuivre la discussion sur Skype dans quelques mois. La majeure partie de cette interview a été faite en avril 2018, il peut donc y avoir des parties un peu dépassées.
LES PREMIERS JOURS

Commençons cette interview dès les tout premiers jours de votre carrière. Le premier groupe que vous avez eu s'appelait Staggerwing. Pourriez-vous nous en dire plus sur ce groupe, les premiers pas de votre carrière de musicien?

Robert Fleischman: Staggerwing était à peu près un groupe de garage, au tout début de ma carrière. Nous étions juste des musiciens de Torrance, en Californie, dans la région de South Bay, en Californie, près de la plage, car nous avons tous grandi à Hermosa, Redondo Beach, Manhattan et Long Beach. Donc, tous les enfants de la plage ont joué au rock and roll. En fait, beaucoup de musiciens sont sortis de là, comme Bobby Blotzer, le batteur de Ratt. Ensuite, il y avait un groupe appelé Ambrosia. Qui d'autre? Bob James, qui a été le chanteur principal de Montrose pendant un certain temps et beaucoup d’autres. Donc, ce n’est que le début de ma carrière que nous étions en train de jouer dans des clubs, comme le théâtre Fox and Long Beach, qui était un grand cinéma transformé en salle de concert. J'ai commencé à écrire des chansons là-bas, à jouer du hard rock, et ce fut un moment formidable pour la mise en forme, l'apprentissage et l'expérimentation de la musique. C'était un temps de développement, vivant à Torrance.

Étiez-vous déjà en train de chanter?

Robert Fleischman: Oui, oui. Je chantais déjà à cette époque.

Lorsque vous avez commencé à chanter, quelles ont été vos plus grandes influences?

Robert Fleischman: Quand j'étais enfant, j'ai eu un petit magnétophone, un magnétophone à bobines. C'était très petit, comme la taille d'une petite boîte à chaussures, et il y avait un petit micro. J'avais l'habitude d'aller chez le lecteur de disques de mes parents et de mettre sur les disques des Beatles. Ensuite, je les enregistrais et les écoutais ou les Rolling Stones ou autre chose dans ma chambre et je chantais avec elle. Finalement, j'allais dans le salon, allumais la chaîne stéréo, chantais avec les Beatles et allumais le magnétophone. Ensuite, je réécoutais pour voir si je me mêlais. C'est comme ça que je me suis en quelque sorte entendu sur bande pour la première fois. Je me suis habitué à m'entendre sur bande et à me mélanger, et je le faisais tout le temps. Ensuite, j'ai eu un ami qui était un claviériste et il allait jouer avec ce groupe à Palos Verdes, qui est une zone proche de l'océan. Je suis allé à cette confiture, et il était en train de coincer avec ces gars-là, et il y avait un micro là-bas, et j'ai juste commencé à chanter. C'était la toute première fois que je commençais à chanter à peu près, mais c'est probablement la deuxième fois que j'ai chanté avec un groupe.

Donc, chanter a toujours été une chose assez naturelle pour vous?

Robert Fleischman: Oui, parce que je me suis entendu depuis l'âge de 13 ans. C'est à ce moment-là que je l'ai fait et que je me suis écouté sur bande. Ce n'était pas comme… vous savez comment les gens laissent un message téléphonique et disent: «Bonjour. Vous avez atteint tel ou tel point; veuillez laisser un nom, un numéro et votre message. Je reviendrai vers vous dès que possible. »Alors vous faites le message, puis vous l'écoutez et vous allez,« Dieu! C'est ce que j'ai l'air de dire? ”Vous savez ce que je veux dire? C'était un peu comme ça. Comme, "Oh, c'est ce que je ressemble à." Donc, il a juste développé de cette façon.

En plus d'être un musicien à succès, vous êtes également connu en tant que peintre et vous avez eu plusieurs expositions d'art. Quand as-tu commencé à faire de la peinture et des trucs comme ça?

Robert Fleischman: J'ai commencé à peindre et à faire des collages à l'âge de 13 ans. Quel genre d'inspiration mon travail de collage a été la couverture de l'album «Sgt. Pepper's Lonely Heart Club Band ”. Je fais de l'art depuis ce temps, mais pendant de nombreuses années, la musique a toujours été au premier plan avec moi. Mon art a toujours été en retrait, mais j'ai toujours continué et je l'ai toujours fait, je n'ai jamais arrêté. J'ai un grand corpus d'art; pourrait remplir pas mal de chambres. Un jour, je vais faire une exposition d'art rétrospective et montrer tout ce que j'ai fait. Probablement quand je serai mort, quelqu'un d'autre le fera.

Quelqu'un obtiendra l'argent alors «Rire».

Robert Fleischman: Je pense que je vaux mieux que vivant, je pense? "Des rires"

LES PROCHAINES ÉTAPES

Revenons à votre carrière de musicien et au temps après Staggerwing. Quelle a été la prochaine étape?

Robert Fleischman: Dès lors que je suis allé à Palos Verde et que j'ai joué avec ce groupe, ils n'aimaient pas le clavier, mais ils m'aimaient bien. J'ai donc fini par chanter avec un trio composé d’un guitariste, d’un batteur et d’un bassiste. Nous aimerions juste faire de la musique hard rock et faire des chansons de Zeppelin et des trucs comme ça et ça s'est juste développé à partir de là. Ensuite, j'ai rencontré un manager qui faisait partie de la direction de The Doors. Je lui ai dit que je chantais et il m'a donné du temps de studio dans les studios d'enregistrement Paramount. Là, j'ai travaillé avec l'ingénieur… Kerry, je pense que son nom était, et je ne me souviens plus du nom de famille. mais il était l'ingénieur de Frank Zappa. Donc, je suis allé en studio avec Kerry et ce fut une expérience formidable. Donc, c'était comme ma première cassette de démonstration que j'ai jamais créée.

En quelle année est-ce arrivé?

Robert Fleischman: C'était vers 1971, à peu près à cette époque. Le manager a vraiment aimé mes affaires et il essayait toujours de m'attacher à différents groupes et d'essayer différents groupes. À un moment, j'étais ami avec Gary Wright de Spooky Tooth. Il était dans Spooky Tooth et il était un ami du guitariste de Foreigner, Mick Jones. Gary m'a en fait recommandé pour Foreigner, et j'ai parlé à Mick Jones à quelques reprises, et j'allais aller à New York et jouer avec eux. Mais Lou Gramm vivait juste au coin de Mick Jones. Donc, il était plus confortable pour lui de travailler et d’avoir quelqu'un à New York juste au coin de la rue que de me faire venir de Los Angeles et de tout ça. Donc, il y avait une situation où j'aurais pu être à l'étranger, et puis à un moment où Peter Gabriel a quitté la Genèse, j'étais considéré comme aller en Angleterre et jouer avec eux pour voir ce qui allait se passer. A cette époque, ils travaillaient sur l'album A TRICK OF THE TAIL avec le groupe.

Je parlais à la direction et un soir, ils m'ont appelé et ont dit que Phil Collins avait décidé d'aller en studio et de donner quelques voix. Ils ont décidé d'utiliser Phil parce que c'était juste une unité cohérente. J'ai raté ce concert, mais c'était génial d'être invité à jouer et à jouer avec différents groupes. On m'a également offert un poste au Kansas à un moment donné, puis on m'a offert un poste avec l'Asie à un moment donné, et une fois on m'a demandé de jouer avec Y & T. J'ai eu beaucoup d'offres et de choses comme ça, mais je préfère vraiment faire ma propre musique parce que c'est plus personnel pour moi. Beaucoup de fois je suis un peu dans les situations, et ce n'est vraiment pas un bon match. Ce n'est tout simplement pas le bon style, mais je suis flatté de devoir participer.
Robert fait une séance de questions-réponses à Atlanta en 2018
L'HISTOIRE DU VOYAGE

Nous ne pouvons pas faire cette interview sans discuter de votre temps bref mais important avec Journey. Alors, comment t'es-tu retrouvé dans ce groupe?

Robert Fleischman: J'habitais à Redondo Beach, en Californie, quand j'ai reçu un appel téléphonique d'une agence de réservation à Chicago, ils m'ont dit qu'ils avaient trois groupes qui avaient besoin d'un chanteur, et serais-je intéressé à jouer et choisir un Je voudrais être dans le groupe, alors je suis allé à Chicago pour voir les groupes et en choisir un. Je suis resté avec eux pendant environ un an, jusqu'au jour où j'ai reçu un appel téléphonique d'un promoteur de concerts du Colorado nommé Barry Fey. Apparemment, un ami commun lui a joué une cassette de moi. Au cours de notre conversation, il m'a demandé si je serais intéressé à faire une vitrine pour CBS Records, j'ai dit oui et je me suis envolé pour le Colorado, j'ai eu un peu plus d'une semaine pour former un groupe et trouver tous les musiciens. pourrait jusqu'à la vitrine. Le jour de la vitrine, il a commencé à neiger, les dirigeants de CBS de New York et de Los Angeles n'ont pas réussi. J'ai fait la vitrine une semaine plus tard, j'ai eu une réunion avec tous les dirigeants de CBS à Los Angeles.

Les dirigeants de CBS m'ont dit qu'ils avaient ce groupe appelé Journey, et qu'ils envisageaient de mettre un chanteur avec eux, soit ils allaient laisser tomber le groupe. À cette époque, Journey était un groupe qui jouait des chansons de 11 à 15 minutes, une sorte de groupe de fusion jazz-rock. Ils ont demandé si je serais intéressé à écrire et à être le chanteur principal du groupe. Je ne savais rien d'eux, mais mon frère savait qui ils étaient et a dit qu'ils étaient d'excellents musiciens. J'ai donc accepté d'aller à San Francisco pour rencontrer le groupe. Le truc était que Journey était toujours sur la route, et quelque part entre le moment où je devais aller à San Francisco, j'ai rencontré George Lynch. George Lynch et moi avons commencé à jouer, et pendant environ une semaine, nous répétions, et c’était vraiment génial. Puis j'ai reçu l'appel pour aller à San Francisco et j'ai dit à George que je devais partir. Je suis allé à San Francisco et leur manager, Herbie Herbert, m'a emmené dans les studios de répétition du SIR où se trouvait le groupe. J'ai été présenté à tout le monde et nous avons commencé à jouer et à écrire des chansons. J'ai voyagé avec eux pendant environ six à sept mois. Je les ai présentés à Roy Thomas Baker, qui a réalisé l'album INFINITY. Alors c'était ça. J'ai quitté le groupe et après avoir quitté le groupe, j'ai fait un album solo avec Arista Records, qui était l'album PERFECT STRANGER.
Jouney en 1977. Robert à droite.

L'ALBUM SOLO

Vous aviez un tas de joueurs intéressants sur le groupe PERFECT STRANGER: Will Lee, Jimmy Crespo, Andy Newmark, Stanley Sheldon, Neal Schon, tout le monde. Quel genre de processus était la création de l'album pour vous?

Robert Fleischman: Le processus ne faisait que venir avec les chansons et montrer à tous les chansons.

Donc, vous aviez tout écrit et arrangé déjà?

Robert Fleischman: Assez, oui.

PARFAIT STRANGER n'a pas reçu l'attention et le succès qu'il méritait. Pourquoi l'album n'est-il pas devenu un grand succès?

Robert Fleischman: À ce moment-là, les États-Unis ont connu une période très difficile parce que le président Jimmy Carter avait connu une crise du rationnement du gaz et que le pétrole n’était pas en train de se produire. Beaucoup de maisons de disques n’ont pas poussé leurs nouveaux actes; ils poussaient tout à leurs actes phares, ceux qui faisaient tout l'argent. Ils se sont concentrés sur des actes garantissant une certaine somme d’argent, puis ils n’agissent que sur des albums pour ces personnes, car le vinyle est fabriqué à partir d’huile. La pénurie de pétrole a également affecté l’industrie du disque en raison du manque de vinyle. J'ai en quelque sorte été pris dans ça.

Vous aviez un grand label, Arista, vous avez fait des tournées avec des groupes comme Van Halen et Boston, et le type de musique que vous avez fait était alors très répandu. Vous aviez toutes les clés dans vos mains, mais la grande rupture ne s'est jamais produite. Cela a dû être une situation frustrante pour vous?

Robert Fleischman: Oui, oui. C'était un moment intéressant. Je jouais à des endroits et mes disques n'étaient même pas dans les magasins où je jouais. Mais c'est juste quelque chose qui se passait à cette époque aux États-Unis, et beaucoup de gens ont été touchés par cela.

Donc, au moins en partie à cause de la politique des maisons de disques et des décisions prises à ce moment-là?

Robert Fleischman: Oui, oui. Cela et le fait que personne n'investira dans quelque chose à moins de recevoir un retour. Miser sur un nouveau groupe et tout et sortir un tas de vinyls; c'est trop risqué. Ils veulent aller avec la chose à faible risque / sûr, et je le comprends. C'est une affaire parfaite.

Avez-vous déjà pensé que les choses auraient été différentes si vous aviez eu la chance de mettre un autocollant sur la pochette du LP, en disant «PERFECT STRANGER avec l'ancien chanteur de Journey, Robert Fleischman», si vous voyez ce que je veux dire? "Des rires"

Robert Fleischman: Ouais. C'était aussi de ma faute parce que le publiciste et tout le monde voulaient tous que je fasse partie de TigerBeat et de tous ces magazines pour adolescents et de tout ce que je refusais de faire parce que je ne voulais pas être une sorte d'idole adolescente. chose. Je me suis vu un peu plus introverti et plus intéressant que certaines idoles de l'adolescence. J'allais être interviewé par TigerBeat et j'étais là au bureau, et ils m'ont donné une feuille de papier disant: «De quelle couleur aimez-vous? Quels types de filles aimes-tu? Que fais-tu à ton premier rendez-vous? »Des trucs comme ça. Je vais comme: «Sainte merde! Je ne veux pas faire ça. »Je viens juste de me lever et de sortir du bureau.

Je ne peux pas vous blâmer pour ce "rire".

Robert Fleischman: Oui, mais avec le recul, j'aurais aimé le faire. Je pense que c'était un geste stupide. J'aurais dû le faire, mais je ne l'ai pas fait.

Qui a réellement joué dans votre groupe solo à l'époque?

Robert Fleischman: Frankie Banali était le batteur de mon groupe. Ouais. C'était à peu près son premier grand concert. Donc, Frankie et moi y retournons depuis longtemps. Qui d'autre? Il y avait un gars nommé Steve Sykes, qui était guitariste, et maintenant il est ingénieur du son et producteur. Les autres, ils sont tous partis au bord du chemin. Je ne sais pas où ils sont ou s'ils ont continué leur carrière musicale de quelque façon.
Robert sur scène 1979
L'HISTOIRE DU CANAL

Après PERFECT STRANGER, vous avez rejoint le groupe Channel.

Robert Fleischman: Ouais.

Vous avez eu un super line-up et un gros problème avec Epic, mais le groupe n'a pas duré. Qu'est-ce qui a mal tourné avec ce projet?

Robert Fleischman: Trop d'argent dépensé. Nous avons eu l'accord d'un gars de A & R à Los Angeles, puis le guitariste du groupe s'est impliqué avec ce manager qui était basé en Angleterre. Donc tout le groupe est allé en Angleterre pour enregistrer et nous n'aurions pas dû faire ça. Nous aurions dû rester à Los Angeles et avoir fait le record là-bas et économisé beaucoup d'argent. Beaucoup d'argent a été soufflé; ils ont dépensé tellement d’argent que nous n’avions pratiquement pas d’argent pour mixer le disque. Il a finalement été mélangé par un gars que je ne voulais pas. Son projet précédent était Frank Sinatra et il avait également travaillé avec Steely Dan. Ça ne marchait pas. Je déteste cet album à cause de la manière dont il a été mixé. Je déteste ça. Je n'aime pas du tout cet album.

La version remasterisée de l'album est sortie il y a quelques années. Était-ce mieux que l'original?

Robert Fleischman: Ouais. Il est sorti sur Rock Candy Records. Ils ont en quelque sorte rééduqué un peu, mais ça ne me semble pas correct. Les tambours sont bien partis, les guitares sont enterrées, elles ne sont pas lourdes. Ils sont vraiment gentils. Ce n'était pas ce que je voulais et je n'étais pas impliqué dans le remix non plus. Si j'avais été impliqué dans le mixage, ça aurait été un disque très différent et beaucoup plus lourd, mais ça ne l'était pas.

Gary Ferguson a joué de la batterie dans Channel. Êtes-vous toujours en contact avec lui?

Robert Fleischman: Gary Ferguson, oui. Il est juste incroyable. Je connais Gary depuis de nombreuses années. Il vient du même endroit que moi. C'est un bon gars. Il a joué avec Gary Moore et Hughes / Thrall et avec beaucoup d'autres. Il a joué avec tous les gars "lourds", mais il a aussi joué avec Ray Charles. J'aime ça.

À ce moment-là, avez-vous sérieusement pensé à vous installer définitivement au Royaume-Uni? Car à l'époque, Londres était une sorte de centre du monde de la musique?

Robert Fleischman: Quand j'étais là-bas, c'était le début du mouvement punk et de King's Road. J'aurais aimé vivre là-bas, mais j'avais ma maison à LA. J'avais ma femme à Los Angeles, donc ce n'était pas propice.
Bande de canal. Robert loin à gauche
ATLANTA KISS EXPO ET RENCONTRE AVEC VINNIE VINCENT

Vous avez récemment été un invité spécial à l'Atlanta KISS Expo et vous avez retrouvé votre ancien coéquipier Vinnie Vincent. Avez-vous été surpris de son apparence et de sa personnalité?

Robert Fleischman: Quand je l'ai vu à l'Expo, cela ne m'a même pas surpris, car j'ai déjà vu ça auparavant; Je l'avais vu à Vinnie il y a de nombreuses années. Ce n'était pas une grande surprise ou un choc. Je n'ai rien vu d'autre que Vinnie. Dans la journée, il venait chez moi et il se retrouvait dans la salle de bain avec ma femme en train d'essayer de mettre tout ce maquillage, lui montrant comment mettre du rouge à lèvres et des trucs comme ça. Mon épouse à l'époque, Sylvia, lui a donné un cours intensif sur le maquillage «Rire».

L'Atlanta Expo était un événement ultime pour les fans à de nombreux niveaux, mais comment vous résumeriez toute l'expérience de votre point de vue?

Robert Fleischman: Mon expérience là-bas a été formidable, vraiment géniale. C'était très émotif. Vous savez, nous n'avions pas tous vu Vinnie depuis de nombreuses années et je ne l'avais pas vu depuis plus de 30 ans. Au cours de ces trente années et de toutes les choses que vous avez entendues dans les nouvelles et tout ça, vous savez, apparemment, vous avez tout entendu, mais ensuite le voir. C'était génial de le voir parce que, malgré toutes les choses qui lui sont arrivées, j'ai toujours été dans son coin et je lui ai demandé ce qu'il avait fait. Je lui ai dit que je détestais le voir se tirer une balle dans le pied tout le temps avec de mauvaises décisions et remettre sa carrière à une bande de secousses qui ne faisaient que courir sa vie. il est en partie responsable de cela. Son talent est si grand que tout cela est éclipsé. J'ai toujours eu beaucoup de respect pour lui et beaucoup d'amour pour lui, et c'était génial de le voir. J'étais tellement heureux qu'il allait bien. Et je pense que ce jour-là, quand il parlait de sa vie entière et quand il a pris la guitare et a commencé à chanter, c'était comme si… c'était très mélancolique. C'était très triste et très sombre. Disons-le comme ça et soyez poli.

À la fin de son set, vous avez étonnamment rejoint Vinnie sur scène et joué avec lui «Back on the Streets». C'était la première fois que vous jouiez sur scène ensemble. Était-ce quelque chose qui était secrètement planifié ou était-ce juste quelque chose qui venait de se passer?

Robert Fleischman: Eh bien, je veux dire, si je ne m'étais pas rendu là-bas, je pense que tout le monde serait rentré chez lui et aurait tranché les poignets. Je ne sais pas ce qui l'a incité, mais une fois que je suis allé là-bas, toute l'atmosphère a changé. Il était tellement heureux et j'étais tellement heureux de le rendre heureux. J'étais tellement honoré d'être là-bas et de changer de chaîne pour apporter un peu de lumière au bout du tunnel. C'était juste une belle expérience et c'était émouvant pour moi. Je pouvais à peine chanter parce que j'étais tellement étranglée. C'était comme chanter avec quelqu'un que tu croyais mort, tu sais, et tout à coup, c'était comme un rêve devenu réalité. C'était tellement émouvant et bizarre, mais c'était génial. Ce fut un moment d'amour, beaucoup de gens ont été tellement touchés émotionnellement, et beaucoup de gens pleuraient. Même les personnes qui ont vu les vidéos sur YouTube ressentent les émotions. J'ai les larmes aux yeux. Vous savez, c'était l'une de ces choses qui n'arrivent pas tout le temps.

Lorsque vous avez entendu parler de cette exposition et de la participation de Vinnie pour la première fois et qu’ils vous ont demandé en tant qu’invité, quelle a été votre réaction?

Robert Fleischman: Je voulais vraiment le faire. J'étais un peu hésitant, mais je voulais le faire parce que c'était une chance de voir Vinnie après tant d'années. J'avais entendu toutes les rumeurs, comme tout le monde. Toutes les accusations, tout. Quand je l'ai vu le premier jour de la convention, c'était comme voir un frère perdu depuis longtemps, malgré notre histoire et les choses qui se passaient entre nous. C'était juste bon de ne pas voir ça et de se concentrer sur l'instant, et le moment était juste très émotionnel et magique. J'étais tellement heureux de voir qu'il allait bien.

Il est évident que Vinnie et les personnes qui travaillent pour lui ont beaucoup de projets pour Vinnie et ils semblaient vouloir que vous en fassiez partie. Voulez-vous travailler avec Vinnie à l'avenir?

Robert Fleischman: Oui, ils aimeraient que Vinnie soit de nouveau à l'honneur. Ils m'ont demandé si ça m'intéresserait d'aller à Nashville Expo et de faire des chansons avec Vinnie et j'ai dit oui si c'est un autre genre de sonorité acoustique, je suis tout à fait d'accord. Mais faire une chose électrique? Cela prendrait trop de temps et de pratique pour en arriver là, mais je sais que beaucoup de gens aimeraient voir ça. Je pense que les gens pardonneraient si on montait là-bas et faisait quelques chansons acoustiques. Tout le monde est beaucoup plus vieux maintenant, et ils apprécieraient cela, et peut-être que quelque chose se produira éventuellement. Après le spectacle à Atlanta, Vinnie est tombé malade. Il était malade pendant trois semaines et demie. Je lui ai parlé la semaine dernière pendant très peu de temps, et nous allons en parler davantage la semaine prochaine, et nous allons trancher des idées et voir ce qu'il a en tête et voir si je voudrais continuer. avec ou pas.
Vinnie Vincent et Robert se produisant à Atlanta en 2018
LES PREMIERS JOURS AVEC VINNIE

Revenons aux premiers jours où vous avez rencontré Vinnie Vincent pour la première fois. Comment vous êtes-vous connecté?

Robert Fleischman: J'ai rencontré Vinnie par l'intermédiaire d'Adam Mitchell, auteur-compositeur, qui a écrit avec KISS. Je suppose qu'il a écrit avec Paul Stanley, principalement. Adam Mitchel a parlé de moi à Vinnie parce que Vinnie lui posait des questions sur les chanteurs disponibles à Los Angeles et à Hollywood. J'ai donné mon numéro à Adam et Vinnie m'a appelé et il est venu chez moi. J'ai ouvert la porte et il est debout avec un petit tee-shirt, des chaussures de tennis et un jean, une cassette à la main. Il est entré, nous avons pris du thé et nous nous sommes assis dans mon salon. J'ai sauté la cassette et augmenté le volume, et j'ai entendu «Boys Are Gonna Rock», «Substitute» et «Shoot U Full of Love». Je l'ai entendu et en tant que compositeur, dans le sens de je très particulier sur les chansons, je pensais juste que ce qu'il faisait était comme le jeu de guitare le plus excitant et mélodique. Alors voici ce gars, il est comme Eddie Van Halen. De plus, il peut écrire des chansons comme Lennon – McCartney, en quelque sorte. Vous devez comprendre que Vinnie peut jouer n'importe quoi. Il peut jouer du country, du classique, du flamingo; il peut jouer n'importe quoi. Il est juste un virtuose. Donc, avoir quelqu'un comme ça dans une équipe est génial, parce que ça m'inspire et ça l’inspire. C'est un bon échange d'énergie, comme un bon match de tennis. Donc c'était génial. Puis, plus tard, nous avons enregistré et des trucs, puis il m'a appelé et a dit qu'il avait une offre pour aller avec KISS.

Avant de rejoindre KISS, il a brièvement joué avec le groupe Warrior.

Robert Fleischman: Ouais. Je ne sais pas si c'était Warrior ou New England ou quoi que ce soit d'autre. Mais je vous le dis, Vinnie m'a appelé une fois et m'a dit: «Allez dans les studios SIR à Los Angeles», et tout le groupe était là. Donc, j'ai joué avec eux un soir et c'était vraiment bizarre parce que Vinnie était désaccordé tout le temps. Donc, je rentrais chez moi par la suite, et je suis comme… c'était difficile de partir parce qu'il était juste désaccordé tout le temps «Rires». Mais tout ce que je savais, c’est que j’ai été invité à venir avec eux, alors j’ai fait. Je me souviens juste de jouer avec eux une fois, et c'était à peu près tout. Puis, plus tard, j'ai rencontré Hirsh Gartner, le batteur.

Les sessions Warrior ont été récemment publiées sur CD, et je les ai. C'est très amusant et intéressant d'écouter les premières versions de chansons comme «Boys Are Gonna Rock», qui ont par la suite fini sur le premier album d'Invasion.

Robert Fleischman: Était-ce sur l'album Warrior?

Oui

Robert Fleischman: Je ne le savais pas? Alors, toutes les choses sur lesquelles je chante, c'était déjà fait avec Vinnie qui les chantait? C'est très bien. Mais tu sais quoi? J'ai dit à Vinnie: «Tu sais quoi? Tu chantes vraiment bien. Pourquoi tu ne fais pas tout ça tout seul? »Je lui ai dit qu'il devrait faire ça. Il va; "Non, je veux un chanteur." Je vais y aller, "mais tu parles si bien sur ça. C'est comme sur mesure pour vous. »Il a insisté,« Non. Je veux un chanteur principal. Je veux que tu les chante. Allez, allons dans le studio. Allons-y. »Je pense qu'il aurait dû faire l'album Invasion par lui-même.

L'INVASION COMMENCE

Vinnie a officiellement rejoint KISS à la fin de 1982 mais cela n'a pas duré longtemps et en 1984 il a formé le groupe Vinnie Vincent Invasion. Comment était le groupe mis en place?

Robert Fleischman: Avant KISS, nous faisions des démos et des choses comme ça, et nous étions dans un studio avec Andy Johns Engineering. Nous avons eu ce travail, puis il est allé faire KISS, puis il est sorti de KISS, puis nous avons pris ce travail et obtenu un marché. Ensuite, nous avons finalement arrangé certaines choses et nous sommes allés faire l'album proprement dit pour les disques de Chrysalis.

Vinnie a-t-il fait des auditions pour trouver les bons gars du groupe?

Robert Fleischman: Je n'ai jamais auditionné et je pense que Dana était déjà là. Il n'était pas ma personne préférée dans le monde, mais je vais vous dire la vérité. Je suis allé voir quelqu'un jouer. Vince Neil jouait et Dana joue maintenant avec Vince Neil. Alors, un de mes amis qui connaît Dana lui a dit que j'étais là et Dana a dit: «Oh! Je veux voir Robert. »Alors, je suis allé le voir et au début, j'étais vraiment réticent. Je l'ai vu et je lui ai parlé. Maintenant, nous avons des enfants et tout, et je me sentais comme une personne différente. Les enfants peuvent transformer un démon en fleur. Donc, j'ai en quelque sorte rassemblé tout cela et j'ai dit: «D'accord, tout va bien.» C'était donc bien de voir quelqu'un faire un changement réel et voir la différence.

Que diriez-vous de Bobby Rock?

Robert Fleischman: J'ai adoré Bobby. Je vois toujours Bobby chaque fois qu'il vient en ville avec Lita Ford. Au cours des deux dernières années, je l’ai vu quatre ou cinq fois. Je le vois beaucoup. Il m'a envoyé un texto hier soir et nous avons parlé. Je pense qu'il est le gars le plus gentil du monde entier. Je me souviens quand Vinnie, moi et Dana étaient là, nous auditions les batteurs et voici Bobby. Bobby avait conduit depuis l'Arizona ou quelque chose comme ça, et il était presque à court d'essence, et il avait juste l'air de flotter dans l'allée. Il entre, ouvre sa camionnette et il commence juste à monter ses tambours. Il est comme: «Je les teste juste et tout.» Je vais juste, «Vinnie, c'est le gars» et il va «Ok». Donc, Bobby joue. Il est ambidextre, aime aller partout et Vinnie va, "Laisse-moi t'entendre faire ça, laisse-moi t'entendre faire ça." J'ai dit: «Vinnie, ne le mets plus à jour. C'est le gars ». Donc c'était le gars.
Invasion: Bobby Rock, Vinnie Vincent, Robert et Dana Strum
ENREGISTREMENT DE L’ALBUM

Il y a une rumeur persistante disant que certaines parties des enregistrements de l'album INVASION sont accélérées en studio. Qu'est ce que tu penses de ça?

Robert Fleischman: Ils ne sont pas. C'est tout réel La rumeur, j'espère que c'est mort maintenant. Rien n'a été accéléré; J'étais là tout le processus d'enregistrement.

Cependant, le matériel n'était pas facile à jouer mais était-il difficile de chanter? C'est un truc ultra-haut la plupart du temps!

Robert Fleischman: Ces chansons à cette époque? Non.

Êtes-vous encore capable de chanter de cette façon aujourd'hui?

Robert Fleischman: Maintenant? Pouvez-vous courir aussi vite que possible à l'âge de 15 ans? Certaines des choses que je pourrais probablement encore faire. Ouais. Mais le truc vraiment ultra-haut. Je ne sais pas? Je n'ai pas essayé depuis des années.

Avec Invasion, tout est allé à l'extrême. Le look, les solos, les voix. Vinnie jouait aussi vite que possible et tu chantais des trucs ultra-hauts. Comment as-tu aimé toutes ces choses folles, y compris le look du groupe?

Robert Fleischman: Je n'aimais pas ça. J'ai dit à Vinnie; «Tu devrais juste y aller et jouer avec des jeans et un t-shirt et être un gars. Sois juste ce type, comme Jeff Beck ou peu importe. Mais il aimait bien s'habiller, et c'est pourquoi le groupe avait l'air

A ce stade, vous connaissiez Vinnie depuis très longtemps déjà. Vous avez mentionné comment Vinnie voulait s'habiller, était-il maintenant une personne différente de celle que vous aviez rencontrée au début des années 80?

Robert Fleischman: Pas vraiment. Vous savez, c'était toujours là. Je connais très bien Vinnie. Comme je l'ai déjà dit, il venait chez moi et parlait de maquillage avec ma femme. Elle l'amenait dans la salle de bain et se disait: «Tiens, essaie ce maquillage.» comme un kabuki.

Donc, c'était toujours là, mais personne ne lui accordait d'attention, même s'il ne le cachait pas du tout. Je me souviens quand j'ai interviewé Rob Halford, et il a dit qu'il faisait toujours son affaire avec le prêtre, mais personne ne s'en souciait jusqu'à ce qu'il dise certaines choses en public, une vingtaine d'années plus tard.

Robert Fleischman: Quand j'étais encore avec Journey, nous avons fait un spectacle avec Judas Priest et Reo Speedwagon. C'était la première fois que je voyais Rob Halford. Ouais. C'était la première fois que je voyais un groupe en cuir, et je me dis: «Ce groupe ressemble à Santa Monica Boulevard.» Vous savez, le Santa Monica Boulevard est destiné à ceux qui ne savent pas où ils appartiennent » Rire. »Mais vous devez comprendre; à ce moment-là, il n'a pas été enregistré autant que maintenant. La sexualité a été si politisée et si socialisée et tout. Il a toujours été là, mais maintenant que vous avez Internet, vous avez tous ces autres endroits où les gens sont facilement manipulés pour réfléchir à certaines façons.

A cette époque, si vous étiez trop «différent» dans un groupe de heavy metal, cela aurait été un suicide de carrière.

Robert: Ouais, ouais, car tout était une question de bruits de tête, de bière, de filles et de drogues à l'époque.

LA FIN DE L'HISTOIRE

L’album INVASION était terminé, mais vous avez quitté le groupe. Pourquoi ça n'a pas duré?

Robert Fleischman: Cela n'a pas duré à cause de la direction. Je me fichais du manager. Je ne pensais pas qu'il était le bon gars pour la situation et je ne voulais pas être associé avec lui. Je viens de voir le train d'un épave et je savais que s'ils montaient dans ce train, ce train allait s'écraser. Chrysalis finit par en avoir marre de lui et lui dit de faire une randonnée. Je ne sais pas ce qui s'est passé après lui; Je ne sais pas qui a géré le groupe ou eu quelque chose à voir avec ça. George Sewitt était le premier gars. C'est le type qui ne m'intéressait pas. C'est le type qui est venu vers moi avec un gros livre épais, comme l'accord de gestion avec lui. Je lui ai dit que je l'apporterais à un avocat et le ferais examiner. Il dit: «Non, vous n'avez pas à le faire, signez-le maintenant.» J'ai dit: «Je ne vais pas signer cela maintenant. Vous devez vous moquer de moi ». «Non, tu dois signer ça.» Il est devenu tout à fait en colère, comme s'il avait une crise de panique. Puis j'ai découvert qu'il avait dit à Chrysalis qu'il avait signé avec tout le groupe et que je ne l'étais pas. Ils ont découvert et lui ont dit de faire une randonnée. Comme je l'ai dit, mon allégeance était avec Vinnie, peu importe quoi, mais je n'étais pas dans son camp (de George Sewitt).

Quelle a été la réaction de Vinnie quand vous lui avez dit que vous quittiez le groupe?

Robert Fleischman: Vinnie s'en fichait. Lui et moi étions d'accord avec la situation. Vinnie était dans son propre monde, mais je suis un grand garçon.

Vous étiez hors du groupe, mais quelques mois plus tard, la vidéo «Boys Are Gonna Rock» est sortie et elle a présenté le nouveau chanteur d’Invasion, Mark Slaughter. Mark a «chanté» dans la vidéo, mais en fait, ils ont utilisé votre piste vocale, Mark a seulement fait semblant de chanter dessus. Qu'as-tu pensé de la vidéo?

Robert Fleischman: La vidéo était un carnivore. J'avais toutes sortes de gens qui m'appelaient en me disant que l'invasion Vinnie Vincent allait avoir lieu à la télévision. Ils vont, c'est tout de suite. Donc, je suis prêt à continuer et je mets la télé, et je suis assis là et j'entends cette intro. Il y a l'intro, et maintenant je vois ce type là-haut. Tout à coup, ma voix sort de sa bouche. Je vais juste, "Wow, quel courage!" Quel culot de faire quelque chose comme ça et de penser que ça pouvait aller. Je vous dis que c'était le premier Milli Vanilli, avant toute l'affaire Milli Vanilli, c'était le premier.

Tu penses?

Robert: Oh oui. C'était vraiment flagrant. Oui, absolument.

Qui a eu l'idée d'utiliser votre piste vocale dans la vidéo sans votre permission?

Robert: Je ne sais pas si George était impliqué dans cela, mais quiconque orchestrait le tout, réunissait le tout. De toute évidence, ils n'ont même pas pensé à demander ma permission. C'est juste sorti. C'est comme si il y avait un moment avant que Chrysalis m'appelait et voulait faire un marché avec moi, et l'affaire n'était pas bonne du tout. Donc, si j'avais signé l'accord, je devrais avoir contracté une dette. J'ai dit: «Je ne vais pas signer quelque chose et maintenant je vais avoir des dettes.» J'ai dit: «Si vous voulez me signer, signez-moi, donnez-moi un peu d'argent.» Ils disent: "Si le groupe ne va pas bien, nous vous donnerons un accord." Qu'est-ce que c'est que ça? Je ne veux pas ça. Donc, cela ne s'est jamais concrétisé. Ensuite, la situation était synchrone et j'ai poursuivi Chrysalis en justice.

Et vous avez gagné cette bataille.

Robert: Ouais. J'ai gagné mais, en attendant, Chrysalis m'a mis en colère contre toutes les maisons de disques d'Hollywood.

Alors, ça devait être mauvais pour votre entreprise à l'époque?

Robert: Ouais. Oui, c'était mauvais pour les affaires. Ensuite, c'était comme: "Oh, il est trop difficile."
Vinnie et Robert réunis à Atlanta

LES DERNIÈRES ANNÉES DE VINNIE VINCENT

Dans quelle mesure êtes-vous familier avec ce que Vinnie a sorti dans les années 90 avec votre voix?

Robert: Quand j'ai fait ces choses, je pensais qu'elles étaient uniquement des démos.

Quand as-tu enregistré ces démos?

Robert: Je ne me souviens pas de l'année. Mais je pense que c'était dans les années 80, à la fin des années 80. Je ne sais pas quelle est la date sur ces choses. Je pensais qu'ils étaient des démos et des années plus tard, j'ai vu qu'il l'avait sorti. Je ne sais pas s'il s'agissait de GUITARS FROM HELL ou autre chose, mais je pense que ce matériel a été reconditionné et renommé partout. Je ne continue pas du tout. C'était quelque chose que j'ai fait et je me suis un peu éloignée. Il a pris ces démos et il les a relâchés, et je n'ai jamais rien su. Il ne m'a jamais demandé.

Votre batteur actuel Andre LaBelle a également joué sur ces démos?

Robert: Ouais. Il a joué, c'est comme ça que j'ai rencontré André.

Si vous écoutez ce qu'il a sorti plus tard, comme EUPHORIA ou THE EP, il semble qu'il y ait une boîte à rythmes sur ces albums. Même le crédit de l'album dit «V-Meister» à la batterie ou quelque chose comme ça. Alors, savez-vous ce qui est arrivé à ces pistes de batterie originales?

Robert: Je ne sais pas, mais il a joué dessus. Vinnie aurait pu le remplacer. Je ne sais pas? Je pense qu'il vient de le payer et peu importe. "Il est là donc je vais le remplacer et le faire." Je ne sais vraiment rien de ce qui s'est passé dans cette partie. Je suppose que j'ai fait ces chansons et que je ne m'en souviens plus beaucoup. Le premier album est sorti en 1986, puis il a tourné avec le groupe et tout ça. Puis plus tard, après que tout a été fini et que le massacre a commencé, nous avons fait ces enregistrements. Vous devez comprendre, j'ai fait les chansons, et après ça, c'était comme son travail. Ce qu'il a fait avec eux, je ne savais pas; Je n'ai jamais été au courant de ce qu'il faisait. Donc, c'était juste ce qui se passait. Je suis si loin de ça. Les gens vont, "Vous êtes sur cet album." Je ne sais pas? "des rires."


MONDE DANS VOS YEUX

En 2002, 23 ans après PERFECT STRANGER, vous avez sorti le deuxième album solo WORLD IN YOUR EYES.

Robert Fleischman: MONDE DANS VOS YEUX, oui. C'était un autre album que je n'aimais pas. Je n'aimais pas ça parce que je travaillais alors avec Frontiers Records et je ne me souciais pas de la façon dont ils travaillaient. Je ne me soucie pas de la façon dont ils font des affaires à ce jour. Je ne suis pas un grand fan des leurs. J'ai écrit des chansons et les a en quelque sorte rejetées. Ils ont dit: «Je veux que les chansons ressemblent plus à Journey.» Je vais, «Je ne veux pas faire de chansons Journey. Je fais ce que je fais maintenant. Ce qui sort maintenant, ce n'est pas les chansons de Journey ». Donc, c'était un gros problème entre nous deux. Finalement, après avoir tout enregistré, le projet m'a en quelque sorte été enlevé. Il a été donné à quelqu'un de mixer, puis ils ont ajouté des voix de fond et des trucs comme ça. Au bout d'un moment, je me suis laissé aller. J'ai dit: «Ici, fais ce que tu as à faire et finis-en.»

Je me souviens de la sortie de cet album, je l'ai acheté et ça m'a vraiment fait penser à Journey. Je me souviens aussi que l'album était fortement commercialisé en tant qu'album solo de l'ex-Journey. Donc, vous n'avez pas aimé la façon dont tout le projet a été fait?

Robert Fleischman: Ouais. J'avais juste l'impression de faire cinq pas en arrière et je n'aimais pas ça. S'ils avaient dit au tout début que c'était ce qu'ils voulaient, j'aurais probablement dit non. Au milieu de ce projet, ils me disent de le faire. Je pense que la meilleure musique, ce que j'aime vraiment, est ce que j'ai fait avec The Sky, et j'aime DREAMING IN TONGUES, un de mes albums solo que j'ai vraiment aimé. Il y a de bonnes choses sur LOOK AT THE DREAM.


LIBERTY 'N JUSTICE ET AUTRES TRAVAUX

Comment as-tu fini la chanson «The Lord's Prayer» avec le groupe chrétien Liberty N 'Justice?

Robert Fleischman: Le gars de Liberty N 'Justice. Est-ce qu'il s'appelle Justin?

Oui, il s'appelle Justin Murr.

Robert Fleischman: Oui, il m'a pris en main et m'a dit qu'il faisait un album religieux, et j'ai dit que j'avais quelque chose qui pourrait s'intégrer à son projet. J'étais entré dans le studio et j'ai enregistré «The Lord's Prayer». J'ai utilisé mon ami Howard Leese de Heart on it. Il a joué de la guitare et de la mandoline. Donc, je lui ai donné ça, et ils l'ont mis sur cet album, cette compilation. J'en suis vraiment fier.J'aime vraiment ça que j'ai fait ça. C'était de la musique par moi et des mots de Dieu.

Eh bien, comment est votre relation avec Dieu?

Robert Fleischman: Ma relation avec Dieu est pieuse "Rire".

Vous êtes également connu pour avoir enregistré des bandes sonores et des publicités pour la télévision et le cinéma, notamment «That '70s Show» et l'épisode pilote de «SpongeBob SquarePants». Comment as-tu fini par faire ça?

Robert Fleischman: Après Channel, je suis revenu à Los Angeles et je ne voulais plus être impliqué dans des groupes. Je venais de l'avoir avec la politique et toutes les choses stupides qui se passent tout le temps. J'ai eu un concert avec Almo Irvin Publishing, qui faisait partie de A & M Records. Almo Irvin Publishing m'a donné un contrat de trois ans pour écrire des chansons. Je devais écrire dix chansons par an et j'ai reçu un gros chèque chaque mois, et je ne faisais que trois ans.

J'avais une maison d'édition, et ils poussaient mes affaires, et j'avais une chanson soumise à Tina Turner et des gens comme ça. Ensuite, j'ai fait des publicités pour Chevrolet et Honda. Ensuite, on m'a demandé de faire de la musique pour SpongeBob SquarePants. J'ai fait une partie de cela et je n'avais pas d'agent à l'époque, traitant avec Nickelodeon. Nickelodeon avait quelqu'un qui travaillait sur SpongeBob avant moi, et il est parti. Puis il décida de revenir sur la scène. Son agent a en quelque sorte travaillé avec eux et je n'avais ni agent ni rien de tel. Donc, l'agent a essentiellement dit: «Si vous le ramenez, j'ai cet autre gars. Ces deux autres personnes avec lesquelles vous voulez travailler et que je vais également lancer dans le marché ». C'est ce qui s'est passé. J'ai beaucoup expérimenté la bande son,utiliser des sons de bulles qui produiraient des notes de musique et des trucs comme ça et une guitare relâchée, qui sont ces différents accords, des morceaux de guitare hawaïens. J'ai fait un tas de choses comme ça. Je l’ai fait avec une démo et une bobine, et le gars qui l’a vu émule certaines des choses que j’ai faites et l’a finalement mis dans SpongeBob. Donc, ça aide parfois d'avoir un agent.
Un autre coup d'Atlanta
VOYAGE INTRODUCTION ET RETOUR AUX ETAPES

En janvier 2005, lorsque Journey a reçu une étoile sur le Hollywood Walk of Fame, vous étiez l'un des invités spéciaux et vous avez également joué avec le groupe à House of Blues. Comment était-il de renouer avec ces gars après toutes ces années?

Robert Fleischman: D'accord. Après avoir eu la vedette sur le Hollywood Walk of Fame, le groupe a joué à la House of Blues. Ils ont fait un spectacle là-bas. Journey m'avait demandé si je montais et faisais «Wheel in the Sky» avec eux et je l'ai fait. Je suis allé sur scène et ça faisait longtemps que je n’étais pas sur scène et c’était génial d’avoir un si bon groupe derrière vous et d’être sur scène à la House of Blues et de chanter à travers ce système de sonorisation les gens là-bas. C'était juste une super expérience. Je ne l'avais pas fait depuis si longtemps et après, je me suis juste senti comme: «Mon Dieu, je veux vraiment recommencer.» Donc, de ce qui s'est passé, «Wheel in the Sky». fais… j'avais assemblé le ciel.

Avant ce voyage, quand était la dernière fois que vous jouiez devant des gens?

Robert Fleischman: Il y avait un projet que je mettais en place, mais il a en quelque sorte échoué. Nous avions un groupe appelé ESP, et c'était moi, Tony Franklin, Gary Ferguson et Jimmy Crespo. Ensuite, Jimmy a dû partir et ensuite Rusty Anderson a joué, qui était le guitariste de Paul McCartney. Nous avons joué quelques concerts à Hollywood.

Quand ces spectacles ont-ils eu lieu?

Robert Fleischman: Oh mon Dieu! C'était quand? Je ne sais pas. Je pense que dans les années 90?
La cérémonie du voyage en 2005 a fait le tour des membres actuels du groupe
LE CIEL ET LE PROCHAIN ​​ALBUM SOLO

Une chose a conduit à une autre et, après le voyage, vous avez créé le Sky. Combien d'albums le groupe a-t-il sorti jusqu'à présent?

Robert Fleischman: Deux seulement. Le premier album de Sky intitulé THE SKY, puis le deuxième album intitulé MAJESTIC, qui est mon album préféré.

Quels types d'objectifs avez-vous avec The Sky?

Robert Fleischman: Actuellement, il n'y a pas de but pour The Sky. En ce moment, je veux faire un autre album et ça va être un groupe de gens de plusieurs super groupes. Je vais faire comme trois chansons avec différentes combinaisons de musiciens. Par exemple, Tony Franklin joue de la basse, George Lynch joue de la guitare, Frankie Banali joue de la batterie. Puis une autre combinaison de Rusty Anderson, Deen Castronovo de Journey et Chip Z'Nuff de Enuff Z'Nuff. Il y a de nombreuses combinaisons de musiciens que j'ai connues au fil des ans et qui ont été mes amis. Nous disons toujours: «Hé, nous devrions nous réunir et enregistrer», mais nous ne l’avons jamais fait. Je vais essayer de l'orchestrer pour que nous puissions tous nous réunir et faire cela. J'ai environ 30 chansons déjà écrites, juste dans l'attente de le faire. Ouais.

Le prochain album solo de Robert Fleischmann est en cours de réalisation. C'est une bonne nouvelle!

Robert Fleischman: Oui, oui. Ce sera un album solo avec beaucoup de combinaisons différentes de personnes jouant.

Robert, c'était ça cette fois. Merci pour votre temps et bonne chance avec l'album solo et d'autres projets futurs!

Robert Fleischman: Merci d'avoir fait l'interview.
Revenir en haut Aller en bas
avatarkissloloCo-AdminMessages : 16233
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 51
Localisation : la tour du pin
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   Lun 29 Oct - 6:35






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vinnie Vincent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vinnie Vincent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 29 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vinnie Paz / Makhno / Genocide
» [Basik Arts] Mastering
» [Son] Vinnie Paz - Drag You To Hell (Velvet Sick Remix)
» Robben Ford
» Photos de Vinnie Rampino - My Father's Place - Roslyn (USA) - 1982

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss France forum :: Membres & ex- membres de KISS :: Vinnie Vincent-
Sauter vers: